Page 72 sur 76

Re: Succession de Stéphane Lissner

Posté : 11 sept. 2019, 09:34
par Bernard C
David-Opera a écrit :
11 sept. 2019, 09:32
Bernard C a écrit :
11 sept. 2019, 09:18
Il tire un trait sur la " filiation" à Mortier à laquelle on tente toujours de le ramener.
Mortier c'est Mortier et c'était un autre temps , qui fait partie de l'histoire ( en gros )
Il dit que Mortier reste une source d'inspiration mais qu'il tient à suivre sa propre ligne, ce qui est ce que l'on attend de lui.
L'interview est réécoutable par tous, il n'a pas dit qu'il tire un trait sur Mortier, et, d'ailleurs, je ne vois pas pourquoi se focaliser sur Mortier.

L'essentiel est que l'on ait échappé à Ghristi qui a une vision superficielle et frileuse du genre lyrique, ce qui n'est pas le cas de Neef.
C'est l'interview ( mini interview de quelques phrases au téléphone) qui conduit vers Mortier et qui l'oblige à répondre.

Bernard

Re: Succession de Stéphane Lissner

Posté : 11 sept. 2019, 09:44
par David-Opera
Neef ne fera pas du Mortier (en terme de programmation) car les deux hommes sont très différents. Mais il en gardera l'esprit dans les spectacles, esprit qui repose sur :
1. l'interprétation orchestrale, qui a toujours été la priorité chez Mortier
2. choix des ouvrages en fonction de la qualité d'orchestration et de ce qu'ils ont à dire aujourd'hui
3. interprétation scénique qui se distancie des anciennes formes de représentation (et il le répète dans l'interview France Culture du 05 août)
4. interprétation vocale et qualité de jeu théâtral

Re: Succession de Stéphane Lissner

Posté : 11 sept. 2019, 10:05
par JdeB
David-Opera a écrit :
11 sept. 2019, 09:44
Neef ne fera pas du Mortier (en terme de programmation) car les deux hommes sont très différents. Mais il en gardera l'esprit dans les spectacles, esprit qui repose sur :
1. l'interprétation orchestrale, qui a toujours été la priorité chez Mortier
2. choix des ouvrages en fonction de la qualité d'orchestration et de ce qu'ils ont à dire aujourd'hui
3. interprétation scénique qui se distancie des anciennes formes de représentation (et il le répète dans l'interview France Culture du 05 août)
4. interprétation vocale et qualité de jeu théâtral
oui, bref, comme tout le monde depuis 1973....

j'ai vu un jour G. Mortier dans un restaurant du Palais royal avec son aréopage de jeunes affidés et j'ai eu un peu pitié de lui tant ces jeunes là semblaient plongés dans un ennui très profond au discours du maître...(moi qui aime aussi m'entourer de jeunes, dans un tout autre style, c'est une image qui me poursuit tant elle incarne pour moi le fossé infranchissable des générations...)

Re: Succession de Stéphane Lissner

Posté : 11 sept. 2019, 10:49
par David-Opera
JdeB a écrit :
11 sept. 2019, 10:05
j'ai vu un jour G. Mortier dans un restaurant du Palais royal avec son aréopage de jeunes affidés et j'ai eu un peu pitié de lui tant ces jeunes là semblaient plongés dans un ennui très profond au discours du maître..
Quel était le Q.I de ces jeunes?

Re: Succession de Stéphane Lissner

Posté : 11 sept. 2019, 10:52
par JdeB
David-Opera a écrit :
11 sept. 2019, 10:49
JdeB a écrit :
11 sept. 2019, 10:05
j'ai vu un jour G. Mortier dans un restaurant du Palais royal avec son aréopage de jeunes affidés et j'ai eu un peu pitié de lui tant ces jeunes là semblaient plongés dans un ennui très profond au discours du maître..
Quel était le Q.I de ces jeunes?
je ne distribue jamais des tests de QI dans les restaurants. :lol:
C’était des gens comme Neef et compagnie sinon je n'aurais pas posté ce souvenir ici

Re: Succession de Stéphane Lissner

Posté : 11 sept. 2019, 10:55
par David-Opera
En tout cas, certains de ces jeunes doivent leur carrière d'aujourd'hui à leur travail à ses côtés.

Re: Succession de Stéphane Lissner

Posté : 11 sept. 2019, 11:09
par JdeB
David-Opera a écrit :
11 sept. 2019, 10:55
En tout cas, certains de ces jeunes doivent leur carrière d'aujourd'hui à leur travail à ses côtés.
sans aucun doute, c’est pour cela qu'ils faisaient l'effort de ne pas trop bailler...

Re: Succession de Stéphane Lissner

Posté : 11 sept. 2019, 11:25
par David-Opera
Tu fais de la projection personnelle sur une attitude. Ils étaient absorbés, littéralement subjugués et embarqués sur une autre planète.

Re: Succession de Stéphane Lissner

Posté : 11 sept. 2019, 11:31
par paco
David-Opera a écrit :
11 sept. 2019, 11:25
Tu fais de la projection personnelle sur une attitude. Ils étaient absorbés, littéralement subjugués et embarqués sur une autre planète.
:lol:

Re: Succession de Stéphane Lissner

Posté : 11 sept. 2019, 13:43
par JdeB
David-Opera a écrit :
11 sept. 2019, 11:25
Tu fais de la projection personnelle sur une attitude. Ils étaient absorbés, littéralement subjugués et embarqués sur une autre planète.
oui, sur la planète Arrivism :mrgreen: :eyes: :D :lol: