L'Opéra National de Paris : actualités.

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13208
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par PlacidoCarrerotti » 08 févr. 2019, 12:14

Esthétiquement, ça me plait bien (affaire de goût) mais j'espère que la dernière photo est trompeuse : une salle plus large que longue, ça ne marche pas en termes d'acoustique (cf. Bastille).
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4709
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par David-Opera » 08 févr. 2019, 12:18

Cela doit être une photo prise au fisheye.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4709
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par David-Opera » 08 févr. 2019, 12:53

Le Monde diffuse une batterie d'articles sur l'Opéra de Paris :

L’Opéra de Paris part à la conquête de nouveaux espaces
L’institution fête son 350e anniversaire dans un esprit respectueux de son histoire et résolument tourné vers la modernité.
https://www.lemonde.fr/culture/article/ ... _3246.html
Image

L’Opéra de Paris, une institution au défi de la création
Produire des œuvres inédites est au cœur de la mission de l’Opéra. Reste à les faire entrer durablement dans le répertoire.
https://www.lemonde.fr/culture/article/ ... _3246.html
Image

L’Opéra de Paris, doyen des théâtres lyriques, et toujours le meilleur
Créée il y a 350 ans, la plus ancienne des institutions lyriques a traversé l’histoire de France. Elle est aujourd’hui l’une des meilleures scènes internationales.
https://www.lemonde.fr/culture/article/ ... _3246.html
Image

Aujourd’hui, l’Opéra de Paris va bien. Même la présidente d’honneur de l’Opéra-Comique, musicienne et conseillère d’Etat, Maryvonne de Saint-Pulgent, auteure d’un Syndrome de l’opéra au vitriol contre l’Opéra Bastille (Robert Laffont, 1991), en convient : « L’Opéra de Paris est sans conteste aujourd’hui l’un des plus grands opéras du monde. Le ballet reste excellent, l’orchestre l’est devenu. Et les successeurs d’Hugues Gall ont plutôt bien géré la situation. »

Même constat pour Bernard Stirn, président de l’Opéra de Paris de 2001 à 2017, qui constate une montée constante et régulière des recettes propres, passées de 43 % à 53 % du budget, et du mécénat, de moins de 3 millions en 2001, à 16 millions d’euros en 2019. « Nous sommes sur une bonne voie, constate le haut fonctionnaire, mais il conviendra dans le futur de développer davantage la formation à tous les métiers de l’opéra qui sont en perte de vitesse – nous en avons plus d’une centaine –, et de faire grandir l’Académie lyrique pour jeunes chanteurs dans l’esprit de notre école de ballet, depuis toujours fleuron international. »

Au-delà des considérations politiciennes ou sociales, la directrice de l’Opéra de Lille, Caroline Sonrier, à qui l’on doit sa réussite depuis quinze ans, rétorque : « Pour moi, l’Opéra de Paris est avant tout un chef de file. Il reflète ce mouvement extraordinaire qui, depuis trente ans, a transformé l’opéra, passé d’un état caricatural à un modèle culturel dynamique, capable de prise de risques. Je ne vois pas d’autre domaine artistique où se soit opérée une telle évolution. » Plus que jamais peut-être dans l’histoire, l’opéra – cette « petite France » comme l’appelle Stéphane Lissner – se veut en phase avec la société.

En plus des propositions sophistiquées de 3e Scène, espace de création numérique confié à des cinéastes, artistes contemporains, chorégraphes, écrivains (plus d’une soixantaine de contributions à ce jour), l’Opéra de Paris annonce pour fin 2019 la mise en place d’une plate-forme gratuite chargée de dispenser des outils de connaissance au grand public. « Cette vulgarisation de qualité conjuguera les modèles de YouTube, Wikipedia, Babbel et Duolingo, explique Jean-Philippe Thiellay. Elle s’adressera à tout le monde, du néophyte au connaisseur. L’opéra ne peut pas mourir ! » Claude Lévêque l’a bien compris, qui convoque à la fois les astres et les moissons.


Opéra de Paris : les grands événements de la saison anniversaire
L’institution française fête ses 350 ans en danse, en musique, et même avec des expositions.
https://www.lemonde.fr/culture/article/ ... _3246.html
Image

Avatar du membre
raph13
Basse
Basse
Messages : 2709
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par raph13 » 10 févr. 2019, 23:23

David-Opera a écrit :
01 févr. 2019, 09:48
Attention toutefois, l'AROP est un capteur de mécénat de l'ONP, mais pas le seul. L'ONP a aussi des mécènes directs qui ne passent pas par l'AROP.
Lesquels ?
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11573
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par HELENE ADAM » 10 févr. 2019, 23:32

raph13 a écrit :
10 févr. 2019, 23:23
David-Opera a écrit :
01 févr. 2019, 09:48
Attention toutefois, l'AROP est un capteur de mécénat de l'ONP, mais pas le seul. L'ONP a aussi des mécènes directs qui ne passent pas par l'AROP.
Lesquels ?
La fondation Orange par exemple.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4709
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par David-Opera » 10 févr. 2019, 23:58

raph13 a écrit :
10 févr. 2019, 23:23
Lesquels ?
Dans le dernier rapport de l'Arop, il est fait la distinction entre l'Aide à la production Arop (10,1 millions) et les dons des entreprises mécènes de l'Opéra (près de 4,5 millions). J'en déduis donc que juqu'en 2018, l'Arop ne concentre pas tout le mécénat, même s'il n'est pas clair pour moi de comprendre quelles sont les entreprises comptées comme participant à l'aide à la production et celles considérées comme mécènes directs.

Efemere
Basse
Basse
Messages : 2212
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par Efemere » 11 févr. 2019, 07:27

Article «L'Opéra de Paris va-t-il devoir fermer?» par Alain Duault (Le Figaro, 10 fév. 2019, m.à.j. le 11 févr.)

(...) Alain Duault s'alarme des graves incertitudes pesant sur les saisons 2021-2022 et 2022-2023 de l'illustre institution lyrique

(...) on invoque (...) pour [Dominique Meyer], qui termine son mandat à Vienne, aussi une question d'âge: il a 63 ans. Pourtant cela ne paraît pas être un problème pour une autre grande maison internationale, la Scala de Milan, qui a sollicité Dominique Meyer - sans qu'on sache vraiment aujourd'hui où en sont les discussions mais elles peuvent aller très vite si la scène scaligère comprend l'opportunité de s'attacher un professionnel de cette expérience.

(...) Si l'on prend la peine de lire le décret statutaire de l'Opéra de Paris, on y découvre que cette limite d'âge est en réalité de 67 ans le jour de leur entrée en fonction. Or, si le départ de Stéphane Lissner est confirmé au 31 juillet 2021, le mandat de son successeur commencera le lendemain. À cette date, Dominique Meyer, né le 8 août 1955, aura 65 ans. Bien sûr, il atteindra 67 ans dans le cours du mandat mais ce cas de figure est autorisé par le décret (...)

(...) Que veut vraiment l'État, qui est le tuteur de l'Opéra national de Paris? On peine à le comprendre. Et le rouet du temps continue de tourner! Mais peut-être en cette période où le souci premier du gouvernement n'est pas l'Opéra de Paris, va-t-on se simplifier la vie en prolongeant le mandat actuel de Stéphane Lissner afin qu'il puisse mettre en œuvre un fantomatique serpent de mer, la fameuse salle modulable (...)

On comprend que cette perspective pourrait plaider pour le prolongement de deux ans du mandat de Stéphane Lissner. Mais, là encore, l'opacité du ministère est totale (...)

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4709
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par David-Opera » 11 févr. 2019, 07:59

Efemere a écrit :
11 févr. 2019, 07:27
On comprend que cette perspective pourrait plaider pour le prolongement de deux ans du mandat de Stéphane Lissner. Mais, là encore, l'opacité du ministère est totale (...)[/i][/color]
Il est possible que le gouvernement attente le choix définitif du candidat pour en déduire, en fonction des disponibilités de celui retenu, de combien peut être prolongé le mandat de Lissner.
En effet, dans l'optique d'un choix à long terme pouvant engager 12 ans d'un même mandat, on peut supposer qu'il est intéressant de retenir des candidatures de directeurs ou directrices disponibles seulement dans 2 ou 3 ans, pour définir les prochaines saisons, et dont le mandat ne débuterait qu'en 2023 ou 2024, afin de prendre en compte les profils les plus intéressants.
Ce n'est qu'un avis personnel, bien entendu.

Avatar du membre
raph13
Basse
Basse
Messages : 2709
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par raph13 » 11 févr. 2019, 08:32

HELENE ADAM a écrit :
10 févr. 2019, 23:32
raph13 a écrit :
10 févr. 2019, 23:23
David-Opera a écrit :
01 févr. 2019, 09:48
Attention toutefois, l'AROP est un capteur de mécénat de l'ONP, mais pas le seul. L'ONP a aussi des mécènes directs qui ne passent pas par l'AROP.
Lesquels ?
La fondation Orange par exemple.
Non, la Fondation est le mécène principal des retransmissions et cela passe par l’Arop.
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

Avatar du membre
raph13
Basse
Basse
Messages : 2709
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par raph13 » 11 févr. 2019, 08:33

David-Opera a écrit :
10 févr. 2019, 23:58
raph13 a écrit :
10 févr. 2019, 23:23
Lesquels ?
Dans le dernier rapport de l'Arop, il est fait la distinction entre l'Aide à la production Arop (10,1 millions) et les dons des entreprises mécènes de l'Opéra (près de 4,5 millions). J'en déduis donc que juqu'en 2018, l'Arop ne concentre pas tout le mécénat, même s'il n'est pas clair pour moi de comprendre quelles sont les entreprises comptées comme participant à l'aide à la production et celles considérées comme mécènes directs.
Tout le mécénat transite par l’Arop a ma connaissance. La distinction qui est faite ici concerne les sommes versées pour l’aide à la production et celles consacrées à d’autres postes de dépenses.
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 61 invités