Les moments d'opéras dans les films

Quiz's, sondages & Co.
Répondre
Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3041
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par micaela » 29 mars 2018, 11:53

Pas vraiment un moment d'opéra, mais tant pis. Dans Affreux sales et méchants, qui se passe dans un bidonville romain, l'un des fils du personnage interprété par Nino Manfredi fait partie d'une chorale qui répète le Va pensiero pour l'interpréter dans une kermesse locale. On a droit à un couplet entier, interprété de façon hésitante au début, avant de finir en beauté.
Légèrement HS aussi (c'est de l'opérette) : La scène d'action située à la fin de Drôle d'embrouille (comédie policière autour d'une tentative d'attentat contre le pape en visite officielle aux USA) se déroule sur fond de représentation du Mikado , dont on entend de larges extraits (servant de BO à la séquence) . On aperçoit aussi des moments de la représentation.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
FROJG2015
Messages : 39
Enregistré le : 23 avr. 2015, 13:51

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par FROJG2015 » 04 avr. 2018, 15:40

J'ai en mémoire 3 "Turandot":
. Dans "La Déchirure" (1984), vers la fin je crois, quand le journaliste se morfond d'avoir dû abandonner son assistant au Cambodge, il y a un bel extrait de "Nessun dorma"
. Dans "Mission impossible 5: the Rogue Nation" (2015), il y a toute une scène d'action assez longue d'ailleurs qui se déroule à l'opéra de Vienne, pendant une représentation de Turandot . La partition a été considérablement charcutée, pour coller au mieux à l'action....c'est un peu dans le désordre...
. Enfin, pas plus tard qu'hier soir, dans la série américaine "l'Arme fatale" (s2, ep 08), désolée, on a les références qu'on peut, une scène d'action se déroule sur "Nessun dorma", que l'on entend en fond

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1489
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Gross-Paris

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par Hiero von Stierkopf » 04 avr. 2018, 15:46

Pour l'anecdote, c'est Gregory Kunde qui chante Calaf dans Mission Impossible 5.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12934
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par PlacidoCarrerotti » 04 avr. 2018, 16:04

Hiero von Stierkopf a écrit :
04 avr. 2018, 15:46
Pour l'anecdote, c'est Gregory Kunde qui chante Calaf dans Mission Impossible 5.
D'où le titre du film...
"Quant à Madame Sonya Netrebkheros, je tiens à vous rassurer, chers mécènes : elle est à Paris et elle a commencé les répétitions !". Liz Nerves.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21670
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par JdeB » 06 avr. 2018, 08:07

Un épisode récemment diffusé de la série policière Section de Recherche (TF1) se déroule dans le milieu de l'opéra. Une star, Elisabeth Duval, fait son grand retour, après un long congé maternité, dans Traviata à l'Opéra de Nice. Empoisonnée, elle trouve la mort dans un accident de voiture.
L'équipe du capitaine Bernier (Xavier Delluc) soupçonne d'abord le mari et agent de la Diva, ex-directeur de l'Opéra de Lille et adepte du troussage de choristes...
A un moment donné, il y a une phrase pour initiés : le mari s'exclame : "Super ! C'est confirmé à la Scala pour ta Butterfly dans la production de Patrice et Moshe !" :wink:

Sinon, il s'agit d'une Diva assoluta qui chante à la fois Lucia, Traviata et Carmen avec un timbre très mezzo :mrgreen:

et il y a une groupie qui devient assistante personnelle de son idole.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 9866
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par HELENE ADAM » 08 avr. 2018, 15:49

Le deuxième épisode de "The Alienist", série US tirée des excellents polars de Caleb Carr sous le même titre, met en scène ses héros assistant à Rigoletto dans le Metropolitan opéra d'alors (qui a ouvert en 1883, soit 10 ans environ avant les faits relatés dans l'histoire).
Il s'agit du préfet de police d'alors, un certain Théodore Roosevelt, un psy extrêmement moderne et quasi "profiler", le docteur Laszlo Kreizler et de son ami (qui s'endort à l'opéra...), le journaliste-dessinateur John Moore.
Très belle reconstitution du MET....
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3041
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par micaela » 12 avr. 2018, 13:16

Dans la Symphonie fantastique, le film de Christian-Jaque sur Berlioz, pas beaucoup de moments d'opéra , à part un bref extrait de Benvenuto Cellini et quelques mélodies (ou extraits d'opéras) interprétées en concert ou récital (la Damnation de Faust n'est évoquée que par des passages instrumentaux, dont la célèbre marche hongroise). Mais le film se termine par une représentation du Requiem aux Invalides, avec les cuivres dans les tribunes, et un effectif (chœur et orchestre ) important. Aucune idée des interprètes des passages musicaux.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3253
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par Loïs » 12 avr. 2018, 13:20

micaela a écrit :
12 avr. 2018, 13:16
Dans la Symphonie fantastique, le film de Christian-Jaque sur Berlioz, pas beaucoup de moments d'opéra , à part un bref extrait de Benvenuto Cellini et quelques mélodies (ou extraits d'opéras) interprétées en concert ou récital (la Damnation de Faust n'est évoquée que par des passages instrumentaux, dont la célèbre marche hongroise). Mais le film se termine par une représentation du Requiem aux Invalides, avec les cuivres dans les tribunes, et un effectif (chœur et orchestre ) important. Aucune idée des interprètes des passages musicaux.
Je préfère la Grande vadrouille: "Mephisto, Marguerite, Faust: dehors! Quand je travaille, je ne veux que Berlioz et moi"
Image

Avatar du membre
Franz Muzzano
Baryton
Baryton
Messages : 1073
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par Franz Muzzano » 12 avr. 2018, 14:56

micaela a écrit :
12 avr. 2018, 13:16
Dans la Symphonie fantastique, le film de Christian-Jaque sur Berlioz, pas beaucoup de moments d'opéra , à part un bref extrait de Benvenuto Cellini et quelques mélodies (ou extraits d'opéras) interprétées en concert ou récital (la Damnation de Faust n'est évoquée que par des passages instrumentaux, dont la célèbre marche hongroise). Mais le film se termine par une représentation du Requiem aux Invalides, avec les cuivres dans les tribunes, et un effectif (chœur et orchestre ) important. Aucune idée des interprètes des passages musicaux.
Rebatet a rédigé à sa sortie une critique très élogieuse de ce film, étant même surpris par Christian-Jaque dont il n'avait pas aimé les premières réalisations. Étonnant pour un critique ne goûtant pas trop les biographies (voir son assassinat de "La Malibran"). Il met surtout l'accent sur la bonne idée de consacrer un film à Berlioz, compositeur très mal considéré en 1942. Mais même lui, dans un papier fleuve (c'était au temps où il y avait des critiques de cinéma, quoi qu'on puisse en penser par ailleurs) ne parle pas des interprètes musicaux. Ce que je sais est que l'orchestre est dirigé par Maurice-Paul Guillot, compositeur de musiques de films (Boule de Suif, Il est minuit Docteur Schweitzer...). Il est probable que l'orchestre soit celui de la Radio, assisté d'un paquet d'éléments. Il n'est pas impossible que Renée Saint-Cyr chante elle-même quelques mélodies, ayant fait de sérieuses études de chant (premier prix au Conservatoire de Marseille).
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3041
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Les moments d'opéras dans les films

Message par micaela » 12 avr. 2018, 21:38

Toscanini, film de Zeffirelli sur les débuts de Toscanini en chef d'orchestre, lors d'une tournée en Amérique du Sud. Si le fait (le remplacement au pied levé du chef d'orchestre, alors qu'il n'avait jamais dirigé) est authentique (ainsi que peut-être le fait qu'il dirige de mémoire, sans ouvrir la partition), c'est hyper-romancé.
Vers la fin du film on a droit à pas mal d'extraits de Aida . C'est kitchissime (même peut-être pour 1886, date de l'action) C'est Bergonzi qui interprète Radamès . Elizabeth Taylor est doublée pour le chant par Aprile Millo.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 19 invités