Les salles tempérées, chaudes voire suffocantes

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13785
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les salles tempérées, chaudes voire suffocantes

Message par PlacidoCarrerotti » 27 juin 2019, 10:48

HELENE ADAM a écrit :
27 juin 2019, 09:45
Le TCE est la pire salle que je connaisse dès lors qu'on quitte parterre et corbeille... Récemment j'ai été gênée par le bruit de la climatisation dans une salle, Marseille peut-être ?
Il n'y a pas souvent de clim à Marseille. Quant il y en a, c'est avec un groupe extérieur bruyant et des gros tuyaux dégueulasses qui crachent dans la salle depuis les avant-scènes.
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 4298
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Les salles tempérées, chaudes voire suffocantes

Message par Loïs » 27 juin 2019, 11:27

PlacidoCarrerotti a écrit :
27 juin 2019, 10:48
HELENE ADAM a écrit :
27 juin 2019, 09:45
Le TCE est la pire salle que je connaisse dès lors qu'on quitte parterre et corbeille... Récemment j'ai été gênée par le bruit de la climatisation dans une salle, Marseille peut-être ?
Il n'y a pas souvent de clim à Marseille. Quant il y en a, c'est avec un groupe extérieur bruyant et des gros tuyaux dégueulasses qui crachent dans la salle depuis les avant-scènes.
tu remarqueras que les vieux marseillais (ceux qui furent livrés à la construction de l'opéra et qui constituent toujours l'essentiel du public) sont résistants et ne s'évanouissent pas à la première montée du mercure :cool1:

muriel
Basse
Basse
Messages : 2844
Enregistré le : 17 nov. 2003, 00:00
Localisation : Arles

Re: Les salles tempérées, chaudes voire suffocantes

Message par muriel » 27 juin 2019, 11:58

À Marseille c'est une ventilation un peu bruyante, une seule fois nous avons eu une clim extérieure pour des représentations en juillet, dont les fameux Troyens
Avignon egalement surchauffê mais les travaux gigantesques devraient arranger la situation d'autant que le théâtre est utilisé pour le Festival

muriel
Basse
Basse
Messages : 2844
Enregistré le : 17 nov. 2003, 00:00
Localisation : Arles

Re: Les salles tempérées, chaudes voire suffocantes

Message par muriel » 27 juin 2019, 12:00

Loïs a écrit :
27 juin 2019, 11:27
PlacidoCarrerotti a écrit :
27 juin 2019, 10:48
HELENE ADAM a écrit :
27 juin 2019, 09:45
Le TCE est la pire salle que je connaisse dès lors qu'on quitte parterre et corbeille... Récemment j'ai été gênée par le bruit de la climatisation dans une salle, Marseille peut-être ?
Il n'y a pas souvent de clim à Marseille. Quant il y en a, c'est avec un groupe extérieur bruyant et des gros tuyaux dégueulasses qui crachent dans la salle depuis les avant-scènes.
tu remarqueras que les vieux marseillais (ceux qui furent livrés à la construction de l'opéra et qui constituent toujours l'essentiel du public) sont résistants et ne s'évanouissent pas à la première montée du mercure :cool1:
Et que les vieilles marseillaises ont toutes leur éventail

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12326
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les salles tempérées, chaudes voire suffocantes

Message par HELENE ADAM » 27 juin 2019, 12:41

muriel a écrit :
27 juin 2019, 11:58
À Marseille c'est une ventilation un peu bruyante,
Voilà je pense que c'est cela qui m'a gênée :wink:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 5147
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Les salles tempérées, chaudes voire suffocantes

Message par David-Opera » 27 juin 2019, 13:08

Je pense malgré tout que lorsque l'on se sent gêné ou contrarié par l'environnement, le bruit des voisins, la température dans la salle, c'est qu'à la base quelque chose cloche dans le spectacle.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13785
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les salles tempérées, chaudes voire suffocantes

Message par PlacidoCarrerotti » 27 juin 2019, 13:34

David-Opera a écrit :
27 juin 2019, 13:08
Je pense malgré tout que lorsque l'on se sent gêné ou contrarié par l'environnement, le bruit des voisins, la température dans la salle, c'est qu'à la base quelque chose cloche dans le spectacle.
Jusqu'à un certain point, c'est tout à fait exact.
C'est un peu comme les toussotements qui augmentent au fur et à mesure que les gens s'emmerdent.
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 4298
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Les salles tempérées, chaudes voire suffocantes

Message par Loïs » 27 juin 2019, 13:40

muriel a écrit :
27 juin 2019, 12:00
Loïs a écrit :
27 juin 2019, 11:27
PlacidoCarrerotti a écrit :
27 juin 2019, 10:48
HELENE ADAM a écrit :
27 juin 2019, 09:45
Le TCE est la pire salle que je connaisse dès lors qu'on quitte parterre et corbeille... Récemment j'ai été gênée par le bruit de la climatisation dans une salle, Marseille peut-être ?
Il n'y a pas souvent de clim à Marseille. Quant il y en a, c'est avec un groupe extérieur bruyant et des gros tuyaux dégueulasses qui crachent dans la salle depuis les avant-scènes.
tu remarqueras que les vieux marseillais (ceux qui furent livrés à la construction de l'opéra et qui constituent toujours l'essentiel du public) sont résistants et ne s'évanouissent pas à la première montée du mercure :cool1:
Et que les vieilles marseillaises ont toutes leur éventail
ah mais ça c'est pas pareil: c'est pour marquer les temps (notamment au cas où Oren viendrait diriger) et accessoirement rajouter du brillant à l'orchestre quand le triangle roupille sur sa chaise

houppelande
Ténor
Ténor
Messages : 593
Enregistré le : 01 juil. 2011, 23:00

Re: Les salles tempérées, chaudes voire suffocantes

Message par houppelande » 27 juin 2019, 13:45

L'éventail, ça va encore, mais l'autre jour, au théâtre des Bouffes du Nord, ma voisine s'éventait avec un bras chargé de sept bracelets qui s'entrechoquaient bruyamment. Mes regards hostiles ne l'ont pas impressionnée et j'ai préféré changé de place !

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13785
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Les salles tempérées, chaudes voire suffocantes

Message par PlacidoCarrerotti » 27 juin 2019, 13:51

HELENE ADAM a écrit :
27 juin 2019, 12:41
muriel a écrit :
27 juin 2019, 11:58
À Marseille c'est une ventilation un peu bruyante,
Voilà je pense que c'est cela qui m'a gênée :wink:
Ce que tu prenais pour le bruit de la ventilation n'était sans doute qu'un honnête marseillais faisant la sieste !
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 54 invités