Le repas des 15 ans d'ODB

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3562
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Le repas des 15 ans d'ODB

Message par micaela » 05 mars 2018, 14:32

Partante aussi pour le 10 juin .
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
undamaris
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 158
Enregistré le : 01 mai 2007, 23:00

Re: Le repas des 15 ans d'ODB

Message par undamaris » 05 mars 2018, 17:52

Asvo a écrit :
05 mars 2018, 07:54
Merci pour ce moment.
:lol:
euh... y a un sous-entendu ?
nous sommes des sans dents, c'est ça ??

romance
Ténor
Ténor
Messages : 705
Enregistré le : 25 mars 2010, 00:00
Contact :

Re: Le repas des 15 ans d'ODB

Message par romance » 05 mars 2018, 18:04

undamaris a écrit :
05 mars 2018, 17:52
Asvo a écrit :
05 mars 2018, 07:54
Merci pour ce moment.
:lol:
euh... y a un sous-entendu ?
nous sommes des sans dents, c'est ça ??
A bien y réfléchir, je ne le pense pas. Asvo ne pouvait s'en apercevoir. Il nous tournait le dos... :|

Avatar du membre
Adalbéron
Basse
Basse
Messages : 2337
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Le repas des 15 ans d'ODB

Message par Adalbéron » 05 mars 2018, 19:46

Une dent contre valery, peut-être ?

Il y a beaucoup de membres que je n'ai pas pu voir ou avec qui je n'ai pas pu discuter, c'est bien dommage, mais c'était un moment sympatique (même si j'étais un peu dans les brumes). Merci à toutes et tous ! :D
« Life’s but a walking shadow, a poor player / That struts and frets his hour upon the stage / And then is heard no more. It is a tale / Told by an idiot, full of sound and fury, / Signifying nothing. »
— Shakespeare, Macbeth

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3574
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Le repas des 15 ans d'ODB

Message par Loïs » 05 mars 2018, 20:12

Adalbéron a écrit :
05 mars 2018, 19:46
(même si j'étais un peu dans les brumes).
Ah ces jeunes , ça boit un Kir en apéro et après cela plane tout l'après-midi

Avatar du membre
Asvo
Ténor
Ténor
Messages : 806
Enregistré le : 05 févr. 2011, 00:00
Contact :

Re: Le repas des 15 ans d'ODB

Message par Asvo » 05 mars 2018, 21:32

romance a écrit :
05 mars 2018, 18:04
undamaris a écrit :
05 mars 2018, 17:52
Asvo a écrit :
05 mars 2018, 07:54
Merci pour ce moment.
:lol:
euh... y a un sous-entendu ?
nous sommes des sans dents, c'est ça ??
A bien y réfléchir, je ne le pense pas. Asvo ne pouvait s'en apercevoir. Il nous tournait le dos... :|
J'ai passé une bonne partie du repas à discuter avec Valery *, il fallait que je lui rende hommage.

(*pas Gergiev, il n'avait même pas de cure dents à m'offrir à la fin du repas)

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10905
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Le repas des 15 ans d'ODB

Message par HELENE ADAM » 06 mars 2018, 00:35

Loïs a écrit :
05 mars 2018, 20:12
Adalbéron a écrit :
05 mars 2018, 19:46
(même si j'étais un peu dans les brumes).
Ah ces jeunes , ça boit un Kir en apéro et après cela plane tout l'après-midi
Je suis témoin qu'il n'a pas touché autre chose que le jus d'orange :lol: (je n'ai regardé ce qu'il y avait mis...)


PS : le 10 juin je n'en serai pas.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

valery
Ténor
Ténor
Messages : 749
Enregistré le : 13 mars 2003, 00:00

Re: Le repas des 15 ans d'ODB

Message par valery » 06 mars 2018, 06:56

Asvo a écrit :
05 mars 2018, 21:32
J'ai passé une bonne partie du repas à discuter avec Valery *, il fallait que je lui rende hommage.
Ouf ! Moi aussi j'ai passé un excellent déjeuner avec mes voisin(e)s de table et celles et ceux des autres tablées que j'ai pu croiser.
Je ne sais pas vous, mais se retrouver en compagnie d'autres mordus d'opéra et de musique, c'est un peu comme une réunion d'alcooliques anonymes :lol: : on peut parler de son vice sans crainte d'être jugé. Dire qu'on a entendu et apprécié tel ou telle artiste à tel endroit dans tel rôle en telle année pourrait vraiment passer pour du snobisme, la cuistrerie du m'as-tu-vu qui la ramène. Alors qu'avec les ODBiens, ma passion pathologique paraît (presque) normale ! :eyes:

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3574
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Le repas des 15 ans d'ODB

Message par Loïs » 06 mars 2018, 09:05

valery a écrit :
06 mars 2018, 06:56
Alors qu'avec les ODBiens, ma passion pathologique paraît (presque) normale ! :eyes:
Image

romance
Ténor
Ténor
Messages : 705
Enregistré le : 25 mars 2010, 00:00
Contact :

Re: Le repas des 15 ans d'ODB

Message par romance » 06 mars 2018, 11:01

valery a écrit :
06 mars 2018, 06:56
Asvo a écrit :
05 mars 2018, 21:32
J'ai passé une bonne partie du repas à discuter avec Valery *, il fallait que je lui rende hommage.
Ouf ! Moi aussi j'ai passé un excellent déjeuner avec mes voisin(e)s de table et celles et ceux des autres tablées que j'ai pu croiser.
Je ne sais pas vous, mais se retrouver en compagnie d'autres mordus d'opéra et de musique, c'est un peu comme une réunion d'alcooliques anonymes :lol: : on peut parler de son vice sans crainte d'être jugé. Dire qu'on a entendu et apprécié tel ou telle artiste à tel endroit dans tel rôle en telle année pourrait vraiment passer pour du snobisme, la cuistrerie du m'as-tu-vu qui la ramène. Alors qu'avec les ODBiens, ma passion pathologique paraît (presque) normale ! :eyes:
Bien-sûr, on parle de celui ou celle qu'on a entendu ici ou là, pour situer l'endroit et le moment, pas pour frimer. Ce qui compte à nos yeux, c'est ce qui a été donné ce jour-là, à cet endroit, ds cette oeuvre, pas le fait que le quidam que je suis se soit déplacé pour nourrir sa passion. Tout récemment, on est allé à Avignon, puis de là à Saint-Etienne, pause à Lyon pour le boulot sur la route du retour, et direction Nice avec opéra à la clef. Et puis, le fait de découvrir un Opéra où on n'a jamais mis les pieds a, je trouve, quelque chose de fascinant. Au plaisir de la représentation s'ajoute le plaisir de vivre un moment de l'histoire du lieu. C'est magique. Et bien-sûr, on a envie de partager ces moments avec des mordus d'opéra ; les non passionnés ne comprennent pas vraiment (toujours) ces ressentis.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : HELENE ADAM et 57 invités