Se faire "sponsoriser" ses escapades lyriques ?

Quiz's, sondages & Co.
Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19832
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Se faire "sponsoriser" ses escapades lyriques ?

Message par JdeB » 02 févr. 2017, 18:13

quetzal a écrit :
02 févr. 2017, 17:20
PlacidoCarrerotti a écrit :
02 févr. 2017, 13:45
MariaStuarda a écrit :
02 févr. 2017, 13:41
romance a écrit :
02 févr. 2017, 12:33
Pour ma part, j'ai bien aimé l'expression de Bernard, expression où les anciens souvenirs ressassés, en se prélassant dans la mémoire, se "paressent" à l'envi, empêchant ainsi la création de nouveaux souvenirs.
Je ne vois pas en quoi d'anciens souvenirs empêcheraient des nouveaux souvenirs voire des souvenirs d'avant-hier (la la Land bof) :cry:
C'est comme un livre qui se remplit et rend notre vie passionnante des plus anciens temps de notre existence à aujourd'hui.
Comme la vie serait triste si on ne vivait que dans un présent qui effacerait au fur et à mesure toutes nos aventures passées.
Et nous ne mûririons jamais.

Ma signature ODB actuelle c'est : "The business of life is the acquisition of memories. In the end that's all there is (Carson of Downton Abbey)".
C'est assez faux d'ailleurs .Plus on avance vers la mort moins on acquiert de souvenirs plus on radote des vieilleries.

C'est un fait de neurones.

Bernard

Romance sait parfaitement saisir le signifiant.
Romance appartient surtout à ta génération et te donne raison
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
quetzal
Basse
Basse
Messages : 8001
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Se faire "sponsoriser" ses escapades lyriques ?

Message par quetzal » 02 févr. 2017, 18:23

JdeB a écrit :
02 févr. 2017, 18:13
quetzal a écrit :
02 févr. 2017, 17:20
PlacidoCarrerotti a écrit :
02 févr. 2017, 13:45
MariaStuarda a écrit :
02 févr. 2017, 13:41
romance a écrit :
02 févr. 2017, 12:33
Pour ma part, j'ai bien aimé l'expression de Bernard, expression où les anciens souvenirs ressassés, en se prélassant dans la mémoire, se "paressent" à l'envi, empêchant ainsi la création de nouveaux souvenirs.
Je ne vois pas en quoi d'anciens souvenirs empêcheraient des nouveaux souvenirs voire des souvenirs d'avant-hier (la la Land bof) :cry:
C'est comme un livre qui se remplit et rend notre vie passionnante des plus anciens temps de notre existence à aujourd'hui.
Comme la vie serait triste si on ne vivait que dans un présent qui effacerait au fur et à mesure toutes nos aventures passées.
Et nous ne mûririons jamais.

Ma signature ODB actuelle c'est : "The business of life is the acquisition of memories. In the end that's all there is (Carson of Downton Abbey)".
C'est assez faux d'ailleurs .Plus on avance vers la mort moins on acquiert de souvenirs plus on radote des vieilleries.

C'est un fait de neurones.

Bernard

Romance sait parfaitement saisir le signifiant.
Romance appartient surtout à ta génération et te donne raison
Il serait difficile de me donner tort.

Bernard
L'axe normal de la rêverie cosmique est celui le long duquel l'univers sensible est transformé en un univers de beauté.
Gaston Bachelard

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11699
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Se faire "sponsoriser" ses escapades lyriques ?

Message par PlacidoCarrerotti » 02 févr. 2017, 18:28

JdeB a écrit :
02 févr. 2017, 18:10
Adalbéron a écrit :
02 févr. 2017, 17:39
JdeB a écrit :
02 févr. 2017, 16:54
Je n'ai pas d'enfant ce qui limite les risques. ...
Mais il y a toujours le danger Clytemnestre... ou Althusser... :wink:
Non la folie c'est ton angoisse à toi pas la mienne

Moi le vrai danger qui le guette c'est Brutus
Celui qui couaquait ? :arrow:
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6002
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris

Re: Se faire "sponsoriser" ses escapades lyriques ?

Message par MariaStuarda » 02 févr. 2017, 23:26

quetzal a écrit :
02 févr. 2017, 18:23
JdeB a écrit :
02 févr. 2017, 18:13
quetzal a écrit :
02 févr. 2017, 17:20
Romance sait parfaitement saisir le signifiant.
Romance appartient surtout à ta génération et te donne raison
Il serait difficile de me donner tort.

Bernard
Je peux poser une question ? : c'est quoi la génération Quetzal et Romance ?
Ils sont vieux au point d'être dans la phase sénile ?
(Pour connaitre les deux, je ne m'en suis pas aperçu)

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19832
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Se faire "sponsoriser" ses escapades lyriques ?

Message par JdeB » 03 févr. 2017, 08:53

PlacidoCarrerotti a écrit :
02 févr. 2017, 18:28
JdeB a écrit :
02 févr. 2017, 18:10
Adalbéron a écrit :
02 févr. 2017, 17:39
JdeB a écrit :
02 févr. 2017, 16:54
Je n'ai pas d'enfant ce qui limite les risques. ...
Mais il y a toujours le danger Clytemnestre... ou Althusser... :wink:
Non la folie c'est ton angoisse à toi pas la mienne

Moi le vrai danger qui le guette c'est Brutus
Celui qui couaquait ? :arrow:
oui ! celui du Tu coque mi fili
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19832
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Se faire "sponsoriser" ses escapades lyriques ?

Message par JdeB » 03 févr. 2017, 08:54

MariaStuarda a écrit :
02 févr. 2017, 23:26
quetzal a écrit :
02 févr. 2017, 18:23
JdeB a écrit :
02 févr. 2017, 18:13
quetzal a écrit :
02 févr. 2017, 17:20
Romance sait parfaitement saisir le signifiant.
Romance appartient surtout à ta génération et te donne raison
Il serait difficile de me donner tort.

Bernard
Je peux poser une question ? : c'est quoi la génération Quetzal et Romance ?
Ils sont vieux au point d'être dans la phase sénile ?
(Pour connaitre les deux, je ne m'en suis pas aperçu)
Et bien, si tout comme moi, tu les connais tous les 2, tu dois bien avoir une idée de la génération qui est la leur, non ?

Mais qui a parlé de sénilité ?!?!

je voulais juste dire que le rapport à la mémoire, au passé, à la nostalgie, à la perte des neurones, etc est souvent un fait générationnel. On ne peut pas y réagir de la même manière à 20 ans comme Adal, à 44 comme moi et à l'âge de Bernard / Quetzal et de Mirabelle/Romance tout à fait de la même manière me semble-t-il. C'est tout. Et qu'en la matière il peut y avoir des fossés de génération, qu'on est plus susceptible de se comprendre lorsqu'on appartient à la même génération sur ce type de sujets.

Inutile de jeter de l'huile sur le feu, voyons !

et ce serait bien aussi de revenir au sujet (même si lorsqu'on se fait sponsoriser par des "vieux" il faut pouvoir "gérer" ce type de fossé générationnel, dans les 2 sens d'ailleurs)
.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6002
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris

Re: Se faire "sponsoriser" ses escapades lyriques ?

Message par MariaStuarda » 03 févr. 2017, 10:12

JdeB a écrit :
03 févr. 2017, 08:54
MariaStuarda a écrit :
02 févr. 2017, 23:26
Je peux poser une question ? : c'est quoi la génération Quetzal et Romance ?
Ils sont vieux au point d'être dans la phase sénile ?
(Pour connaitre les deux, je ne m'en suis pas aperçu)
Et bien, si tout comme moi, tu les connais tous les 2, tu dois bien avoir une idée de la génération qui est la leur, non ?

Mais qui a parlé de sénilité ?!?!

je voulais juste dire que le rapport à la mémoire, au passé, à la nostalgie, à la perte des neurones, etc est souvent un fait générationnel. On ne peut pas y réagir de la même manière à 20 ans comme Adal, à 44 comme moi et à l'âge de Bernard / Quetzal et de Mirabelle/Romance tout à fait de la même manière me semble-t-il. C'est tout. Et qu'en la matière il peut y avoir des fossés de génération, qu'on est plus susceptible de se comprendre lorsqu'on appartient à la même génération sur ce type de sujets.

Inutile de jeter de l'huile sur le feu, voyons !

et ce serait bien aussi de revenir au sujet (même si lorsqu'on se fait sponsoriser par des "vieux" il faut pouvoir "gérer" ce type de fossé générationnel, dans les 2 sens d'ailleurs)
.
Non parce que si j'ai bien compris, l'idée est de parler des mémoires des personnes âgées (à qui, j'ai pu le tester avec feu ma mère), il ne reste que la mémoire la plus ancienne à laquelle ils s’accrochent.
Et donc, je ne comprenais pas ce qui rapprochait "la génération de Mira et de Bernard" (qui ne me parait pas être la même) sur ce sujet.
Je suis d'accord avec toi de la différence qu'il existe entre le rapport à la mémoire de "jeunes" et celui de plus anciens qui ont accumulé de nombreuses expériences.
le débat était parti, me semble t'il, de l'idée émise par Bernard que les souvenirs seraient paresseux et qu'il faudrait NE vivre QUE dans le présent, ce que je contestais.

Mais peut être n'ai je rien compris ...

Bien sûr, je ne souhaite pas jeter de l'huile sur le feu (mais ce fil est bien calme et ne me parait pas être à feu et à sang et le débat n'est pas inintéressant, je trouve)

Donc retour aux petits coquins qui trouvent des âmes charitables pour leur ouvrir les portes du graal lyrique :wink:

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19832
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Se faire "sponsoriser" ses escapades lyriques ?

Message par JdeB » 03 févr. 2017, 10:17

non, je ne crois pas que le sujet c'était la mémoire des personnes âgées mais le rapport au passé en général, qu'on soit jeune ou vieux.
La question de Bernard était même "Comment peut-on être jaloux des vieux ?" (la réponse semble pourtant ultra évidente...)
Moi aussi je conteste complétement cette idée de Bernard sur les souvenirs paresseux.
Oui, revenons au sujet.

Zigfrid nous parlait de son lien privilégié avec G. Dimitrova (bien qu'elle n'ait pas financé ses escapades lyriques).
On peut aussi élargir le sujet à ce type de relation lorsque le fan de base devient un fan-chouchou voire un confident et un ami à qui l'artiste donne des places, offre des verres, repas, vacances, etc (nous disait-il)

je pense que c'est assez rare tout de même si on a déjà évoqué ici souvent les repas autour de RA, offerts par le ténor à ses fidèles.
A contrario, une proche d'artiste à qui je disais que son chouchou venait de m'offrir son dernier disque (sans doute pour que je le chronique ici) m'a écrit : "Chanceux ! moi il ne m'a jamais rien offert !"
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6002
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris

Re: Se faire "sponsoriser" ses escapades lyriques ?

Message par MariaStuarda » 03 févr. 2017, 10:34

JdeB a écrit :
03 févr. 2017, 10:17
Zigfrid nous parlait de son lien privilégié avec G. Dimitrova (bien qu'elle n'ait pas financé ses escapades lyriques).
On peut aussi élargir le sujet à ce type de relation lorsque le fan de base devient un fan-chouchou voire un confident et un ami à qui l'artiste donne des places, offre des verres, repas, vacances, etc (nous disait-il)
Il peut aussi y avoir une relation "amoureuse" dans ce cas même si elle n'est pas consommée charnellement ...

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19832
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Se faire "sponsoriser" ses escapades lyriques ?

Message par JdeB » 03 févr. 2017, 10:35

MariaStuarda a écrit :
03 févr. 2017, 10:34
JdeB a écrit :
03 févr. 2017, 10:17
Zigfrid nous parlait de son lien privilégié avec G. Dimitrova (bien qu'elle n'ait pas financé ses escapades lyriques).
On peut aussi élargir le sujet à ce type de relation lorsque le fan de base devient un fan-chouchou voire un confident et un ami à qui l'artiste donne des places, offre des verres, repas, vacances, etc (nous disait-il)
Il peut aussi y avoir une relation "amoureuse" dans ce cas même si elle n'est pas consommée charnellement ...
oui, je pense aussi mais pas toujours bilatérale
Certains artistes ont besoin d'être entourés de ce que j'appelle une courette, parfois composée de personnes du milieu (maquilleurs, etc)
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 13 invités