Le Concert du 14 juillet 2018 au Champ-de-Mars à Paris

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4034
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Le Concert du 14 juillet 2018 au Champ-de-Mars à Paris

Message par David-Opera » 19 juin 2018, 18:16

Aïda Garifullina soprano
Patricia Petibon soprano
Joyce di Donato mezzo-soprano
Matthias Goerne baryton
Jean-François Borras ténor
Philippe Jaroussky contre-ténor
Sarah et Deborah Nemtanu violons
Renaud Capuçon violon
Khatia Buniatishvili piano

Chœur de Radio France
Maîtrise de Radio France
Orchestre National de France
François-Xavier Roth direction

Concert à 21h.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4034
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Le Concert du 14 juillet 2018 au Champ-de-Mars à Paris

Message par David-Opera » 26 juin 2018, 22:40

Hector Berlioz – La Damnation de Faust : Marche Hongroise - Orchestre National de France

Jules Massenet - Werther « Pourquoi me réveiller » - Jean-François Borras & Orchestre National de France

Vincenzo Bellini – Norma « Casta Diva » - Aida Garifullina & Orchestre National de France & Chœur de Radio France

Georg Friedrich Haendel
– Rinaldo « Lascia ch’io pianga » - Joyce Di Donato & Orchestre National de France

Wolfgang Amadeus Mozart – Idomeneo « D’Oreste, d’Ajace » -Patricia Petibon & Orchestre National de France

Alexandre Borodine - Le Prince Igor - Danse Polovtsienne n° 17 - Orchestre National de France & Chœur de Radio France

John Williams - La liste de Schindler - Renaud Capuçon & Orchestre National de France

Wolfgang Amadeus Mozart – Don Giovanni : « La ci darem la mano » - Joyce Di Donato & Matthias Goerne & Orchestre National de France

Jules Massenet – Le Cid / Ballets « Navarraise » - Orchestre National de France & Chœur de Radio France

Richard Wagner – Tannhaüser « Lied an den Abendstern » - Matthias Goerne & Orchestre National de France

Charles Gounod – Faust « Gloire immortelle de nos aïeux » - Orchestre National de France & Chœur de Radio France

Dimitri Chostakovitch – « Valse » et « Polka » pour 2 violons et piano (orchestrées par Lucas Henri) - Sarah Nemtanu & Deborah Nemtanu & Orchestre National de France

Claude Debussy – Salut printemps - Orchestre National de France & Maîtrise de Radio France

Serge Rachmaninov – Concerto pour piano n°2 – 3ème mouvement (extrait) - Kathia Buniatishvili & Orchestre National de France

Jacques Offenbach – Les contes d’Hoffmann – Barcarolle - Aida Garifullina & Joyce DiDonato & Orchestre National de France

Leonard Bernstein – West side story - Mambo - Orchestre National de France

Nicola Porpora – Polifemo « Alto giove » - Philippe Jaroussky & Orchestre National de France

Camille Saint-Saëns – Samson et Dallila « Bacchanale » - Orchestre National de France

Giuseppe Verdi – La Traviata « Brindisi » - Aïda Garifullina & Jean-François Borras & Orchestre National de France & Chœur de Radio France

Hector Berlioz – La Marseillaise

Présentation Stéphane Bern.

Image

http://www.leblogtvnews.com/2018/06/con ... ation.html

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3302
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Le Concert du 14 juillet 2018 au Champ-de-Mars à Paris

Message par micaela » 14 juil. 2018, 20:05

Ca va commencer. Mais que de blabla avant le début du concert. Et Tom Cruise en invité d'honneur avant le début (il est plus ou moins en promo de son prochain film).
Et une quantité de 'allez les bleus" "ramenez la coupe" "moment historique" etc... (dur d'ignorer que la France dispute demain une finale de coupe du monde de foot ) qui frise l'overdose... (HS sportif j'espère que l'équipe de France en fait un peu moins dans le genre "on va gagner", "on est les plus forts" , l'excès de confiance n'est pas meilleur que le défaitisme). Heureusement (!) pas de Croates parmi les invités...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10292
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Le Concert du 14 juillet 2018 au Champ-de-Mars à Paris

Message par HELENE ADAM » 14 juil. 2018, 20:29

Ce qu'annonce David était sans doute ce qui avait été convenu au départ avec les artistes lyriques mais finalement, l'ordre est différent et ça commence avec le Brindisi de la Traviata (Aida et Borras) pour continuer avec Don Giovanni (Goerne et JDD)...

A noter : excellente coordination ( :wink: ), le concert JDF avec Gergiev (sans son sucre d'orge) sur la place Odeon de Munich se terminait sur "Nessun dorma", autres temps, autres lieux, autre style, quand celui de Paris commençait.
Heureusement Roth tient bon avec ses morceaux orchestraux annoncés.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3302
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Le Concert du 14 juillet 2018 au Champ-de-Mars à Paris

Message par micaela » 14 juil. 2018, 20:50

C'est même le désordre le plus total par rapport à ce que David annonçait (ce n'était sans doute pas entièrement finalisé en ce qui concerne l'ordre de passage).
Un assez bon point pour les présentations de Stéphane Bern .
Un moins bon (parfois) pour la réalisation. Pendant le La ci darem la mano, entre les vues de loin, les plans sur Paris ou sur les musiciens, on a à peine vu les chanteurs...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4034
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Le Concert du 14 juillet 2018 au Champ-de-Mars à Paris

Message par David-Opera » 14 juil. 2018, 21:18

J'avais passé une excellente soirée l'année dernière sur le Champs-de-Mars, mais là la sonorisation m'a parue différente et moins bonne, la visibilité de la scène depuis les allées latérales plus difficile, il y a de la poussière partout, visiblement beaucoup plus de monde (mais rassurez-vous, 95% des gens se foutent du concert), mais les huées au moment de l'apparition d'Anne Hidalgo étaient très amusantes, donc finalement, retour chez soi et c'est bien mieux ainsi pour entendre la fin de ce concert!

srourours
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 246
Enregistré le : 17 nov. 2016, 08:52

Re: Le Concert du 14 juillet 2018 au Champ-de-Mars à Paris

Message par srourours » 14 juil. 2018, 21:20

Mathias Goerne...poete...

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8991
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Le Concert du 14 juillet 2018 au Champ-de-Mars à Paris

Message par Bernard C » 14 juil. 2018, 21:50

Ce qui n'est plus tolérable dans une Norma ( Casta Diva)... même dans un concert grand public
.
Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..." Le Lys

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3302
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Le Concert du 14 juillet 2018 au Champ-de-Mars à Paris

Message par micaela » 14 juil. 2018, 21:58

Garifullina qui se lance dans Casta diva, j'espère qu'elle n'envisage pas le rôle dans un avenir proche...Je sais bien que dans les concerts de ce genre, les artistes n'hésitent pas à faire des incursions hors de leur territoire habituel, mais là c'est limite. La Traviata (pas le Brindisi, qui de toute façon, en voit de toutes les couleurs dans les galas, mais le duo qu'elle avait interprété avec Florez) à la rigueur, mais Norma...(edit devancée par Bernard...).
C'est bien de rendre hommage à Lockwood, mais j'aurais préféré carrément un morceau de jazz plutôt que cet arrangement pas très heureux de l'air de Dalila .
Goerne plus à son aise en Wolfram qu'en Don Giovanni...
La note futile : je préfère Borras avec les cheveux lâchés plutôt que cette espèce de catogan. La première robe de Garifullina était assez spéciale. Par contre celle de Di Donato est très belle.
Mais au moins le niveau général est meilleur que lors de Musiques en fête.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

paco
Basse
Basse
Messages : 7898
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Le Concert du 14 juillet 2018 au Champ-de-Mars à Paris

Message par paco » 14 juil. 2018, 23:05

Comme David j'étais dans la foule des 500 000 fêtards massés sur le Champ-de-Mars (c'est l'estimation que m'a donnée le policier que j'ai croisé en repartant). Effectivement j'avoue que moi aussi, quoique mélomane, j'y étais plus pour faire la fête que pour écouter religieusement un concert, mais ce type de manifestation est fait justement pour allier moment cool entre amis et incursions auditives de temps à autre sur ce qui se passe sur un podium que, de toute façon, on ne voit pas tant l'espace du Champ de Mars manque d'écrans et de relais sonores. De ce point de vue (vision et son) on est loin des prouesses des Prom's à Hyde Park, il y a des conseils à glaner de l'autre côté de la Manche...

En revanche, je continue de trouver que ce concert, déjà dans sa 6e édition, est ce que la France a réussi de mieux en termes de "musique classique dans un cadre populaire". C'est à mille lieues de Musiques en fête, cela ne se compare même pas (ne serait-ce qu'en termes de moyens déployés). Comme chaque année, le programme est bien choisi pour cette masse de spectateurs pas forcément très concentrés. Peut-être un peu trop long, 15 ou 20 minutes de trop je dirais, et quelques morceaux qui ne passent pas dans ce genre d'événements, le plus souvent parce qu'on ne les comprend pas sortis de leur contexte : l'extrait de Don Giovanni, Tannhäuser, la Barcarolle (là, c'est plutôt parce qu'on commençait à fatiguer à ce moment du concert, on avait hâte que le feu d'artifice démarre). Voire le 3e mvt du 2e concerto de Rachma, finalement on ne le saisit pas bien sorti de son contexte, il semble long, bavard (alors qu'en concert "normal" c'est un de mes morceaux préférés).

Si on met à part la Liste de Schindler, seul moment de suspension où j'aie senti les 500 000 spectateurs vraiment "dans" le concert (et la seule vraie ovation du concert), mais qui n'est pas à proprement parler un morceau de musique classique, j'ai été très surpris de l'impact de Casta diva sur le public, un énorme succès, pourtant un morceau peu adapté à ce genre d'événement de masse (peu importe, dans ce contexte, que Garifulina soit ou non faite pour le rôle, de toute façon avec le peu de sono perceptible sur place c'est un non-sujet), et très surpris également de voir des gens esquisser des pas de danse sur la Bacchanale de Samson et Dalila, autre gros succès à l'applaudimètre. En revanche, les Danses polovtsiennes sont passées totalement inaperçues autour de moi, alors que j'aurais juré qu'il s'agissait là d'un morceau idéal pour ce type de concert. Comme quoi...

Globalament une initiative qui fonctionne bien, avec, comme l'a mentionné David, de plus en plus de monde chaque année. Beaucoup de choses à revoir techniquement (son et écrans), mais il n'est pas vrai que 95% n'ont rien à foutre du concert, en fait 95% écoutent de façon distraite mais savent retenir leur souffle quand quelque chose les accroche d'un seul coup, comme ce fut le cas à 3 ou 4 reprises. Et pour une fois que c'est du classique, on en peut que le saluer.

Et puis cette Marseillaise finale où une large partie des 500 000 auditeurs chantent le refrain, ça fout des frissons !

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité