La loge gratuite des Choiseul à l'Opéra Comique

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11535
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: La loge gratuite des Choiseul à l'Opéra Comique

Message par HELENE ADAM » 05 mars 2019, 14:04

paco a écrit :
05 mars 2019, 13:47
Et puis on se plaint suffisamment que les "élites" ne s'intéressent plus à l'opéra. Eux au moins ils y vont à toutes les représentations !
A l'oeil, avec des places garanties, les meilleures, franchement, ce n'est pas un gros effort :lol:
Les "invités" systématiques aux places VIP y vont aussi. Cela fait partie des "obligations" de leur position sociale aux uns comme aux autres.
Obligations très agréables.... :wink:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9662
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: La loge gratuite des Choiseul à l'Opéra Comique

Message par Bernard C » 05 mars 2019, 14:12

philipppe a écrit :
05 mars 2019, 13:45
J ai apprécié découvrir cette histoire et la voit plutôt comme une sorte de tradition qui a survécu de façon incroyable, donc plutôt à essayer de conserver.
Ceux qui s insurgent devant les privilèges oublient en général ceux qui les concernent !
Je crois que nous sommes avant tout dans un Etat de droit.

Je ne connais rien de cette histoire et encore moins du contrat signé à l'origine.
Mais il s'agit en apparence d'un usufruit successif "perpétuel" ( aujourd'hui impossible en France).
Mais il n'y a pas rétroactivité des lois , et la loi dit toujours qu'un usufruit s'éteint par l'expiration du temps pour lequel il a été accordé.
Ces gens là, les tribunaux semblent avoir tranché , utilisent comme bon leur semble ce droit et devraient d'ailleurs probablement pouvoir louer les sièges dont ils disposent comme ils veulent.... :wink:

Je spécule, mais je ne vois pas d'autre explication juridique à la situation.

Certainement pas un privilège ni un abus de droit....
( Il faudrait nationaliser leur droit d'usufruit , peut être....
l'Opéra Comique appartient à qui , au fait ? A l'État ?

Bernard
"C'est beau parce que c'est Virgile ; c'est saisissant parce que c'est Shakespeare ; je le sais bien. Je ne suis qu'un maraudeur ; je viens de fourrager dans le jardin des deux génies... " Berlioz (à propos des Troyens IV-4)

elisav
Baryton
Baryton
Messages : 1671
Enregistré le : 18 juin 2012, 23:00

Re: La loge gratuite des Choiseul à l'Opéra Comique

Message par elisav » 05 mars 2019, 14:13

PlacidoCarrerotti a écrit :
05 mars 2019, 12:21
Il ne s'agit pas à proprement parler d'un privilège, mot qui fait sauter au plafond le français moyen, mais d'un accord contractuel tout à fait compréhensible.
Oui, mais ceci implique une acceptation générale et le respect partagé des accords contractuels en vigueur : ce n’est pas dans l’air du temps !

Après la guerre, quand les communistes ont expropriées les propriétés privées dans les pays de l’est, tous les accords contractuels ont été déclarés nuls et de nombreux commentateurs occidentaux ont salué ces mesures comme étant un grand progrès vers la justice sociale ! D’aucuns connaissent la suite... Mais le monde a la mémoire courte.

D’ailleurs, combien vaudrait le terrain aujourd’hui, si c’était à vendre ? Je n’ai aucune idée ! Mais il vaut probablement plus que 2 millions. Or, en supposant qu’il ne vaut que 2 millions : 20000 - 40000 euros par an c’est du 1-2%, ce qui représente un rendement de merde !

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11535
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: La loge gratuite des Choiseul à l'Opéra Comique

Message par HELENE ADAM » 05 mars 2019, 14:20

Soutien généralisé et très amusant d'ODB aux maintiens des "privilèges" de cette caste familiale.
Curieusement cette fois le fait que "nos impôts" payent l'entretien du bâtiment y compris pour ces privilégiés qui ne déboursent pas un centime, ne dérange personne.
Le statut de l'Opéra Comique est celui d'un EPIC, théâtre national donc, dirigé par un Conseil d'Administration, exactement comme l'opéra de Paris qui lui, a la chance, de ne pas avoir de loge réservée à une autre famille riche qui aurait vendu un bout de terrain contre ces places gratuites en espérant que la construction d'un théâtre animerait les lieux et feraient monter les prix du reste de ses propriétés.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Piersen
Soprano
Soprano
Messages : 64
Enregistré le : 10 oct. 2017, 09:04
Localisation : Paris

Re: La loge gratuite des Choiseul à l'Opéra Comique

Message par Piersen » 05 mars 2019, 14:24

HELENE ADAM a écrit :
05 mars 2019, 14:20

Curieusement cette fois le fait que "nos impôts" payent l'entretien du bâtiment y compris pour ces privilégiés qui ne déboursent pas un centime, ne dérange personne.
Bah non, car sans eux nous n'irions pas à l'Opéra Comique :lol:

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20190
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: La loge gratuite des Choiseul à l'Opéra Comique

Message par JdeB » 05 mars 2019, 14:25

HELENE ADAM a écrit :
05 mars 2019, 14:04
paco a écrit :
05 mars 2019, 13:47
Et puis on se plaint suffisamment que les "élites" ne s'intéressent plus à l'opéra. Eux au moins ils y vont à toutes les représentations !
A l'oeil, avec des places garanties, les meilleures, franchement, ce n'est pas un gros effort :lol:
Les "invités" systématiques aux places VIP y vont aussi. Cela fait partie des "obligations" de leur position sociale aux uns comme aux autres.
Obligations très agréables.... :wink:
C'est très agréable si tu aimes l'opéra, comme nous, mais pas du tout si tu es allergique à cette forme d'art et que tu dois t'y trainer par obligation sociale
J'ai été invité une fois dans cette loge, pas par la famille ducale mais par une ancienne cadre sup de l'OC, et je ne pense pas qu'il s'agisse des meilleures places.
Ici nous sommes tous, à des degrés divers, de vrais privilégiés donc soyons prudents sur ce chapitre.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11535
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: La loge gratuite des Choiseul à l'Opéra Comique

Message par HELENE ADAM » 05 mars 2019, 14:27

Piersen a écrit :
05 mars 2019, 14:24
HELENE ADAM a écrit :
05 mars 2019, 14:20

Curieusement cette fois le fait que "nos impôts" payent l'entretien du bâtiment y compris pour ces privilégiés qui ne déboursent pas un centime, ne dérange personne.
Bah non, car sans eux nous n'irions pas à l'Opéra Comique :lol:
T'as raison on devrait leur élever une statue à l'entrée et se prosterner quand ils arrivent pour occuper leur loge et leurs autres places gratuites :lol: pendant que nous,, pauvres imbéciles de mélomanes sans ancêtres prestigieux, on irait se tasser dans le haut de l'amphi à 45 euros la place.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9662
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: La loge gratuite des Choiseul à l'Opéra Comique

Message par Bernard C » 05 mars 2019, 14:27

HELENE ADAM a écrit :
05 mars 2019, 14:20
Soutien généralisé et très amusant d'ODB aux maintiens des "privilèges" de cette caste familiale.
Curieusement cette fois le fait que "nos impôts" payent l'entretien du bâtiment y compris pour ces privilégiés qui ne déboursent pas un centime, ne dérange personne.
Le statut de l'Opéra Comique est celui d'un EPIC, théâtre national donc, dirigé par un Conseil d'Administration, exactement comme l'opéra de Paris qui lui, a la chance, de ne pas avoir de loge réservée à une autre famille riche qui aurait vendu un bout de terrain contre ces places gratuites en espérant que la construction d'un théâtre animerait les lieux et feraient monter les prix du reste de ses propriétés.
Ce n'était pas la question que je posais mais qui est propriétaire , pas le gestionnaire.

Bernard
"C'est beau parce que c'est Virgile ; c'est saisissant parce que c'est Shakespeare ; je le sais bien. Je ne suis qu'un maraudeur ; je viens de fourrager dans le jardin des deux génies... " Berlioz (à propos des Troyens IV-4)

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11535
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: La loge gratuite des Choiseul à l'Opéra Comique

Message par HELENE ADAM » 05 mars 2019, 14:29

Bernard C a écrit :
05 mars 2019, 14:27
HELENE ADAM a écrit :
05 mars 2019, 14:20
Soutien généralisé et très amusant d'ODB aux maintiens des "privilèges" de cette caste familiale.
Curieusement cette fois le fait que "nos impôts" payent l'entretien du bâtiment y compris pour ces privilégiés qui ne déboursent pas un centime, ne dérange personne.
Le statut de l'Opéra Comique est celui d'un EPIC, théâtre national donc, dirigé par un Conseil d'Administration, exactement comme l'opéra de Paris qui lui, a la chance, de ne pas avoir de loge réservée à une autre famille riche qui aurait vendu un bout de terrain contre ces places gratuites en espérant que la construction d'un théâtre animerait les lieux et feraient monter les prix du reste de ses propriétés.
Ce n'était pas la question que je posais mais qui est propriétaire , pas le gestionnaire.

Bernard
Un EPIC est propriété de l'état (l'état est propriétaires sous diverses formes juridiques de l'administration à l'EPIC etc etc).
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13197
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: La loge gratuite des Choiseul à l'Opéra Comique

Message par PlacidoCarrerotti » 05 mars 2019, 14:35

elisav a écrit :
05 mars 2019, 14:13
PlacidoCarrerotti a écrit :
05 mars 2019, 12:21
Il ne s'agit pas à proprement parler d'un privilège, mot qui fait sauter au plafond le français moyen, mais d'un accord contractuel tout à fait compréhensible.
Oui, mais ceci implique une acceptation générale et le respect partagé des accords contractuels en vigueur : ce n’est pas dans l’air du temps !

Après la guerre, quand les communistes ont expropriées les propriétés privées dans les pays de l’est, tous les accords contractuels ont été déclarés nuls et de nombreux commentateurs occidentaux ont salué ces mesures comme étant un grand progrès vers la justice sociale ! D’aucuns connaissent la suite... Mais le monde a la mémoire courte.

D’ailleurs, combien vaudrait le terrain aujourd’hui, si c’était à vendre ? Je n’ai aucune idée ! Mais il vaut probablement plus que 2 millions. Or, en supposant qu’il ne vaut que 2 millions : 20000 - 40000 euros par an c’est du 1-2%, ce qui représente un rendement de merde !
La parcelle fait environ 65m x 35 soit 2.275m2.
Un R+6 offrirait donc 15.925 m2 de surface construite, avec 80% au minimum de surface habitable, soit 12.740m2
Le prix du logement dans le 2e arrondissement est de 10.000 €/m2 (ce serait bien plus pour du tertiaire), soit une valeur de 127.400.000 €.
Mettons que le promoteur fasse une marge de 15%, il reste 108 m€ de coûts pour l'édification du bâtiment (en gros : acheter le terrain et construire).
Dans Paris intra muros, le prix du foncier représente 40 à 50% de ces coûts.
La parcelle vaudrait donc entre 40 et 55 millions pour y réaliser du logement (et davantage avec des parkings, et encore plus pour du tertiaire).

L'Opéra-comique a donc fait une bonne affaire. Rétrospectivement, les héritiers doivent se dire qu'ils auraient gagné à garder le terrain !
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 39 invités