Faire le buzz : une stratégie payante ?

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 3883
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Faire le buzz : une stratégie payante ?

Message par David-Opera » 12 déc. 2017, 23:02

paco a écrit :
12 déc. 2017, 22:59
le Met est un contre-exemple de ton analyse car la chute catastrophique de fréquentation a commencé justement quand Gelb a voulu "moderniser" les productions...
Pas du tout, il a accompagné ce mouvement d'une augmentation du prix des places de 10% de trop, l'erreur est là.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21068
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Faire le buzz : une stratégie payante ?

Message par JdeB » 13 déc. 2017, 09:16

Prenons un exemple très récent. Dimanche dernier il y a eu à Versailles une représentation d'Alceste de Lully, en version de concert, qui a été permise par une dame qui voulait non pas créer le buzz autour d'elle (elle aurait trouvé cela fort vulgaire) mais s'offrir (et offrir à ses amis) un spectacle à l'Opéra royal de Versailles autour du musicien attitré du Roi-Soleil.
Ses amis et relations n'ont très probablement jamais entendu parler de C. Rousset et encore moins des solistes de la distribution, mais tous de Versailles, cela va sans dire.
Tout cela reste dans un cercle très restreint, dans un entre-soi qui est le contraire du buzz et qui montre que les vraies stars de nos jours ce sont les salles quand elles sont chargées d'histoire.

Bref, que cela soit moderne ou tradi, avec ou sans mise en scène, l'essentiel pour les mécènes c'est le cadre et la notoriété de l'institution qui programme, pas vraiment ce qu'elle programme ni avec qui.

D'accord avec Paco. L'impact des productions les plus commentées par les aficionados est très limité voire nul en dehors du microcosme.

Hier soir, en sortant du TCE après le concert Haendel de Fagioli, j'ai vu un couple de jeunes Black BG (25 ans environ) très lookés par de jeunes créateurs, assis à l'orchestre, qui faisaient une vidéo pour leurs followers devant le Plaza et le gars hurlait "C'est du délire, on vient d'entendre du Farinelli avenue Montaigne !!!" Il avait tout compris à destination de son public à lui...
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 10779
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Faire le buzz : une stratégie payante ?

Message par tuano » 13 déc. 2017, 10:10

Je suis sensible à vos sentiments sur la question et sur vos (contre) exemples.

Donc vous pensez que des productions non traditionnelles sont faites dans un réel but de renouveler le public voire d'honnêteté intellectuelle par rapport à ce que doit être le spectacle vivant (=toujours proposer du neuf, faire de l'avant-garde et non un musée) ?

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8840
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Faire le buzz : une stratégie payante ?

Message par Bernard C » 13 déc. 2017, 10:21

Faire de l'avant garde , c'est créer.
Pour cela il faut aller voir les nombreux opéras contemporains qui sont sont créés chaque année.
C'est ça le vrai neuf de l'époque..(. peut être.)

C'est pas repasser un nième coup de pinceau sur la Joconde pour lui faire un lifting.

Bernard
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 3883
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Faire le buzz : une stratégie payante ?

Message par David-Opera » 13 déc. 2017, 11:05

tuano a écrit :
13 déc. 2017, 10:10
Donc vous pensez que des productions non traditionnelles sont faites dans un réel but de renouveler le public voire d'honnêteté intellectuelle par rapport à ce que doit être le spectacle vivant (=toujours proposer du neuf, faire de l'avant-garde et non un musée) ?
Oui, car on ne renouvellera pas le public avec de l'ancien poussiéreux. Ces œuvres ont été créées dans un contexte donné, mais pour justifier qu'elles plaisent à un large public d'aujourd'hui, et faire que les salles soient largement remplies, le but n'est pas de transformer à 100% toutes les productions, mais d'en choisir certaines pour offrir des lectures radicalement différentes.

Perseo
Soprano
Soprano
Messages : 73
Enregistré le : 02 mars 2014, 15:30

Re: Faire le buzz : une stratégie payante ?

Message par Perseo » 13 déc. 2017, 11:23

Rubens et Titien sont-ils un obstacle au renouvellement du public des musées ?
Ou au contraire un atout inestimable pour ce même dessein ?

paco
Basse
Basse
Messages : 7967
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Faire le buzz : une stratégie payante ?

Message par paco » 13 déc. 2017, 11:27

Perseo a écrit :
13 déc. 2017, 11:23
Rubens et Titien sont-ils un obstacle au renouvellement du public des musées ?
Ou au contraire un atout inestimable pour ce même dessein ?
Bien vu ! :D

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 3883
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Faire le buzz : une stratégie payante ?

Message par David-Opera » 13 déc. 2017, 11:28

Perseo a écrit :
13 déc. 2017, 11:23
Rubens et Titien sont-ils un obstacle au renouvellement du public des musées ?
Ou au contraire un atout inestimable pour ce même dessein ?
Ils sont indispensables à un musée car c'est sa fonction même.
Mais l'opéra est de l'art vivant, certainement pas un musée, même si certains spectateurs le considèrent ainsi. Ces spectateurs restent cependant minoritaires.

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1973
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Faire le buzz : une stratégie payante ?

Message par Adalbéron » 13 déc. 2017, 11:31

Aïe, ça c'est compliqué. Vous verrez que l'expo de la fondation Vuitton avec les œuvres du MOMA va faire plus d'entrées que l'expo Rubens ou même l'expo Gauguin.
Vermeer avait bien marché l'an dernier, mais le Louvre était si peu confiant qu'une demie exposition avait été organisée, couplée avec une demie autre sur Valentin de Boulogne.
« Life’s but a walking shadow, a poor player / That struts and frets his hour upon the stage / And then is heard no more. It is a tale / Told by an idiot, full of sound and fury, / Signifying nothing. »
— Shakespeare, Macbeth

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21068
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Faire le buzz : une stratégie payante ?

Message par JdeB » 13 déc. 2017, 11:34

David-Opera a écrit :
13 déc. 2017, 11:28
Mais l'opéra est de l'art vivant, certainement pas un musée, même si certains spectateurs le considèrent ainsi. Ces spectateurs restent cependant minoritaires.
tu en es sûr ?

Moi je crois que ce qui est important c'est d'alterner dans une même saison du tradi et de l'avant-garde (c'est pour cela que je vais en province et à Liège régulièrement)

Si on revient aux programmateurs, c'est bien certains que s'ils veulent se faire un nom et percer ils ne peuvent pas faire dans le tradi. La directrice de Montpellier me disait en prenant ses fonctions "seule la rareté nous permettra d'exister (j'imagine médiatiquement) et n'a programmé que ouvrages rares montés par des metteuses en scène branchées. Mais les salles se sont vidées, la Région a pris peur, elle a du faire un grand virage et mettre à l'affiche des tubes cette saison (Nabucco, Carmen et Chauve-Souris)
Tout un public qui a préféré "aller au Met" comme ils disent reviendra donc mais on voyant les productions va peut-être repartir illico presto...Pourtant il s'agit d'un public habitué depuis 1985 à voir des raretés et des mises en décalées mais quelque chose a changé depuis.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 36 invités