Concours "record de fréquentation"

Quiz's, sondages & Co.
toscadecoigny
Alto
Alto
Messages : 446
Enregistré le : 19 juin 2005, 23:00

concours record de fréquentation

Message par toscadecoigny » 18 janv. 2012, 11:40

Je vous envie tous, mais je me demande comment vous vous débrouillez financièrement. Etes vous tous milliardaire ? Où travaillez vous dans le théâtre en question comme employé dans les bureaux ou comme machiniste ce qui vous ferait bénéficier de places gratuites ou réduites ?

Moi, j'aimerais bien être à votre place, Jerôme, et voir tous ces gens là. Moments de rêve. Moi, je me contente de fréquenter régulilèrement l'opéra de Metz (j'en ai raté très peu de représentations, et j'aurai même mais c'était impossible financièrement assisté à toutes les représentations d'une série... Même l'opérette, j'en ai vu de très bons niveaux à Metz).
Si j'ai pu voir des chanteeurs plus "stars", plus renommmés c'est grâce à ces concerts de l'Arsenal (bientôt June Anderson.... mais j'ai vu aussi Marilyne Horne, Victoria de Los Angeles, Teresa Berganza, Renata Scotto...)
et quelques rares (toujours l'argent, je suis une fonctionnaire de catégorie C) voyages à Paris où j'ai vu Placido dans Cyrano, cette fameuse représentation où les rappels ont duré 3 quarts d'heures je crois Rare, ,non ?
Et puis à Liège et à Reims où j'ai pu voir deux Scarpia merveilleux (José Van Dam, peut-être trop "sympathique", en tout cas qui ne faisait pas vraiment peur, mais un rêve vocalement. UN baron distingué, séduisant, pas du tout brute épaisse. et Ruggero Raimondi, lui, qui m'a vraiment fait peur...

Enfin, je lis et je relis, grâce à la Bibliotheque Stanislas de Nancy la collection entière d'Opéra International. Et les ASO. Avec un peu de connaissance on peut au moins imaginer leur chant. Ce sont donc des tas d'artistes, vivants ou morts, connus ou pas, que j'ai découvert au fil de ma vie.

Et pour terminer il y a ce site de video qui me ravit toujours, les podcasts de Handelmania qui me fait entendre des tas de chanteurs souvent inconnus et très bons, ceux de forum opéra, et tous les CD.

Bref, ma passsion dévorante pour le chant peut être étanchée malgré mes limites financières et me ravir encore maintenant après plus de 30 ans de fréquentation. Jamais lassée. J'en redemande encore et cela me permet de m'évader de ce monde en crise, et de cette France sans triple A. Pourvu que ça dure et que ma retraite dans dix ans ne me privera pas de tous des moments de bonheur que je souhaite à tous.

Bon j'ai parfois été HS, mais bon...

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Re: concours record de fréquentation

Message par Ruggero » 18 janv. 2012, 11:46

toscadecoigny a écrit :Je vous envie tous, mais je me demande comment vous vous débrouillez financièrement. Etes vous tous milliardaire ? Où travaillez vous dans le théâtre en question comme employé dans les bureaux ou comme machiniste ce qui vous ferait bénéficier de places gratuites ou réduites ?
Concernant Paris, il y a d'abord le fait que certaines places sont très très abordables (5 euros à Bastille, TCE, 6 euros à Favart, etc), surtout quand on a moins de 28/30 ans (9 euros Pleyel Cité de la musique). Ensuite, plus on sort plus on a accès facilement aux générales. Enfin, il y a les quelques concerts gratuits encore existant (autrefois les très nombreux concerts gratuits à la Maison de la Radio, sous Koering).
Mais c'est vrai que ça peut rapidement devenir un poste budgétaire aussi important que le logement ou la nourriture.
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8369
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: concours record de fréquentation

Message par jerome » 18 janv. 2012, 13:54

Ruggero a écrit :Concernant Paris, il y a d'abord le fait que certaines places sont très très abordables (5 euros à Bastille, TCE, 6 euros à Favart, etc), surtout quand on a moins de 28/30 ans (9 euros Pleyel Cité de la musique). Ensuite, plus on sort plus on a accès facilement aux générales. Enfin, il y a les quelques concerts gratuits encore existant (autrefois les très nombreux concerts gratuits à la Maison de la Radio, sous Koering).
Mais c'est vrai que ça peut rapidement devenir un poste budgétaire aussi important que le logement ou la nourriture.
Ca c'est quand on habite à Paris! Mais quand on habite en province, il y a un autre poste budgétaire qui se rattache automatiquement à celui-là: le trajet + l'hébergement! Le tout réuni fait que c'est très difficile financièrement (et à plus forte raison dans la période actuelle!).

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Re: concours record de fréquentation

Message par Ruggero » 18 janv. 2012, 14:42

jerome a écrit :
Ruggero a écrit :Concernant Paris
Ca c'est quand on habite à Paris!
C'est ce que je voulais dire. Quand on choisit de s'installer ou de rester à Paris, on a les multiples inconvénients (pollution, loyers, etc) mais on a les avantages de la vie culturelle. Les frais de transport et d'hébergement dont tu parles ne sont rien à côté de la cherté de la vie parisienne, comme dit Jacques, et "à plus forte raison dans la période actuelle".
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8369
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: concours record de fréquentation

Message par jerome » 18 janv. 2012, 15:13

toscadecoigny a écrit :Moi, j'aimerais bien être à votre place, Jerôme, et voir tous ces gens là. Moments de rêve.
ah oui mais attention moi j'ai eu la chance extraordinaire de commencer à aller à l'Opéra de Nancy dès les années 70 quand Nancy se permettait d'avoir un très grand nombre de chanteurs internationaux soit pour des ouvrages scéniques (la plupart du temps) soit pour quelques grands concerts et ça a duré jusqu'à la fin des années 90.
J'en ai un paquet de souvenirs fabuleux de cette époque:
dans le désordre là comme ça me vient spontanément: Le Scarpia de Bacquier en 1981 aux côtés de Luis Lima et Maria Slatinaru, la Violetta d'Aliberti, les Masnadieri avec Dimitrova, Lucrezia Borgia avec Castro-Alberty, les débuts scéniques de Bartoli, Eugène Onéguine avec Delunsch et Naouri, la Lakmé de Dessay, le Faust de Bonisolli, Don Giovanni puis Barbiere di Siviglia avec Raimondi, la Carmen de Cortez, La Sonnambula avec Gimenez, L'Italienne à Alger avec Valentini Terrani, Alaimo et Matteuzzi, King Priam avec Norman Bailey, Attila avec John Rawnsley, Don Pasquale et Gianni Schicchi encore avec Bacquier, Macbeth avec Sylvie Valayre, Les Danaides avec M. Marshall, Genoveva avec Eda-Pierre, Falstaff et Gianni Schicchi avec Barbieri et Panerai, Norma avec Ruth Falcon et Martine Dupuy, Le Nozze di Figaro et Manon Lescaut avec Nuccia Focile, Mireille avec Command et Fondary, Louise avec Sarroca, Chauvet, Rossi-Lemeni, Les Pêcheurs de perles avec Cupido et Massard, Ballo in Maschera avec Inès Salazar, Carmen avec Lance et Massard, Le Roi d'Ys avec Cortez, Vanzo, Fondary, Sapho avec Vejzovic, Alcina avec Kenny, Nabucco avec Gulin et tant d'autres (je vais pas reprendre toute la programmation de Nancy sur 40 ans) ...

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19593
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 18 janv. 2012, 15:49

Donc voici quelques précisions sur mes sorties lyriques

Bastille (depuis 1991) 87
Garnier (depuis 1992) 31
Favart (depuis 1992) 30
Châtelet (depuis 1991) 62
Pleyel (depuis 1994) 22
TCE (depuis 1995) 73
Gaveau 12

Nîmes (depuis 1984) 56
Montpellier (depuis 87) 78
Nice (depuis 1990) 36
Monte-Carlo (depuis 89) 16
Marseille 21
Avignon 27
Aix (depuis 1988) 31
Orange (depuis 1989) 26

Vienne 17
Londres 8
Scala 13
Salzbourg 11

J'ai vu des opéras dans 11 pays différents.
Je ne vais presque jamais revoir une production avec la même distribution.
Je voyage en fonction de l'oeuvre.
Je ne suis plus aucun artiste en particulier

Jérôme a raison, la vie lyrique en province est très riche : j'ai pu voir dans la triade Avignon-Nîmes-Montpellier (30 m de train séparent ces 3 villes)

Alagna dans Lucia, Faust, bohème, Fiesque, Cyrano, le jongleur, Orphée
Antonacci dans Era la notte et altre stelle
Aragall en Cavaradossi
Blake et Podles dans La Donna del Lago dirigée par Zedda
Ciofi dans la Traviata, la Sonnambula, les Pêcheurs, Manon, Ippolito& Aricia de Traetta
Dessay dans Lakmé
M. Dupuy en Charlotte et Adalgisa
G. Jones en Turandot
Behrens et Rysanek dans Elektra
Van Dam en Hollandais volant
M. Price dans le Requiem de Verdi
Teresa Zylis-Gara en Manon Lescaut
Vanzo en Werther
Vargas dans le Barbier et Macbeth

et en concert , J. Anderson, C. Bartoli, R. Blake, G. Bumbry, M. Caballé, V. Genaux, V. Gens, B. Hendricks, G. Janowitz, J. Kaufmann, S. Piau, R. Raimondi, R. Scotto, ...

du côté, des raretés :
Le Nez, Il Corsaro, Attila, Bolena, l'Etoile, Arminio la Scala di seta, Curlew River, Roland à Nîmes
Vespri, Atys, la Forza, Sigurd, Le Joeur, la khovantchina, Orlando, Prince Igor, Ippolito et l'Antigona de Traetta, les Pélerins de la Mecque de Gluck, le Duc d'Albe, Il Re Teodoro de Paisiello, Harry Janos, Sancta Susanna, Konigskinder, ...à Montpellier
Cadmus, Amadis et La Donna del Lago à Avignon.

Quelques chefs: Haitink, Christie, Rousset, Krivine, Muti, Jacobs, A. Jordan, Sveltanov, Tchakarov, Langrée, Malgoire, Altinoglu, Gergiev, Pappano ...
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
Leporello84
Basse
Basse
Messages : 2207
Enregistré le : 11 juil. 2010, 23:00
Contact :

Message par Leporello84 » 18 janv. 2012, 16:41

JdeB a écrit :Donc voici quelques précisions sur mes sorties lyriques

Bastille (depuis 1991) 87
Garnier (depuis 1992) 31
Favart (depuis 1992) 30
Châtelet (depuis 1991) 62
Pleyel (depuis 1994) 22
TCE (depuis 1995) 73
Gaveau 12

Nîmes (depuis 1984) 56
Montpellier (depuis 87) 78
Nice (depuis 1990) 36
Monte-Carlo (depuis 89) 16
Marseille 21
Avignon 27
Aix (depuis 1988) 31
Orange (depuis 1989) 26

Vienne 17
Londres 8
Scala 13
Salzbourg 11

J'ai vu des opéras dans 11 pays différents.
Je ne vais presque jamais revoir une production avec la même distribution.
Je voyage en fonction de l'oeuvre.
Je ne suis plus aucun artiste en particulier

Jérôme a raison, la vie lyrique en province est très riche : j'ai pu voir dans la triade Avignon-Nîmes-Montpellier (30 m de train séparent ces 3 villes)

Alagna dans Lucia, Faust, bohème, Fiesque, Cyrano, le jongleur, Orphée
Antonacci dans Era la notte et altre stelle
Aragall en Cavaradossi
Blake et Podles dans La Donna del Lago dirigée par Zedda
Ciofi dans la Traviata, la Sonnambula, les Pêcheurs, Manon, Ippolito& Aricia de Traetta
Dessay dans Lakmé
M. Dupuy en Charlotte et Adalgisa
G. Jones en Turandot
Behrens et Rysanek dans Elektra
Van Dam en Hollandais volant
M. Price dans le Requiem de Verdi
Teresa Zylis-Gara en Manon Lescaut
Vanzo en Werther
Vargas dans le Barbier et Macbeth

et en concert , J. Anderson, C. Bartoli, R. Blake, G. Bumbry, M. Caballé, V. Genaux, V. Gens, B. Hendricks, G. Janowitz, J. Kaufmann, S. Piau, R. Raimondi, R. Scotto, ...

du côté, des raretés :
Le Nez, Il Corsaro, Attila, Bolena, l'Etoile, Arminio la Scala di seta, Curlew River, Roland à Nîmes
Vespri, Atys, la Forza, Sigurd, Le Joeur, la khovantchina, Orlando, Prince Igor, Ippolito et l'Antigona de Traetta, les Pélerins de la Mecque de Gluck, le Duc d'Albe, Il Re Teodoro de Paisiello, Harry Janos, Sancta Susanna, Konigskinder, ...à Montpellier
Cadmus, Amadis et La Donna del Lago à Avignon.

Quelques chefs: Haitink, Christie, Rousset, Krivine, Muti, Jacobs, A. Jordan, Sveltanov, Tchakarov, Langrée, Malgoire, Altinoglu, Gergiev, Pappano ...
Whaouh! Ça calme...

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12665
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 18 janv. 2012, 16:55

Leporello84 a écrit :
JdeB a écrit :Donc voici quelques précisions sur mes sorties lyriques

Bastille (depuis 1991) 87
Garnier (depuis 1992) 31
Favart (depuis 1992) 30
Châtelet (depuis 1991) 62
Pleyel (depuis 1994) 22
TCE (depuis 1995) 73
Gaveau 12

Nîmes (depuis 1984) 56
Montpellier (depuis 87) 78
Nice (depuis 1990) 36
Monte-Carlo (depuis 89) 16
Marseille 21
Avignon 27
Aix (depuis 1988) 31
Orange (depuis 1989) 26

Vienne 17
Londres 8
Scala 13
Salzbourg 11

J'ai vu des opéras dans 11 pays différents.
Je ne vais presque jamais revoir une production avec la même distribution.
Je voyage en fonction de l'oeuvre.
Je ne suis plus aucun artiste en particulier

Jérôme a raison, la vie lyrique en province est très riche : j'ai pu voir dans la triade Avignon-Nîmes-Montpellier (30 m de train séparent ces 3 villes)

Alagna dans Lucia, Faust, bohème, Fiesque, Cyrano, le jongleur, Orphée
Antonacci dans Era la notte et altre stelle
Aragall en Cavaradossi
Blake et Podles dans La Donna del Lago dirigée par Zedda
Ciofi dans la Traviata, la Sonnambula, les Pêcheurs, Manon, Ippolito& Aricia de Traetta
Dessay dans Lakmé
M. Dupuy en Charlotte et Adalgisa
G. Jones en Turandot
Behrens et Rysanek dans Elektra
Van Dam en Hollandais volant
M. Price dans le Requiem de Verdi
Teresa Zylis-Gara en Manon Lescaut
Vanzo en Werther
Vargas dans le Barbier et Macbeth

et en concert , J. Anderson, C. Bartoli, R. Blake, G. Bumbry, M. Caballé, V. Genaux, V. Gens, B. Hendricks, G. Janowitz, J. Kaufmann, S. Piau, R. Raimondi, R. Scotto, ...

du côté, des raretés :
Le Nez, Il Corsaro, Attila, Bolena, l'Etoile, Arminio la Scala di seta, Curlew River, Roland à Nîmes
Vespri, Atys, la Forza, Sigurd, Le Joeur, la khovantchina, Orlando, Prince Igor, Ippolito et l'Antigona de Traetta, les Pélerins de la Mecque de Gluck, le Duc d'Albe, Il Re Teodoro de Paisiello, Harry Janos, Sancta Susanna, Konigskinder, ...à Montpellier
Cadmus, Amadis et La Donna del Lago à Avignon.

Quelques chefs: Haitink, Christie, Rousset, Krivine, Muti, Jacobs, A. Jordan, Sveltanov, Tchakarov, Langrée, Malgoire, Altinoglu, Gergiev, Pappano ...
Whaouh! Ça calme...
Et tout ça sous le soleil !
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
Christopher
Baryton
Baryton
Messages : 1965
Enregistré le : 10 janv. 2004, 00:00
Localisation : sud

Message par Christopher » 18 janv. 2012, 21:43

les seules statistiques que je tienne à jour régulièrement c'est la liste des opéras vus en version scénique avec mention du nombre de mise ne scène .
en 22 ans, j'ai vu 295 oeuvres . le maxi de mise en scène différentes c'est pour la flute enchantée et Siegfried : 5 (tiens, ça me donne l'idée d'ouvrir un fil sur ce thème).
la plus grande partie c'est à l'ONP. j'ai commencé à aller dans les théatres lors de l'ouverture de l'opéra Bastille , c'est là où j'en ai vu le plus.
à l'étranger :
Vienne : 19
Londres : 26

et comme je garde tous mes billets , je pourrai faire le décompte par théatre.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9245
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Message par Bernard C » 18 janv. 2012, 22:21

C'est intéressant à observer , on a une relation très diverse à ces choses . Beaucoup d'entre vous êtes collectionneurs ; et parfois systématiques .

(...)
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 32 invités