Les opéras en langues rares

Quiz's, sondages & Co.
Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 4245
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Les opéras en langues rares

Message par micaela » 24 août 2018, 08:18

A l'image de l'opéra en komi, et de celui en bachkir que tu cites, je suppose qu'il y a des œuvres dans les autres langues de la fédération de Russie (le tatar, l'ossète par exemple ). Garifullina a inclus un ou deux airs en tatar dans son CD, mais je crois qu'il s'agit de mélodies (voire de chansons traditionnelles) et non d'un extrait d'opéra (comme l'a fait Rachvilishvili pour le géorgien sur son CD). Abdrazakov pourrait peut-être le faire pour le bachkir.
Il y aurait des opéras composés sur des livrets en slovène ou en croate (j'ai lu l'info par hasard, en cherchant autre chose, malheureusement je n'ai pas pensé à prendre note des titres et des auteurs -tu travailles mieux que moi).
Pas trouvé mention d'œuvres en gallois. Ca doit quand même exister, même si c'est peu fréquent.
PS Pour l'opéra iranien, c'est plus précisément en farsi (la forme ue persan utilisée en Iran). Terme utilisé sur les notes de pochettes d'un film iranien pour indiquer que les dialogues étaient en farsi ou en kurde).
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Pensée shadok

Efemere
Basse
Basse
Messages : 2293
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: Les opéras en langues rares

Message par Efemere » 24 août 2018, 14:07

micaela a écrit :
24 août 2018, 08:18
A l'image de l'opéra en komi, et de celui en bachkir que tu cites, je suppose qu'il y a des œuvres dans les autres langues de la fédération de Russie (le tatar, l'ossète par exemple ). Garifullina a inclus un ou deux airs en tatar dans son CD, mais je crois qu'il s'agit de mélodies (voire de chansons traditionnelles) et non d'un extrait d'opéra (comme l'a fait Rachvilishvili pour le géorgien sur son CD). Abdrazakov pourrait peut-être le faire pour le bachkir.
Il y aurait des opéras composés sur des livrets en slovène ou en croate (j'ai lu l'info par hasard, en cherchant autre chose, malheureusement je n'ai pas pensé à prendre note des titres et des auteurs -tu travailles mieux que moi).
Pas trouvé mention d'œuvres en gallois. Ca doit quand même exister, même si c'est peu fréquent.
Ça ne prend que quelques sec. pour voir sur Internet qu'il y a bien des opéras dans plein de langues dont celles que tu as citées (tatar, ossète, slovène, croate, gallois) !

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 4245
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Les opéras en langues rares

Message par micaela » 24 août 2018, 15:16

Il est aussi permis de se poser la question, et de la poser ici, avant de faire des recherches. Ce n'est pas comme si je demandais aux autres participants de faire la recherche pour moi.
Ce n'est pas une langue rare, mais les œuvres en espagnol ne sont déjà pas trop diffusées hors des pays hispanophones (même si nombre d'artistes incluent des airs en espagnol dans leur concert). Alors pour entendre ces œuvres, ça doit être assez dur ...
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Pensée shadok

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 4245
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Les opéras en langues rares

Message par micaela » 29 avr. 2019, 10:14

Pour répondre '(tardivement…) à un message p 1 (à propos du Dybbuk, opéra en Yiddish) il existe probablement peu d'opéras dans cette langue. Il faudrait peut-être voir du côté d'œuvres telles que des opérettes (comme pour les opérettes ukrainiennes filmées par Edrag G. Ulmer dans les années 30, il existe d'ailleurs peut-être des versions filmées, à l'intention du public yidishophone).
Si je fais remonter ce fil, c'est surtout à propos de l'opéra Sampiero Corso (composé -sauf erreur- en 1953), dont il existe une version en langue corse.
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Pensée shadok

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20478
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les opéras en langues rares

Message par JdeB » 29 avr. 2019, 10:18

Non, en mai 1956
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 4245
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Les opéras en langues rares

Message par micaela » 29 avr. 2019, 10:20

Erreur de ma part (j'ai cherché des renseignements sur cette œuvre). Il doit s'agir de la date de composition. Je rectifie.
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Pensée shadok

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13431
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les opéras en langues rares

Message par PlacidoCarrerotti » 29 avr. 2019, 12:21

Ena di Strasburgo, opéra en langue de bois.
"À force de tout voir on finit par tout supporter… À force de tout supporter on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer on finit par tout accepter… À force de tout accepter on finit par tout approuver !" (Saint Augustin)

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3962
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Les opéras en langues rares

Message par Loïs » 29 avr. 2019, 14:49

PlacidoCarrerotti a écrit :
29 avr. 2019, 12:21
Ena di Strasburgo, opéra en langue de bois.
o la cadutta degli omnipotenti
Magnifique, à mettre au Panthéon :worthy:

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 4245
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Les opéras en langues rares

Message par micaela » 29 avr. 2019, 15:10

PlacidoCarrerotti a écrit :
29 avr. 2019, 12:21
Ena di Strasburgo, opéra en langue de bois.
:lol: Très en forme aujourd'hui, à nouveau, bravo ! :clapping:
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Pensée shadok

Clotilde AdC
Messages : 4
Enregistré le : 11 mai 2019, 11:44
Localisation : Rouen
Contact :

Re: Les opéras en langues rares

Message par Clotilde AdC » 15 mai 2019, 21:19

Je ne sais pas si on en a déjà parlé dans ce topic mais je chante un air pour Mezzo Soprano extrait d'un opéra écrit en turc de Selman Ada. Je l'ai entendu la première fois par une amie qui est turque et qui l'a chanté pour un examen de chant au conservatoire et j'ai tout de suite adoré cet air (seul air en français de l'opera parce que ce personnage là précisément est français dans l'opera):
Aşk-ı Memnu- Je t'aime Adnan. Selman Ada
On peut l'écouter là: https://www.youtube.com/watch?v=Kazu0p7dDH0
Ce n'est pas des masses bien chanté mais il n'existe pas beaucoup de version youtube de cet air...
"La tradition n'est pas le culte des cendres mais la transmission de la flamme..." G.Mahler

www.lantreduchanteur.com

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 14 invités