Page 63 sur 70

Re: Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Posté : 26 juin 2018, 10:17
par sopranolove
J'ai regardé Dimitri grâce à ce lien... Et il avait déja ce timbre profondément émouvant avec cette couleur sombre....
Mais, dans l'article, le qualifier de ténor ! A croire que pour eux tout chanteur lyrique est un ténor, même une basse profonde...
Par contre, le présentateur, autre carabistouilleur, le qualifie de nouveau Chaliapine (Dimitri n'avait quand même pas une voix de basse ou même de baryton basse, tessiture exacte de Chaliapine !) et il évoque aussi la Reine de Pique ! (sic)

Re: Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Posté : 26 juin 2018, 10:52
par micaela
C'est Dmitri (comme pour Choskatovitch). Pour le "ténor" c'est tout simplement du grand n'importe quoi (comme aussi d'ailleurs certains résumés de livrets d'opéra sur le site d'Arte). Une fois peut passer pour un lapsus, deux c'est une ânerie. Il s'agit quand même d'un texte récent, alors qu'il a été question partout du "célèbre baryton russe".
Il a parfois été qualifié de baryton-basse, à cause du côté sombre de sa voix. Mais pour le comparer à Chaliapine, vraiment... Ou alors pour des raisons autres que la voix : par exemple , le fait d'"exporter" la musique russe en interprétant un répertoire populaire (dans l'émission il interprète une chanson, pas un air d'opéra). Dans les notes de pochette du CD Dark Eyes (1990/91) Dmitri disait d'ailleurs interpréter deux des titres a capella en référence/hommage à Chaliapine.
Ou tout simplement parce que Chaliapine était la seule référence qui leur est venue à l'esprit comme chanteur russe connu internationalement, et d'une génération précédente.

Re: Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Posté : 26 juin 2018, 13:58
par sopranolove
Mais ce qui est inquiétant c'est quand même que qualifier Dmitri de ténor, on le lit sur Culturebox...

On peut par contre excuser ce candidat de Question pour un champion qui a qualifié Ruggero Raimondi de ténor...

Re: Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Posté : 26 juin 2018, 14:38
par micaela
C'est plus qu'inquiétant même, vu le nombre d'articles où on cite sa tessiture.
Pour le candidat en question, ça dépend aussi de sa culture en la matière. Et dans ce type de jeu, le trac (ou stress) fait parfois dire des bêtises. Je me rappelle un candidat qui n'a jamais pu donner le nom de Ronald Reagan (il fallait trouver le nom d'un président américain) en réponse, en restant à un " ah oui, celui qui a été acteur"...
Ah tiens, une autre carabistouille à propos de Dmitri. Quand il est passé en récital au Théâtre du Palais Royal, le programme du théâtre le présentait comme "issu du Mariinsky". Ben non, il n'a rien à voir, côté formation, avec cette salle. Il y est tout au plus passé pour quelques rôles, ou pour des concerts, et ce bien après être sorti du conservatoire. Mais peut-être que, pour certains, un chanteur russe de ce niveau ne peut être sorti que du Mariinski ou du Bolchoï...
Gergiev lui-même l'a dit, en en parlant comme l'un des chanteurs passés par l'institution (et à qui il a plus ou moins servi de mentor). Mais c'est un peu abusé dans le cas de Dmitri. Ce dernier n'a fait que passer comme soliste indépendant, il n'a jamais appartenu à l'institution

Re: Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Posté : 26 juin 2018, 14:39
par DelBosco
sopranolove a écrit :
26 juin 2018, 13:58
On peut par contre excuser ce candidat de Question pour un champion qui a qualifié Ruggero Raimondi de ténor...
Et d'ailleurs, qui affirmerait que Raimondi est (était) vraiment une basse ?

Re: Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Posté : 26 juin 2018, 14:40
par micaela
Il y en a bien qui affirment que certaines basses sont plutôt des barytons-basses...
PS Le plus cocasse, dans l'article sur culture box, c'est que, à un moment du texte, on a un lien vers un article titré "décès du baryton russe Dmitri Hvorostovsky". On a donc dû recopier tel quel un article de 2005 en ajoutant les liens, sans rectifier la bourde (mais était-ce techniquement possible ?)...

Re: Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Posté : 26 juin 2018, 19:00
par jerome
DelBosco a écrit :
26 juin 2018, 14:39
sopranolove a écrit :
26 juin 2018, 13:58
On peut par contre excuser ce candidat de Question pour un champion qui a qualifié Ruggero Raimondi de ténor...
Et d'ailleurs, qui affirmerait que Raimondi est (était) vraiment une basse ?
Une vraie basse chantante oui! Une basse verdienne, certainement pas!

Re: Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Posté : 04 juil. 2018, 12:22
par JdeB
Dans Le Figaro d"hier, Thierry Hillériteau écrit que Nathalie Sutzmann a chanté régulièrement à Orange...

Re: Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Posté : 04 juil. 2018, 13:17
par Philippes
JdeB a écrit :
04 juil. 2018, 12:22
Dans Le Figaro d"hier, Thierry Hillériteau écrit que Nathalie Sutzmann a chanté régulièrement à Orange...
Il voulait dire qu'elle a chanté régulièrement en orange
Image

Re: Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Posté : 05 juil. 2018, 07:20
par tuano
:clap: