Page 2 sur 3

Re: Naples San Carlo saison 2018 2019

Posté : 23 juin 2018, 09:49
par tuano
Rien ne me fera faire le voyage non plus (la dernière fois que j'avais été tenté c'était pour une Semiramide Devia/Podles et elle.s avai.en.t* annulé) mais tout cela me semble plus qu'honnête.

[* écriture pseudo-inclusive parce que je ne sais plus si seule Ewa Podles avait annulé ou également Mariella Devia]

Re: Naples San Carlo saison 2018 2019

Posté : 23 juin 2018, 10:09
par jerome
PlacidoCarrerotti a écrit :
23 juin 2018, 09:42
Faudra que notre Jérôme habituellement plus sourcilleux nous dise où il a vu un baryténor dans la distribution ;-)
Ah mais je ne dis pas le contraire sauf que ce n'est pas de ça dont il était question. C'était soit inconnu soit nul! Et là je ne suis pas d'accord.
Pour ce qui est de la question de baryténor, je vais quand même dire que Monsieur Osborn qui s'évertue depuis des années à en chanter les différents rôles rossiniens est en la matière (couleur de voix notamment) moins doté que Monsieur Scala (qui n'est effectivement pas non plus baryténor).

Re: Naples San Carlo saison 2018 2019

Posté : 23 juin 2018, 10:14
par PlacidoCarrerotti
tuano a écrit :
23 juin 2018, 09:49
Rien ne me fera faire le voyage non plus (la dernière fois que j'avais été tenté c'était pour une Semiramide Devia/Podles et elle.s avai.en.t* annulé) mais tout cela me semble plus qu'honnête.

[* écriture pseudo-inclusive parce que je ne sais plus si seule Ewa Podles avait annulé ou également Mariella Devia]
:lol: :lol: :lol:

Re: Naples San Carlo saison 2018 2019

Posté : 23 juin 2018, 12:11
par gio84
paco a écrit :
22 juin 2018, 21:43
micaela a écrit :
22 juin 2018, 10:52
Comme pour la Fenice, ce n'est pas une programmation très audacieuse. Quelques noms se détachent dans les distributions. A noter un Hoffmann avec John Osborn dans le rôle-titre. Par sûr que ses partenaires soient à la hauteur côté diction française (la dernière fois que j'ai entendu Machaidze, je me su.is demandé en quelle langue elle chantait)
Même remarque que pour le post sur la Fenice : il faut resituer dans le contexte, ce sont des scènes de province, ce ne sont ni la Scala ni Rome ni Berlin ni le ROH, ni même la Monnaie ou Amsterdam. Je pense que beaucoup de lyricophiles habitant Nantes, Montpellier, Nice etc. seraient TRES heureux d'avoir une saison comme celle-là chez eux vu qu'ils n'ont quasiment plus d'opéras dans les programmations de leurs villes. Ce n'est peut-être pas très audacieux, mais au moins ces scènes comme Venise ou Naples ne se foutent pas de la gueule du monde et justifient encore pleinement leurs subventions !
Je trouve que la compairason San Carlo de Naples et Fenice de Venise avec Nantes/Montpellier/Nice n'est pas si pertinent. A la Venise il y a eu la création de : Traviata,Rigoletto, Rake's Progress, Simon Boccanegra, ... A Naples Lucia de Lammermoor, Luisa Miller, La donna del lago, Ermione, Roberto Devereux ... Bellini, Donizetti, Verdi, Rossini sont passé par ces deux grandes theatres très très importants à l'époque. Donc à priori ils devraient etre bien dignes de la Scala, de l'Opéra de Paris, du ROH, de la Monnaie etc etc .... Mais malhereusement aujourd'hui ce n'est plus le cas :(

Re: Naples San Carlo saison 2018 2019

Posté : 23 juin 2018, 13:31
par tuano
Oui c'est vrai. La Scala a toujours conservé son prestige alors que Milan n'est pas la capitale de l'Italie.

Re: Naples San Carlo saison 2018 2019

Posté : 23 juin 2018, 15:47
par paco
gio84 a écrit :
23 juin 2018, 12:11
paco a écrit :
22 juin 2018, 21:43
micaela a écrit :
22 juin 2018, 10:52
Comme pour la Fenice, ce n'est pas une programmation très audacieuse. Quelques noms se détachent dans les distributions. A noter un Hoffmann avec John Osborn dans le rôle-titre. Par sûr que ses partenaires soient à la hauteur côté diction française (la dernière fois que j'ai entendu Machaidze, je me su.is demandé en quelle langue elle chantait)
Même remarque que pour le post sur la Fenice : il faut resituer dans le contexte, ce sont des scènes de province, ce ne sont ni la Scala ni Rome ni Berlin ni le ROH, ni même la Monnaie ou Amsterdam. Je pense que beaucoup de lyricophiles habitant Nantes, Montpellier, Nice etc. seraient TRES heureux d'avoir une saison comme celle-là chez eux vu qu'ils n'ont quasiment plus d'opéras dans les programmations de leurs villes. Ce n'est peut-être pas très audacieux, mais au moins ces scènes comme Venise ou Naples ne se foutent pas de la gueule du monde et justifient encore pleinement leurs subventions !
Je trouve que la compairason San Carlo de Naples et Fenice de Venise avec Nantes/Montpellier/Nice n'est pas si pertinent. A la Venise il y a eu la création de : Traviata,Rigoletto, Rake's Progress, Simon Boccanegra, ... A Naples Lucia de Lammermoor, Luisa Miller, La donna del lago, Ermione, Roberto Devereux ... Bellini, Donizetti, Verdi, Rossini sont passé par ces deux grandes theatres très très importants à l'époque. Donc à priori ils devraient etre bien dignes de la Scala, de l'Opéra de Paris, du ROH, de la Monnaie etc etc .... Mais malhereusement aujourd'hui ce n'est plus le cas :(
Oui mais les temps et les budgets ont changé et il y a bien longtemps que ni Naples ni Venise ne sont plus des capitales économiques et culturelles au sein de la péninsule italienne !!

Du coup je ne me situe pas par rapport à l'Histoire du lieu mais par rapport à un habitant d'une grande agglomération de province. Je ne me situe même pas dans le contexte d'un parisien se disant "tiens est-ce que je ferais le voyage à Naples ou Venise l'an prochain ?" , question que se pose par exemple Placido.

Et du coup, quand je lis micaela "bof, pas d'audace, que de l'italien", je dis halte là ! Regardons d'abord la programmation magnifiquement richissime de nos salles de province en France (fantastique, certaines affichent même 3 opéras dans la saison, extraordinaire, quelle audace, quelle vision, quelle programmation à faire rêver !!!!) avant de parler de manque d'audace de salles de province italiennes qui affichent plus de dix versions scéniques de véritables opéras (et pas des machins chambristes ou d'oratorios remaquillés en programmation lyrique), des exhumations d'opéras baroques en version scénique, des distributions tout à fait dignes (elles ne feront pas un voyage exprès, mais pour celui qui habite sur place c'est tout à fait acceptable).

Bien sûr, quand je parle de province française je ne compare pas à Lyon, Bordeaux, Toulouse ou Strasbourg, qui ont su conserver une vraie programmation. Mais ce sont désormais des exceptions, alors qu'en Italie un nombre bien plus important de villes de province affichent encore de vraies saisons d'opéras, avec des vrais opéras, en version scénique, avec des choeurs, des effectifs, ... Alors parler de manque d'audace, je trouve cela un tout petit peu condescendant et manquant de réalisme...

Re: Naples San Carlo saison 2018 2019

Posté : 23 juin 2018, 17:49
par jerome
Bravo Paco! :cheers:

Re: Naples San Carlo saison 2018 2019

Posté : 24 juin 2018, 07:23
par altini
PlacidoCarrerotti a écrit : Sauf que cette saison les chanteurs sont tous, soit inconnus, soit nuls (ce qui n'est pas rassurant pour les inconnus).
Si les Napolitains n'en veulent pas , nous accueillerons volontiers leur saison nulle et leurs chanteurs inconnus à Avignon. Fleurs et bonbons offerts. :Jumpy:

Re: Naples San Carlo saison 2018 2019

Posté : 25 juin 2018, 08:59
par zigfrid
donner Cavalleria et Pagliacci séparemment et sans autres oeuvres derrière c'est se moquer du monde! ce n'est pas la première fois que je constate ca et je trouve que ca n'est pas sérieux! une oeuvre de 75 minutes et hop terminé!!
pour le reste, il n'y a pas de quoi s'extasier...hormis la Katia Kabanova pour Benackova...

Re: Naples San Carlo saison 2018 2019

Posté : 25 juin 2018, 09:05
par micaela
Je n'avais pas repéré ça. Ils ne complètent même pas avec une œuvre qui n'est pas un opéra ?
La Philharmonie de Paris le fera l'an prochain pour Le Château de Barble-Bleue , précédé par des Chants hongrois (arrangés par Bartók).