les opéras où aucun personnage ne meurt

Quiz's, sondages & Co.
Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 7393
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: les opéras où aucun personnage ne meurt

Message par jerome » 14 mai 2016, 14:51

jean-didier a écrit :
micaela a écrit :Je cherche plutôt des œuvres non comiques, où personne ne meurt, alors que le taux de mortalité, dans les œuvres sérieuses, est le plus souvent très élevé .
Maria Stuarda, Anna Bolena.
:lol: en es tu si certain ??? lol

Avatar du membre
micaela
Baryton
Baryton
Messages : 1886
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: les opéras où aucun personnage ne meurt

Message par micaela » 14 mai 2016, 15:07

Du coup, je me pose la question : tous ceux qui sont condamnés dans Anna Bolena sont-ils censés être morts avant la fin de l'opéra (qui se termine sur Anna conduite à l'échafaud).
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
Franz Muzzano
Ténor
Ténor
Messages : 733
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: les opéras où aucun personnage ne meurt

Message par Franz Muzzano » 14 mai 2016, 17:25

jean-didier a écrit :
micaela a écrit :Je cherche plutôt des œuvres non comiques, où personne ne meurt, alors que le taux de mortalité, dans les œuvres sérieuses, est le plus souvent très élevé .
Maria Stuarda, Anna Bolena.
Maria Stuarda ne meurt pas ? Il y a une version "light" ?
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

Avatar du membre
micaela
Baryton
Baryton
Messages : 1886
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: les opéras où aucun personnage ne meurt

Message par micaela » 14 mai 2016, 17:31

En fait, comme pour Anna Bolena, l'opéra se termine par la marche à l'échafaud. Donc on peut dire qu'elle ne meurt pas dans cet opéra. Mais c'est un peu capillotracté.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
Franz Muzzano
Ténor
Ténor
Messages : 733
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: les opéras où aucun personnage ne meurt

Message par Franz Muzzano » 14 mai 2016, 17:35

jerome a écrit :
jean-didier a écrit :
micaela a écrit :Je cherche plutôt des œuvres non comiques, où personne ne meurt, alors que le taux de mortalité, dans les œuvres sérieuses, est le plus souvent très élevé .
Maria Stuarda, Anna Bolena.
:lol: en es tu si certain ??? lol
Il faudrait alors bien faire la différence entre "comédie" et "oeuvre comique". Et là, la liste est longue...Nozze, Cosi, Il Turco, Meistersinger ne sont pas pour moi "comiques" (même Il Turco, voir la mise en scène d'Aix, assez désespérante quant aux rapports humains...), et personne n'y meurt.
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

Avatar du membre
Franz Muzzano
Ténor
Ténor
Messages : 733
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: les opéras où aucun personnage ne meurt

Message par Franz Muzzano » 14 mai 2016, 17:37

micaela a écrit :En fait, comme pour Anna Bolena, l'opéra se termine par la marche à l'échafaud. Donc on peut dire qu'elle ne meurt pas dans cet opéra. Mais c'est un peu capillotracté.
Oui, mais on se doute qu'elle ne va pas faire une crapette avec le bourreau :D
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3047
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31

Re: les opéras où aucun personnage ne meurt

Message par Stefano P » 14 mai 2016, 17:39

Il faut aussi prendre en compte les opéras où aucun personnage ne meurt dans le livret mais parfois dans la mise en scène : c'est par exemple le cas du dernier Enlèvement au sérail aixois... :wink:
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Avatar du membre
micaela
Baryton
Baryton
Messages : 1886
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: les opéras où aucun personnage ne meurt

Message par micaela » 14 mai 2016, 17:41

Oui, coupage de cheveux en quatre .
A Aix c'était l'enlèvement au sérail, où en plus le metteur en scène faisait mourir les deux couples (ce qui est totalement contradictoire avec le livret). Et encore, paraît-il, on a échappé aux têtes coupées (ou cadavres ensanglantés ) sur scène... (grillée par Stefano)
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 7393
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: les opéras où aucun personnage ne meurt

Message par jerome » 14 mai 2016, 18:35

Stefano P a écrit :Il faut aussi prendre en compte les opéras où aucun personnage ne meurt dans le livret mais parfois dans la mise en scène : c'est par exemple le cas du dernier Enlèvement au sérail aixois... :wink:
ben non ça on le prend pas en compte! C'est pas l'oeuvre!

marcelin duclos
Alto
Alto
Messages : 267
Enregistré le : 15 oct. 2013, 17:27

Re: les opéras où aucun personnage ne meurt

Message par marcelin duclos » 15 mai 2016, 02:33

Opera ou personne ne meurt : LOUISE

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités