Les opéras en langues rares

Quiz's, sondages & Co.
Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3477
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Les opéras en langues rares

Message par Loïs » 04 juil. 2018, 14:49

Pour les Brésiliens :
Villa Lobos a composé 6 opéras :Aglaia, Élisa Izaht (reprise des deux précédents), Magdalena, Yerma & La Fille des Nuages. Yerma est en espagnol, Magdalena en anglais (montée au Chatelet il y aune dizaine d'année) mais la fille en brésilien. Je ne sais pas pour les trois premiers mais à priori en brésilien. Magdalena & la Fille tiennent plus de la comédie musicale ou de l'opérette
Le seul vrai opéra joué (Il Guanary de Gomes) est en italien

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3396
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Les opéras en langues rares

Message par micaela » 04 juil. 2018, 15:23

titoschipa a écrit :
04 juil. 2018, 12:30
Quelques belles oeuvres en ukrainien: "Taras Boulba" de Mykola Lyssenko, "Zaporozhets za Dunayem" ("Le cosaque au delà du Danube)" de Semen Hulak - Artemovskyi.
Existaient en LP Melodia
Depuis la fin de l'URSS, ces enregistrements Melodia sont devenus introuvables. Je suppose qu'il y avait aussi des œuvres en arménien, géorgien (sur son CD, Anita Rachevilishvili interprète un extrait d'un opéra géorgien), entre autres.
Depuis qu'on a (re)découvert le baroque sud-américain, les concerts proposent des œuvres (ou extraits) avec des textes parfois écrits dans des langues telles que le guarani. Mais ce sont des chansons ou des extraits de cantates plus que des extraits d'opéras. Dans un registre comparable (musique ancienne et baroque d'Espagne) on a parfois des œuvres en catalan.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

titoschipa
Messages : 9
Enregistré le : 12 juin 2018, 20:56

Re: Les opéras en langues rares

Message par titoschipa » 04 juil. 2018, 21:02

On trouve encore certains de ces LP Melodia à Moscou ou Kiev

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3396
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Les opéras en langues rares

Message par micaela » 04 juil. 2018, 22:02

Au fait, l'opéra géorgien dont Rachvelishvili chante un extrait sur son CD, c'est la Légende de Shota Rustaveli (Dimitri Arakishvili, 1919).
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 32 invités