Les vins dans l'opéra

Quiz's, sondages & Co.
Verdiprati
Alto
Alto
Messages : 481
Enregistré le : 09 août 2004, 23:00

Les vins dans l'opéra

Message par Verdiprati » 19 juil. 2015, 19:04

« Versa il vino! Eccellente Marzemino! » , chante Don Giovanni au souper chez lui dans le finale du second acte.
Il s'agit d'un vin DOC de Trente « Trentino Marzemino » , ou bien d'un cépage répandu en Italie du nord surtout dans la Vénétie.
Je n'ai pas encore réussi à le déguster, bien qu'on puisse le trouver assez facilement en Italie.

Au second acte de Tosca, Scarpia propose un vin d'Espagne à Tosca.
« E allor sedete, e favelliamo.
E intanto un sorso. È vin di Spagna ».

Ca existe aussi dans la pièce de Sardou.
Chaque fois je me demande pourquoi le vin d'Espagne à Rome en 1800.

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2165
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Les vins dans l'opéra

Message par micaela » 19 juil. 2015, 21:08

Parce que Scarpia préfère des choses rares et chères. Du vin italien ou même français , c'est trop banal...Un peu léger comme explication, mais je n'en vois pas d'autre.
Plus sérieusement :
Le Brindisi de La Traviata (qui ne désigne d'ailleurs pas un vin, mais le fait de porter un toast)
L'air du champagne de Don Giovanni (où il n'ailleurs pas vraiment question de champagne, mais juste d'aller chercher du vin -et d'autres bonnes choses)
L'élixir d'amour de Donizetti, qui est en fait une bouteille de Bordeaux
Oh vin, dissipe la tristesse dans Hamlet (par contre, je ne sais pas de quel vin il s'agit...) plus la coupe que boit Gertrude à la fin.
Je suis peut-être un peu HS, s'il s'agissait de citer des passages où des vins sont désignés précisément...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Schwannhilde
Basse
Basse
Messages : 2691
Enregistré le : 09 août 2013, 20:36

Re: Les vins dans l'opéra

Message par Schwannhilde » 19 juil. 2015, 21:42

Cavalleria rusticana : " Vive le vin qui pétille" et " Mère, mère, ce vin est généreux ".
" Vaut mieux en rire que s'en foutre " (Didier Super)

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2165
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Les vins dans l'opéra

Message par micaela » 19 juil. 2015, 21:47

Fausse manœuvre...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8602
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les vins dans l'opéra

Message par HELENE ADAM » 19 juil. 2015, 21:49

Iago fait boire Cassio dans Otello "Qua ragazzi, del vino" pour le rendre ivre et le perdre aux yeux d'Otello
Leb wohl! Mir zürnt der Gral, wenn ich noch bleib!
Leb wohl, leb wohl!


Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Schwannhilde
Basse
Basse
Messages : 2691
Enregistré le : 09 août 2013, 20:36

Re: Les vins dans l'opéra

Message par Schwannhilde » 19 juil. 2015, 22:07

Si on cherche un vin précis : Bordeaux ! (Bordò !) dans La bohème.
" Vaut mieux en rire que s'en foutre " (Didier Super)

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11961
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les vins dans l'opéra

Message par PlacidoCarrerotti » 19 juil. 2015, 23:54

Verdiprati a écrit :« Versa il vino! Eccellente Marzemino! » , chante Don Giovanni au souper chez lui dans le finale du second acte.
Il s'agit d'un vin DOC de Trente « Trentino Marzemino » , ou bien d'un cépage répandu en Italie du nord surtout dans la Vénétie.
Je n'ai pas encore réussi à le déguster, bien qu'on puisse le trouver assez facilement en Italie.

Au second acte de Tosca, Scarpia propose un vin d'Espagne à Tosca.
« E allor sedete, e favelliamo.
E intanto un sorso. È vin di Spagna ».

Ca existe aussi dans la pièce de Sardou.
Chaque fois je me demande pourquoi le vin d'Espagne à Rome en 1800.
J'imagine plutot qu'il s'agit d'un vin madérisé ou type Malaga.
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11961
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les vins dans l'opéra

Message par PlacidoCarrerotti » 19 juil. 2015, 23:57

Robert le diable commence (presque) par "Le vin le jeu le vin le jeu les belles voila nos seuls amours".

Maintenant si on veut recenser tous les brindisi on n'a pas fini !
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Musanne
Baryton
Baryton
Messages : 1949
Enregistré le : 03 nov. 2011, 00:00
Contact :

Re: Les vins dans l'opéra

Message par Musanne » 20 juil. 2015, 00:38

Dans L'enlèvement au sérail le vin que Pedrillo fait boire à Osmin après y avoir adjoint un somnifère, afin de déjouer sa surveillance et de permettre à Belmonte de retrouver Konstanze

Musanne
Baryton
Baryton
Messages : 1949
Enregistré le : 03 nov. 2011, 00:00
Contact :

Re: Les vins dans l'opéra

Message par Musanne » 20 juil. 2015, 01:09

Un vin empoisonné joue un grand rôle dans Lucrezia Borgia. Son mari veut faire empoisonner Gennaro, le fils secret de Lucrezia, qu'il croit son amant, mais elle lui fournit un antidote. Au cours d'une réception Gennaro et ses amis boivent le vin empoisonné. Gennaro veut distribuer l'antidote à tout le monde mais il n'en reste pas assez pour lui et il meurt après que Lucrezia lui ait révélé qu'il était son fils.

Quand Isolde tend le philtre à Tristan elle ne précise pas sa teneur. Elle parle seulement de "boisson de réconciliation" (Sühnetrank). "Vin herbé" comme chez Frank Martin ? Cervoise plutôt (nous sommes chez les Celtes) ? Peu importe d'ailleurs, comme importent peu les ingrédients ajoutés par Brangäne pour remplacer le poison demandé par Isolde par des substances censées susciter l'amour, puisque les 2 héros s'aiment déjà.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 24 invités