Pour ou contre Tcherniakov ?

Actualité, potins, débats.
Répondre
Avatar du membre
Lucas
Basse
Basse
Messages : 2209
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Pour ou contre Tcherniakov ?

Message par Lucas » 25 janv. 2019, 13:44

Le Tcherniakov nouveau est arrivé à la Bastille et les adeptes du Regietheater s'extasient déjà devant l'audace de cette relecture des Troyens avec ses incrustations en vidéo, ses ballons multicolores, ses caméras au poing, ses trench coats et ses merveilleuses chaises Ikea

Doit-on pour l'occasion rappeler que Galina Vichnevskaïa a fustigé l'Onéguine grotesque de son compatriote?

Peu importe tant Tcherniakov reste tristement omniprésent dans tous les DVD consacrés à l'opéra russe que j'ai acquis. Pas par masochisme mais pour entendre les grandes vois slaves du moment dont je ne voulais quand même pas me priver (Petrenko, Peretyatko, Abdrazakov, Garifullina, Rachvelishvili etc ...)

Et ma conclusion est simple : Tcherniakov est un metteur en scène ringard et prétentieux qui utilise toujours les mêmes recettes :

1- Les ballons ? Déjà vu dans La fiancée du tsar

Image

2- La vidéo-projection : A chaque entracte de son Prince Igor ou encore dans La fiancée du tsar

Image

3- Le tournage caméra au poing ? Là encore dans La fiancée du tsar

Image

4- Les chaises Ikea : Déjà vues dans Snegourotchka:

Image

5- Le trench coat : Dans Ruslan et Lyudmila bien sûr avec en cadeau bonus les mêmes chaises Ikea que dans Snegourotchka. Il n'y a pas de petites économies ...

Image

6- Le bunker dévasté? Dans Le prince Igor, of course

Image

7- Les relectures débiles du livret : un peu partout et notamment dans Kitège où, conformément aux indications de Rimsky-Korsakov, nous sommes ci-dessous " au moyen Âge, sur les rives du lac Yar en face du Grand Kitège"

Image

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20661
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Tcherniakov : le champion des mises en scène redondantes, débiles et prétentieuses

Message par JdeB » 25 janv. 2019, 13:49

Comme je viens de te le demander il faut placer ce fil dans la rubrique Artistes. Merci
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
Lucas
Basse
Basse
Messages : 2209
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Tcherniakov : le champion des mises en scène redondantes, débiles et prétentieuses

Message par Lucas » 25 janv. 2019, 13:58

JdeB a écrit :
25 janv. 2019, 13:49
Comme je viens de te le demander il faut placer ce fil dans la rubrique Artistes. Merci
Oups, nos deux posts se sont croisés quand j'ai rajouté un nouveau paragraphe en écrivant :
Lucas a écrit :
25 janv. 2019, 13:48
J'ai déplacé ce sujet à la rubrique "On en parle" mais pas "Artistes" car ce serait donner à Tcherniakov un statut qu'il ne mérite pas

Avatar du membre
cosimus
Ténor
Ténor
Messages : 755
Enregistré le : 14 mai 2015, 13:39

Re: Tcherniakov : le champion des mises en scène redondantes, débiles et prétentieuses

Message par cosimus » 25 janv. 2019, 13:58

Très bonne idée d'avoir ouvert ce fil, même si le titre me paraît un peu sévère. Personnellement je trouve que Tcherniakov manque d'imagination et en prenant mes places pour les Troyens, je me doutais bien qu'une fois de plus j'allais me retrouver dans un cadre plus ou moins bourgeois et contemporain, loin de l'atmosphère épique que je souhaiterais (naïvement/platement selon certains Trissotins). Je verrai ce qu'il en est ce soir...

(+ ou - HS) Il faudrait ouvrir également un fil sur Castellucci (qui est moins prévisible si j'en juge d'après ce que j'ai vu de ses mises en scène) Je suis d'ailleurs étonné que personne n'ait encore parlé de l'oratorio de Scarlatti Il primo omicidio donné à Garnier
"Est modus in rebus", Horace

"La vérité luit de sa propre lumière;& on n'éclaire pas les esprits avec la flamme des bûchers." Marmontel, Bélisaire,

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 4581
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Tcherniakov : le champion des mises en scène redondantes, débiles et prétentieuses

Message par micaela » 25 janv. 2019, 14:03

Mais chaque metteur en scène a ses trucs, voire sa "signature" au point parfois que ses mises en scène sont identifiables au vu d'une seule image (Bob Wilson).
Après qu'on aime ou pas, qu'on juge ça novateur ou pas (au début, ça peut l'être) c'est encore autre chose.
Je n'ai pas aimé sa mise en scène de la Fiancée du tsar, sa Carmen aixoise était une horreur, j'ai bien aimé sa mise en scène de la Fille de neige, et je pars avec un a priori pas défavorable sur les Troyens.
PS Pas de meubles Ikea pour les Troyens , du moins pour la partie Carthage : c'est tout bonnement du mobilier spécial collectivités .
PS bis Je trouve le titre du fil un peu trop agressif , moins par le jugement porté que parce que ça a un aspect "définitif", qui semble imposer un point de vue personnel (un "machin truc, metteur en scène de génie", ça ne serait pas mieux). Pas commode pour entamer un débat.
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Pensée shadok

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 5082
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Tcherniakov : le champion des mises en scène redondantes, débiles et prétentieuses

Message par David-Opera » 25 janv. 2019, 14:04

Tcherniakov n'a plus rien à prouver, il est demandé par le monde entier, et Daniel Barenboim a lui même demandé à le conserver pour lui-même en priorité à Berlin.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13693
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Tcherniakov : le champion des mises en scène redondantes, débiles et prétentieuses

Message par PlacidoCarrerotti » 25 janv. 2019, 14:06

JdeB a écrit :
25 janv. 2019, 13:49
Comme je viens de te le demander il faut placer ce fil dans la rubrique Artistes. Merci
Ca ne vient pas spontanément à l'esprit non plus :lol:
"À force de tout voir on finit par tout supporter… À force de tout supporter on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer on finit par tout accepter… À force de tout accepter on finit par tout approuver !" (Saint Augustin)

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13693
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Tcherniakov : le champion des mises en scène redondantes, débiles et prétentieuses

Message par PlacidoCarrerotti » 25 janv. 2019, 14:06

David-Opera a écrit :
25 janv. 2019, 14:04
Tcherniakov n'a plus rien à prouver, il est demandé par le monde entier, et Daniel Barenboim a lui même demandé à le conserver pour lui-même en priorité à Berlin.
Demandé par une demi douzaine de directeurs ou par des centaines de milliers de spectateurs :lol:
"À force de tout voir on finit par tout supporter… À force de tout supporter on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer on finit par tout accepter… À force de tout accepter on finit par tout approuver !" (Saint Augustin)

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12150
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Tcherniakov : le champion des mises en scène redondantes, débiles et prétentieuses

Message par HELENE ADAM » 25 janv. 2019, 14:10

Pour rire un peu, cet extrait de l'article de Nicolas d'Estienne d'Orves dans le Figaro sur ces Troyens
"Dmitri Tcherniakov va à coup sûr intelligemment malmener le livret parfois pataud concocté par Berlioz"

http://www.lefigaro.fr/musique/2019/01/ ... Wyph6-6UUA

Je trouve le titre du fil de trop grand parti pris, il est évident que Tcherniakov est un vrai metteur en scène de théâtre et d'opéra, un artiste à part entière, le reconnaitre ne signifie pas apprécier ce qu'il fait ou plus exactement tout ce qu'il fait. Mais oui, il est généralement surprenant et est l'un des meilleurs directeurs d'acteurs parmi les metteurs en scène actuels. Comme le souligne Michaela tous les metteurs en scène ont leur marque de fabrique, Chéreau lui-même ou Wilson, Pelly, Carsen et même Mc Vicar d'ailleurs. Ce n'est pas en soi un mal ou un bien... c'est juste la vérification du fait que tout véritable artiste a justement sa propre personnalité, souvent controversée.

PS : je déteste ce qu'a à dire et ce qu'écrit Houellebeck mais je ne lui dénie pas le titre d'écrivain....
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

philipppe
Baryton
Baryton
Messages : 1255
Enregistré le : 17 févr. 2005, 00:00

Re: Tcherniakov : le champion des mises en scène redondantes, débiles et prétentieuses

Message par philipppe » 25 janv. 2019, 14:13

oui mais on peut dire que Barenboim lui meme s'encroute artistiquement dans ses interpretations et ses reprises redondantes des Wagner. la mise en scène de Tristan réalisée l'an dernier est très médiocre, étouffe toute émotion, et est meme ridicule dans le troisième acte basé sur la répétition d'un icomprhensible trauma familial sur fond de toile de Jouy ...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 49 invités