Page 28 sur 32

Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Posté : 10 août 2017, 10:49
par MariaStuarda
Je résume une dernière fois le fond de ma pensée avant de sortir de ce débat déjà, à mon gout, un peu trop rabâché :

Pour Carlos et Posa :
- Ils ont une relation d'amour très forte (c'est eux qui le disent, je pense que cela est la seule chose sûre et ne souffrira pas de contradiction)
- Elle peut être amicale ou sexuel (rien ne permet de trancher),
- si elle est sexuelle elle peut être refoulée, consommée ou non,
- si elle est consommée, leurs pratiques peuvent être diverses (la liste peut être longue allant de la masturbation au FF; reste à trancher si le baiser avec la langue peut être considéré comme une pratique sexuelle) :lol:

Je laisse toutes les options ouvertes car rien ne permet d'en éliminer une.

Par ailleurs, je pense que les personnages ont une psychologie qui leur permet d'évoluer avant, pendant, ou après l'opéra.

Certains gays voient des homos partout. C'est fort triste mais ça n'est pas mon cas.

Je ne souhaite plus avoir de contact ni dialogue avec Bernard.

Ceci étant précisé, je vais m'amuser sur d'autres fils.

Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Posté : 10 août 2017, 10:51
par JdeB
Nous avons tous besoin de Bernard sur ODB

Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Posté : 10 août 2017, 10:51
par Bernard C
C'est absurde, le refus du mariage n'a rien à voir avec l'amour.
Chez quiconque, gay ou pas gay.
Le mariage est un acte institutionnel, social ou religieux ou les deux.
Son sens n'a rien d'amoureux.
Un couple non marié n'est pas moins ou plus amoureux et solide qu'un couple marié.
Ça continue à errer.
Quant aux représentations générales sur les "gays", leurs mœurs, leurs amours, leurs comportements, les considérations caricaturales et les préjugés exprimés s'apparentent fort à une expression discriminante.
Il faut faire attention, ça frôle la ligne rouge.

Bernard

Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Posté : 10 août 2017, 10:58
par JdeB
MariaStuarda a écrit :
10 août 2017, 10:49
Je résume une dernière fois le fond de ma pensée avant de sortir de ce débat déjà, à mon gout, un peu trop rabâché :

Pour Carlos et Posa :
- Ils ont une relation d'amour très forte (c'est eux qui le disent, je pense que cela est la seule chose sûre et ne souffrira pas de contradiction)
- Elle peut être amicale ou sexuel (rien ne permet de trancher),
- si elle est sexuelle elle peut être refoulée, consommée ou non,
- si elle est consommée, leurs pratiques peuvent être diverses (la liste peut être longue allant de la masturbation au FF; reste à trancher si le baiser avec la langue peut être considéré comme une pratique sexuelle) :lol:

Je laisse toutes les options ouvertes car rien ne permet d'en éliminer une.

Par ailleurs, je pense que les personnages ont une psychologie qui leur permet d'évoluer avant, pendant, ou après l'opéra.

Certains gays voient des homos partout. C'est fort triste mais ça n'est pas mon cas.

Je ne souhaite plus avoir de contact ni dialogue avec Bernard.

Ceci étant précisé, je vais m'amuser sur d'autres fils.
Non, ici on emploie amour et amitié de manière équivalente. Comme l'homosexualité n’appartient pas à leur système de valeur, c'est hors de leur cadre de pensée, c'est hors sujet
C'est lié à leur adolescence

Va sur FB sur des profils de gros mecs hétéros de l'âge d'Adal, ce ne sont, de mecs à mecs, que des "mon poulet", ma poule", "ma c..", "ma bi..."Coucou", "bisous"," mes chéris"," mon Kévin, "baci al c..."etc Tout ce qui aurait paru fort "suspect" il y a 10 ans
Ecoute un mec comme Hanouna qui les inspire...

Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Posté : 10 août 2017, 10:59
par MariaStuarda
JdeB a écrit :
10 août 2017, 10:51
Nous avons tous besoin de Bernard sur ODB
Ah mais je ne conteste pas sa présence ni son utilité.
je dis juste qu'en ce qui me concerne, je ne souhaite plus dialoguer avec lui car cela ne m'apporte ni ne m'enrichit en rien et ne sont que querelles stériles dans un forum ou j'ai, par ailleurs, plaisir à participer.

Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Posté : 10 août 2017, 11:02
par jerome
quetzal a écrit :
10 août 2017, 10:51
Quant aux représentations générales sur les "gays", leurs mœurs, leurs amours, leurs comportements, les considérations caricaturales et les préjugés exprimés s'apparentent fort à une expression discriminante.
Il n'y a eu plus haut aucun préjugé, aucune caricature, aucune discrimination! Ce n'est malheureusement que du factuel beaucoup trop souvent constaté ...

Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Posté : 10 août 2017, 11:16
par Lucas
quetzal a écrit :
10 août 2017, 10:51
Le mariage est un acte institutionnel, social ou religieux ou les deux.
Son sens n'a rien d'amoureux.
Pour toi peut-être mais chez de nombreuses personnes, gays ou hétérosexuelles, c'est la consécration d'un amour et la volonté de se projeter dans l'avenir.

Tout cela me fait penser à un vieux débat sur "Apostrophe" entre ceux qui pensaient que Amour devait rimer avec toujours et ceux qui n'y voyaient qu'une histoire éphémère. Françoise Giroud avait, à cette occasion, cloué le bec à tout le monde en trouvant cette jolie formule intermédiaire : 'L'amour suppose l'intention dans la durée".

Et c'est, à mon avis, le sens que beaucoup donnent au mariage ... même si cela n'exclut pas le divorce car entre l'intention et la réalisation, il existe parfois un abîme.

[HS] Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Posté : 10 août 2017, 11:28
par Bernard C
Tu sais je vis depuis 25 ans avec mon conjoint un amour exclusif, bien avant que l'idée de mariage existe .
Chacun fait bien comme il veut.
Le mariage en lui-même ne dit rien sur l'amour.

Bernard

Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Posté : 10 août 2017, 11:40
par JdeB
"Ce n'est pas l'amour qui fait le mariage mais le consentement », Le Soulier de Satin

Retour à Verdi, svp

Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Posté : 10 août 2017, 11:47
par MezzoPower
Lucas a écrit :
10 août 2017, 11:16
quetzal a écrit :
10 août 2017, 10:51
Le mariage est un acte institutionnel, social ou religieux ou les deux.
Son sens n'a rien d'amoureux.
Pour toi peut-être mais chez de nombreuses personnes, gays ou hétérosexuelles, c'est la consécration d'un amour et la volonté de se projeter dans l'avenir.

Tout cela me fait penser à un vieux débat sur "Apostrophe" entre ceux qui pensaient que Amour devait rimer avec toujours et ceux qui n'y voyaient qu'une histoire éphémère. Françoise Giroud avait, à cette occasion, cloué le bec à tout le monde en trouvant cette jolie formule intermédiaire : 'L'amour suppose l'intention dans la durée".

Et c'est, à mon avis, le sens que beaucoup donnent au mariage ... même si cela n'exclut pas le divorce car entre l'intention et la réalisation, il existe parfois un abîme.
Très joli, j'applaudirais si je savais mettre le smiley ;)