Les fantômes à l'opéra

Quiz's, sondages & Co.
Efemere
Baryton
Baryton
Messages : 1962
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: Les fantômes à l'opéra

Message par Efemere » 30 oct. 2014, 01:07

Le spectre du père d'Hamlet dans Hamlet d'Ambroise Thomas.
Peter Quint et Miss Jessel dans The Turn of the Screw de Benjamin Britten.

Musanne
Baryton
Baryton
Messages : 1712
Enregistré le : 03 nov. 2011, 00:00
Contact :

Re: Les fantômes à l'opéra

Message par Musanne » 30 oct. 2014, 01:42

Oui, Lucia, bien sûr. Et Hamlet !
Pour Hamlet, Efemere m'a devancée, je n'avais pas vu son post. Disons que les grands esprits (fantômes ou pas) se rencontrent :mrgreen:

Efemere
Baryton
Baryton
Messages : 1962
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: Les fantômes à l'opéra

Message par Efemere » 30 oct. 2014, 02:09

Musanne a écrit :Oui, Lucia, bien sûr. Et Hamlet !
Pour Hamlet, Efemere m'a devancée, je n'avais pas vu son post. Disons que les grands esprits (fantômes ou pas) se rencontrent :mrgreen:
:thumbup:
A propos d'Esprits :strongsad: : ceux d'Orfeo de Monteverdi et d'Orfeo ed Euridice de Gluck.
Sinon, il y a aussi les fantômes de Lulu de Berg, les spectres des nonnes de Robert le Diable de Meyerbeer et celui de la mère de Max dans Der Freischütz de Weber.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19309
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les fantômes à l'opéra

Message par JdeB » 30 oct. 2014, 08:50

faustin a écrit :Ouahhh! J'ai dépassé les 3.000 messages, (3001) ça s'arrose!

Faustin
:D
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19309
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les fantômes à l'opéra

Message par JdeB » 30 oct. 2014, 08:52

Didone de Cavalli (1641), Acte III, l’ombre de Sychée vient faire des reproches à Didon. Cette ombre est aussi évoquée dans le final d’un autre avatar du mythe de Didon, sur une musique de Desmarets (1693) cette fois. « Didon déchire la robe qu’Enée lui avait donnée, et se frappe d’un poignard qu’elle portait toujours parce qu’il venait de lui » (V, 6)

« Malheureuse Didon, pour finir ton tourment,
Meurs, l’ombre de Sichée est ici qui t’appelle. »


Dans la Circé de Desmarets sur un livret de Mme de Saintonge, le personnage d’Elphénor qui s’est suicidé par désespoir amoureux, revient, à la demande de la magicienne, sous la forme d’une « ombre sanglante ».
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Schwannhilde
Basse
Basse
Messages : 2169
Enregistré le : 09 août 2013, 20:36

Re: Les fantômes à l'opéra

Message par Schwannhilde » 30 oct. 2014, 09:02

HS : dans Leubald, tragédie non musicale en cinq actes de Richard Wagner, écrite en 1826.
" Vaut mieux en rire que s'en foutre " (Didier Super)

Avatar du membre
Leporello84
Basse
Basse
Messages : 2207
Enregistré le : 11 juil. 2010, 23:00
Contact :

Re: Les fantômes à l'opéra

Message par Leporello84 » 30 oct. 2014, 09:28

L'ombre de Nino, père d'Arsace, apparaît aux Babyloniens à la fin du premier acte de la Semiramide de Rossini.

Avatar du membre
jean-didier
Basse
Basse
Messages : 3037
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Re: Les fantômes à l'opéra

Message par jean-didier » 30 oct. 2014, 09:50

Agnès, la nonne sanglante de Gounod !

Avatar du membre
jean-didier
Basse
Basse
Messages : 3037
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Re: Les fantômes à l'opéra

Message par jean-didier » 30 oct. 2014, 10:54

The Ghosts of Versailles de Corigliano. L'Aiglon (Ibert/Honegger) avec les hallucinations de l'aiglon à Wagram qui voit les soldats morts se relever.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8191
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Les fantômes à l'opéra

Message par jerome » 30 oct. 2014, 11:34

CharlieBrown a écrit :Mais que fait Jérôme? Le fantôme qui hante Lucia, que l'on peut faire apparaître ou pas sur scène, mais auquel les allusions sont multiples.
non y a pas de fantôme dans l'intrigue même de Lucia (je ne parle pas des paroles prononcées par Lucia!). Et le fait qu'elle devienne folle ne justifie pas spécialement qu'on en montre un et encore moins au moment de la mort d'Edgardo. Pour moi ça ne compte pas trop quand c'est rajouté par une mise en scène.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 29 invités