Dorny et Jurowski à la tête de l'opéra de Munich en 2021

Actualité, potins, débats.
paco
Basse
Basse
Messages : 7903
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Dorny et Jurowski à la tête de l'opéra de Munich en 2021

Message par paco » 12 mars 2018, 09:54

PlacidoCarrerotti a écrit :
12 mars 2018, 09:39
Par ailleurs, n'étant quasiment jamais allé à Lyon ces trente dernières années (essentiellement à cause des distributions et du manque de variété des titres : les rares fois où quelque chose m'a tenté, j'ai eu un empêchement), quels sont les spectacles qui ont eu un retentissement international ? C'est-à-dire dont on a parlé à dans la presse à Londres, New-York, Milan, etc., en mettant de côté la communauté des fans allemands de regietheater (parce que le "prix du type qui me ressemble le plus", ça ne veut pas dire grand chose).
Je me posais exactement la même question...

Luc ROGER
Baryton
Baryton
Messages : 1949
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Munich
Contact :

Re: Dorny et Jurowski à la tête de l'opéra de Munich en 2021

Message par Luc ROGER » 12 mars 2018, 10:58

merci Ouf1er

Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2379
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Re: Dorny et Jurowski à la tête de l'opéra de Munich en 2021

Message par dge » 12 mars 2018, 11:30

paco a écrit :
12 mars 2018, 09:54
PlacidoCarrerotti a écrit :
12 mars 2018, 09:39
Par ailleurs, n'étant quasiment jamais allé à Lyon ces trente dernières années (essentiellement à cause des distributions et du manque de variété des titres : les rares fois où quelque chose m'a tenté, j'ai eu un empêchement), quels sont les spectacles qui ont eu un retentissement international ? C'est-à-dire dont on a parlé à dans la presse à Londres, New-York, Milan, etc., en mettant de côté la communauté des fans allemands de regietheater (parce que le "prix du type qui me ressemble le plus", ça ne veut pas dire grand chose).
Je me posais exactement la même question...
La Bohème galactique de l'ONP, la Carmen de Florence ( celle qui tue Don José d'un infarctus) ....ont eu un retentissement mondial. Donc c'était des productions intéressantes :)

pro-Dorny et anti-Dorny : deux mondes inconciliables :lol:

Plus sérieusement, je comprends qu'on puisse lui reprocher ses distributions souvent passables, c'est pour moi indéniablement le point le plus contestable de son mandat.
Mais vouloir assimiler ses productions uniquement à du Regie Theater c'est inexact. Mais pour vous en convaincre encore faudrait-il que vous les ayez vues :) . Il y a un bon dosage entre différentes esthétiques. Cette saison il n'y a pas eu encore de mises en scène de style regie. Certes je crains qq débordements pour le Don Carlos et le Don Giovanni de fin de saison.
Pourquoi ce réflexe bien français de dénigrer les récompenses obtenues par une scène française. Pour pérenniser des ressources publiques ce n'est pas inutile

paco
Basse
Basse
Messages : 7903
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Dorny et Jurowski à la tête de l'opéra de Munich en 2021

Message par paco » 12 mars 2018, 12:25

dge a écrit :
12 mars 2018, 11:30
pro-Dorny et anti-Dorny : deux mondes inconciliables :lol:
:lol:
Sérieusement, en dehors de ce trait d'humour (que je partage) j'aime bien ton éclairage, plus mesuré, argumenté et objectif que la plupart des béats Dorniesques que je peux rencontrer autour de moi. :wink:

srourours
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 246
Enregistré le : 17 nov. 2016, 08:52

Re: Dorny et Jurowski à la tête de l'opéra de Munich en 2021

Message par srourours » 12 mars 2018, 13:54

David-Opera a écrit :
12 mars 2018, 08:19
Bon, ce que je comprends c'est qu'après le choc viril de Serge Dorny et ses ambitions européennes, le personnel de l'Opéra de Lyon a besoin d'être materné et dorloté par une femme directrice pour retrouver sa sérénité. Et si elle pouvait se suffire de faire quelques bons spectacles au retentissement régional avec parfois un ou deux qui sortent du lot et se font connaitre à l’international, cela suffira. 8)
Je ne voulais m'immiscer davantage dans une discussion parlant d'une maison que je peux affirmer bien connaître. Mais certains propos déplacés, voire franchement déplaisants me poussent à (sur)réagir.
En ce qui me concerne, je trouve le bilan artistique de Dorny positif. Certaines productions m'ont marqué (Lady Macbeth par Tcherniakov, Peter Grimes par Oida, Parsifal etc etc...), et il serait tout à fait injuste de dire que Dorny n'a pas replacé l'opéra de Lyon sur la sphère internationale. En revanche, je suis plus circonspect sur le choix des distributions, encore qu'ici ce sont les choix du directeur de casting qui font débat [phrase enlevée par la modération.] Circonspect également sur le succès populaire. De nombreuses représentations sont pleines parce que devant le trop peu de réservations, on remplit avec des places bradées ou des partenariats scolaires.
Le plus déplaisant, c'est que Dorny gère cette maison comme une vulgaire entreprise du CAC 40, ce qui pour moi est parfaitement contradictoire de hautes ambitions artistiques, où on attendrait plutôt que l'humain soit au centre des préoccupations. Compression du personnel, postes en CDI ou permanent(pour les choeurs par exemple) volontairement non pourvus, précarisation de l'emploi...Dorny n'y a pas été de main morte. Dans certains domaines, costumes, décors, la technique en général, les équipes sont en effet à bout, en particulier au moment du festival. Alors les faire passer pour des paresseux sans ambition. Merci, on connaît la rengaine.

Avatar du membre
Adalbéron
Basse
Basse
Messages : 2337
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Dorny et Jurowski à la tête de l'opéra de Munich en 2021

Message par Adalbéron » 12 mars 2018, 14:31

PlacidoCarrerotti a écrit :
12 mars 2018, 09:39
le manque de variété des titres
Je ne comprends pas.
Le manque de variété de répertoire ?
Toujours les mêmes titres ?
Toujours les mêmes titres que partout ?

Si on mêle tous ces critères sur les trois dernières saisons (celle en cours comprise), on a déjà : L’ange de feu (Prokovief), Jeanne au bucher (Honneger), Viva la mamma! (Donizetti), Zelmira (Rossini), Le Roi Carotte (Offenbach), La Juive (Halévy), Iolanta/Persephone (Tchaikovski/Stravinski), L’Empereur d’Atlantis (Ullmann), Le Cercle de craie (Zemlinski)... On a connu moins varié...

Je suis affligé par ce fil !
:lol:
« Life’s but a walking shadow, a poor player / That struts and frets his hour upon the stage / And then is heard no more. It is a tale / Told by an idiot, full of sound and fury, / Signifying nothing. »
— Shakespeare, Macbeth

paco
Basse
Basse
Messages : 7903
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Dorny et Jurowski à la tête de l'opéra de Munich en 2021

Message par paco » 12 mars 2018, 14:38

srourours a écrit :
12 mars 2018, 13:54
encore qu'ici ce sont les choix du directeur de casting qui font débat (il est de notoriété que celui-ci n'y connaît pas grand chose...).
Ce doit être le même que celui du ROH depuis le départ de Padmore :mrgreen:
srourours a écrit :
12 mars 2018, 13:54
Circonspect également sur le succès populaire
Oui, c'est effectivement un des arguments que je développais au début du fil, je trouve le remplissage "spontané" pas topissime complètement en décalage avec l'idolâtrie Dorniesque qui sévit ici ou là. Je suis d'accord que salle pleine n'est pas nécessairement garante de politique artistique de qualité et inversement, mais au bout de plus d'une décennie de mandat il faudrait quand même que les deux se rejoignent...
srourours a écrit :
12 mars 2018, 13:54
Le plus déplaisant, c'est que Dorny gère cette maison comme une vulgaire entreprise du CAC 40, ce qui pour moi est parfaitement contradictoire de hautes ambitions artistiques,
Oui, c'est "faites ce que je dis, pas ce que je fais". A priori cela n'entre pas en considération dans son bilan artistique, mais néanmoins je trouve toujours choquant qu'un donneur de leçons ("secouons le bourgeois") ne s'applique pas ses propres idées à lui-même... C'est probablement ce qui m'a rendu, depuis des années, très critique envers Dorny, je déteste l'hypocrisie.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4043
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Dorny et Jurowski à la tête de l'opéra de Munich en 2021

Message par David-Opera » 12 mars 2018, 14:39

srourours a écrit :
12 mars 2018, 13:54
Le plus déplaisant, c'est que Dorny gère cette maison comme une vulgaire entreprise du CAC 40, ce qui pour moi est parfaitement contradictoire de hautes ambitions artistiques, où on attendrait plutôt que l'humain soit au centre des préoccupations. Compression du personnel, postes en CDI ou permanent(pour les choeurs par exemple) volontairement non pourvus, précarisation de l'emploi...Dorny n'y a pas été de main morte. Dans certains domaines, costumes, décors, la technique en général, les équipes sont en effet à bout, en particulier au moment du festival. Alors les faire passer pour des paresseux sans ambition. Merci, on connaît la rengaine.
Oui, Il est clair que Dorny pousse les ambitions de l'Opéra de Lyon aux limites des moyens et des modes de fonctionnement de la maison. Et c'est ce qui lui est reproché. Et c'est pourquoi il n'est sans doute pas le directeur le plus adapté pour cette institution.
Le problème est qu'en France l'Opéra de Lyon est la structure la plus solide après l'ONP et qu'aucune autre ne pourrait monter une programmation d'une telle ampleur.
Pourtant, à l'échelle des maisons allemandes, l'opéra de Lyon est une maison tout à fait moyenne en terme d'audience et de nombre de représentations (je ne parle pas du niveau qualitatif dans cette comparaison), et c'est pourquoi il sera sans doute beaucoup mieux à Munich où les moyens artistiques plus conséquents lui éviteront de trop contraindre les personnels.

paco
Basse
Basse
Messages : 7903
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Dorny et Jurowski à la tête de l'opéra de Munich en 2021

Message par paco » 12 mars 2018, 14:41

dge a écrit :
12 mars 2018, 11:30
Plus sérieusement, je comprends qu'on puisse lui reprocher ses distributions souvent passables, c'est pour moi indéniablement le point le plus contestable de son mandat.
En même temps il n'a pas le budget de Vienne ou du Met. Mais c'est bien cet aspect distribution qui fait que je ne peux pas partager l'idolâtrie Dorniesque que je lis ici ou là "Lyon meilleur opéra d'Europe" : on ne peut pas dire qu'une institution aux distributions passables soit la meilleure d'Europe. L'inverse est vrai aussi d'ailleurs : de belles distributions dans des productions ratées ne glorifient pas non plus une institution...

Luc ROGER
Baryton
Baryton
Messages : 1949
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Munich
Contact :

Re: Dorny et Jurowski à la tête de l'opéra de Munich en 2021

Message par Luc ROGER » 12 mars 2018, 14:45

Vu d'un point de vue munichois, j'aurais plutôt tendance à faire confiance au comité de sélection des autorités bavaroises. Tout ce qui a été dit ici, et même le pire, aura bien entendu été dûment analysé, mis en balance et pesé. Deux Länder, la Saxe et la Bavière ont en peu de temps choisi M. Dorny pour diriger un de leurs fleurons culturels. Il y a dans les deux cas d'énormes intérêts en jeu. A ce titre, le communiqué de la Ministre de Saxe ne peut sans doute être lu au premier degré, et le jugement rendu ne devrait pas être légèrement mis en cause.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités