Opéra de Marseille 2018/2019

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19741
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Opéra de Marseille 2018/2019

Message par JdeB » 19 avr. 2018, 08:36

Loïs a écrit :
18 avr. 2018, 16:58
tradition marseillaise respectée d'être fidèle aux chanteurs qui ont su plaire au public (Cioffi, Nucci, Dupuis, Scala, Courjal, Todorovitch)
tu adores doubler des consommes qui n'ont pas à l"être en écrivant Mutti ou Cioffi (sic). Par contre, c'est bon pour Nucci qui n'est plus invité comme chanteur mais comme metteur en scène :D
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
Polyeucte
Baryton
Baryton
Messages : 1556
Enregistré le : 21 juil. 2005, 23:00
Localisation : Vincennes
Contact :

Re: Opéra de Marseille 2018/2019

Message par Polyeucte » 19 avr. 2018, 08:53

JdeB a écrit :
19 avr. 2018, 08:33
Tu oublies les Offenbach très rares et le Petit Faust d'Hervé
Oui c'est sûr... mais disons que ça marque moins et demande sans doute moins de moyens...
Je n'ai pas le souvenir que La Chartreuse était vide...
Vide non... mais très loin d'être plein quand même... (j'ai oublié le "moitié" dans "moitié vide"!)
http://erikcarnets.fr/
"Périsse mon œuvre, périsse mon Faust, mais que Polyeucte soit repris et vive " Charles GOUNOD

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3588
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Opéra de Marseille 2018/2019

Message par Loïs » 19 avr. 2018, 08:55

JdeB a écrit :
19 avr. 2018, 08:36
Loïs a écrit :
18 avr. 2018, 16:58
tradition marseillaise respectée d'être fidèle aux chanteurs qui ont su plaire au public (Cioffi, Nucci, Dupuis, Scala, Courjal, Todorovitch)
tu adores doubler des consommes qui n'ont pas à l"être en écrivant Mutti ou Cioffi (sic). Par contre, c'est bon pour Nucci qui n'est plus invité comme chanteur mais comme metteur en scène :D
Ca c'est mon côté généreux :lol: et surtout du au fait que ma répétitrice me fait c.... avec mes doppie

RV
Alto
Alto
Messages : 292
Enregistré le : 28 mars 2005, 23:00

Re: Opéra de Marseille 2018/2019

Message par RV » 23 avr. 2018, 21:45

JdeB a écrit :
19 avr. 2018, 08:29
C'est toujours le même schéma (le théorème de Xiberras), les mêmes "sociétaires" et chaque année le même accueil....
Les abonnés continuent à adorer et les autres passent leur chemin.
il s'agit tout de même de la deuxième ville de France...
Nicole Car est une fine musicienne mais a priori pas le type de voix qu'on aime à Marseille

J'aimerais vraiment qu'ODB couvre le cycle Offenbach et le Petit Faust
Tu avoues toi même que tu ne vas plus à Marseille ce qui est ton droit le plus strict. Nous avons tous des choix à faire. Cependant, contrairement à ce que tu affirmes le public marseillais a changé et le taux de remplissage a augmenté au cours de ces dernière années alors qu'avec plus de 1800 places la salle Bauveau est une des plus grandes de France.
Les goûts du public ont également changé. La production de Laurent Pelly des contes d'Hoffmann donnée il y a une dizaine d'année avait été huée et Laurent Pelly avait juré qu'il ne remettrait plus les pieds à Marseille. Il est revenu avec le barbier de Séville, ce fut un triomphe pour un e production peu conventionnelle dans un théâtre comble. Par ailleurs, ce n'est pas parce que toi et les ODBiens ceux qui circulent autour du monde passent le chemin que les malheureux abonnés restent tristement entre eux, des étrangers les rejoignent et même des jeunes.
Enfin, il faut saluer la capacité qu'a Maurice Xiberras à attirer d'excellents chanteurs alors que les moyens financiers dont il dispose sont plus limités que ceux d'autres maisons d'opéras français comme l'opéra de Lyon qui reçoit 6 millions d'€ de l'état contre 400.000€ pour Marseille. Le bon côté de l'affaire est que notre directeur n'a pas les moyens de s'offrir un Warlikowski ou un Honoré.
Ceci dit ceux qui ne viennent pas ne sauront jamais ce qu'ils perdent! J'écris cela alors que je partage mon temps entre Paris où je fréquente l'ONP, le TCE, la Philharmonie.... et Marseille où quand je me rend à l'opéra, à des concerts ou au théâtre, je ne me dis pas que je suis dans une ville culturellement sous développée notamment dans le domaine lyrique ou vocal.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19741
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Opéra de Marseille 2018/2019

Message par JdeB » 24 avr. 2018, 06:55

RV a écrit :
23 avr. 2018, 21:45
JdeB a écrit :
19 avr. 2018, 08:29
C'est toujours le même schéma (le théorème de Xiberras), les mêmes "sociétaires" et chaque année le même accueil....
Les abonnés continuent à adorer et les autres passent leur chemin.
il s'agit tout de même de la deuxième ville de France...
Nicole Car est une fine musicienne mais a priori pas le type de voix qu'on aime à Marseille

J'aimerais vraiment qu'ODB couvre le cycle Offenbach et le Petit Faust
Tu avoues toi même que tu ne vas plus à Marseille ce qui est ton droit le plus strict. Nous avons tous des choix à faire. Cependant, contrairement à ce que tu affirmes le public marseillais a changé et le taux de remplissage a augmenté au cours de ces dernière années alors qu'avec plus de 1800 places la salle Bauveau est une des plus grandes de France.
Les goûts du public ont également changé. La production de Laurent Pelly des contes d'Hoffmann donnée il y a une dizaine d'année avait été huée et Laurent Pelly avait juré qu'il ne remettrait plus les pieds à Marseille. Il est revenu avec le barbier de Séville, ce fut un triomphe pour un e production peu conventionnelle dans un théâtre comble. Par ailleurs, ce n'est pas parce que toi et les ODBiens ceux qui circulent autour du monde passent le chemin que les malheureux abonnés restent tristement entre eux, des étrangers les rejoignent et même des jeunes.
Enfin, il faut saluer la capacité qu'a Maurice Xiberras à attirer d'excellents chanteurs alors que les moyens financiers dont il dispose sont plus limités que ceux d'autres maisons d'opéras français comme l'opéra de Lyon qui reçoit 6 millions d'€ de l'état contre 400.000€ pour Marseille. Le bon côté de l'affaire est que notre directeur n'a pas les moyens de s'offrir un Warlikowski ou un Honoré.
Ceci dit ceux qui ne viennent pas ne sauront jamais ce qu'ils perdent! J'écris cela alors que je partage mon temps entre Paris où je fréquente l'ONP, le TCE, la Philharmonie.... et Marseille où quand je me rend à l'opéra, à des concerts ou au théâtre, je ne me dis pas que je suis dans une ville culturellement sous développée notamment dans le domaine lyrique ou vocal.
Tu écris cela comme si je n'avais plus mis les pieds à l'Opéra de Marseille depuis des lustres et comme si je n'avais aucune idée sur le sujet pour disqualifier mon discours.

Je n'ai pas du tout parlé de taux de remplissage ni de l'évolution du public de Marseille ! Pourquoi me prêter ce type de propos ? Chaque maison publie les chiffres qui l'arrange et cerner le profil d'un public en mutation (?) n'est pas chose aisée, loin s'en faut.

La salle Beauvais serait l'une des plus grandes de France ? j'en doute. Il y a tout de même un énorme bassin de population à Marseille et ses environs et une jauge à 1800 places est bien loin d'être surdimensionnée dans ce contexte. On peut même penser le contraire.

Le jour où j'ai applaudi Les Contes d'Hoffmann selon Pelly il n'y a eu aucune huée (26 décembre 2004)

Si pour toi son Barbier, c'est de l'avant-garde, .... :Jumpy:

Si ça te plaît, tant mieux. J'ai toujours dit que les programmations Xiberras plaisaient beaucoup à un certain public local d'aficionados tradi. (il n'y a pas de jugement de valeur là dedans, ce n'est pas mon habitude, je suis un "observateur")

L'inventivité et l'ambition artistiques ont peu de rapport avec l'ampleur d'un budget.

Moi j'aime beaucoup Warli et Honoré mais aussi des choses très classiques comme j'en vois à Liège ou à l'Opéra-Comique. Je plains les gens prisonniers d'une chapelle esthétique.
J'aime surtout les raretés, le répertoire plus que les interprètes.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

paco
Basse
Basse
Messages : 8037
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Opéra de Marseille 2018/2019

Message par paco » 24 avr. 2018, 13:28

JdeB a écrit :
24 avr. 2018, 06:55
Il y a tout de même un énorme bassin de population à Marseille et ses environs et une jauge à 1800 places est bien loin d'être surdimensionnée dans ce contexte. On peut même penser le contraire.
Dans l'absolu tu as raison... Cependant, avec un bassin démographique équivalent, la modeste salle de l'Opéra de Lyon (1100 places seulement dont une grande partie à visibilité compliquée) ne remplit pas tous les soirs (même le Don Carlos très attendu n'a pas fait le plein). Ils tournent entre 90 et 95% en incluant les scolaires. Je ne dis pas que c'est un mauvais score, je dis juste que cela ne rend que plus estimable le fait que Marseille s'en sorte correctement à remplir plus ou moins ses 1800 places.

En te lisant, je me suis du coup amusé à comparer Liège et Bruxelles puisqu'ils répondent finalement au même antagonisme "tradition vs. avant-garde" : deux salles de jauge quasiment équivalente (un peu moins de 1100 places), mais deux bassins démographiques qui, pour le coup, n'ont rien à voir. Eh bien c'est l'horrible traditionaliste liégeois qui fait le plein tous les soirs tandis que la Monnaie plafonne autour de 90%, malgré un bassin démographique d'une toute autre ampleur, sans compter le rayonnement international de cette agglomération. Comme quoi grand potentiel démographique ne signifie pas forcément "facile de remplir 1800 places", la recette de nos jours est devenue compliquée.

RV
Alto
Alto
Messages : 292
Enregistré le : 28 mars 2005, 23:00

Re: Opéra de Marseille 2018/2019

Message par RV » 24 avr. 2018, 14:19

J'avais déjà posté les jauges des salles d'opéra françaises, je récidive en omettant Bastille.
- TCE: 1905 places
- Garnier: 1900
- MARSEILLE: 1832
- Toulouse: 1156
- Strasbourg: 1142
- Lille: 1138
- Lyon: 1100
- Nice: 1073
- Nantes: 822
JDB. Je suis un peu gêné par tes commentaires. C'est ton droit le plus strict d'aimer ou de ne pas aimer Marseille ou son opéra et que tu préfères aller ailleurs. Mais cela me gêne de lire sous ta plume que le public marseillais risque de ne pas apprécier Nicole Car. Ce public apprécie les bons chanteurs quel que soit leur style de chant. De plus Nicole Car va arriver précédée d'une réputation flatteuse et nos bons marseillais seront ravis de voir arriver sur leur scène quelqu'un qui foule celles du Met, de Munich, de Paris.... Enfin, je n'ai pas écrit que le barbier de Pelly était d'avant garde mais qu'elle n'était pas conventionnelle et écrivant cela je pensais au décor (utiliser une partition aurait fait hurler les marseillais il ya ne serait-ce qu'une quinzaine d'années quand je suis arrivé à Marseille) ainsi qu'à l'utilisation des choristes.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19741
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Opéra de Marseille 2018/2019

Message par JdeB » 24 avr. 2018, 15:08

D'abord c'est JdeB et non JDB. Ensuite si mes commentaires te gênent, ce n''est pas bien grave, il te suffit de ne pas les lire.
Il ne s'agit pas du tout de ce que j'aime ou pas. j'aime certains quartiers de Marseille où j'ai des amis, pas forcément celui de l'Opéra. J'aime l'Opéra de Marseille où je vais depuis 30 ans et pas forcément ce qu'y propose Maurice Xiberras depuis quelques saisons.

Oui, bien sûr que le public de Marseille risque de ne pas aimer Nicole Car car elle est à l'opposé de ce que le noyau dur de ce public attend et je le dis non en me fiant à la réputation de cette soprano ni à son CV mais fort de mon expérience personnelle car je l'ai entendue récemment à Bastille en Tatiana et en Mimi. Les Marseillais que je connais ne se laissent pas impressionner par un Cv mais aiment à juger par eux-mêmes, selon leurs propres critères.

Moi ce qui me gêne c'est qu'au lieu d'essayer de nous faire partager de belles expériences que tu as vécues à Marseille, tu nous parles chiffres et mérites du directeur (qu'on lui décerne une jolie médaille !), en essayant d'inscrire tout cela dans un palmarès bien factice, et que cela sonne finalement plus comme un cirage de pompe par média interposé qu'autre chose car tu te doutes bien qu'il nous lit même si notre petit jeu de pronostics l'exaspère.

Tu oublies dans ton tableau des salles comme le Corum de Montpellier, la Halle aux grains à Toulouse, etc...parce que cela t'arrange bien.

Tout cela est amusant.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4402
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Opéra de Marseille 2018/2019

Message par David-Opera » 24 avr. 2018, 15:16

Et bien moi j'aime beaucoup Nicole Car, mais comme je ne suis pas Marseillais, cela ne compte pas.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 19741
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Opéra de Marseille 2018/2019

Message par JdeB » 24 avr. 2018, 15:17

David-Opera a écrit :
24 avr. 2018, 15:16
Et bien moi j'aime beaucoup Nicole Car, mais comme je ne suis pas Marseillais, cela ne compte pas.
+1 :lol:
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 46 invités