Opéra de Marseille 2018/2019

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21922
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Opéra de Marseille 2018/2019

Message par JdeB » 30 avr. 2018, 11:19

RV a écrit :
29 avr. 2018, 19:14
Autre exemple, Joyce DiDonato m'a déçu dans Werther au TCE avec un vibrato incontrôlé et des aigus faiblards, d'autres l'ont trouvé épatante. Qui a raison? Moi si je m'appuie sur le critique du New York Times qui déplore l'état de sa voix ou ai-je tort si j'en crois d'autres critiques? Je fait partie de ceux qui se sont levés à la fin d'Elektra à la Philharmonie, certains ont eu la même perception que moi d'autres non. Qui a eu la bonne? Faut-il mettre en place une police de la perception?
le "Qui a tort ?" est une notion qui en matière de spectacle me semble vraiment hors sujet et même déplacée si on se place, comme tu le fais, du côté du spectateur.
L’enthousiasme du voisin ne change rien à mon ennui et vice-versa, le jugement négatif du critique ne change rien à mon plaisir.

Par contre un interprété peut "avoir tort" lorsqu'il est hors style, trahit la partition, chante faux, prend trop de libertés avec la partition, n'est pas dans le rythme, ne joue pas avec ses partenaires, etc
c'est là qu'on passe du purement subjectif à une perception informée par l'apprentissage, l'expérience, la culture, l'oreille absolue et tant de facteurs !
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

RV
Alto
Alto
Messages : 305
Enregistré le : 28 mars 2005, 23:00

Re: Opéra de Marseille 2018/2019

Message par RV » 30 avr. 2018, 14:42

JdeB a écrit :
30 avr. 2018, 11:19
RV a écrit :
29 avr. 2018, 19:14
Autre exemple, Joyce DiDonato m'a déçu dans Werther au TCE avec un vibrato incontrôlé et des aigus faiblards, d'autres l'ont trouvé épatante. Qui a raison? Moi si je m'appuie sur le critique du New York Times qui déplore l'état de sa voix ou ai-je tort si j'en crois d'autres critiques? Je fait partie de ceux qui se sont levés à la fin d'Elektra à la Philharmonie, certains ont eu la même perception que moi d'autres non. Qui a eu la bonne? Faut-il mettre en place une police de la perception?
le "Qui a tort ?" est une notion qui en matière de spectacle me semble vraiment hors sujet et même déplacée si on se place, comme tu le fais, du côté du spectateur.
L’enthousiasme du voisin ne change rien à mon ennui et vice-versa, le jugement négatif du critique ne change rien à mon plaisir.

Par contre un interprété peut "avoir tort" lorsqu'il est hors style, trahit la partition, chante faux, prend trop de libertés avec la partition, n'est pas dans le rythme, ne joue pas avec ses partenaires, etc
c'est là qu'on passe du purement subjectif à une perception informée par l'apprentissage, l'expérience, la culture, l'oreille absolue et tant de facteurs !
D'un point de vue théorique je suis d'accord avec toi mais si l'on refusait l'accès des salles d'opéra aux spectateurs capables d'apprécier l'adéquation au style ou la prise de liberté avec la partition, les salles seraient quasiment vide. Qui connait la partition de l'opéra auquel il va assister? En tout cas pas moi. L'oreille absolue ça se travaille mais qui le fait? Par contre un chanteur qui chante faux, un béotien s'en rend compte. Ce qui me gêne dans ton discours c'est qu'il aboutit à différencier deux catégories de spectateurs, les savants capables d'apprécier et d'évaluer et les autres qui ne comprennent pas ce qu'ils écoutent. Je suis en train d'écrire un compte rendu d'I masdnadieri qui vient d'être donné à Monte-Carlo. Finalement, je suis assez content de ne pas avoir pas préparé le spectacle et surtout de ne pas avoir écouté la moindre version enregistrée de l'oeuvre et surtout pas celle dans laquelle chante Sutherland. J'étais dans la salle complètement disponible pour ce que j'allais voir et écouter. J'ai écouté Sutherland après. Enfin l'enthousiasme de mon voisin n'a aucun impact sur ma perception mais voir les spectateurs se lever comme un seul homme/femme me touche. Pour résumer, je plains un peu ceux qui arrivent à un spectacle avec trop de bagages.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21922
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Opéra de Marseille 2018/2019

Message par JdeB » 30 avr. 2018, 14:50

Mais comment nier qu'il existe diverses sortes de spectateurs, les Béotiens comme tu l'écris toi même et plein de degrés dans la catégories des "savants" ? Pourquoi cette réalité te gêne-t-elle ?

Moi non plus je ne me prépare pas avant le spectacle pour être ouvert à tout et ensuite je me documente au maximum pour pondre ma critique.
Mais lorsqu'on a des décennies de salle, comme nous, on ne peut pas arriver aussi vierges qu'un néophyte, c'est aussi évident. Du coup, le plaisir est autre, il faut être plus sélectif et aller vers les raretés (c'est du moins ce qui marche pour moi, pour que je puisse conserver intacte ma passion, malgré tout ce que j'ai vu de laid dans l'envers du décor, dans la fréquentation du milieu professionnel)
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
kirby
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 190
Enregistré le : 14 déc. 2004, 00:00
Localisation : Paris

Re: Opéra de Marseille 2018/2019

Message par kirby » 30 avr. 2018, 18:57

JdeB a écrit :
30 avr. 2018, 14:50
Mais comment nier qu'il existe diverses sortes de spectateurs, les Béotiens comme tu l'écris toi même et plein de degrés dans la catégories des "savants" ? Pourquoi cette réalité te gêne-t-elle ?

Moi non plus je ne me prépare pas avant le spectacle pour être ouvert à tout et ensuite je me documente au maximum pour pondre ma critique.
Mais lorsqu'on a des décennies de salle, comme nous, on ne peut pas arriver aussi vierges qu'un néophyte, c'est aussi évident. Du coup, le plaisir est autre, il faut être plus sélectif et aller vers les raretés (c'est du moins ce qui marche pour moi, pour que je puisse conserver intacte ma passion, malgré tout ce que j'ai vu de laid dans l'envers du décor, dans la fréquentation du milieu professionnel)
Tu as bien raison !!
L'enthousiasme que je mets tous les ans à construire "ma" saison d'opéra malgré les centaines de représentations auxquelles j'ai assisté continue de m'étonner moi même !!
Il est aussi toujours agréable de voire que le public d'opéra a beau être très diversifié, il n'y règne jamais la tiédeur !!!
(comme sur ce forum !!)
Vive l'opéra, et vive l'opéra de marseille où l'on peut entendre du beau chant au milieu d'un public passionné !!
Je ne regrette jamais les 6h de train faits dans la journée pour y aller !!!

Avatar du membre
fomalhaut
Ténor
Ténor
Messages : 696
Enregistré le : 20 mai 2005, 23:00
Localisation : Levallois-Perret
Contact :

Re: Opéra de Marseille 2018/2019

Message par fomalhaut » 30 avr. 2018, 20:48

Modérateurs,
Merci de déplacer ces échanges dans un autre fils, échanges qui ne sont pas propres à l'Opéra Municipal de Marseille.

fomalhaut

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21922
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Opéra de Marseille 2018/2019

Message par JdeB » 01 mai 2018, 12:41

fomalhaut a écrit :
30 avr. 2018, 20:48
Modérateurs,
Merci de déplacer ces échanges dans un autre fils, échanges qui ne sont pas propres à l'Opéra Municipal de Marseille.

fomalhaut
si nos HS t’insupportent à ce point, écris en mp à Oylandoy pour faire la manœuvre (je crois d'ailleurs te l'avoir déjà dit...)
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21922
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Opéra de Marseille 2018/2019

Message par JdeB » 01 mai 2018, 12:44

kirby a écrit :
30 avr. 2018, 18:57
JdeB a écrit :
30 avr. 2018, 14:50
Mais comment nier qu'il existe diverses sortes de spectateurs, les Béotiens comme tu l'écris toi même et plein de degrés dans la catégories des "savants" ? Pourquoi cette réalité te gêne-t-elle ?

Moi non plus je ne me prépare pas avant le spectacle pour être ouvert à tout et ensuite je me documente au maximum pour pondre ma critique.
Mais lorsqu'on a des décennies de salle, comme nous, on ne peut pas arriver aussi vierges qu'un néophyte, c'est aussi évident. Du coup, le plaisir est autre, il faut être plus sélectif et aller vers les raretés (c'est du moins ce qui marche pour moi, pour que je puisse conserver intacte ma passion, malgré tout ce que j'ai vu de laid dans l'envers du décor, dans la fréquentation du milieu professionnel)
Tu as bien raison !!
L'enthousiasme que je mets tous les ans à construire "ma" saison d'opéra malgré les centaines de représentations auxquelles j'ai assisté continue de m'étonner moi même !!
Il est aussi toujours agréable de voire que le public d'opéra a beau être très diversifié, il n'y règne jamais la tiédeur !!!
(comme sur ce forum !!)
Vive l'opéra, et vive l'opéra de marseille où l'on peut entendre du beau chant au milieu d'un public passionné !!
Je ne regrette jamais les 6h de train faits dans la journée pour y aller !!!
moi jamais je ne ferrai 6 heures de train dans la journée pour voir un spectacle ni à Marseille, ni ailleurs (sauf une compéte de BB et encore...)
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
fomalhaut
Ténor
Ténor
Messages : 696
Enregistré le : 20 mai 2005, 23:00
Localisation : Levallois-Perret
Contact :

Re: Opéra de Marseille 2018/2019

Message par fomalhaut » 01 mai 2018, 19:58

JdeB a écrit :
01 mai 2018, 12:41
fomalhaut a écrit :
30 avr. 2018, 20:48
Modérateurs,
Merci de déplacer ces échanges dans un autre fils, échanges qui ne sont pas propres à l'Opéra Municipal de Marseille.

fomalhaut
si nos HS t’insupportent à ce point, écris en mp à Oylandoy pour faire la manœuvre (je crois d'ailleurs te l'avoir déjà dit...)
Peut-être me suis-je maladroitement exprimé mais ces HS ne m'insupportent pas du tout.
Je trouve, simplement, que leur objet dépasse le cadre de l'Opéra Municipal de Marseille et mérite un fil.

fomalhaut

valery
Ténor
Ténor
Messages : 806
Enregistré le : 13 mars 2003, 00:00

Re: Opéra de Marseille 2018/2019

Message par valery » 20 mai 2018, 14:58

A propos du Faust de la prochaine saison, je découvre qu'il y aura un "vieux Faust" (sic) chanté par J-P. Furlan, et Faust chanté par J-F. Borras. Par ailleurs, Siébel sera chanté par un ténor, option que j'aime bien.
Je n'ai pas l'impression que l'opéra de Nice qui reprendra cette production quelques semaines plus tard (mais avec une autre distribution, à l'exception du Méphisto de Nicolas Courjal) ait prévu 2 Faust, mais Siébel sera également ténor.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21922
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Opéra de Marseille 2018/2019

Message par JdeB » 20 mai 2018, 15:06

oui, Siebel confié à un ténor est une nouvelle mode, l'an dernier à Avignon (Rémy Mathieu), l'an prochain à Marseille et à Nice (enfin ces 3 cas sont liés à la même production de Nadine Duffaut tournant beaucoup)
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 46 invités