Les carabistouilles des critiques (et des autres)

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
toux
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 172
Enregistré le : 21 févr. 2007, 00:00
Localisation : Rouen
Contact :

Message par toux » 24 avr. 2007, 12:35

Joyce-DiDonato a écrit :
EdeB a écrit : Ce qui m'inquiète, c'est la propension à la facilité qu'il y a de considérer Internet comme la source principale, et/ou la seule source d'information...
à moins d'être très actif et très dynamique en se rendant dans les bibliothèques ou autres, l'achat pour soi de tels ouvrages revient à une petite fortune. S'acheter l'encyclopédie Univers... ou Larrou... en 10, 12 ou 20 volumes a un prix et ce prix est de moins en moins accessible à la majorité des gens.
Vos deux contributions sont complémentaires, et vont au coeur du drame: Internet, c'est facile (pas besoin de se lever de sa chaise), et c'est gratuit, mais les ressources ne sont pas toujours de bonne qualité.
Si les plus jeunes prennent l'habitude de se fier à l'internet et d'en faire une source exclusive d'information, on va au devant de bien des surprises...

Avatar du membre
Joyce-DiDonato
Soprano
Soprano
Messages : 78
Enregistré le : 16 mars 2007, 00:00
Localisation : Paris - Londres
Contact :

Message par Joyce-DiDonato » 24 avr. 2007, 12:49

toux a écrit :
Joyce-DiDonato a écrit :
EdeB a écrit : Ce qui m'inquiète, c'est la propension à la facilité qu'il y a de considérer Internet comme la source principale, et/ou la seule source d'information...
à moins d'être très actif et très dynamique en se rendant dans les bibliothèques ou autres, l'achat pour soi de tels ouvrages revient à une petite fortune. S'acheter l'encyclopédie Univers... ou Larrou... en 10, 12 ou 20 volumes a un prix et ce prix est de moins en moins accessible à la majorité des gens.
Vos deux contributions sont complémentaires, et vont au coeur du drame: Internet, c'est facile (pas besoin de se lever de sa chaise), et c'est gratuit, mais les ressources ne sont pas toujours de bonne qualité.
Si les plus jeunes prennent l'habitude de se fier à l'internet et d'en faire une source exclusive d'information, on va au devant de bien des surprises...
Merci Toux, mais en effet, beaucoup de personnes s'accordent à comparer la passivité des nouveaux moyens d'informations (télévision, internet) face à d'autres. Par contre, cela mériterai alors d'aller sur un débat plus politique qui n'est à mon sens pas le but de ce forum, même si chacun est en droit de se poser la question devant l'accès à la culture, à l'information et autres. Voilà peut-être d'où vient aussi la puissance si néfaste de la télévision.

Joyce
Con amores, la mi madre
con amores me dormi.
Asi dormida soñaba
lo que el corazòn velaba,...

palamede

Message par palamede » 24 avr. 2007, 13:04

Joyce-DiDonato a écrit :. S'acheter l'encyclopédie Univers... ou Larrou... en 10, 12 ou 20 volumes a un prix et ce prix est de moins en moins accessible à la majorité des gens. C'est hélas la constatation que l'on peut en faire. La culture, la connaissance est aussi un produit de luxe par le fait que pour un ménage moyen cela ne peut entrer dans les priorités du ménage, car lorsque on ne gagne pas de fortune, il faut faire des choix.

Joyce
n'exagérons pas : 60 euros pour la seconde en un DVD, 169 pour la première... il y a des dépenses moins utiles.

JC87
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 126
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Limoges
Contact :

Message par JC87 » 24 avr. 2007, 16:18

JdeB a écrit :Dans le hors série d' Opéra magazine sur la saison internationale 2006-2007 sont mentionné(e)s dans la catégorie sopranos (p. 9)
C. Bartoli (bon, ça se discute)
O. Borodina (sic)
S. Brunet (sic)
S. Graham (sic) *
V. Kasarova (sic)
W. Meier (sic)
ça n'est pas encore trop grave puisque plusieurs de ces chanteuses alternent des rôles de soprano avec des rôles dits de mezzos (ce qui pour Mozart par exemple revient à dire "second soprano"). Et c'est tout de même moins faux que de les ranger dans les contraltos comme ça arrive parfois.

Avatar du membre
EdeB
Dossiers ODB
Messages : 3212
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Ubi est JdeB ...

Message par EdeB » 24 avr. 2007, 21:09

palamede a écrit :
Joyce-DiDonato a écrit :. S'acheter l'encyclopédie Univers... ou Larrou... en 10, 12 ou 20 volumes a un prix et ce prix est de moins en moins accessible à la majorité des gens. C'est hélas la constatation que l'on peut en faire. La culture, la connaissance est aussi un produit de luxe par le fait que pour un ménage moyen cela ne peut entrer dans les priorités du ménage, car lorsque on ne gagne pas de fortune, il faut faire des choix.

Joyce
n'exagérons pas : 60 euros pour la seconde en un DVD, 169 pour la première... il y a des dépenses moins utiles.
Certes, les livres coûtent cher, mais se fringuer à la dernière mode aussi ! Il faut parfois faire des choix... Dans le Quartier latin, haut lieu du livre (puisque nous en parlons), ce qui est triste c'est que dès qu'un libraire /disquaire ferme, une boutique de fringue ou de frites ouvre... Après,effectivement, on peut toujours préférer s'acheter une 14e paire de Nike plutôt qu'un livre ! :wink: :wink: :wink: C'est une question de préférence personnelle.

Ceci dit, pour le prix d'achat des livres, il existe aussi la possibilité d'en acheter en seconde main, dans des librairies d'occasion ou en ligne...
Et effectivement, je pense qu'il est important d'avoir quelques ouvrages basiques de référence chez soi... Mais j'ai eu la chance de vivre environnée de livres dès mon plus jeune âge... (Et les bouquins que je me suis achetée étudiante au dépend de mes repas sont toujours aussi appréciés quand je les consulte ! :wink: )

Les Parisiens ont de la chance, leur réseau de bibliothèques est dense et il existe toujours la Bibliothèque publique d'information (Centre Pompidou) qui ferme à 22 h et la médiathèque des Halles, pour la littérature opéra-musique... où l'on peut consulter des ouvrages plus pointus que dans les bibliothèques-médiathèques de quartier.

Si on peut trouver en ligne désormais des tas de livres entrés dans le domaine public, les encyclopédies, dictionnaires etc... à jour ne rentrent évidemment pas dans cette catégorie. Et c'est bien de cela qu'on parle quand on parle de Wikipédia...
le copié collé est d'ailleurs tellement généralisé qu'il existe des logiciels commerciaux pour aider les profs à retrouver sur la Toile la source des copies et des mémoires qui sont des agglomérats de copié-collé ! 8O Il parait que cela touche même les thèses de médecine...
:twisted:

Mais là, on est peut-être un peu loin de l'opéra...

Pour y revenir, jetez donc un coup d'oeil sur http://gallica.bnf.fr/dicos/dictionnaires.htm
On y trouve le dictionnaire de Fétis (bios de musiciens) : http://gallica.bnf.fr/scripts/catalog.p ... 24|N069725
qui est parfois... surprenant ! ( A manier évidemment avec des pincettes !)
Une monstrueuse aberration fait croire aux hommes que le langage est né pour faciliter leurs relations mutuelles. - M. Leiris
Mon blog, CMSDT-Spectacles Ch'io mi scordi di te : http://cmsdt-spectacles.blogspot.fr/
Mon blog consacré à Nancy Storace : http://annselinanancystorace.blogspot.fr/

Avatar du membre
offenbach
Baryton
Baryton
Messages : 1290
Enregistré le : 10 août 2004, 23:00
Contact :

Message par offenbach » 01 mai 2007, 21:21

Je viens de découvrir l'ouvrage "l"Art du chant" par Roland Mancini et je pense qu'il a du être un excellent critique d'opéra, vu qu'il connaissait très bien les voix et les oeuvres. Il a même enseigné le chant, je crois.
Certains odbiens ont-ils déjà lu des choses de ce grand critique corse?

Avatar du membre
jean-didier
Modérateur ODB
Modérateur ODB
Messages : 3416
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Message par jean-didier » 03 mai 2007, 15:10

offenbach a écrit :Je viens de découvrir l'ouvrage "l"Art du chant" par Roland Mancini et je pense qu'il a du être un excellent critique d'opéra, vu qu'il connaissait très bien les voix et les oeuvres. Il a même enseigné le chant, je crois.
Certains odbiens ont-ils déjà lu des choses de ce grand critique corse?
oui dans les guides Fayard des opéras de Mozart et Verdi, il me semble qu'il a contribué à certains articles.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21800
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 04 mai 2007, 07:00

JC87 a écrit :
JdeB a écrit :Dans le hors série d' Opéra magazine sur la saison internationale 2006-2007 sont mentionné(e)s dans la catégorie sopranos (p. 9)
C. Bartoli (bon, ça se discute)
O. Borodina (sic)
S. Brunet (sic)
S. Graham (sic) *
V. Kasarova (sic)
W. Meier (sic)
ça n'est pas encore trop grave puisque plusieurs de ces chanteuses alternent des rôles de soprano avec des rôles dits de mezzos (ce qui pour Mozart par exemple revient à dire "second soprano"). Et c'est tout de même moins faux que de les ranger dans les contraltos comme ça arrive parfois.
Je n'ai pas le souvenir de Borodina, Brunet, Kasarova ou Graham dans des rôles de soprano...
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

palamede

Message par palamede » 04 mai 2007, 07:32

JdeB a écrit :
Je n'ai pas le souvenir de Borodina, Brunet, Kasarova ou Graham dans des rôles de soprano...
pour Sylvie Brunet, ça se discute : voir intervew parue dans Resmusica...
<<R. M. : on raconte que, soprano dans un premier temps, vous avez retravaillé votre voix pour devenir mezzo, à la suite des représentations de Aïda à Bercy, car vous avez jugé qu’Amnéris était plus intéressante ?
S. B. : Ce n’est pas tout à fait cela. Je n’ai pas décidé de travailler mon grave, que j’avais naturellement. J’ai commencé ma carrière en chantant les sopranos dramatiques, ce qui a tiré ma voix vers l’aigu, et il me semblait que je ne me servais pas de tous mes moyens vocaux, que je ne déployais pas toutes les couleurs dont j’étais capable et quand j’ai entendu Amnéris, je me suis dit « c’est ça ! C’est ça ma personnalité ! Ce sont mes emplois ! » Il a alors fallu que je rééquilibre ma voix pour retrouver ce que je possédais naturellement et que j’avais perdu, d’ailleurs ma première professeure, Jeanine Devost, me faisait travailler la tessiture de contralto, Dalila, Azucena, Eboli, et aussi Chimène du Cid de Massenet, un vrai rôle de Falcon ! Elle ne s’était pas trompée… >>

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21800
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 04 mai 2007, 07:38

Effectivement Brunet a même chanté la comtesse à Philadelphie au début des années 1990 mais il y avait bien carabistouille caractérisée puisque le hors série de ce magazine concernait la saison en cours et qu'il y a presque 15 ans qu'elle a abandonné les soprani
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 46 invités