Les moments d'opéras dans les films

Quiz's, sondages & Co.
Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3027
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par Stefano P » 28 oct. 2016, 19:52

micaela a écrit :L'air que chante plusieurs fois la jeune femme (y compris à la fin du film),je connais, mais je n'arrive pas à mettre un nom dessus...
Fastoche : "Verranno à te sull'aure" dans "Lucia di Lammermoor".
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Avatar du membre
micaela
Baryton
Baryton
Messages : 1882
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par micaela » 28 oct. 2016, 21:35

Merci...
Le cinéma italien de l'époque a beaucoup puisé dans le répertoire de l'opéra (directement ou non), souvent par le biais de biographies plus ou moins romancées (Verdi par Matarazzo, Puccini, par Gallone -en plus des films sur Bellini et Ricordi déjà cités).Gallone a aussi fait un film sur Verdi (1938), je suppose que c'est une bIographie.
Mais aussi des ancêtres des films opéras (comme Aïda de Fracassi, et toute une série d'opéras filmés par Gallone -on en trouve sur YT). Cinématographiquement, c'est plus ou moins intéressant, mais dans la bande-son, on peut entendre (ça dépend des films) Tebaldi, Del Monaco, Gobbi, Stignani, Simionato et quelques autres (enregistrements pas forcément réalisés pour les films en question).
Il y a même eu des films non musicaux inspirés par des opéras , comme le souffle de la liberté (Fracassi) adapté du livret de Andrea Chénier. (le film n'utilise pas la musique de l'opéra) ou Fedora (Mastrocinque) qui, lui, utilise la musique (réarrangée- s'il ne s'agit pas de composition d'après des thèmes issus de l'opéra) de Giordano. Ou Fille d'amour (Cottafavi) en principe adapté de Dumas fils, mais dont le titre original (Traviata 53) renvoie plus à l'opéra qu'à la littérature...
Sans oublier Cavalleria Rusticana (Duel en Sicile ) film non musical adapté de la nouvelle de Vergara, utilisant la musique de Mascagni.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
micaela
Baryton
Baryton
Messages : 1882
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par micaela » 21 déc. 2016, 22:57

Ce n'est pas du cinéma, mais à signaler le 4/1 sur F2 Mystère à l'Opéra, un téléfilm avec une énigme policière : qui a tué une ouvreuse de Garnier ? (l'action est située vers 1880). On y retrouve Mathilda May en cantatrice s'apprêtant à interpréter Carmen . Je ne sais pas, par contre, si le film aura réellement des morceaux d'opéra dedans.
Edit Quelques extraits en répétition, surtout, l'essentiel du film étant l'enquête policière (quand même un peu à la fin, qui se passe pendant une représentation de Carmen). Et peut-être une erreur : le film se passe à Garnier à la fin du XIXème siècle (à la fin des années 1880), et le site memopera indique l'entrée au répertoire de l'ONP, pour Carmen, bien après 1900...
On passera sur les trucs peut-être improbables (musicalement) comme l'interprète de Micaëla remplaçant celle de Carmen au pied levé, pour l'acte IV (pour le film, les deux chanteuses ont des voix assez comparables), l'essentiel étant la résolution de l'énigme.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
micaela
Baryton
Baryton
Messages : 1882
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par micaela » 09 janv. 2017, 12:27

Quelques brefs moments d'opéras dans Feu magique, un film biographique sur Wagner, diffusé hier soir (dans la nuit de dimanche à lundi) sur TCM. Je passe sur le film, qui survole son sujet, et où la reconstitution est parfois approximative (l'argument "tourné sur les lieux de l'action ne doit pas faire illusion, ça se limite à quelques extérieurs), pour évoquer les (très ) brefs moments d'opéra que contient le film, lorsqu'il évoque les représentations : moins d'une minute le plus souvent, mais de beaux enregistrements. (d'après IMDB, on y entend entre autres Leonie Rysanek). A noter que la bande-son (pas pour ces enregistrements, mais pour les arrangements qui servent de BO au film -y compris les passages joués au piano ?) a été supervisée par Erich Korngold, qu'on aperçoit brièvement en chef d'orchestre dans la séquence de la création du Ring à Bayreuth (toujours d'après IMDB).
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

sopranolove
Alto
Alto
Messages : 431
Enregistré le : 16 avr. 2014, 14:17

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par sopranolove » 10 janv. 2017, 17:57

Pourtant, j'ai vu dans les années 70 ce Souffle de la Liberté, et je me rappelle l'image finale : on entendit vraiment un duo soprano ténor. Etait-ce pour autant la fin d'André Chenier, pour ponctuer l'image finale du film ? A cette époque, la dernière version discographique c'était celle avec Franco Corelli ! Alors, il faudra que je voie ce film....

Sinon, je me rappelle en 2007 avoir vu L'Etrangère, un film de Florence Colombani qui raconte le quotidien d'une jeune habilleuse pendant les repétitions du Chevalier à la Rose ; il y avait des extraits du Chevalier à la Rose, avec Charlotte Hellekant, celle qu'habille l'héroïne du film, Cassandre Berthon en Sophie et surtout Mireille Delunsch, en Maréchale, un rôle qu'étonnament personne ne lui a proposé... et qui lui aurait allé si bien. Il n'est pas trop tard. Et cerise sur le gâteau pour moi, il y avait Nicolas Cavallier !

Avatar du membre
micaela
Baryton
Baryton
Messages : 1882
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par micaela » 10 janv. 2017, 18:04

le souffle de la liberté n'utilise la musique de l'opéra que dans cette scène finale, et pour le générique de début (et peut-être dans quelques passages instrumentaux, mais je ne connais pas suffisamment l'œuvre pour en être sûre). Et il s'agit effectivement d'une illustration musicale pour accompagner la fin du film (Madeleine prenant la place d'une autre prisonnière et partant pour l'échafaud avec André). Le film montre la "charrette" partant vers le lieu de l'exécution, si je me souviens bien.
A part ça, le film adapte assez librement le livret de l'opéra, sauf dans la scène finale.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

sopranolove
Alto
Alto
Messages : 431
Enregistré le : 16 avr. 2014, 14:17

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par sopranolove » 11 janv. 2017, 09:56

Puccini a, à une certaine époque, inspiré beaucoup le cinéma, du moins du côté italien.

De Gallone, j'ai vu, bien sûr Tosca ! Avec mon cher Franco Corelli. A ses côtés il y avait Franca Duval qui doublait pour le chant Maria Caniglia (heureusement !) et plus amusant, un baryton doublait à l'image un autre baryton. Heureusement Franco lui, n'avait pas besoin d'être doublé : il était beau comme le jour.... Mais ils pu aussi faire chanter le rôle de Tosca par la Duval (un soprano lyrico dramatique française d'origine américaine qui chantait à ce moment là Tosca, Violetta et d'autres rôles avant de terminer dans l'opérette (une Veuve Joyeuse assez réputée) et aux Folies Bergère. Un beau couple donc, Malheureusement on voit une superbe Tosca jeune et on entend une voix d'une cantatrice qui évoque plus la mère, voire la grand mère de Mario, un peu mégère, un peu matrone, et très lourde. Dans sa jeunesse Caniglia avait quand même un très beau timbre, avant qu'elle ne succombe aux e'xcès véristes chers à la plupart de ses consoeurs. Le film aurait été merveilleux si Magda Olivero avait donné la réplique vocalement et visuellement à Franco.
Le même Gallone avait aussi réalisé un autre film inspiré de Tosca ; et avec un titre parlant ; Avanti a lui tremava tutta Roma. Il y avait Anna Magnani et Vittorio Gassman, une histoire de résistance mêlée à l'opéra de Puccini. Et qui joue Scarpia dans ce rôle ? Tito Gobbi !

En dehors de ces deux films, il y a eu trois biopic consacré à des chanteuses de l'époque, l'un, dont je ne me rappelle plus tout à fait le titre, c'est la bio de Lina Cavalieri, avec Gina Lollobrigida, qui chante elle même Vissi d'Arte. Elle avait pris des cours de chant avant d'être actrice. Et à ses côtés Mario Del Monaco. Je l'ai vu, c'est un très beau film.
Les deux autres ont la particularité d'être doublé pour le chant. Un film roumain de 61, Darclée, raconte la vie de la créatrice de Tosca, Hariclea Darclée et c'est Arta Florescu, une célèbre soprano roumaine de ces années là , qui double la comédienne. (on peut en voir des extraits sur YT, mais hélas sans sous titres...)
Le deuxième, La divine Emma, qui date de 1982, c'est la bio d'Emmy Destinn. Pour la doubler l'une des plus grandes sopranos tchèques Gabriela Benackova. Et c'est vraiment dommage, car Benackova aurait pu faire du cinéma, elle était très belle.... Bref, pourquoi s'entêtent-ils à doubler les actrices, quand il y a pas mal de cantatrices qui auraient pu interprêter le rôle à l'écran ?

Et puis, pour terminer Une Nuit à l'Opéra avec les Marx Brothers, qui ont dans leur collimateur il Trovatore ! et bien sûr la scène d'opéra de Citizen Kane, dont la musique, signée Hermann, a été enregistrée par de grandes chanteuses comme Kiri !

Avatar du membre
micaela
Baryton
Baryton
Messages : 1882
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par micaela » 11 janv. 2017, 10:10

Parce qu'un chanteur d'opéra n'est pas toujours un bon comédien quand il s'agit de faire vivre un texte parlé (cf les passages parlés dans Carmen ou L'enlèvement au sérail) et qu'il n'y a pas toujours adéquation entre le physique et le personnage, et qu'il s'agit avant tout de faire un film, pas un opéra filmé. On choisit donc les comédiens qui conviennent, et on les fait doubler pour le chant (enregistrements pas forcément réalisés pour le film en ce qui concerne les opéras). Usage en cours aussi pour la comédie musicale , et qui ne me dérange pas plus que ça (sauf si le film est entièrement chanté, comme Les parapluies de Cherbourg). En plus, la participation à un tournage occuperait plusieurs semaines, voire plusieurs mois , ce qui n'est pas forcément compatible avec l'agenda du chanteur.
Comme je l'ai mis plus haut (avec quelques exemples), l'opéra a régulièrement (parfois indirectement ) inspiré le cinéma italien de l'époque dans les années 40/50, avec Gallone comme spécialiste du genre (celui inspiré par Tosca, Devant lui tremblait tout Rome en VF, m'avait échappé).
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
Loïs
Baryton
Baryton
Messages : 1731
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par Loïs » 11 janv. 2017, 10:17

micaela a écrit :Parce qu'un chanteur d'opéra n'est pas toujours un bon comédien quand il s'agit de faire vivre un texte parlé (cf les passages parlés dans Carmen ou L'enlèvement au sérail) et qu'il n'y a pas toujours adéquation entre le physique et le personnage, et qu'il s'agit avant tout de faire un film, pas un opéra filmé. On choisit donc les comédiens qui conviennent, et on les fait doubler pour le chant (enregistrements pas forcément réalisés pour le film en ce qui concerne les opéras). .
En 1955, Metro-Goldwyn-Mayer sortit le film Mélodie interrompue, Biopic sur Majorie LAwarence avec Eleanor Parker dans le rôle de Lawrence et Eileen Farrell en doublure voix.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19510
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par JdeB » 13 janv. 2017, 08:20

Dans Le loup de Wall Street de Martin Scorcese, l'air du froid de Purcell (King Arthur) est utilisé pour suggérer l'état second des protagonistes camés en plein Brain storming délirant + un effet de ralenti
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 12 invités