Votre premier opéra en salle ?

Quiz's, sondages & Co.
Répondre
Avatar du membre
zigfrid
Baryton
Baryton
Messages : 1151
Enregistré le : 14 janv. 2009, 00:00
Contact :

Re: Votre premier opéra en salle ?

Message par zigfrid » 16 août 2017, 10:15

Février 1986 Tosca à Marseille (Dimitrova-Prior-Wixell); la même année j'y ai vu Luisa Miller avec Ricciarelli, et Jenufa avec Rysanek, ainsi que Semiramide à Nice avec Dupuy.

valery
Ténor
Ténor
Messages : 774
Enregistré le : 13 mars 2003, 00:00

Re: Votre premier opéra en salle ?

Message par valery » 16 août 2017, 10:40

Franz Muzzano a écrit :
15 août 2017, 23:02
1er opéra en salle : Werther à Favart en 1978 (Vanzo/Arrauzau)
Ce fut ma première fois. J'étais un des enfants dans les coulisses en train de chanter "Noël ! Noël ! Noël !" alors que Vanzo mourait sur scène. Je ne comprenais vraiment pas pourquoi Sophie nous chantait dans les oreilles "tout le monde est joyeux"et nous "Noël" alors que Werther agonisait sur scène. Et je voyais l'envers du décor de carton, les machinistes balançant de faux flocons de neige.

Avatar du membre
Franz Muzzano
Ténor
Ténor
Messages : 805
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: Votre premier opéra en salle ?

Message par Franz Muzzano » 16 août 2017, 11:16

lionrougeetblanc a écrit :
16 août 2017, 08:39
Franz Muzzano a écrit :
16 août 2017, 07:40
lionrougeetblanc a écrit :
16 août 2017, 07:24
Mon souvenir le plus précis porte sur les huées marquées aux saluts pour la chanteuse (mais je ne sais plus qui): bienvenue dans le monde à la fois magnifique et féroce de l'opéra. J'arrivais avec une représentation très naïve du monde des chanteurs, pensant que la difficulté de leur art les mettait d'office sur un Olympe qui ne pouvait que les préserver de démonstrations de rejet aussi basiques que des huées ou des apostrophes injurieuses ; je me souviendrai toujours de l'expression de détresse de la chanteuse au moment des saluts ... Je n'avais pas compris qu'il y a quelque chose d'un amour déçu quand l'amateur d'art lyrique, qui flirte toujours plus ou moins avec un idéal, est confrontée à ce qu'il considère comme une faiblesse (distribution, direction d'orchestre, m-e-s, etc.) et qu'il n'y a pas plus plus cruel qu'un(e) amoureux(se) déçu(e). :roll:
Il s'agissait d'Astrid Schrimer, qui avait remplacé Eva Marton au dernier moment, et qui en plus était enceinte jusqu'aux dents.
Merci ! Sur internet je trouve trace d'une Astrid Schirmer, née en 1942, qui a beaucoup chanté à Bayreuth. Il y a aussi une mention d'elle qui aurait été l'assistante de Pierre Boulez ; c'est la même ?
Oui, c'est elle :)
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

enrico75
Alto
Alto
Messages : 452
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Votre premier opéra en salle ?

Message par enrico75 » 16 août 2017, 11:58

ayant étudié le piano dans mon enfance,je ne suis venu à l'opéra que secondairement mais quel feu d'artifice:
le ring à Bayreuth en 75 dirigé par Horst Stein mise en scène de Wolfgang Wagner ,mais qui reprenait celle de Wieland décédé, avec Théo Adams et Gwyneth Jones et le Tristan dirigé par Carlos Kleiber :D
je dois dire que j'ai été aussitôt converti !

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6462
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Votre premier opéra en salle ?

Message par MariaStuarda » 16 août 2017, 14:40

J'hésite entre un Turandot à l'opéra de Montpellier et Macbeth m e s par Vitez à Garnier (probablement 1984 pour les deux).
Inutile de dire que le second me laisse un souvenir supérieur au premier.
Comme mes archives sont à la cave (je me suis promis de les ranger un jour), je n'ai guère plus de souvenirs que ça (mais un Montpellierain va sans conteste me retrouver tout ce qu'il faut pour le Turandot :wink: )

MezzoPower
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 189
Enregistré le : 03 oct. 2011, 23:00
Contact :

Re: Votre premier opéra en salle ?

Message par MezzoPower » 16 août 2017, 14:58

Franz Muzzano a écrit :
16 août 2017, 11:16
lionrougeetblanc a écrit :
16 août 2017, 08:39
Franz Muzzano a écrit :
16 août 2017, 07:40
lionrougeetblanc a écrit :
16 août 2017, 07:24
Mon souvenir le plus précis porte sur les huées marquées aux saluts pour la chanteuse (mais je ne sais plus qui): bienvenue dans le monde à la fois magnifique et féroce de l'opéra. J'arrivais avec une représentation très naïve du monde des chanteurs, pensant que la difficulté de leur art les mettait d'office sur un Olympe qui ne pouvait que les préserver de démonstrations de rejet aussi basiques que des huées ou des apostrophes injurieuses ; je me souviendrai toujours de l'expression de détresse de la chanteuse au moment des saluts ... Je n'avais pas compris qu'il y a quelque chose d'un amour déçu quand l'amateur d'art lyrique, qui flirte toujours plus ou moins avec un idéal, est confrontée à ce qu'il considère comme une faiblesse (distribution, direction d'orchestre, m-e-s, etc.) et qu'il n'y a pas plus plus cruel qu'un(e) amoureux(se) déçu(e). :roll:
Il s'agissait d'Astrid Schrimer, qui avait remplacé Eva Marton au dernier moment, et qui en plus était enceinte jusqu'aux dents.
Merci ! Sur internet je trouve trace d'une Astrid Schirmer, née en 1942, qui a beaucoup chanté à Bayreuth. Il y a aussi une mention d'elle qui aurait été l'assistante de Pierre Boulez ; c'est la même ?
Oui, c'est elle :)
C'est la déesse ?

Avatar du membre
Asvo
Ténor
Ténor
Messages : 858
Enregistré le : 05 févr. 2011, 00:00
Contact :

Re: Votre premier opéra en salle ?

Message par Asvo » 16 août 2017, 15:32

HELENE ADAM a écrit :
16 août 2017, 07:14
Tout le monde en tenue de soirée.
Autant je pense que dans les souvenirs des premières émotions à l'opéra, beaucoup d'éléments sont partagés par beaucoup d'ODBiens, autant ce souvenir du "tout le monde en tenue de soirée" n'est pas quelque chose que j'associe à l'opéra tel que je l'ai pratiqué, tant les tenues de soirée ont été abandonnées (c'est datable d'ailleurs cet abandon ?). Cela devait en effet rajouter à l'émerveillement.
raph13 a écrit :
15 août 2017, 19:57
Semiramide à Marseille en mai 1997 avec Gasdia, Dupuy, Blake et Pertusi.
J'avais 8 ans et je ne me souviens pas de grand chose mais j'ai néanmoins été marqué par les vocalises, les 'ovations délirantes et les costumes chatoyants.
Assez pour que j'attrape le virus !

Hehe, de même, j'imagine quelqu'un dont le premier souvenir en salle était l'Iphigénie de Warlikowski : "les huées délirantes et les urinoirs chatoyants".

Avatar du membre
Franz Muzzano
Ténor
Ténor
Messages : 805
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: Votre premier opéra en salle ?

Message par Franz Muzzano » 16 août 2017, 16:59

MezzoPower a écrit :
16 août 2017, 14:58
Franz Muzzano a écrit :
16 août 2017, 11:16
lionrougeetblanc a écrit :
16 août 2017, 08:39
Franz Muzzano a écrit :
16 août 2017, 07:40
lionrougeetblanc a écrit :
16 août 2017, 07:24
Mon souvenir le plus précis porte sur les huées marquées aux saluts pour la chanteuse (mais je ne sais plus qui): bienvenue dans le monde à la fois magnifique et féroce de l'opéra. J'arrivais avec une représentation très naïve du monde des chanteurs, pensant que la difficulté de leur art les mettait d'office sur un Olympe qui ne pouvait que les préserver de démonstrations de rejet aussi basiques que des huées ou des apostrophes injurieuses ; je me souviendrai toujours de l'expression de détresse de la chanteuse au moment des saluts ... Je n'avais pas compris qu'il y a quelque chose d'un amour déçu quand l'amateur d'art lyrique, qui flirte toujours plus ou moins avec un idéal, est confrontée à ce qu'il considère comme une faiblesse (distribution, direction d'orchestre, m-e-s, etc.) et qu'il n'y a pas plus plus cruel qu'un(e) amoureux(se) déçu(e). :roll:
Il s'agissait d'Astrid Schrimer, qui avait remplacé Eva Marton au dernier moment, et qui en plus était enceinte jusqu'aux dents.
Merci ! Sur internet je trouve trace d'une Astrid Schirmer, née en 1942, qui a beaucoup chanté à Bayreuth. Il y a aussi une mention d'elle qui aurait été l'assistante de Pierre Boulez ; c'est la même ?
Oui, c'est elle :)
C'est la déesse ?
Tu n'as rien Nadir ? :Jumpy:
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2580
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Votre premier opéra en salle ?

Message par Loïs » 16 août 2017, 17:02

MariaStuarda a écrit :
16 août 2017, 14:40
J'hésite entre un Turandot à l'opéra de Montpellier et Macbeth m e s par Vitez à Garnier (probablement 1984 pour les deux).
Inutile de dire que le second me laisse un souvenir supérieur au premier.
Comme mes archives sont à la cave (je me suis promis de les ranger un jour), je n'ai guère plus de souvenirs que ça (mais un Montpellierain va sans conteste me retrouver tout ce qu'il faut pour le Turandot :wink: )
Olivia Stapp, je dirais Corneliu Murgu (je crois parce que je me souviens qu'il s'agissait d'un garçon boucher qui débitait ses airs avec l'élégance de son physique) et je vais finir par retrouver Liu
Lombard dirigeait dans une mise en scène de Ponnelle

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6462
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Votre premier opéra en salle ?

Message par MariaStuarda » 16 août 2017, 17:12

Je me doutais que tu serais incollable !

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 19 invités