Votre Manon préférée ?

Quiz's, sondages & Co.

Votre adaptation préférée de "Manon"?

Manon Lescaut, de D.F.E. Auber
2
6%
Manon, de J. Massenet
21
64%
Manon Lescaut, de G. Puccini
9
27%
Boulevard Solitude, de H.W. Henze
1
3%
 
Nombre total de votes : 33

Avatar du membre
apoline
Alto
Alto
Messages : 380
Enregistré le : 23 févr. 2007, 00:00

Re: Votre Manon préférée ?

Message par apoline » 29 août 2016, 17:38

Un mot encore: j'ai voté pour Massenet, la Manon de Puccini ne m'a aucunement emballée même avec Kaufmann et Opalais!

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6322
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris

Re: Votre Manon préférée ?

Message par MariaStuarda » 29 août 2016, 18:20

tuano a écrit :Franchement je ne vois pas où sont les faiblesses dans l'opéra de Massenet.
J'aime beaucoup cet opera mais je ne suis pas fan du premier acte notamment à cause de minauderies qui sont un peu la marque de fabrique de Massenet.

elisav
Baryton
Baryton
Messages : 1506
Enregistré le : 18 juin 2012, 23:00

Re: Votre Manon préférée ?

Message par elisav » 29 août 2016, 18:30

tuano a écrit : Malheureusement je ne veux plus aller voir l'opéra de Massenet. Après avoir été enchanté par des sopranos somptueuses à Bastille (Renée Fleming, Ruth Ann Swenson), j'ai vu peut-être la Manon absolue (Anna Netrebko à Berlin) avant qu'elle ne perde ses aigus ronds et assurés (Netrebko à Londres c'était déjà nettement moins bien), pour finalement voir des chanteuses au français plus naturel mais sans aura (je citerai juste Natalie Dessay, vue à Barcelone et à Paris, petite soeur davantage que tentatrice damnée du Chevalier Des Grieux).
Et voilà encore un opéra de Massenet pour lequel les chanteurs français (Dessay, Massis, etc.) ne sont pas au niveau des "somptueux" chanteurs étrangers, diction ou pas diction. Au même titre que Werther, pour lequel les Français ne sont pas à la hauteur, il semblerait (d'après les dires des uns et des autres; à l'exception de SK, bien sûr).

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2530
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Votre Manon préférée ?

Message par Loïs » 29 août 2016, 20:04

tuano a écrit :
Sinon c'est qui, Vassilieva ?
"Je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans etc....."
Elena Vassilieva chanta au Châtelet (création française) le rôle mais surtout l'enregistra (à ma connaissance la seule version)
Je ne l'ai vu que rarement (Bd solitude et Jaroslavna) me souviens d'une voix laiteuse et sensuelle
Le lien avec son site que j'ai trouvé:
http://www.elenavassilieva.com/fr/accueil.php

Verdiprati
Alto
Alto
Messages : 481
Enregistré le : 09 août 2004, 23:00

Re: Votre Manon préférée ?

Message par Verdiprati » 30 août 2016, 23:12

J'ai vu ces quatre oeuvres sur scène. ( Auber à l'OC en 90, Henze à Francfort en 99 )

Comme adaptation du roman je trouve que l'opéra de Henze est très bien réussi.
La transposition moderne fonctionne sans hiatus, elle donne crédibilité et relief aux personnages.
Et l'opéra n'en garde pas moins la réminiscence de l'atmosphère du 18e par ses éléménts chorégraphiques.
La musique du jeune Henze a la sensibilité fine, le sens très sûr du théâtre et la maîtrise confondante des langages musicaux bien divers.
Très bon faiseur d'opéra et éclectique de génie !

L'oeuvre maîtresse de Henze sera peut-être Die Bassariden par son expressionisme explosif, mais mes préférés sont Boulevard Solitude et Elegie für junge Liebende à cause de leurs sensibilité et efficacité.

Donc j'ai voté pour Henze par mon attachement à l'oeuvre, je ne connais pas Manon de Vassilieva.

L'oeuvre de Massenet est probablement la plus réussie comme reflet fidèle des couleurs frivoles du roman de l'Abée Prevost, son côté sensiblerie élégante et raffinée ne me gêne point, mais à laquelle je préfère finalement et de loin la violence des passions de l'opéra de Puccini.

Son italianità s'éloigne de Prévost, mais son incursion dans le wagnérisme et son harmonie novatrice lui donnent de la complexité et de la profondeur sous l'habit mélodramatique.
Pour moi qui suis loin d'être puccinien, Manon Lescaut est mon Puccini préféré au même titre que La Bohème suivies de Fanciulla et de Suor Angelica.
J'en garde le souvenir extraordinaire pour la représentation avec Sinopoli et Freni en 86.

L'opéra comique d'Auber est une œuvre charmante et agréable mais sans plus, et surtout l'oeuvre mineure de lui qui a le mérite de faire comprendre l'autre face du compositeur que celle de La Muette de Portici sublime.

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 10668
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Votre Manon préférée ?

Message par tuano » 02 sept. 2016, 09:08

Pour info, le spectacle barcelonais du Henze est édité en DVD. Donc si vous voulez vous faire une idée, ce n'est pas très difficile.
Loïs a écrit :
tuano a écrit :
Sinon c'est qui, Vassilieva ?
"Je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans etc....."
Elena Vassilieva chanta au Châtelet (création française) le rôle mais surtout l'enregistra (à ma connaissance la seule version)
Je ne l'ai vu que rarement (Bd solitude et Jaroslavna) me souviens d'une voix laiteuse et sensuelle
Le lien avec son site que j'ai trouvé:
http://www.elenavassilieva.com/fr/accueil.php
Rien à voir donc avec la Tosca de Nice.

http://www.opera-nice.org/fr/evenement/120/tosca

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2530
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Votre Manon préférée ?

Message par Loïs » 02 sept. 2016, 09:49

tuano a écrit :Pour info, le spectacle barcelonais du Henze est édité en DVD. Donc si vous voulez vous faire une idée, ce n'est pas très difficile.
Loïs a écrit :
tuano a écrit :
Sinon c'est qui, Vassilieva ?
"Je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans etc....."
Elena Vassilieva chanta au Châtelet (création française) le rôle mais surtout l'enregistra (à ma connaissance la seule version)
Je ne l'ai vu que rarement (Bd solitude et Jaroslavna) me souviens d'une voix laiteuse et sensuelle
Le lien avec son site que j'ai trouvé:
http://www.elenavassilieva.com/fr/accueil.php
Rien à voir donc avec la Tosca de Nice.

http://www.opera-nice.org/fr/evenement/120/tosca
Ah non Svetla est une chanteuse qui chante actuellement les rôles véristes sur les plus grandes scènes

Avatar du membre
jean-didier
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 3373
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Re: Votre Manon préférée ?

Message par jean-didier » 02 sept. 2016, 12:38

PlacidoCarrerotti a écrit :
Zemire a écrit :J'ai été séduite par la Manon d'Auber entendue dernièrement à Liège pour la première fois.
J'ai donc choisi celle-ci tout en sachant que je n'aime ni celle de Puccini ni celle de Massenet.
Je ne connais pas : 'Boulevard Solitude', de H.W. Henze
Je te remercie au nom de mon cher Auber, compositeur délicat et fin, beaucoup trop négligé et pour lequel j'ai beaucoup d'affection ;-) !
+1 c'est d'ailleurs pour ça que j'ai voté pour sa Manon Lescaut, même si évidemment celle de Massenet en premier et celle de Puccini en deuxième m'émeuvent et me plaisent énormément.
Pour celle d'Auber, c'est avant tout le style bel canto français qui m'enchante. L’œuvre n'est cependant pas exempte de touches de mélancolie et de drame (le thème du hautbois dans l'ouverture, le final de l'acte 2 ou 3). Le clin d’œil à Cosi fan tutte dans le quatuor est aussi sympatique.
Chez Massenet, c'est l'aspect vocal (la pyrotechnie du cours la reine par exemple) et dramatique qui l'emportent.
Chez Puccini, c'est avant tout le drame et la passion (avec un climax d'émotion pour Sola perduta, dans lequel je regretterais toujours de ne pas avoir entendu Alexia Cousin qui s'y serait consumée magnifiquement).

D'Auber à Puccini, je vois une évolution décroissante du plaisir hédoniste vocal qui croise une évolution croissante de l'expression croissante du drame. Du coup, j'aime les trois mais pour des aspects différents.

Avatar du membre
jean-didier
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 3373
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Re: Votre Manon préférée ?

Message par jean-didier » 02 sept. 2016, 12:44

tuano a écrit : Malheureusement je ne veux plus aller voir l'opéra de Massenet. Après avoir été enchanté par des sopranos somptueuses à Bastille (Renée Fleming, Ruth Ann Swenson), j'ai vu peut-être la Manon absolue (Anna Netrebko à Berlin) avant qu'elle ne perde ses aigus ronds et assurés (Netrebko à Londres c'était déjà nettement moins bien), pour finalement voir des chanteuses au français plus naturel mais sans aura (je citerai juste Natalie Dessay, vue à Barcelone et à Paris, petite soeur davantage que tentatrice damnée du Chevalier Des Grieux).
Pour moi c'est Alexia Cousin qui reste la Manon la plus marquante. Constestée, huée, c'était une Manon qui dérange de par sa voix très large, par le tsunami émotionnel qu'elle représentait. Eloignée des Manon habituelles (elle a évité tous les suraigus), personne pour moi n'a autant brûlé les planches dans ce rôle.

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3468
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31
Contact :

Re: Votre Manon préférée ?

Message par Stefano P » 02 sept. 2016, 14:20

Il me semble que dans l'esprit, Auber et Massenet sont plus proches de l’œuvre originale de l'Abbé Prévost, qui ne s'épanche jamais et reste souvent allusif et distancié dans le style (le roman est d'ailleurs plutôt bref), proche de Laclos ou de Sade (je parle des œuvres plus classiques et plus "soft" du marquis, comme Les Infortunes de la vertu, La Marquise de Gange, Aline et Valcour ou Les Crimes de l'amour). Si l'on prend l'exemple de la mort de Manon, elle est traitée en quelques lignes dans le roman, avec chez le narrateur (Des Grieux lui-même, comme l'on sait) un refus de l'épanchement et une sorte de distance factuelle dans l'évocation du drame. Chez Puccini, la mort de Manon occupe pratiquement tout le dernier acte, avec une scène particulièrement (mélo)dramatique qui est le sommet de l'opéra : Sola, perduta, abbandonata, où le pathos renvoie plutôt à l'esthétique puccinienne qu'à celle du roman original, complètement opposée dans la manière de traiter les sentiments et les émotions.
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 24 invités