Les opéras en langues rares

Quiz's, sondages & Co.
Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8387
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Les opéras en langues rares

Message par jerome » 02 mars 2014, 12:20

Je regrette mais même si on les connait peu, il y a des opéras suédois, norvégiens, danois et finnois!
Il y a par exemple un opéra suédois composé en 1781 par Joseph Martin Kraus (1756-1792) intitulé Proserpin sur un livret de Gustave III lui-même et mis en vers par le poète Johan Kellgren.

On le trouve en enregistrement:

Image

Il y a un opéra finlandais qui a été remanié 4 fois par son compositeur! La première version est en langue suédoise et la 4ème version (définitive) de 1879 est en finnois: Kung Karls Jakt de Fredrik Pacius (1809-1891)

on peut le trouver en enregistrement:
Image

On y sent une réelle influence verdienne, wagnérienne et Meyerberienne.
Pour ceux qui aiment découvrir de nouveaux ouvrages, allez-y!

Maskarade ainsi que Saul & David de Carl Nielsen sont des opéras danois respectivement de 1906 et 1902:

Image
Image

C'est vrai que ce sont des ouvrages peu donnés et c'est bien dommage d'ailleurs!

Avatar du membre
Ouf1er
Ténor
Ténor
Messages : 777
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les opéras en langues rares

Message par Ouf1er » 02 mars 2014, 20:54

Oui, Maskarade, tout particulièrement est un petit bijou, tant dramaturgique que musical. On en trouve 2 versions en DVD, et 2 versions en CD, dont celle que tu as indiqué.
Image
Image

Il y a aussi les opéras de Moniuszko, en langue polonaise, qui sont intéressants.
(trés bel enregistrement du Manoir Hanté, de l'opéra de Varsovie)
Image
(de nombreux autres opéras de Moniuszko sont également disponibles au disque, pour les curieux !)


Sans oublier le rare opéra de Hjalmar Borgstrom, en norvégien : Thora Paa Rimol.
Image

ni le tout aussi rare opéra de Levi Madetoja, en finlandais : Les Ostrobothniens.
Image

ou le Kullervo d'Aulis Sallinen
Image

Avatar du membre
Ouf1er
Ténor
Ténor
Messages : 777
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les opéras en langues rares

Message par Ouf1er » 02 mars 2014, 21:14

faustin a écrit :....pas d'opéras en suédois ni en danois ni en norvégien ou en finnois....
C'est manquer cruellement de curiosité que d'affirmer cela. Ce n'est pas parce que ce répertoire ne nous est pas connu ni joué sur nos scènes qu'il n'existe pas !

Il y a peu encore en France, on ne connaissait même pas l'étendue du répertoire Tchèque !

Avatar du membre
Leporello84
Basse
Basse
Messages : 2207
Enregistré le : 11 juil. 2010, 23:00
Contact :

Re: Les opéras en langues rares

Message par Leporello84 » 02 mars 2014, 21:28

Existe-t-il des opéras africains ou arabes? :?:

Schwannhilde
Basse
Basse
Messages : 2168
Enregistré le : 09 août 2013, 20:36

Re: Les opéras en langues rares

Message par Schwannhilde » 02 mars 2014, 21:45

Et chinois ou japonais ?
" Vaut mieux en rire que s'en foutre " (Didier Super)

Avatar du membre
Ouf1er
Ténor
Ténor
Messages : 777
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les opéras en langues rares

Message par Ouf1er » 02 mars 2014, 21:51

Schwannhilde a écrit :Et chinois ou japonais ?
Pas encore, à ma connaissance, mais ça ne saurait surement tarder vu l'intérêt pour cette forme d'art occidental aux Pays du Soleil Levant.... (l'Opéra Chinois, n'étant bien évidemment qu'une forme d'art assez distanciée de notre opéra, même si c'est aussi une "expérience scénique", comme le Nô japonais.)

DelBosco
Alto
Alto
Messages : 416
Enregistré le : 04 déc. 2005, 00:00
Localisation : Essonne

Re: Les opéras en langues rares

Message par DelBosco » 02 mars 2014, 22:06

Pierre li houyeû, opéra en dialecte wallon d'Eugène Ysaye (1931).

faustin
Basse
Basse
Messages : 2875
Enregistré le : 21 déc. 2003, 00:00
Localisation : Paris

Re: Les opéras en langues rares

Message par faustin » 03 mars 2014, 11:27

Ouf1er a écrit :
faustin a écrit :
....pas d'opéras en suédois ni en danois ni en norvégien ou en finnois....


C'est manquer cruellement de curiosité que d'affirmer cela. Ce n'est pas parce que ce répertoire ne nous est pas connu ni joué sur nos scènes qu'il n'existe pas !

Il y a peu encore en France, on ne connaissait même pas l'étendue du répertoire Tchèque !
Alors, je corrige, pas beaucoup, ou très peu connus. C'est vrai que mon affirmation était imprudente. Au moins, j'ai le mérite d'avoir attiré l'attention sur la question. Ces opéras existent, on a assez peu de chances de les connaître, même si on ne manque pas de curiosité. Si je prends, par exemple le Kaminski, Kraus, Dupuy, Pacius n'y sont pas, mais Nielsen y est. Donc mea culpa.

L'intérêt des forums, c'est d'être vite corrigé si on commet des erreurs, mais mieux vaudrait que cela se fît avec des formules courtoises.

Faustin

Avatar du membre
offenbach
Baryton
Baryton
Messages : 1247
Enregistré le : 10 août 2004, 23:00
Contact :

Re: Les opéras en langues rares

Message par offenbach » 04 mars 2014, 13:32

Leporello84 a écrit :Dans le sillage du fil « Le latin et le grec à l'opéra », je propose ici de parler des opéras en langues rares.

faustin évoquait सत्याग्रह, pardon, Satyagraha, un opéra en sanskrit composé par Philip Glass en 1979.

J'ai aussi entendu les dernières mesures de Անուշ, pardon, Anoush d'Armen Tigranian. Composé en 1912, la scène finale fait faire un contre-sol à la soprano! :lol: Si quelqu'un en sait davantage sur cet opéra (dernières reprises, interprètes marquants, enregistrements, etc), ça m'intéresse!
Je viens de dénicher un enregistrement complet d'Anoush sur Voldemort, je l'écoute en écrivant, c'est superbe. Merci de nous avoir signalé cette rareté.

Avatar du membre
Leporello84
Basse
Basse
Messages : 2207
Enregistré le : 11 juil. 2010, 23:00
Contact :

Re: Les opéras en langues rares

Message par Leporello84 » 04 mars 2014, 13:37

offenbach a écrit :
Leporello84 a écrit :Dans le sillage du fil « Le latin et le grec à l'opéra », je propose ici de parler des opéras en langues rares.

faustin évoquait सत्याग्रह, pardon, Satyagraha, un opéra en sanskrit composé par Philip Glass en 1979.

J'ai aussi entendu les dernières mesures de Անուշ, pardon, Anoush d'Armen Tigranian. Composé en 1912, la scène finale fait faire un contre-sol à la soprano! :lol: Si quelqu'un en sait davantage sur cet opéra (dernières reprises, interprètes marquants, enregistrements, etc), ça m'intéresse!
Je viens de dénicher un enregistrement complet d'Anoush sur Voldemort, je l'écoute en écrivant, c'est superbe. Merci de nous avoir signalé cette rareté.
OK! Je ne l'ai pas écouté encore.
C'est bien? Est-ce très différent de ce qu'on a l'habitude d'écouter (je veux dire, des compositeurs occidentaux)?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 44 invités