Agression sexuelle au 1er rang du 1er balcon à Bastille pendant le 1er acte de La Walkyrie !?

Actualité, potins, débats.
Répondre
Verdiprati
Ténor
Ténor
Messages : 508
Enregistré le : 09 août 2004, 23:00

Agression sexuelle au 1er rang du 1er balcon à Bastille pendant le 1er acte de La Walkyrie !?

Message par Verdiprati » 20 oct. 2017, 13:11

http://www.lexpress.fr/actualite/politi ... 54086.html
http://www.itinera-magica.com/moi-aussi/

La troisième agression, ou comment j’ai été agressée par un ancien ministre

Ce n’est pas la « pire », mais celle qui m’a intellectuellement le plus ébranlée. Parce que les deux premières fois, je me disais que c’était peut-être ma faute. Je n’avais pas su dire non. Je n’avais qu’à prendre une veste.

Mais cette fois-là, j’ai compris que ça pouvait arriver à n’importe quelle femme, dans n’importe quelle circonstance, que personne n’était à l’abri.

Il faut que je vous détaille le contexte, pour que vous compreniez à quel point c’était inouï, à quel point cela révèle le sentiment d’impunité des prédateurs, et tout particulièrement, des prédateurs puissants.

J’avais vingt-ans. A cette époque, mon père était ministre. Il était très exposé médiatiquement, et je souffrais beaucoup de cette attention extrême, de ce climat polémique qui rôdait tout le temps autour de lui, de ma famille, et j’aurais mille fois préféré l’anonymat. Mais le seul privilège de ministre qui me consolait, le seul dont lequel j’étais heureuse de bénéficier, c’était l’opéra. Le merveilleux opéra de Paris invitait régulièrement les ministres à assister aux représentations, et mon père, qui connaît mon amour pour l’art lyrique, me faisait souvent bénéficier de la deuxième invitation. L’y accompagner était une joie immense. Ce soir-là, nous allions voir un Wagner à l’opéra Bastille (était-ce Parsifal ? était-ce le Ring ?), et j’étais aux anges. Mais mon père a eu une urgence à gérer, et n’a pu me rejoindre qu’à l’entracte. Du coup, les sièges étaient rebattus, et quelqu’un s’est assis à ma droite, là où mon père aurait dû être.

Je ne sais pas si vous connaissez l’opéra Bastille. Dans cette immense et magnifique salle, une rangée est considérée comme la « rangée VIP ». C’est la catégorie Optima, la première rangée du premier balcon, en plein milieu de la salle (et non pas devant la scène), avec personne devant vous sur plusieurs mètres. C’est la rangée la plus exposée, où on voit aussi bien qu’on est vu. Les ministres, les hautes personnalités, les stars, sont toujours placés là, et c’était un immense bonheur pour moi de pouvoir en bénéficier. J’insiste là-dessus pour expliquer que ce ne sont pas des places discrètes, où on serait caché dans l’ombre. Ce sont des places où tout le monde sait qui vous êtes et voit ce que vous faites.

Un vieux monsieur à l’air éminemment respectable s’assoit donc à ma droite. Son épouse est à sa droite à lui. J’insiste. Son épouse est là. La représentation commence. Et au bout de dix minutes, le vieux monsieur a sa main sur ma cuisse. Je me dis qu’il doit être très âgé, perturbé. Je le repousse gentiment. Il recommence. Rebelote. Une troisième fois. Il commence à remonter ma jupe. Il glisse sa main à l’intérieur de ma cuisse, remonte vers mon entrejambe. J’enlève sa main plus fermement et je pousse un cri d’indignation étouffé, bouche fermée. Tout le monde me regarde. Il arrête. Dix minutes plus tard, il recommence. Je lui plante mes ongles dans la main. C’est un combat silencieux, grotesque, en plein opéra Bastille. Wagner sur scène, le vieux pervers contre la gamine en pantomime dans la salle.

A l’entracte, mon père arrive. Je le vois soucieux, je ne veux pas le stresser davantage. J’ai peur qu’il aille casser la gueule du type en plein opéra et qu’on ne puisse pas finir la représentation. C’est bête, mais je me tais aussi par respect pour sa femme assise à côté de lui – je ne veux pas l’exposer à cette humiliation. Je ne dis rien à mon père. Mais je change de place, et je demande à son officier de sécurité : « Pouvez-vous me dire qui est cet homme ? » Cinq minutes plus tard, il me donne la réponse, je cherche sur Google, je vérifie. C’est bien lui. Et je suis estomaquée.

C’est un ancien ministre de Mitterrand, membre de plusieurs gouvernements, qui a occupé des fonctions régaliennes, qui est une grande figure de gauche, décoré de l’Ordre national du mérite et de plusieurs autres Ordres européens. Une statue vivante. La représentation recommence, je suis tranquille, mais je n’arrive pas à me concentrer sur la mort des Dieux et les vocalises de la cantatrice.
Je repasse en boucle ce qui vient de se passer. Je suis fille d’un ministre en exercice, dans la rangée VIP d’un des lieux les plus huppés de la capitale, en pleine lumière. L’homme assis à côté de moi a occupé les plus hautes fonctions de l’Etat, est unanimement respecté, et accompagné de son épouse. Et il m’a agressée pendant tout un premier acte, malgré ma résistance vigoureuse.


philipppe
Ténor
Ténor
Messages : 919
Enregistré le : 17 févr. 2005, 00:00

Re: Agression sexuelle au 1er rang du 1er balcon à Bastille pendant le 1er acte de La Walkyrie !?

Message par philipppe » 29 oct. 2017, 19:15

Le rang VIP n est pas au milieu du parterre ?

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1270
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Parīze

Re: Agression sexuelle au 1er rang du 1er balcon à Bastille pendant le 1er acte de La Walkyrie !?

Message par Hiero von Stierkopf » 29 oct. 2017, 19:54

Il s'agit en fait du bloc central du rang 15.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

Avatar du membre
zigfrid
Baryton
Baryton
Messages : 1181
Enregistré le : 14 janv. 2009, 00:00
Contact :

Re: Agression sexuelle au 1er rang du 1er balcon à Bastille pendant le 1er acte de La Walkyrie !?

Message par zigfrid » 30 oct. 2017, 14:21

elle ne pouvait pas lui coller une baffe et s'expliquer à l'entracte? bon et j'en ai ma claque de ces témoignagnes qui réaparaissent 30 ans après; je n'en peux plus d'entendre parler de ca continuellement aux infos.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8767
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Agression sexuelle au 1er rang du 1er balcon à Bastille pendant le 1er acte de La Walkyrie !?

Message par Bernard C » 30 oct. 2017, 15:21

Toutes les femmes n'ont pas la force d'Alice dans Falstaff et ne peuvent balancer leur agresseur dans la Tamise.

E mostreremo all’uom che l’allegria
D’oneste donne ogni onestà comporta.
Fra le femine quella è la più ria
Che fa la gattamorta

Alice II 2

B.
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

romance
Ténor
Ténor
Messages : 689
Enregistré le : 25 mars 2010, 00:00
Contact :

Re: Agression sexuelle au 1er rang du 1er balcon à Bastille pendant le 1er acte de La Walkyrie !?

Message par romance » 30 oct. 2017, 15:52

Dans certains cas, il ne s'agit pas de force, mais de réactivité. Une paire de baffes ne se réfléchit pas et calme certaines ardeurs.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8767
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Agression sexuelle au 1er rang du 1er balcon à Bastille pendant le 1er acte de La Walkyrie !?

Message par Bernard C » 30 oct. 2017, 16:03

romance a écrit :
30 oct. 2017, 15:52
Dans certains cas, il ne s'agit pas de force, mais de réactivité. Une paire de baffes ne se réfléchit pas et calme certaines ardeurs.
C'est de cette force là effectivement dont je parle..ou sans en venir aux mains une solide répartie menaçante bien sentie.

B.
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
Efemere
Baryton
Baryton
Messages : 1772
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: Agression sexuelle au 1er rang du 1er balcon à Bastille pendant le 1er acte de La Walkyrie !?

Message par Efemere » 30 oct. 2017, 16:31

Pas facile ou impossible pour nombre de (jeunes) filles-femmes de réagir et-ou user de la force mentale et-ou physique...

[Edit  – J'ai enlevé l'« anecdote » que j'avais mise].

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 9038
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Agression sexuelle au 1er rang du 1er balcon à Bastille pendant le 1er acte de La Walkyrie !?

Message par HELENE ADAM » 30 oct. 2017, 17:03

Pas sûr que ce fil ait sa place dans un forum comme celui-ci....
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre,je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 31 invités