Les timbres d'or

Quiz's, sondages & Co.
Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8034
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Les timbres d'or

Message par jerome » 24 mai 2017, 19:30

Dans les ténors, je rajoute un artiste que j'aime énormément parce que je trouve son timbre magnifique, que sa voix s'est étoffée avec les années et qu'il chante à merveille, c'est Yann Beuron (dont perso j'adorerais qu'il aborde un opéra comme Les Huguenots ...)

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1729
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Les timbres d'or

Message par Adalbéron » 24 mai 2017, 19:42

Pour moi c'était plus comme une remise de prix, ces « timbres d'or », Jérôme a répondu parfaitement !
Cela n'est pas forcément décerné à un timbre faisant penser à l'or, et c'est aussi pour les femmes ;).
« Life’s but a walking shadow, a poor player / That struts and frets his hour upon the stage / And then is heard no more. It is a tale / Told by an idiot, full of sound and fury, / Signifying nothing.
»
— Shakespeare, Macbeth

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1729
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Les timbres d'or

Message par Adalbéron » 28 mai 2017, 19:08

Je m'y colle !

Le timbre chez un.e chanteur.se a pour moi une importance très variable en vérité. C'est pour moi ce qui fait la majeure partie de sa personnalité vocale évidemment. Un timbre qui ne me plaît pas peut tout de suite m'empêcher d'apprécier ce que fait un.e chanteur.se par ailleurs. Au contraire, si un.e chanteur.se possède un très beau timbre, et même si l'interprétation n'est pas très excitante, ce qui est donné peut me captiver et m'emporter.

Mon palmarès des « timbres d'or » serait le suivant (dans un désordre complet) :
— Cheryl Studer
— Renée Fleming
— Richard Leech
— Rita Gorr
— Franco Corelli
— Shirley Verrett
— Julia Varady
— Sylvie Brunet-Grupposo
— Carlo Bergonzi
— Ettore Bastianini
— Christa Ludwig
— Vladimir Chernov
— Margaret Price
— José Carreras
— Elizabeth Schwarzkopf
— Kurt Moll
— Jennifer Larmore
— Fritz Wunderlich
— Alessandra Marc
— Ernest Blanc
— Brigitte Fassbaender
— Anna Moffo
— Kiri Te Kanawa

Il y a des timbres moins consensuellement « beaux » qui pourtant me plaisent beaucoup et qui pour moi font tout le sel des voix de ces chanteur.se.s, et font que je les aime éperdument :
— Sondra Radvanovsky
— Mara Zampieri
— Joseph Calleja
— Rolando Panerai
— Salvatore Fisichella (oui j'ai un faible pour les voix trémulantes)
— Renata Scotto
— Béatrice Uria-Monzon
— Maria Callas
— Victoria de Los Ángeles
— Anton Dermota
— Marilyn Horne
— Jean-Luc Viala
— Agnes Baltsa
— Hildegard Behrens
— Vesselina Kasarova
— Lucia Valentini-Terrani
— Jon Vickers

Tout cela est évidemment très subjectif : j'ai par exemple toujours trouvé le timbre de Caballé assez laid (c'est l'émission nasale), prenant ailleurs du plaisir à l'écouter, et je vois qu'elle est ici admirée pour son « beau timbre », ce qui me laisse dubitatif :lol:.
« Life’s but a walking shadow, a poor player / That struts and frets his hour upon the stage / And then is heard no more. It is a tale / Told by an idiot, full of sound and fury, / Signifying nothing.
»
— Shakespeare, Macbeth

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 10773
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les timbres d'or

Message par tuano » 23 nov. 2017, 18:31

Pour moi Caballé c'est vraiment la plus belle voix jamais enregistrée.

Avatar du membre
cosimus
Ténor
Ténor
Messages : 657
Enregistré le : 14 mai 2015, 13:39

Re: Les timbres d'or

Message par cosimus » 24 nov. 2017, 09:31

Jonas Kaufmann: timbre de bronze ou d'or? Selon notre ami catalan il serait peut-être ... la poule aux œufs d'or :mrgreen:

https://infernemland.blog/2017/11/24/jo ... s-ous-dor/
"Est modus in rebus", Horace

"La vérité luit de sa propre lumière;& on n'éclaire pas les esprits avec la flamme des bûchers." Marmontel, Bélisaire,

Verdiprati
Ténor
Ténor
Messages : 508
Enregistré le : 09 août 2004, 23:00

Re: Les timbres d'or

Message par Verdiprati » 27 nov. 2017, 01:05

Mes préférences :

Gencer
Tebaldi
Seefried
Jurinac
Freni
Fleming
Netrebko
Harteros

Simionato
Cossotto
Berganza
von Stade
Baltsa
Dupuy
Borodina
Kasarova
Garanca
Koch

Ferrier

Wunderlich
Konya
Schreier
Domingo jusqu'au début des années 80
Pavarotti
Carreras
jeune Alagna
Grigolo

Fischer-Dieskau
Bastianini

Ghiaurov
Moll
Salminen

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8775
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Les timbres d'or

Message par Bernard C » 27 nov. 2017, 03:22

Parmi les voix féminines que j'ai entendues sur scène , les plus beaux timbres à mon goût ont été :

Dame Janet Baker
Dame Margaret Price
Jessye Norman
Gundula Janovitz
Leontine Price
Victoria de Los Angeles qui m'ensorcelait même en toute fin de carrière.


Peut être j'en oublie, par exemple à un demi étage au dessous je citerais Kiri TK, la toute jeune W.Meier , Martina Arroyo, S.Verrett , Teresa Berganza, l'étrange Irina Arkhipova et la grande Élisabeth Söderström que je préférais à Schwarzkopf pour moi , sur scène plus aucune soprano n'a aussi bien chanté la Maréchale notamment par la richesse du timbre et sa densité.

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20784
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les timbres d'or

Message par JdeB » 27 nov. 2017, 17:07

Sopranos
Caballé
Janowitz
les 2 Price
Ricciarelli jeune
Françoise Garner
Te Kanawa
Fleming
Jessye Norman

Mezzos
Horne
Berganza
Bumbry
Dupuy
Borodina
Kasarova
Garanca
SK
Ferrier

Ténors
Corelli
Fleta
Domingo jusqu'au début des années 80
Pavarotti
Carreras
jeune Alagna (jusqu'au début des années 2000)
JK

Barytons et basses
Bastianini
Ghiaurov
Cappuccilli
Milnes
Salminen
Fondary
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
raph13
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 2799
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Re: Les timbres d'or

Message par raph13 » 28 nov. 2017, 11:01

Pour ma part (dans le désordre) :

Soprano:
Caballé
M. Price
L. Price
Moffo
Te Kanawa
Ricciarelli
Popp
Jurinac
Yoncheva
Gauvin
Tomowa-Sintow
Norman
McNair
Fleming
Tebaldi (jeune)
Varady
Hendricks
Janowitz
Della Casa

Mezzo:
Troyanos
Garanca
Verrett
Dupuy
Crebassa
Graham
Cossotto
Ludwig
Kasarova (jeune)

Alto:
Ferrier
Stutzmann
Podles

Ténor:
Pavarotti
Carreras
Gigli
Corelli
Di Stefano (jeune)
Bjoerling
Thill

Baryton:
Bastianini
Hvorostovsky
Cappuccilli
Merrill

Basse:
Siepi
Ghiaurov
Talvela
Salminen
Ramey

Et j'en oublie sûrement...
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

Egisthe
Messages : 17
Enregistré le : 09 sept. 2012, 23:00
Localisation : Paris

Re: Les timbres d'or

Message par Egisthe » 29 nov. 2017, 12:24

Je suis assez d'accord avec Adalbéron. Le timbre d'un chanteur, s'il est séduisant, peut très vite me faire basculer dans l'adoration et me rendre moins exigeant quant au reste. Néanmoins, tout dépend des rôles et des répertoires. Une Mimi ayant un beau timbre peut suffire à me faire adhérer à une interprète, alors que je peux être moins regardant face à un Loge ou un Mime. Cela étant dit, voici mes timbres d'or:

Peter Mattei
Renée Fleming
Jessye Norman
Barbara Bonney
Kathleen Battle
Günther Groissböck
Cyrille Dubois
Christian Gerhaher
Magdalena Kozena
Luciano Pavarotti
Elina Garanca
Angela Gheorghiu
Susan Graham
Anne-Catherine Gillet
Julia Kleiter

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 17 invités