Les moments d'opéras dans les films

Quiz's, sondages & Co.
Répondre
Avatar du membre
micaela
Baryton
Baryton
Messages : 1729
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par micaela » 13 févr. 2017, 18:04

sopranolove a écrit :
13 févr. 2017, 10:42
Et qui chantait Salomé ? Si c'est Ljuba Welitsch, qui chantait le rôle à l'époque, ce serait pour nous, les passionnés d'opéra, un film formidable !
Je réponds en retard (ce message m'avait échappé). Oui, c'est bien elle qu'on entend (c'est sur le générique de début). Le très bref moment où on voit les chanteurs sur scène a peut-être été filmé pendant une représentation et inséré au film. Mais le tout est très court, le film est un film noir (tendance espionnage-sur les tensions Est/Ouest dans le Berlin de l'époque) et l'important est le rendez-vous donné devant l'opéra, à la fin de la représentation de Salomé...
Par ailleurs, après le film sur Donizetti , ceux sur Bellini et l'adaptation de Cavalleria Rusticana (non musical, adapté directement de la nouvelle de Vergara, mais utilisant la musique de Mascagni-passages instrumentaux, à part l'air d'Alfio par Tito Gobbi), j'ai terminé ce petit cycle sur le cinéma italien plus ou moins inspiré par l'opéra par Casa Ricordi (la maison du souvenir) (tous ces films sont de Gallone, sauf celui sur Donizetti). L'histoire de la maison fondée par Giovanni Ricordi est un prétexte pour évoquer l'opéra italien du XIXème siècle(le film se termine par la création de la Bohème) à travers ses plus illustres représentants : Rossini, Donizetti, Bellini , Verdi et Puccini. De beaux moments d'opéra (les extraits du Barbier de Séville, les scènes finales de Otello et la Bohème, en particulier) mais la plus belle scène à ce propos n'est pas exactement un moment d'opéra : c'est celle , dans le segment consacré à Verdi, où lorsque ce dernier s'interpose entre des manifestants et l'armée prête à intervenir, les manifestants entonnent le Va pensiero. Ca en dit long sur la place occupée par ce titre (et son auteur) dans la mémoire collective italienne (dans un documentaire sur Verdi diffusé en 2013 sur Arte, on se rendait compte que c'est quasiment un hymne national bis).
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 15 invités