Concours Reine Elisabeth - 2018

Actualité, potins, débats.
nugava
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 156
Enregistré le : 23 nov. 2005, 00:00

Concours Reine Elisabeth - 2018

Message par nugava » 11 mai 2018, 01:16

Il y en a parmi vous qui suivent le concours de chant ? Il y a de beaux moments de musique depuis les demi-finales.

De la première soirée de finale, j'ai été ébloui par le timbre stellaire de la soprono coréenne Sooyeon Lee. Son "Caro Nome" était si beau. Le problème, c'est qu'on en oublie d'écouter la musique tellement le timbre est miraculeux dans l'aigu. On n'écoute plus que l'instrument. (Et dieu sait que ce n'est vraiment pas mon type de voix préféré). Avoir des aigus et suraigus, du pianississimo au forte, si doux, si faciles, si résonnants, c'est du miracle. (Elle a dû bosser comme une dingue... )

La basse chinoise Ao Li. (Est-ce vraiment une basse ?) est une bête de scène. Son Bartolo est à mourir de rire. (Je pense que c'est le genre de chanteur qui pourrait me faire déplacer.) A seulement 30 ans, c'est déjà fort bien en place pour une voix grave. Et sa prononciation du français est excellente. Ça bouge quand même pas mal quand il se livre à fond. (Je pense que sa demi-finale était encore mieux, surtout dans Schubert et Tchaikovski).

De l'argentin German Enrique Alcantara, je retiens le Korngold, tout en nuances, mais surtout la magnifique romance à la lune de sa demi-finale. (Il lui manque vraiment l'éclat et l'aigu pour Figaro).

Danylo Matviienko, un très beau métal de baryton, a chanté tout son récital sur le même registre sombre et retenu. C'était très beau.

(Je suis peut-être trop bon public :D )

Des demi-finales, je n'ai pas tout vu, notamment la mezzo française Héloïse Mas qui a fait forte impression. J'ai beaucoup aimé Eva Zaïcik qui chante tout avec un naturel confondant. Sa chanson d'amour d'Azebaïdjan de Berio, c'était trop mignon.
Ma seule déception, c'est Axelle Fanyo. Elle en fait parfois des caisses, mais j'avais beaucoup aimé sa Dame de Monte-Carlo.
Le plus beau récital de demi, c'est, de loin, celui de Samuel Hasselhorn. Que de la mélodie allemande. Une personne du public a dit de lui qu'il allait être le nouveau Fischer-Dieskau.

Tout est à voir ou à revoir sur www.cmireb.be ou, pour les belges, sur www.auvio.be

Zelenka
Alto
Alto
Messages : 496
Enregistré le : 12 août 2004, 23:00

Re: Concours Reine Elisabeth - 2018

Message par Zelenka » 12 mai 2018, 07:45

Hier soir, une belle soirée avec des artistes prometteurs. Rocio Perez tout d'abord, soprano colorature, qui se lance avec le deuxième air de la Reine de la nuit suivi de l'air final de la Somnambule et de l'air des clochettes. Le timbre est assez anonyme, mais la chanteuse fougueuse sinon très inspirée. Beau récital de Eva Zaïcik, un peu timide et empruntée scéniquement. Très fine musicienne, mais pas bête de scène. Au contraire de Héloïse Mas qui impose sans aucun artifice une vraie personnalité. Peu de gestes mais tous portent. Et la voix ! Puissante et ductile. L'air de Brangäne était sans doute osé, surtout pour commencer, et ce n'est pas là qu'elle convainc le plus. Le reste du programme (Carmen, La Favorite, Sapho) est époustouflant. La voix est sombre, chaude, avec un timbre très personnel. On ne comprend pas qu'elle ait été jusqu'à présent confinée dans de petits rôles en France.

nugava
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 156
Enregistré le : 23 nov. 2005, 00:00

Re: Concours Reine Elisabeth - 2018

Message par nugava » 12 mai 2018, 10:08

J'ai adoré le Bach d'Eva Zaïcik. Sa voix se fondait dans les cordes. C'est si beau.
J'ai adoré Héloïse Mas également. Pure moment de volupté. Mais la diction est problématique.
Rocio Perez, c'est vraiment combatif, j'aime bien, mais quand on compare aux aigus surréalistes de la coréenne d'hier...
Je n'ai pas du tout accroché à De Socio. Faut être un peu fou pour chanter le Barbier comme ça, dans un concours, avec des notes ajoutées et des affects bizarres. Et puis c'est un peu faux par moments non ?

Avatar du membre
Zemire
Alto
Alto
Messages : 397
Enregistré le : 10 juin 2012, 23:00
Localisation : Floreffe, Belgique

Re: Concours Reine Elisabeth - 2018

Message par Zemire » 13 mai 2018, 01:56

J'ai assisté au concours depuis le début et dans l'ensemble des premières épreuves/demi-finales, le niveau était meilleur qu'il y a quatre ans.
Par contre, les finales étaient plus décevantes : nombre d'interprètes (en direct car à la télévision, cela se remarque nettement moins) ont eu bien du mal de passer du piano au grand orchestre. Il faut dire que le maestro ne les a pas toujours aidés, notamment Ao Li dont il a couvert la voix pourtant puissante et Eva Zaïcik dans son Bach où les violons se sont largement égarés !
Le trio vainqueur était annoncé depuis le début : Hasselhorn, Zaïcik et Li. Le trio suivant était moins évident : Perez, Mas et Croux.
Cette dernière s'est métamorphosée en finale, étant une des rares à très bien s’accommoder de l'orchestre et même à être meilleure que dans les éliminatoires. Perez et Mas ne font pas toujours dans la dentelle mais sont de solides chanteuses.

Wim
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 147
Enregistré le : 10 déc. 2017, 12:56

Re: Concours Reine Elisabeth - 2018

Message par Wim » 13 mai 2018, 10:15

Hasselhorn impressionnant et vainqueur incontestable.
Personnellement j'aurais échangé les places de Zaicik (2e) et Mas (5e). Zaicik semble avoir du mal à se lâcher. Elle prend tout tellement au sérieux. Je la vois mal en Carmen. Sa demi-finale était meilleure que sa finale à mon avis.
Mas: mon dieu, quelle voix, quelle présence, quelles émotions. Il faut l'oser, commencer par Brangane en finale. Je l'engagerait dans Wagner tout de suite ! Et puis le reste de son programme, simplement merveilleux. Une voix de mezzo caverneuse, ronde,etc. Vous le comprenez, elle m'a subjuguée depuis le premier tour. Le public l'a couverte d'applaudissements.
Ao Li: époustouflant. Je ne sais pas où cet homme a appris toutes ces langues. Puis sa voix puissante. Acteur très expressif, se donnant à 100% pour la joie du public.
Croux: sa 6e place est largement méritée. Belle voix puissante, émotions justes.
J'avoue ne pas être fan de Perez mais je comprends très bien pourquoi elle est parmi les lauréats. Elle me laisse franchement froid.

Wim
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 147
Enregistré le : 10 déc. 2017, 12:56

Re: Concours Reine Elisabeth - 2018

Message par Wim » 13 mai 2018, 10:19

Zemire a écrit :
13 mai 2018, 01:56
Par contre, les finales étaient plus décevantes : nombre d'interprètes (en direct car à la télévision, cela se remarque nettement moins) ont eu bien du mal de passer du piano au grand orchestre.
Où étais-tu placé? Je n'ai pas eu ce problème mais il est vrai que j'étais à la 8e rangée du parterre. Des amis qui étaient au premier balcon ne m'ont pas mentionné ce problème non plus.

Wim
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 147
Enregistré le : 10 déc. 2017, 12:56

Re: Concours Reine Elisabeth - 2018

Message par Wim » 13 mai 2018, 10:24

nugava a écrit :
11 mai 2018, 01:16
De la première soirée de finale, j'ai été ébloui par le timbre stellaire de la soprono coréenne Sooyeon Lee. Son "Caro Nome" était si beau. Le problème, c'est qu'on en oublie d'écouter la musique tellement le timbre est miraculeux dans l'aigu. On n'écoute plus que l'instrument. (Et dieu sait que ce n'est vraiment pas mon type de voix préféré). Avoir des aigus et suraigus, du pianississimo au forte, si doux, si faciles, si résonnants, c'est du miracle. (Elle a dû bosser comme une dingue... )

La basse chinoise Ao Li. (Est-ce vraiment une basse ?) est une bête de scène. Son Bartolo est à mourir de rire. (Je pense que c'est le genre de chanteur qui pourrait me faire déplacer.) A seulement 30 ans, c'est déjà fort bien en place pour une voix grave. Et sa prononciation du français est excellente. Ça bouge quand même pas mal quand il se livre à fond. (Je pense que sa demi-finale était encore mieux, surtout dans Schubert et Tchaikovski).

De l'argentin German Enrique Alcantara, je retiens le Korngold, tout en nuances, mais surtout la magnifique romance à la lune de sa demi-finale. (Il lui manque vraiment l'éclat et l'aigu pour Figaro).

Danylo Matviienko, un très beau métal de baryton, a chanté tout son récital sur le même registre sombre et retenu. C'était très beau.

(Je suis peut-être trop bon public :D )

Tout est à voir ou à revoir sur www.cmireb.be ou, pour les belges, sur www.auvio.be
Je répondrais oui à ta question... pour un concours de ce prestige, on essaie de découvrir la nouvelle star de demain. Dans cette perspective, le Caro Nome de Lee est encore très loin de celui de Nadine Sierra il y a quelques mois à Bastille.

Wim
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 147
Enregistré le : 10 déc. 2017, 12:56

Re: Concours Reine Elisabeth - 2018

Message par Wim » 13 mai 2018, 10:26

Zelenka a écrit :
12 mai 2018, 07:45
Hier soir, une belle soirée avec des artistes prometteurs. Rocio Perez tout d'abord, soprano colorature, qui se lance avec le deuxième air de la Reine de la nuit suivi de l'air final de la Somnambule et de l'air des clochettes. Le timbre est assez anonyme, mais la chanteuse fougueuse sinon très inspirée. Beau récital de Eva Zaïcik, un peu timide et empruntée scéniquement. Très fine musicienne, mais pas bête de scène. Au contraire de Héloïse Mas qui impose sans aucun artifice une vraie personnalité. Peu de gestes mais tous portent. Et la voix ! Puissante et ductile. L'air de Brangäne était sans doute osé, surtout pour commencer, et ce n'est pas là qu'elle convainc le plus. Le reste du programme (Carmen, La Favorite, Sapho) est époustouflant. La voix est sombre, chaude, avec un timbre très personnel. On ne comprend pas qu'elle ait été jusqu'à présent confinée dans de petits rôles en France.
D'accord sur toute la ligne.

jeantoulouse
Alto
Alto
Messages : 485
Enregistré le : 27 mai 2012, 23:00

Re: Concours Reine Elisabeth - 2018

Message par jeantoulouse » 13 mai 2018, 11:15

Eva Zaïcik, deuxième prix du concours, est programmée au Capitole de Toulouse deux fois la saison prochaine. On pourra l'entendre en Sélysette, une des femmes de Barbe-Bleue, dans Ariane et Barbe-Bleue de Paul Dukas (avril 2019) et dans une journée consacrée à Debussy et la mélodie le samedi 13 avril 2019.
Samuel Hasselhorn , premier prix, semble être, écouté sur la Toile dans un répertoire varié, un baryton d'une finesse d'expression, d'un grain de voix, d'un legato splendides.La mort de Posa (dans un excellent français) est très émouvante.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10503
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Concours Reine Elisabeth - 2018

Message par HELENE ADAM » 13 mai 2018, 11:32

jeantoulouse a écrit :
13 mai 2018, 11:15
Samuel Hasselhorn , premier prix, semble être, écouté sur la Toile dans un répertoire varié, un baryton d'une finesse d'expression, d'un grain de voix, d'un legato splendides.La mort de Posa (dans un excellent français) est très émouvante.
+1
Un baryton allemand de grande classe, qui a présenté des Lieder (Mahler en finale) avant son air de Don Carlos, diction impeccable, sens aigu de l'émotion à transmettre, expressivité et maitrise digne d'un chanteur déjà très expérimenté, une vraie présence sur scène. L'ovation qui a suivi la mort de Posa, est significative d'ailleurs. Ecouter aussi son interview.
A suivre absolument.

(en plus il a un air sympathique... :wink: :roll: )

Image

Pour réécouter
https://www.arte.tv/fr/videos/082235-00 ... beth-2018/
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 28 invités