Verdi et vous (on se dit tout)

Quiz's, sondages & Co.

Quel est votre opéra préféré de Verdi ?

Macbeth
7
10%
Rigoletto
4
5%
Il Trovatore
5
7%
La Traviata
10
14%
Don Carlo(s)
30
41%
Simon Boccanegra
3
4%
La Forza del destino
2
3%
Aida
2
3%
Otello
4
5%
Falstaff
6
8%
 
Nombre total de votes : 73

DieFeen
Alto
Alto
Messages : 448
Enregistré le : 21 mai 2005, 23:00

Re: [HS] Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Message par DieFeen » 11 août 2017, 00:27

quetzal a écrit :
11 août 2017, 00:20
Jérôme, pourquoi parles tu de 33 % ?
Les meilleures études montrent dans les pays occidentaux des % très inférieurs.
Aux alentours de 4 % d'homosexuel(e)s dans la population (à peu près pareil dans les deux sexes environ 2% )
Aux alentours de 4% de bisexuels
Je donne des ordres de grandeur dans des études sérieuses récentes.

(Et ce qui nous intéresse beaucoup moins ici un nombre plus important ayant eu au cours de leur vie au moins une expérience sexuelle avec une personne du même sexe entre 10 et 20 % avec une prépondérance féminine )

Évidemment des variations d'un pays à l'autre, d'une grande ville à une autre
(par exemple aux alentours de 6% à NY jusqu'à 15% à SF.)
Bref ...c'est une population très minoritaire.
Bernard
Si j'ai bien lu Jérôme, il ne s'agit pas de SES statistiques, mais de celles fantasmées par Fernandez...

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8265
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Message par Bernard C » 11 août 2017, 00:33

Ah c'est Fernandez qui donne ces chiffres ? J'avais compris que c'était même au-delà.
Bref, il est vrai qu'il est très souvent répandu des chiffres fantaisistes qui amplifient le sujet.

Il existe aussi probablement des microcosmes qui accentuent cette impression.
L'opéra en est probablement un, mais ça ce n'est peut être qu'un fantasme, je n'ai aucune documentation sur le sujet.

Bernard
«Or les traits de ma peinture ne fourvoient point, quoi qu’ils se changent et diversifient. Le monde n’est qu’une branloire pérenne : toutes choses y branlent sans cesse (), et du branle public, et du leur. La constance même n’est autre chose qu’un branle plus languissant. »
Montaigne III, 2

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 7975
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Message par jerome » 11 août 2017, 00:58

Je réponds mais ce serait bien que cette discussion qui n'a plus beaucoup de rapport avec Verdi se poursuive sur un autre fil ...
C'est plus complexe que ça car les études tout à fait sérieuses auxquelles tu fais allusion sont faites avec beaucoup de rigueur sur une population essentiellement "repérable" car ne se cachant pas, sauf qu'une grande partie de la communauté gay et une encore plus grande partie de la communauté bi ne s'affiche absolument pas et je dirais même se planque pour tout un tas de raisons :
- dont la principale pour les gays est qu'ils refusent de faire communauté tant la mentalité du "merveilleux univers gay" est à gerber (parce que les pires et plus récurrentes marques d'exclusion et de rejet, elles se font au coeur même de la communauté!)
- et dont la principale pour les bi est qu'ils sont mariés et ont des enfants et ne veulent absolument pas que ça se sache!
c'est donc au global beaucoup plus que les 4 + 4 %
mais il y a plein d'autres raisons qui amènent à se planquer: le cadre professionnel, la famille, ...
Pour ce qui est du pourcentage que j'ai avancé c'était pour expliquer Fernandez en forçant gentiment le trait.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8265
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

[HS] Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Message par Bernard C » 11 août 2017, 01:07

C'est effectivement terriblement HS, mais non les études contemporaines notamment US et Australiennes utilisent des méthodologies pour éviter ce biais.
Peu ou prou les ordres de grandeur sont bons.
Bernard
«Or les traits de ma peinture ne fourvoient point, quoi qu’ils se changent et diversifient. Le monde n’est qu’une branloire pérenne : toutes choses y branlent sans cesse (), et du branle public, et du leur. La constance même n’est autre chose qu’un branle plus languissant. »
Montaigne III, 2

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 7975
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Message par jerome » 11 août 2017, 01:11

je limitais mon raisonnement à la France et c'est très largement suffisant en ce qui me concerne ...

MezzoPower
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 166
Enregistré le : 03 oct. 2011, 23:00
Contact :

Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Message par MezzoPower » 11 août 2017, 09:19

quetzal a écrit :
11 août 2017, 00:33
Ah c'est Fernandez qui donne ces chiffres ? J'avais compris que c'était même au-delà.
Bref, il est vrai qu'il est très souvent répandu des chiffres fantaisistes qui amplifient le sujet.

Il existe aussi probablement des microcosmes qui accentuent cette impression.
L'opéra en est probablement un, mais ça ce n'est peut être qu'un fantasme, je n'ai aucune documentation sur le sujet.

Bernard
L'opéra en est complètement un, et plus largement le monde des chanteurs lyriques. Les % y sont bien plus élevés. J'ai fait beaucoup de productions à plus de 80%.
Je me suis d'ailleurs souvent demandé quel était le lien, puisqu'il y en a forcément un.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8265
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

[HS] Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Message par Bernard C » 11 août 2017, 09:26

jerome a écrit :
11 août 2017, 01:11
je limitais mon raisonnement à la France et c'est très largement suffisant en ce qui me concerne ...
C'est vrai que je n'ai aucune donnée concernant la France. Je ne sais pas s'il y a des études statistiques fiables sur le sujet, j'en doute.

Bernard
«Or les traits de ma peinture ne fourvoient point, quoi qu’ils se changent et diversifient. Le monde n’est qu’une branloire pérenne : toutes choses y branlent sans cesse (), et du branle public, et du leur. La constance même n’est autre chose qu’un branle plus languissant. »
Montaigne III, 2

elisav
Baryton
Baryton
Messages : 1521
Enregistré le : 18 juin 2012, 23:00

Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Message par elisav » 11 août 2017, 11:55

quetzal a écrit :
11 août 2017, 01:07
C'est effectivement terriblement HS, mais non les études contemporaines notamment US et Australiennes utilisent des méthodologies pour éviter ce biais.
Peu ou prou les ordres de grandeur sont bons.
Bernard
Tout à fait. Et si sous-estimation il y en a -due à l'existence de gays qui préfèrent rester "dans le placard"- elle est probablement faible, i.e. il ne s'agit pas d'un ordre de grandeur magnifié du simple au double, mais peut-être de 5% de la population au lieu de 4%?

Par ailleurs, même dans l'absence de statistiques fiables pour des endroits autres que les pays anglo-saxons, il est probable que le % "naturel" de gays ne varie pas énormément d'un pays à un autre. Pourquoi ce serait autrement?


MezzoPower a écrit :
11 août 2017, 09:19
quetzal a écrit :
11 août 2017, 00:33
Ah c'est Fernandez qui donne ces chiffres ? J'avais compris que c'était même au-delà.
Bref, il est vrai qu'il est très souvent répandu des chiffres fantaisistes qui amplifient le sujet.

Il existe aussi probablement des microcosmes qui accentuent cette impression.
L'opéra en est probablement un, mais ça ce n'est peut être qu'un fantasme, je n'ai aucune documentation sur le sujet.

Bernard
L'opéra en est complètement un, et plus largement le monde des chanteurs lyriques. Les % y sont bien plus élevés. J'ai fait beaucoup de productions à plus de 80%.
Je me suis d'ailleurs souvent demandé quel était le lien, puisqu'il y en a forcément un.

Il y des traits ineffables qui attirent les gays vers l'opéra: ce que les "opera queens" appellent le côté "camp" de l'opéra. :mrgreen:

(Le mot "camp" est difficile à traduire. C'est quelque chose de théâtral et maniéré, délibérément artificiel et extravagant.)

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 7975
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Message par jerome » 11 août 2017, 12:15

elisav a écrit :
11 août 2017, 11:55
Et si sous-estimation il y en a -due à l'existence de gays qui préfèrent rester "dans le placard"- elle est probablement faible, i.e. il ne s'agit pas d'un ordre de grandeur magnifié du simple au double, mais peut-être de 5% de la population au lieu de 4%?

Par ailleurs, même dans l'absence de statistiques fiables pour des endroits autres que les pays anglo-saxons, il est probable que le % "naturel" de gays ne varie pas énormément d'un pays à un autre. Pourquoi ce serait autrement?
Et pourquoi non stp ? Où serait le problème d'ailleurs ?
et puis je vais te dire les statistiques officielles sur un sujet de cette nature, aussi difficile à saisir, aussi poreux et qui s'appuient beaucoup sur des probabilités dont on veut qu'elles restent politiquement correctes, c'est, en termes de résultats, comme les sondages effectués par de grands instituts, ça aboutit souvent à de la grosse daube! Et ces dernières années en ont offert maints exemples ...

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8265
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Message par Bernard C » 11 août 2017, 12:44

elisav a écrit :
11 août 2017, 11:55
quetzal a écrit :
11 août 2017, 01:07
C'est effectivement terriblement HS, mais non les études contemporaines notamment US et Australiennes utilisent des méthodologies pour éviter ce biais.
Peu ou prou les ordres de grandeur sont bons.
Bernard
Tout à fait. Et si sous-estimation il y en a -due à l'existence de gays qui préfèrent rester "dans le placard"- elle est probablement faible, i.e. il ne s'agit pas d'un ordre de grandeur magnifié du simple au double, mais peut-être de 5% de la population au lieu de 4%?

Par ailleurs, même dans l'absence de statistiques fiables pour des endroits autres que les pays anglo-saxons, il est probable que le % "naturel" de gays ne varie pas énormément d'un pays à un autre. Pourquoi ce serait autrement?


MezzoPower a écrit :
11 août 2017, 09:19
quetzal a écrit :
11 août 2017, 00:33
Ah c'est Fernandez qui donne ces chiffres ? J'avais compris que c'était même au-delà.
Bref, il est vrai qu'il est très souvent répandu des chiffres fantaisistes qui amplifient le sujet.

Il existe aussi probablement des microcosmes qui accentuent cette impression.
L'opéra en est probablement un, mais ça ce n'est peut être qu'un fantasme, je n'ai aucune documentation sur le sujet.

Bernard
L'opéra en est complètement un, et plus largement le monde des chanteurs lyriques. Les % y sont bien plus élevés. J'ai fait beaucoup de productions à plus de 80%.
Je me suis d'ailleurs souvent demandé quel était le lien, puisqu'il y en a forcément un.

Il y des traits ineffables qui attirent les gays vers l'opéra: ce que les "opera queens" appellent le côté "camp" de l'opéra. :mrgreen:

(Le mot "camp" est difficile à traduire. C'est quelque chose de théâtral et maniéré, délibérément artificiel et extravagant.)
Ce serait une question intéressante dans un fil ouvert ad hoc, que je n'ai pas le temps d'ouvrir

Bernard
«Or les traits de ma peinture ne fourvoient point, quoi qu’ils se changent et diversifient. Le monde n’est qu’une branloire pérenne : toutes choses y branlent sans cesse (), et du branle public, et du leur. La constance même n’est autre chose qu’un branle plus languissant. »
Montaigne III, 2

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 25 invités