Les moments d'opéras dans les films

Quiz's, sondages & Co.
Avatar du membre
EdeB
Dossiers ODB
Messages : 2988
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Ubi est JdeB ...

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par EdeB » 14 sept. 2016, 16:30

San Francisco (1936) avec des extraits gouleyants de Faust et La Traviata par Jeannette MacDonald.
Critique du film, copies d'écran de Faust et extraits sur
http://cmsdt-spectacles.blogspot.fr/201 ... -1936.html
Une monstrueuse aberration fait croire aux hommes que le langage est né pour faciliter leurs relations mutuelles. - M. Leiris
Mon blog, CMSDT-Spectacles Ch'io mi scordi di te : http://cmsdt-spectacles.blogspot.fr/
Mon blog consacré à Nancy Storace : http://annselinanancystorace.blogspot.fr/

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13566
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par PlacidoCarrerotti » 14 sept. 2016, 16:50

Drôle, émouvant et instructif. En un mot, irrésistible !

https://www.youtube.com/watch?v=-cqnATSWX6I
"À force de tout voir on finit par tout supporter… À force de tout supporter on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer on finit par tout accepter… À force de tout accepter on finit par tout approuver !" (Saint Augustin)

Avatar du membre
Adalbéron
Basse
Basse
Messages : 2337
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par Adalbéron » 14 sept. 2016, 16:53

L'excellent webmagazine Blow up d'Arte a consacré un de ses numéros aux liens entre le cinéma et l'opéra :

https://www.youtube.com/watch?v=NeK2dS76Zww
« Life’s but a walking shadow, a poor player / That struts and frets his hour upon the stage / And then is heard no more. It is a tale / Told by an idiot, full of sound and fury, / Signifying nothing. »
— Shakespeare, Macbeth

Stefano P

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par Stefano P » 14 sept. 2016, 16:55

JdeB a écrit :Casta Diva de Carmine Gallone avec Maurice Ronet dans le rôle de Bellini
A ne pas manquer aussi Il Cavaliere del sogno, le biopic sur Donizetti, avec Amadeo Nazzari et Tito Schipa qui fait Duprez (on l'entend dans le rôle d'Edgardo). Le film est sur YT.

Avatar du membre
Adalbéron
Basse
Basse
Messages : 2337
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par Adalbéron » 14 sept. 2016, 16:56

Et il y a bien sûr Et vogue le navire… (E la nave va) de F. Fellini, créé entre autres comme un hommage à l'opéra italien.
« Life’s but a walking shadow, a poor player / That struts and frets his hour upon the stage / And then is heard no more. It is a tale / Told by an idiot, full of sound and fury, / Signifying nothing. »
— Shakespeare, Macbeth

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11998
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par HELENE ADAM » 14 sept. 2016, 17:02

Un peu décalé mais assez irrésistible : la scène de "Django Unchained" de Tarantino où le docteur Schultz explique à Django les origines du prénom de l'esclave dont il est amoureux et que ses maîtres ont appelé "Broomhilda" en se lançant dans l'histoire de la Walkyrie racontée à ceux qui n'en ont jamais entendu parler. Ca se passe en pleine zone désertique très westernienne du Texas et comme c'est du Tarantino, c'est très original.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Stefano P

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par Stefano P » 14 sept. 2016, 17:13

Adalbéron a écrit :Et il y a bien sûr Et vogue le navire… (E la nave va) de F. Fellini, créé entre autres comme un hommage à l'opéra italien.
Hum, "hommage" il faut le dire vite ; la foire aux contre-uts dans la salle des machines du navire, c'est plutôt une mise en boîte (affectueuse, il y a rarement de la méchanceté chez Fellini) des petits ridicules de l'art lyrique et de ses passionnés (le ténor barbu est même une caricature évidente de Pavarotti)...

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10064
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par Bernard C » 14 sept. 2016, 17:15

Stefano P a écrit :Il y en a vraiment beaucoup ; par exemple chez Bertolucci : (...) Et La Luna qui commence avec Tacea la notte du Trouvère et se termine avec une représentation du Bal Masqué dans les Thermes de Caracalla.
.
Il y a bien longtemps que je n'avais pas entendu parler de La Luna . Je crois que j'en avais parlé sur ODB à propos de Jill Clayburgh .
J'adorais aussi les extraits de Lohengrin et du requiem dans la Nuit de San Lorenzo .

Je ne sais pas si dans toutes ces énumérations vous avez évoqué Philadelphia .....on y chialait sur Callas .

L'opéra était à une époque presque une constante de l'esthétique cinématographique d'un univers homosexuel .
je ne crois pas que ce soit si fréquent maintenant ...mais somme toute je n'en sais rien .

Maintenant je ne vais au ciné que pour voir la SF 3D et les thrillers hollywoodiens :mrgreen:

Bernard
"nul être ne va au néant considérant la certitude de sa mort et l'incertitude de son heure" . Léonard au Clos-Lucé

juste pour vous :
https://youtu.be/BWBFzDENf08

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10064
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par Bernard C » 14 sept. 2016, 17:32

Pour le fun , on est obligé de citer Quartet où pour le moins on voit Dame Gwyneth se regarder toute émue elle-même sur un vieil enregistrement VHS de Rosenkavalier .... :lol:

Bernard
"nul être ne va au néant considérant la certitude de sa mort et l'incertitude de son heure" . Léonard au Clos-Lucé

juste pour vous :
https://youtu.be/BWBFzDENf08

Stefano P

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par Stefano P » 14 sept. 2016, 17:32

quetzal a écrit :J'adorais aussi les extraits de Lohengrin et du requiem dans la Nuit de San Lorenzo .
Ah oui, quelle merveille, La Nuit de San Lorenzo, avec les trompettes du Tuba mirum quand les partigiani et les fascistes se battent dans les blés comme les Horaces et les Curiaces, et l'Hostias du Requiem sur le pain rompu pour la communion juste avant que ça tourne au carnage dans l'église dynamitée, et les yeux de la petite fille, qui est aussi la narratrice. Impossible d'oublier ce film !

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 17 invités