Saison 2018-19 MET

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
Adalbéron
Basse
Basse
Messages : 2434
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Saison 2018-19 MET

Message par Adalbéron » 15 févr. 2018, 21:40

Oh, pardon.
« Life’s but a walking shadow, a poor player / That struts and frets his hour upon the stage / And then is heard no more. It is a tale / Told by an idiot, full of sound and fury, / Signifying nothing. »
— Shakespeare, Macbeth

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4263
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Saison 2018-19 MET

Message par David-Opera » 15 févr. 2018, 21:41

Bernard C a écrit :
15 févr. 2018, 21:38
Vous ne parleriez pas d'un tel programme à la Bastille de cette façon !
Vous seriez déjà entrain de brancher vos PC sur les abonnements , et notamment pour profiter des excellentes places à moins de 35 € / siège
Bernard
Tu te trompes. Je prendrais ce qui vaut le coup si ce programme était celui de Bastille, mais je trouverais cela un peu inquiétant.
Nous n'attendons pas la même chose des spectacles lyriques, et ce n'est pas plus mal. :wink:

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3290
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Saison 2018-19 MET

Message par micaela » 15 févr. 2018, 21:45

je crois qu'il y en a de déçus parce que c'est une saison qui n'est pas faite pour les amateurs de découvertes, tant du côté des œuvres que des interprètes. Elle repose surtout sur les stars, et sur des titres bien connus (pas forcément souvent présentés au Met, mais connus par d'autres voies).
Et ceci indépendamment des retransmissions.
Et puis on a peut-être plus tendance à critiquer, voire à dire "de toute façon ça ne vaut pas le coup", quelque chose qu'on ne peut atteindre. Comme les raisins du Renard et les raisins.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4263
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Saison 2018-19 MET

Message par David-Opera » 15 févr. 2018, 21:54

micaela a écrit :
15 févr. 2018, 21:45
Et puis on a peut-être plus tendance à critiquer, voire à dire "de toute façon ça ne vaut pas le coup", quelque chose qu'on ne peut atteindre. Comme les raisins du Renard et les raisins.
Ce n'est pas mon cas en tout cas, et je peux me rendre à NY quand je le souhaite, mais je commente toujours les saisons des différentes maisons sur la base des mêmes critères : nouvelles productions, metteurs en scène, diversité et originalité du répertoire, direction musicale, et il est vrai que je suis moins sensible à la seule présence de stars.

Cette saison, je ne me rends qu'une fois à NY, pour Parsifal, Elektra et Sémiramide, fin février, car tous ces critères sont respectés sur cette période,

Bernard C
Basse
Basse
Messages : 9295
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Saison 2018-19 MET

Message par Bernard C » 15 févr. 2018, 21:56

David-Opera a écrit :
15 févr. 2018, 21:34
Globalement je trouve cela inquiétant et la tendance est quand même à un ralentissement du renouvellement de l'art lyrique.
A Paris, ce ralentissement est moins prononcé mais bien réel, car nous aurons 7 nouvelles productions plus celle du MC93, ce qui est très bien, mais Lissner n'a pas réussi à tenir son objectif des 9 à 10 nouvelles productions pour !a saison 2018/2019.
L'art lyrique ne cesse de créer , en Amérique il y a des créations très vivantes partout , il faut s'intéresser à ce qui se fait au Texas , en Californie ...
X fois plus qu'en France.
La création d'opéra se fait pour beaucoup là bas.
Les représentations sont souvent d'une audace et d'une intelligence théâtrale remarquable.
L' immense majorité des chanteurs américains ont une formation théâtrale incroyable , une formation physique, une formation aux arts du spectacle , à la danse ...

L'art lyrique est inondé de chanteurs nord américains ou formés là bas , qui non seulement savent chanter ( regardez les grands noms dont vous parlez tous les jours) mais savent jouer la comédie.

La prééminence du théâtre va plus aux acteurs chanteurs qu'à la toute puissance du metteur en scène.
Je ne trouve pas ça inquiétant, je trouve qu'on revient au contraire aux racines ( d'ailleurs ça rejoint très bien ce que disait récemment une de mes idoles théâtrales , Philippe Caubère )

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
Il prezzo
Alto
Alto
Messages : 320
Enregistré le : 17 mars 2013, 08:12

Re: Saison 2018-19 MET

Message par Il prezzo » 15 févr. 2018, 22:04

skipy a écrit :
15 févr. 2018, 21:35
Adalbéron a écrit :
15 févr. 2018, 21:23
C'est une belle saison.

Pour ma part, la seule production qui me ferait traverser l'Atlantique c'est l'Otello Dudamel/Yoncheva/Skelton, qui risque d'être splendide.
Et justement, du 10 au 12 janvier 2019, on peut enchaîner Otello avec la distribution ci-dessus (jeudi), puis Aida avec Radva (vendredi), samedi 13h00 Adriana Lecouvreur avec Netrebko et en soirée Carmen avec le couple Alagna-Margaine. Ouf!

Les réservations pour les abonnements "champ libre" (create your own series) ouvrent à la mi-avril (info qu'on m'a donnée sur le chat du Met).
Très alléchante sélection. Merci pour cette investigation!

leporenski
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 219
Enregistré le : 08 nov. 2014, 22:46

Re: Saison 2018-19 MET

Message par leporenski » 15 févr. 2018, 22:05

La saison est très belle et impressionnante par ses distributions. Mais quand on a la chance de pouvoir de temps en temps se déplacer, entre Munich, Vienne, Paris en particulier, on peut retrouver la qualité proposée au Met (sans parler d’une plus grande variété de titres).
Il est vrai que NY offre l’avantage de tout condenser au même endroit !

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3290
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Saison 2018-19 MET

Message par micaela » 15 févr. 2018, 22:17

Je remarque que , à part 5 titres (les 3 Mozart, les Carmélites et Marnie) , la programmation se concentre sur une période d'à peu près 3/4 de siècle (du Donizetti-1840 au Bartók -1918). C'est la deuxième moitié du XIXème siècle qui se taille la part du lion.
Satisfaction : 6 opéras en français . C'est presque autant (voire un peu plus -en proportion) qu'à l'ONP.
Pour ce qui est de juger d'après les retransmissions, c'est le moyen d'accès aux productions du Met pour beaucoup ici, qui n'ont pas la possibilité (pour différentes raisons) d'aller sur place.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4263
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Saison 2018-19 MET

Message par David-Opera » 15 févr. 2018, 22:19

micaela a écrit :
15 févr. 2018, 22:17
Satisfaction : 6 opéras en français . C'est presque autant (voire un peu plus -en proportion) qu'à l'ONP;
J'aurais même envie de dire que c'est la seule prise de risque, mais, 3 représentations seulement pour Dialogues des Carmélites, même le TCE n'a pas proposé aussi peu.

houppelande
Ténor
Ténor
Messages : 519
Enregistré le : 01 juil. 2011, 23:00

Re: Saison 2018-19 MET

Message par houppelande » 15 févr. 2018, 22:29

C'est logique. Dans Dialogues, la prosodie française et la force et la beauté du texte sont au moins aussi importants que la musique ; ces choses s'apprécient quand même moins facilement devant un public anglophone que devant un public francophone. Carmen et Samson ne présentent pas cette difficulté.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 52 invités