Metropolitan Opera - Saison 2019-2020

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11929
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Metropolitan Opera - Saison 2019-2020

Message par HELENE ADAM » 26 févr. 2019, 17:19

PlacidoCarrerotti a écrit :
26 févr. 2019, 17:17
micaela a écrit :
26 févr. 2019, 17:02
HELENE ADAM a écrit :
26 févr. 2019, 16:04
@Bernard : C'est juste que cela n'a rien de très nouveau : Terfel a chanté le Hollandais à Vienne et à Londres avec des distributions excellentes et une direction prestigieuse, Beczala a chanté Werther à Paris avec Garança (et ailleurs...), Spyres la Damnation un peu partout, Placido Domingo et Netrebko ont chanté Macbeth ensemble à Dresde (ou Berlin ?), bref...

Kampe n'est une star ni au MET ni à Paris (fait le test si tu veux...je ne suis même pas sure qu'ici tout le monde se rappelle quel était son dernier rôle prestigieux à Bastille. Ce qui ne veut pas dire que ce n'est pas une très bonne interprète...cela veut juste dire que son nom n'est pas très connu.
Netrebko en Lady Macbeth, c'était à Berlin, il me semble. Il doit y avoir un fil quelque part.
Effectivement, si les distributions dans l'ensemble sont excellents, le Met, cette année, ne semble pas avoir entièrement tablé sur les stars pour les retransmissions ciné.
Lady Macbeth à Berlin avec Domingo et à Londres avec Loustic.
Le Met propose les deux.
Ah là je m'incline :lol:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

elisav
Baryton
Baryton
Messages : 1690
Enregistré le : 18 juin 2012, 23:00

Re: Metropolitan Opera - Saison 2019-2020

Message par elisav » 26 févr. 2019, 19:16

Quelques remarques :

1) En lignes générales, la saison 2019/2020 du Met a été nettement mieux accueillie par les lyricomanes américains (critiques, blogs) que par les commentateurs de ce fil. Les Américains ont apprécié la variété accrue du répertoire par rapport aux saisons précédentes et ils considèrent les distributions comme étant bonnes, voire très bonnes.

2) Force est de constater qu’il y a certaines différences de perception avec les ODBiens en ce qui concerne les chanteurs.

Les lyricomanes américains plébiscitent (entre autres) :
- Netrebko dans tout, mais surtout dans Turandot pour le concert du Nouvel An.
- Oropesa et Fabiano dans Manon et Oropesa dans Traviata.
- Beczala dans Werther (malgré une antipathie assez répandue envers Massenet).
- Mattei dans Wozzeck.
- Jagde dans Tosca.
- Les débuts de Spyres au Met.
- Carlos Alvarez dans Boccanegra.
- Kampe en Senta.
- Akhnaten, qu’ils considèrent comme le meilleur opéra de Glass.

Les distributions qui sont plutôt contestées :
- Yoncheva dans Manon Lescaut.
- Kurzak dans Traviata (ils auraient préféré Rebeka).
- JDD comme Charlotte.
- Erraught dans Cenerentola.
- Susanna Phillips dans tout.
- La distribution de Turandot, Goerke incluse (à l’exception de Buratto, qui a ses fans).

3) Concernant les « stars » : il ne faut pas perdre de vue le fait que AUCUN artiste n’arrive à remplir le Met, chaque fois qu’il s’y produit, uniquement sur la base de son nom à l’affiche. (Il est vrai que la salle est très grande, mais 4000 places d’opéra pour une ville de la taille de NY, ce n’est quand même pas énorme !) Les seuls à se rapprocher de cet exploit (mais pas tout le temps) sont Netrebko et Domingo.

4) Il y a beaucoup d’artistes, plutôt jeunes, que les lyricomanes américains se réjouissent de voir en tête d’affiche. A leurs yeux, Oropesa, Fabiano, Perez sont des stars locales. Peut-être qu’à l’avenir il y aura de moins en moins de stars vraiment internationales et de plus en plus de stars locales (ou des chanteurs qui sont des stars dans un nombre limité de pays).

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4889
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Metropolitan Opera - Saison 2019-2020

Message par David-Opera » 26 févr. 2019, 19:23

C'est la première année que je lance un fil sur la programmation du MET, car instinctivement, à la lecture du programme, j'ai senti qu'il y avait une inflexion intéressante dans cette programmation.
Et les internautes américains ont raison de s'en réjouir.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9912
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Metropolitan Opera - Saison 2019-2020

Message par Bernard C » 26 févr. 2019, 19:30

HELENE ADAM a écrit :
26 févr. 2019, 16:04
@Bernard : C'est juste que cela n'a rien de très nouveau : Terfel a chanté le Hollandais à Vienne et à Londres avec des distributions excellentes et une direction prestigieuse, Beczala a chanté Werther à Paris avec Garança (et ailleurs...), Spyres la Damnation un peu partout, Placido Domingo et Netrebko ont chanté Macbeth ensemble à Dresde (ou Berlin ?), bref...

Kampe n'est une star ni au MET ni à Paris (fait le test si tu veux...je ne suis même pas sure qu'ici tout le monde se rappelle quel était son dernier rôle prestigieux à Bastille. Ce qui ne veut pas dire que ce n'est pas une très bonne interprète...cela veut juste dire que son nom n'est pas très connu.
Ton post ne répond pas au mien .

Les spectacles auxquels je fais référence , de mon point de vue et selon mon expérience , réunissent des ensembles vocaux formidables .

Ce n'est pas le fait du seul Spyres dans la Damnation ni de Terfel dans le Hollandais . Ce sont les alchimies créées , de surcroît avec dans la majorité des cas des chefs qui m’intéressent énormément .
Mais , je le redis ,je crois qu'un certain nombre de noms , ne sont pas des " stars" , et plus encore ne disent Rien ou presque à personne , ce qui ne signifie pas pour moi que ce ne soient des distributions particulièrement excitantes et que je trouve que le Met cette année offre un programme vocal très captivant ( pas dans tout évidemment , mais dans un nombre significatif de soirées )
De quoi me rendre le choix très compliqué pour une saison , si j'ai les moyens , assez enthousiasmante .

Après chacun ses critères , il se trouve que je ne suis pas fixé sur 2 ou 3 icônes ( et que les Radva et autre Stemme je les trouverai bien ailleurs :lol: )

On fonctionne avec des trucs qu'on a l'habitude de rencontrer ...mais si j'avais le temps ( ce que je n'ai pas actuellement je vous inviterais par exemple à considérer que les deux Chrysothémis que j'ai vues , l'une à Chicago ,l'autre à Toronto m'ont carrément laissé sur le cul .
Ce fut probablement une des plus grosses découvertes de ces derniers temps , même si espéré ...et les deux d'un coup ....ça c'est le présent, l'avenir , les grands de demain je n'en doute absolument pas .
je trouve remarquable que le MET ait cette lucidité aussi d'introduire de très grands presqu'inconnus .)

bernard
"nul être ne va au néant considérant la certitude de sa mort et l'incertitude de son heure" . Léonard au Clos-Lucé

juste pour vous :
https://youtu.be/BWBFzDENf08

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9912
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Metropolitan Opera - Saison 2019-2020

Message par Bernard C » 26 févr. 2019, 19:33

elisav a écrit :
26 févr. 2019, 19:16
Quelques remarques :

1) En lignes générales, la saison 2019/2020 du Met a été nettement mieux accueillie par les lyricomanes américains (critiques, blogs) que par les commentateurs de ce fil. Les Américains ont apprécié la variété accrue du répertoire par rapport aux saisons précédentes et ils considèrent les distributions comme étant bonnes, voire très bonnes.

2) Force est de constater qu’il y a certaines différences de perception avec les ODBiens en ce qui concerne les chanteurs.

Les lyricomanes américains plébiscitent :
- Netrebko dans tout, mais surtout dans Turandot pour le concert du Nouvel An.
- Oropesa et Fabiano dans Manon et Oropesa dans Traviata.
- Beczala dans Werther (malgré une antipathie assez répandue envers Massenet).
- Mattei dans Wozzeck.
- Jagde dans Tosca.
- Les débuts de Spyres au Met.
- Carlos Alvarez dans Boccanegra.
- Kampe en Senta.
- Akhnaten, qu’ils considèrent comme le meilleur opéra de Glass.

Les distributions qui sont plutôt contestées :
- Yoncheva dans Manon Lescaut.
- Kurzak dans Traviata (ils auraient préféré Rebeka).
- JDD comme Charlotte.
- Erraught dans Cenerentola.
- Susanna Phillips dans tout.
- La distribution de Turandot, Goerke incluse (à l’exception de Buratto, qui a ses fans).

3) Concernant les « stars » : il ne faut pas perdre de vue le fait que AUCUN artiste n’arrive à remplir le Met, chaque fois qu’il s’y produit, uniquement sur la base de son nom à l’affiche. (Il est vrai que la salle est très grande, mais 4000 places d’opéra pour une ville de la taille de NY, ce n’est quand même pas énorme !) Les seuls à se rapprocher de cet exploit (mais pas tout le temps) sont Netrebko et Domingo.

4) Il y a beaucoup d’artistes, plutôt jeunes, que les lyricomanes américains se réjouissent de voir en tête d’affiche. A leurs yeux, Oropesa, Fabiano, Perez sont des stars locales. Peut-être qu’à l’avenir il y aura de moins en moins de stars vraiment internationales et de plus en plus de stars locales (ou des chanteurs qui sont des stars dans un nombre limité de pays).
je n'avais pas lu ton post avant de faire le mien précédent , mais je ne suis pas étonné .

je rejoins l'essentiel de cette appréciation .

Bernard
"nul être ne va au néant considérant la certitude de sa mort et l'incertitude de son heure" . Léonard au Clos-Lucé

juste pour vous :
https://youtu.be/BWBFzDENf08

paco
Basse
Basse
Messages : 8350
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Metropolitan Opera - Saison 2019-2020

Message par paco » 26 févr. 2019, 20:03

elisav a écrit :
26 févr. 2019, 19:16
Concernant les « stars » : il ne faut pas perdre de vue le fait que AUCUN artiste n’arrive à remplir le Met, chaque fois qu’il s’y produit, uniquement sur la base de son nom à l’affiche.
Raison de plus pour ne pas distribuer qu'une star par spectacle, mais plusieurs ;-)

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11929
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Metropolitan Opera - Saison 2019-2020

Message par HELENE ADAM » 26 févr. 2019, 20:08

elisav a écrit :
26 févr. 2019, 19:16
4) Il y a beaucoup d’artistes, plutôt jeunes, que les lyricomanes américains se réjouissent de voir en tête d’affiche. A leurs yeux, Oropesa, Fabiano, Perez sont des stars locales. Peut-être qu’à l’avenir il y aura de moins en moins de stars vraiment internationales et de plus en plus de stars locales (ou des chanteurs qui sont des stars dans un nombre limité de pays).
Je crois que c'est aller vite en besogne, on verra ! C''est une réflexion intéressante mais en l'espèce, les noms cités ne sont pas très probants : Oropesa vient de triompher à Paris successivement dans les Huguenots ( en remplaçant Diana Damrau, on reste toujours dans des stars qui essaiment des deux côtés de l'atlantique), puis dans l'Elisir (avec Grigolo, grand triomphateur à Paris et star au MET même si curieusement tu ne le cites pas parmi les coqueluches pourtant évidentes du public américain). Cela lui a valu très rapidement des propositions en Espagne, en Italie etc. (je parle d'Oropesa)
Fabiano a eu des rôles importants à Paris même si on l'y voit moins, de même que Beczala d'ailleurs : cela n'en fait pas des spécialistes des USA ni l'un ni l'autre. Je vais voir Fabiano à Londres fin avril et son Faust n'est pas la production qui se vend le plus mal à Londres mais je ne veux faire de peine à personne. Il reste une star UK incontournable en tous cas.
Il ne reste que Perez dans ton exemple, qui fait peut-être partie effectivement des stars "américaines" même si personnellement je l'ai surtout vue à Londres.
Je crois que pour l'heure, les artistes les plus en en vue dans la prochaine saison du MET, viennent très souvent en Europe au contraire. Cela peut changer on verra...

NB : sur le reste de tes remarques, je ne suis pas sûre de voir une quelconque spécificité du public américain par rapport à un autre public.. au contraire, même pas sur Glass, je crois que l'idée que c'est son meilleur opéra est assez partagé... :wink:

@bernard : pas de malentendu, nous découvrons tous des artistes nouveaux fréquemment qui sont de grande valeur et les USA n'en manquent pas mais n'en ont évidemment pas l'exclusivité, il suffit de lire les excellents CR des odbiens voyageurs !
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9912
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Metropolitan Opera - Saison 2019-2020

Message par Bernard C » 26 févr. 2019, 20:51

Désolé, je ne parviens pas à suivre cette conversation.

Bernard
"nul être ne va au néant considérant la certitude de sa mort et l'incertitude de son heure" . Léonard au Clos-Lucé

juste pour vous :
https://youtu.be/BWBFzDENf08

elisav
Baryton
Baryton
Messages : 1690
Enregistré le : 18 juin 2012, 23:00

Re: Metropolitan Opera - Saison 2019-2020

Message par elisav » 26 févr. 2019, 21:10

paco a écrit :
26 févr. 2019, 20:03
elisav a écrit :
26 févr. 2019, 19:16
Concernant les « stars » : il ne faut pas perdre de vue le fait que AUCUN artiste n’arrive à remplir le Met, chaque fois qu’il s’y produit, uniquement sur la base de son nom à l’affiche.
Raison de plus pour ne pas distribuer qu'une star par spectacle, mais plusieurs ;-)
Pas tout à fait ! Adriana Lecouvreur avec Netrebko, Rachvelishvili, Beczala et Maestri n’a pas toujours fait le plein.


@ Hélène : Tu me cites, mais tu n’as pas lu ce que je dis (ce n’est pas la première fois).

Justement, tous les chanteurs que j’ai mentionnés ne sont des stars que dans un nombre limité de pays. Fabiano est peut-être une star aux US et à Londres, mais pas ailleurs. C’est la même chose pour Perez ; dans son cas on peut peut-être rajouter l’Espagne. Oropesa est vraisemblablement une future star, mais elle a encore un peu de chemin à faire.
Il faudrait aussi définir ce que l’on entend par « star » : quelqu'un qui remplit les salles, quelqu’un qui est connu du grand public ? Si c’est ça la définition, aucun de ces jeunes gens n’est une star. Par contre, Netrebko et Domingo sont, eux, des stars internationales qui cochent toutes les cases (presque) tout le temps.

Je n’ai pas mentionné Grigolo parce que les avis à son égard sont très partagés parmi les lyricomanes américains.

Quant à Beczala, est-il une star à Paris ou à Londres ?

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 4245
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Metropolitan Opera - Saison 2019-2020

Message par micaela » 26 févr. 2019, 21:14

Ailyn Pérez est une soprano américaine (née à Chicago de parents mexicains). Elle a plus de chances d'être (un peu) "star" au Mexique (rapport à ses origines) qu'en Espagne où, d'après operabase, elle se produit très peu.
Une artiste (que tu ne cites pas) qui reste encore méconnue de ce côté-ci de l'Atlantique, c'est Jamie Barton.
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Pensée shadok

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 63 invités