Les (très) anciennes saisons de l'opéra de Paris 1850-1900

Quiz's, sondages & Co.
Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6002
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris

Re: Les (très) anciennes saisons de l'opéra de Paris 1850-1900

Message par MariaStuarda » 07 mars 2017, 11:39

Merci beaucoup de cette précision.

Donc il n' a avait pas de brochure de début de "saison" indiquant toute la programmation ? On peut estimer quand cette évolution a eu lieu à Paris ?

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11699
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les (très) anciennes saisons de l'opéra de Paris 1850-1900

Message par PlacidoCarrerotti » 07 mars 2017, 11:44

MariaStuarda a écrit :
07 mars 2017, 11:01
Par contre, je ne sais pas s'il existait un "TCE" de l'époque qui donnait quand même ces œuvres. Il faudrait regarder œuvre par œuvre.
Le TCE de l'époque, c'était le Théâtre des Italiens ;-)

Il existe un ouvrage sur ce sujet : malheureusement, c'est l'époque rossinienne (ou plutôt, à une époque où on donnait les "vieux" Rossini tous les soirs), pas celle de Donizetti et Bellini.
Sa lecture offre peu d'intérêt.

Jean Mongrédien, Le Théâtre-Italien de Paris (1801-1831), chronologie et documents, Lyon, Symétrie, 2008, 8 vol.

Il y a aussi ça : Les Cancans de l'Opéra. Le journal d'une habilleuse (1836-1848)
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6002
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris

Re: Les (très) anciennes saisons de l'opéra de Paris 1850-1900

Message par MariaStuarda » 07 mars 2017, 11:55

Merci Placido, je vais aller regarder ça ...

paco
Basse
Basse
Messages : 7497
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Les (très) anciennes saisons de l'opéra de Paris 1850-1900

Message par paco » 07 mars 2017, 12:03

PlacidoCarrerotti a écrit :
07 mars 2017, 11:44
Il y a aussi ça : Les Cancans de l'Opéra. Le journal d'une habilleuse (1836-1848)
Cet ouvrage est très critiqué car réputé "partisan" dans ses témoignages des performances des différents artistes, mais moi je trouve que, comme témoignage du fonctionnement de l'Opéra à cette époque, ce livre est très précieux !

paco
Basse
Basse
Messages : 7497
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Les (très) anciennes saisons de l'opéra de Paris 1850-1900

Message par paco » 07 mars 2017, 12:10

MariaStuarda a écrit :
07 mars 2017, 11:39
Donc il n' a avait pas de brochure de début de "saison" indiquant toute la programmation ? On peut estimer quand cette évolution a eu lieu à Paris ?
Dans le grenier de mes aïeux, concernant le mandat de Georges Auric (1962-1967), j'ai retrouvé trace de brochures éditées... a posteriori ! De jolis catalogues de photos de l'année écoulée (par année calendaire janvier à décembre) avec des commentaires çà et là (la fierté d'avoir accueilli la Callas, la fierté d'avoir produit la Salomé de Wieland, etc.). C'est dire si, encore à cette date, on était loin de la brochure d'avant-saison telle qu'on la pratique aujourd'hui !
J'ai également un petit programme de salle de l'Opéra de 1912, d'une représentation de décembre, où les quatre pages centrales annoncent l'année 1913 : liste des titres qui seront à l'affiche (sans dates attribuées ni distributions, de toute façon c'était le système de la troupe permanente), prix des abonnements, horaires des "bureaux" d'abonnements. Il est vraisemblable que l'annonce de l'année janvier-décembre se limitait à ça au moins jusqu'à la 2nde guerre mondiale, voire jusqu'à la fin du système de répertoire, c'est-à-dire à peu près jusqu'au mandat Liebermann...

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11699
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les (très) anciennes saisons de l'opéra de Paris 1850-1900

Message par PlacidoCarrerotti » 07 mars 2017, 12:13

paco a écrit :
07 mars 2017, 12:03
PlacidoCarrerotti a écrit :
07 mars 2017, 11:44
Il y a aussi ça : Les Cancans de l'Opéra. Le journal d'une habilleuse (1836-1848)
Cet ouvrage est très critiqué car réputé "partisan" dans ses témoignages des performances des différents artistes, mais moi je trouve que, comme témoignage du fonctionnement de l'Opéra à cette époque, ce livre est très précieux !
Il faut quand même s'armer de patience : pour un billet de 5 lignes, il peut y en avoir des dizaines en commentaires explicatifs, sans compter les renvois, les références, etc.
Mais quand on rentre dedans, c'est très intéressant (la prostitution des artistes du ballet ...).

Le bouquin sur les Italiens est une recension au jour le jour de toutes les représentations de la période (Semiramide, Otello, Tancrède, Semiramide, Otello, Tancrède, Otello, Otello, Otello, Semiramide, Otello, Tancrède, Otello ...) avec les articles (généralement sans intérêt artistique) de la presse de l'époque. C'est particulièrement fastidieux et je ne suis pas encore arrivé à finir le volume que j'ai commencé (et il y en a 8 !).
On y parle des Nozze di Lammermoor (mais c'est un opéra de Carafa, je crois) pour le descendre en flamme. J'ai cru comprendre que c'était trop long alors que ça se terminait par l'ensemble de l'acte III !
Halévy semble avoir acheter la presse pour créer le buzz autour de sa Clari ... qui ne sera jouée que 2 fois à la création, puis une l'année suivante (de mémoire).
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 3358
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Les (très) anciennes saisons de l'opéra de Paris 1850-1900

Message par David-Opera » 07 mars 2017, 12:25

MariaStuarda a écrit :
07 mars 2017, 11:01
Bref, si ça n’intéresse que moi, tant pis mais moi le peu de travail que j'ai fait m'a passionné re LOL
Je peux le retirer sans problème si ça fait injure aux puristes :wink:
C'est justement très intéressant, donc ne pas retirer. :wink:

Je rappelle aussi l'article sur les Théâtres Lyriques de l’enceinte de Philippe-Auguste et Louis XIII à Paris
http://www.odb-opera.com/viewtopic.php? ... te#p289426

Image

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6002
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris

Re: Les (très) anciennes saisons de l'opéra de Paris 1850-1900

Message par MariaStuarda » 07 mars 2017, 12:30

Oui merci de l'avoir remis.
Je me souvenais avoir vu ton travail mais je ne le retrouvais plus ...

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19832
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les (très) anciennes saisons de l'opéra de Paris 1850-1900

Message par JdeB » 07 mars 2017, 13:47

MariaStuarda a écrit :
07 mars 2017, 11:39
Merci beaucoup de cette précision.

Donc il n' a avait pas de brochure de début de "saison" indiquant toute la programmation ? On peut estimer quand cette évolution a eu lieu à Paris ?
Avec l'arrivée de Liebermann
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19832
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les (très) anciennes saisons de l'opéra de Paris 1850-1900

Message par JdeB » 07 mars 2017, 13:49

PlacidoCarrerotti a écrit :
07 mars 2017, 11:12
JdeB a écrit :
07 mars 2017, 10:18
Mais puisque tout est dans Chronopera pour cette période (sauf les distrib') et que les cahiers de régie de l'Opéra sont numérisés sur Gallica, je ne comprends pas trop ce que vous tentez de faire ?
C'est souvent une cata l'histoire sans les historiens, vous savez...

Il y a de nombreuses revues musicales numérisées aussi.

Sur cette période, les opéras majeurs voient le jour le plus souvent à l'OC et ce serait me semble -t-il un chantier plus intéressant car beaucoup moins exploré.

Enfin, loin de moi l'idée de vouloir casser ce bel élan (un peu) collectif...
C'est assez limité Chronopera, quand on compare aux archives du Met, avec toutes les distributions.

MéMopéra est mal fichu (si on veut connaître la distribution vocale et le chef à une date donnée, il faut croiser deux recherches), imprécis (les deux chanteurs en alternance indiqués pour une même soirée), pas de chanteurs indiqués pour des rôles secondaires, des remplacements non indiqués ...

Une fois de plus, la supériorité du secteur privé est démontré :mrgreen:
Oui j'ai toujours souligné les limites de ces deux outils mais sur le plan du répertoire tout est là tout de même
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 13 invités