Les mises en scène faisant intervenir le nazisme à l'opéra

Quiz's, sondages & Co.
Schwannhilde
Basse
Basse
Messages : 2169
Enregistré le : 09 août 2013, 20:36

Les mises en scène faisant intervenir le nazisme à l'opéra

Message par Schwannhilde » 09 avr. 2016, 12:57

Puisqu'il paraît qu'il y en a beaucoup...
" Vaut mieux en rire que s'en foutre " (Didier Super)

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8190
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Les mises en scène faisant intervenir le nazisme à l'opéra

Message par jerome » 09 avr. 2016, 13:58

oh ben je crois que l'oeuvre qui a suscité le plus de mises en scène faisant référence au nazisme, c'est Fidelio.

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3387
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Les mises en scène faisant intervenir le nazisme à l'opéra

Message par Loïs » 09 avr. 2016, 15:08

jerome a écrit :oh ben je crois que l'oeuvre qui a suscité le plus de mises en scène faisant référence au nazisme, c'est Fidelio.
Probablement avec les maitres chanteurs...Pour Fidelio, j'y ai plutot vu du Fransquisme.
La palme revenant à Auvray qui dans les mêmes saisons nous avait fait Idomeneo chez les colonels grecs, la Forza avec faschistes et nazis, et je crois bien Fidelio chez les Franquistes

amelita
Ténor
Ténor
Messages : 737
Enregistré le : 28 févr. 2010, 00:00
Contact :

Re: Les mises en scène faisant intervenir le nazisme à l'opéra

Message par amelita » 09 avr. 2016, 16:06

Dans Nazisme' tu inclues tous les aspects, donc la Shoah, alors je pense à Nabucco qui a eu des mes tellement imprégnées de visions de l'Histoire. (je pense à G. Kramer mais il y a eu plus je crois ).

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10156
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les mises en scène faisant intervenir le nazisme à l'opéra

Message par HELENE ADAM » 09 avr. 2016, 16:13

Celle de Burkhard Kosminski pour Tannhauser à Dusseldorf a tellement choqué le public qu'elle a été retirée de la scène après une ou deux séances (en 2013? de mémoire).
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6966
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les mises en scène faisant intervenir le nazisme à l'opéra

Message par MariaStuarda » 09 avr. 2016, 17:28

Si on entend par là, la période de la seconde guerre mondiale :
la Norma de Bartoli, Caurier et Leiser, le Samson et Dalila de Bastille à l'ouverture

faustin
Basse
Basse
Messages : 2877
Enregistré le : 21 déc. 2003, 00:00
Localisation : Paris

Re: Les mises en scène faisant intervenir le nazisme à l'opéra

Message par faustin » 10 avr. 2016, 09:09

Image


Il y a une mise en scène qui récupère la dénonciation du nazisme de la manière la plus arbitraire qui soit, c'est la Chauve-souris dans la version de Coline Serreau. Le prétexte, qu'elle explique dans sa note de mise en scène, que malheureusement je n'ai pas sous les yeux, c'est que l'oeuvre a été créée en des temps de krach boursier, de crise économique et d'antisémitisme virulent.

Faire un amalgame entre cette comédie aigre-douce, cruelle, il est vrai et les persécutions anti-juives des nazis, non, non, mille fois non, c'est totalement inacceptable Je n'arrive plus à me rappeler qui est, selon Coline Serreau cette victime expiatoire dont le sort devrait susciter notre indignation  ? Est-ce Falke qui a été humilié un an auparavant et qui se venge, ou Eisenstein, mari infidèle et jouisseur qui est l'objet de la vengeance de Falke ? Entre ces figures vaudevillesques et le nazisme, je ne vois pas le rapport et je refuse qu'il y en ait un.

Au début, on ne comprend pas bien. Il y a pendant l'ouverture une pantomime qui relate la mésaventure d'Eisenstein, et un numéro de trapèze volant exécuté par des personnages habillés en prisonniers en costume rayé. Pendant le bal chez le Prince Orlovski, les danseurs forment une croix gammée, ce qu'on n'a des chances de voir que si on est dans les balcons. C'est vraiment pénible, alors que cette fête ne fait que célébrer la joie de vivre, le champagne et l'amusement (en français dans le texte). Cela semble suggérer qu'avant le nazisme, les Autrichiens étaient nazis, donc qu'ils le sont depuis toujours et peut-être même qu'ils le sont toujours.

Si l'un d'entre vous a gardé par devers lui le programme de ce spectacle, qu'il s'y reporte et apporte les quelques précisions qui me manquent, je serais intéressé.

Faustin

faustin
Basse
Basse
Messages : 2877
Enregistré le : 21 déc. 2003, 00:00
Localisation : Paris

Re: Les mises en scène faisant intervenir le nazisme à l'opéra

Message par faustin » 10 avr. 2016, 09:46

Image

Dans la Walkyrie, Günter Krämer assimile le Walhalla à Germania, le projet mégalomaniaque de capitale du Troisième Reich voulu par Hitler et conçu par Albert Speer.

Günter Krämer a expliqué dans un français qui sortait difficilement de sa bouche qu'il voulait <<déconstruire>> les thèmes mythologiques germaniques aux relents nazis utilisés par Wagner, parce que, disait-il, ils avaient trop intoxiqué les esprits et que c'était un devoir, une obligation pour tous les artistes de sa génération. Admettons, mais Günter Krämer est certainement né après la guerre.

On voit dans la Walkyrie des figurants qui évoquent les athlètes des Jeux Olympiques de Munich élever les lettres géantes en polystyrène expansé en caractères gothiques de GERMANIA. Mais quand Wotan est confronté à son échec, il renverse le g , le e et le r et il ne reste plus que MANIA.

Faustin

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19309
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les mises en scène faisant intervenir le nazisme à l'opéra

Message par JdeB » 10 avr. 2016, 10:08

La Damnation de Faust chez les jeunesses hitlériennes de T. Gilliam
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19309
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les mises en scène faisant intervenir le nazisme à l'opéra

Message par JdeB » 10 avr. 2016, 10:16

Beaucoup d'allusions au nazisme dans Le Nuit de Gutenberg de Manoury (Strasbourg) et dans la version du Couronnement de Poppée par Warli (Madrid, Montpellier)

Si on élargit à l'Occupation, Traviata par N. Duffaut (avec femmes tondues à la Libération), Manon Lescaut msc Eyre au Met
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 36 invités