« Un opéra fait d'orgasmes »

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1573
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

« Un opéra fait d'orgasmes »

Message par Adalbéron » 13 sept. 2017, 19:02

« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6569
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: « Un opéra fait d'orgasmes »

Message par MariaStuarda » 13 sept. 2017, 19:24

Adalbéron a écrit :
13 sept. 2017, 19:02
Attention, c'est gênant...

https://www.francemusique.fr/actualite- ... lles-37081
Moi je trouve ça jouissif :Jumpy:
Ça démontre surtout que les pays nordiques sont plus libérés que nous sur la question du sexe. La même vidéo pour l'Opéra de Paris (et encore mieux le TCE :yikes:) ferait un sacré pataquès :lol:

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 3652
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: « Un opéra fait d'orgasmes »

Message par David-Opera » 13 sept. 2017, 20:14

Turandot est quand même l'histoire d'une femme violée dans son enfance et qui se venge en faisant décapiter tous ses prétendants, ces vidéos sont toutes à fait décalées par rapport à l'oeuvre.

Il suffisait d'utiliser l'ouverture de Tannhaüser ou bien la scène d'amour entre Katerina Ismaïlova et Sergueï, et là on est dans le sujet.

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1573
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: « Un opéra fait d'orgasmes »

Message par Adalbéron » 13 sept. 2017, 20:29

Ou l'introduction du Rosenkavalier... :mrgreen:

Il y a un court-métrage sur la 3e Scène qui est très osée, mais c'est un animé.
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 3652
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: « Un opéra fait d'orgasmes »

Message par David-Opera » 13 sept. 2017, 20:34

Le Forsythe?

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6569
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: « Un opéra fait d'orgasmes »

Message par MariaStuarda » 13 sept. 2017, 20:41

David-Opera a écrit :
13 sept. 2017, 20:14
Turandot est quand même l'histoire d'une femme violée dans son enfance et qui se venge en faisant décapiter tous ses prétendants, ces vidéos sont toutes à fait décalées par rapport à l'oeuvre.
Si c'était Lissner qui avait commis cela, tu aurais adoré :mrgreen:

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 3652
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: « Un opéra fait d'orgasmes »

Message par David-Opera » 13 sept. 2017, 20:49

Ah! mais ces vidéos sont très bien, mais vont mieux avec d'autres thèmes d'opéras.

Krzyzstof Warlikowski avait ouvert Don Giovanni, à La Monnaie de Bruxelles, avec un film porno stylisé, et c'était également très signifiant.

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8541
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: « Un opéra fait d'orgasmes »

Message par Bernard C » 13 sept. 2017, 21:08

Adalbéron a écrit :
13 sept. 2017, 19:02
Attention, c'est gênant...

https://www.francemusique.fr/actualite- ... lles-37081
Oui , enfin le Folkoperan c'est un micro Opéra à Stockholm dans un ancien cinoche , l'antithèse affichée du Kungliga Operan ...ça n'a rien de bien extra ordinaire comme provoc, c'est dans les gènes du Folk qui ne vit que de ça ; du nu dans tout le répertoire en suédois , avec des chanteurs en freelance .

B.

Ceci dit l'article de FM est curieux ...le Folk n'a pas réellement besoin de "faire le buzz pour remplir la salle" , il est toujours plein et c'est guère plus audacieux que n'importe lequel des trailer qu'il publie sur ses spectacles .

par exemple sa Traviata il y a 2-3 ans :

https://www.youtube.com/watch?v=DNjxEmPuXD8

C'est autrement plus "interpellant " :mrgreen:
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8541
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: « Un opéra fait d'orgasmes »

Message par Bernard C » 13 sept. 2017, 21:29

j'aime bien aussi ce Requiem de Mozart , c'est pas orgasmique , mais c'est très significatif de ce qui unit toutes les mises en scènes ( presque ) "contemporaines " : la régression vers les pulsions infantiles :

https://www.youtube.com/watch?v=gldMgfTq4gU

B.
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2351
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: « Un opéra fait d'orgasmes »

Message par micaela » 13 sept. 2017, 21:59

David-Opera a écrit :
13 sept. 2017, 20:14
Turandot est quand même l'histoire d'une femme violée dans son enfance et qui se venge en faisant décapiter tous ses prétendants, ces vidéos sont toutes à fait décalées par rapport à l'oeuvre.

Il suffisait d'utiliser l'ouverture de Tannhaüser ou bien la scène d'amour entre Katerina Ismaïlova et Sergueï, et là on est dans le sujet.
Si je me souviens bien, e n'est pas Turandot qui a été violée, mais une autre princesse ( violée et tuée, je crois) . Pour ne pas subir le même sort, Turandot fait en sorte d'éloigner tous les prétendants, avec ces épreuves dont ils ne se sortent pas. C'est totalement déplacé par rapport au thème de l'opéra (une femme qui refuse l''amour). Ca aurait en effet mieux convenu à Katarina Ismaiiova, voire à Carmen. Et encore mieux à Lulu...
Bon admettons, le but étant plus de faire un court métrage avec un air de Turandot "joué" à l'aide de cris et soupirs orgasmiques, plutôt qu'une bande-annonce du spectacle. Pourquoi pas, mais c'est manqué, on ne reconnaît pas grand chose. Un coup pour rien. C'est plus inutile que choquant (personnellement, j'ai trouvé ça plutôt marrant).
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : NiklausVogel et 30 invités