Verdi et vous (on se dit tout)

Quiz's, sondages & Co.
Répondre

Quel est votre opéra préféré de Verdi ?

Macbeth
7
10%
Rigoletto
4
5%
Il Trovatore
5
7%
La Traviata
10
14%
Don Carlo(s)
30
41%
Simon Boccanegra
3
4%
La Forza del destino
2
3%
Aida
2
3%
Otello
4
5%
Falstaff
6
8%
 
Nombre total de votes : 73

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1567
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Verdi et vous (on se dit tout)

Message par Adalbéron » 10 juil. 2016, 18:06

Pendant longtemps, Verdi m'a laissé indifférent. Et puis j'ai (ré)écouté Macbeth, enfin Don Carlo, et j'ai été conquis. Il me reste encore beaucoup d'oeuvres de Verdi à écouter, mais ces deux opéras sont pour le moment mes préférés de Verdi. Je me demande (je vous demande) comment il est possible que Verdi ait écrit alternativement des oeuvres si inspirées et d'autres beaucoup plus ternes. AMHA, Rigoletto est le plus surestimé de ses ouvrages : le sujet est cul-cul (s'il y a des subtilités dans la pièce de Hugo elles ne sont plus vraiment présentes ici) et tout ça n'est pas sauvé par la musique. Bref, on s'ennuie. Je trouve le drame du Trovatore mal ficelé, la fin expéditive, les personnages peu caractérisés, mais il y a cependant de beaux moments musicaux.
Par contre, quand Verdi prend pour sujet du Shakespeare ou du Schiller, ça devient grandiose ! Quelle profondeur des âmes dans Don Carlo ! Quelle force extraordinaire dans Macbeth ! Là sont les chef-d'oeuvres !

Et si chacun parlait de son son expérience personnelle avec Verdi ?
Dites-nous tout. Votre rencontre, vos moments d'intense bonheur, vos frustrations, vos déceptions. Livrez-vous sans hésitation, personne ne vous jugera. :wink:

J'ai aussi lancé un sondage pour savoir quel est l'opéra de Verdi que chacun préfère. Je n'ai pu mettre que 10 oeuvres : j'ai essayé d'être le plus objectif possible, mais il en manque évidemment, et peut-être même qu'il manque justement votre opéra préféré. J'en serais désolé :(
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20546
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Message par JdeB » 10 juil. 2016, 18:17

oui, Macbeth et Don Carlo sont des chef d'eouvres
Il Trovatore et Rigoletto et Traviata, aussi et non moins grands, mais relevant d'une autre esthétique


premier opéra entendu in vivo
Aïda aux Arènes de Nîmes. je venais d'avoir 11 ans
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Schwannhilde
Basse
Basse
Messages : 2691
Enregistré le : 09 août 2013, 20:36

Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Message par Schwannhilde » 10 juil. 2016, 18:19

J'ai voté pour La Traviata parce que pour moi, elle symbolise l'opéra et l'Opéra (bien que je ne sois pas entrée dans l'opéra par cette oeuvre), dès les premières notes.
Je ne sais pas exactement pourquoi, d'ailleurs.
" Vaut mieux en rire que s'en foutre " (Didier Super)

Avatar du membre
Martine
Basse
Basse
Messages : 4620
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Message par Martine » 10 juil. 2016, 18:20

Difficile d'en choisir un en particulier.
Je dirai Don Carlo(s), celui que j'ai vu le plus, qui me transporte toujour et dont je ne me lasse jamais.
Mais c'est pareil pour Traviata, Macbeth, Boccanegra ou Rigoletto.
Falstaff est celui que j'aime le moins.

Le premier que j'ai entendu en vrai : Traviata.

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2328
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Message par micaela » 10 juil. 2016, 18:33

Je n'ai pas encore voté, parce que je n'arrive pas à départager les titres qui me "parlent" le plus : Rigoletto, la traviata, Il trovatore et Don Carlo (je n'ai vu que la version italienne). Sans compter que j'aime aussi les autres (quoique je trouve le livret de la Forza del destino vraiment trop barré, bien plus que celui du Trouvère, et ça m'empêche d'adhérer totalement à l'œuvre).
Et il manque dans cette liste un ballo in maschera que j'aime beaucoup; notamment les scènes avec Ulrica et la scène I de l'acte III entre Amelia et Renato.
Premier opéra entendu en vrai (et d'ailleurs quasiment le seul) : la Traviata. Ca doit être celui dont j'ai vu le plus de versions, tous supports confondus.
PS Je me suis décidée et j'ai voté pour Don Carlo(s).
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1567
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Message par Adalbéron » 10 juil. 2016, 18:57

Schwannhilde a écrit :J'ai voté pour La Traviata parce que pour moi, elle symbolise l'opéra et l'Opéra (bien que je ne sois pas entrée dans l'opéra par cette oeuvre), dès les premières notes.
Je ne sais pas exactement pourquoi, d'ailleurs.
Je comprends ! C'est le premier Verdi que j'ai écouté, dans l'enregistrement de Santini avec Callas. Je crois même que c'est tout simplement le premier opéra que j'ai écouté. C'était un volume de la collection Le Monde de l'opéra. Je dis "premier opéra que j'ai écouté", mais ce n'est pas vraiment exact : j'écoutais en boucle le premier acte. Cet acte là, avec Callas et Francesco Albanese, c'est un peu ma petite madeleine musicale. Et c'est vrai qu'il y a quelque chose de l'opéra dans son ensemble là-dedans : Violetta/la diva, l'amour interdit, les mélodies pures et belles...
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1567
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Message par Adalbéron » 10 juil. 2016, 19:00

micaela a écrit : Et il manque dans cette liste un ballo in maschera que j'aime beaucoup; notamment les scènes avec Ulrica et la scène I de l'acte III entre Amelia et Renato
C'est celui qui m'a été le plus difficile de ne pas mettre. Le "Eri tu", le final, l'acte d'Ulrica... il y a beaucoup de belles choses !
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2328
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Message par micaela » 10 juil. 2016, 19:23

Une autre œuvre difficile à inclure dans ta liste, parce que ce n'est pas un opéra, mais qui fait partie de mes préférées : son Requiem. Avec deux versions de référence (pour moi) : celle de Toscanini avec Nelli/Barbieri/Di Stefano et Siepi, et celle de Karajan avec Price/Cossotto/Pavarotti (qui a remplacé au dernier moment Bergonzi...) et Ghiaurov.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
Franz Muzzano
Ténor
Ténor
Messages : 829
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Message par Franz Muzzano » 10 juil. 2016, 19:41

T'as pas plus cruelle, comme question ?

Mais bon, finalement, je reste à mon idée première : Otello. Pas une mesure, pas une note, pas une syllabe sur laquelle discuter. Pour moi, Wagner mis à part, la quasi perfection (partant du principe que celle-la n'existe pas...).
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1567
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Verdi et vous (on se dit tout)

Message par Adalbéron » 10 juil. 2016, 19:51

Franz Muzzano a écrit :T'as pas plus cruelle, comme question ?

Mais bon, finalement, je reste à mon idée première : Otello. Pas une mesure, pas une note, pas une syllabe sur laquelle discuter. Pour moi, Wagner mis à part, la quasi perfection (partant du principe que celle-la n'existe pas...).
Faudrait pas oublier R. Strauss quand même... ;)
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 24 invités