Pierre Bergé (1930-2017)

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
Piem67
Baryton
Baryton
Messages : 1948
Enregistré le : 28 févr. 2005, 00:00
Localisation : Strasbourg

Re: Pierre Bergé (1930-2017)

Message par Piem67 » 09 sept. 2017, 15:32

J'imagine que certains d'entre vous ont vu les 2 films consacrés à Yves Saint-Laurent. Je sais que Pierre Bergé n'a pas donné son aval à celui de Jalil Lespert car trop éloigné de la réalité (je crois) et pas assez "biopic" (c'est pourtant le plus intéressant à mon goût). Bergé est joué dans celui de Bonnello par Guillaume Gallienne (fabuleux, comme d'habitude) et dans celui de Jalil Lespert par Jérémie Rénier (fabuleux comme d'habitude)...

dongio
Baryton
Baryton
Messages : 1286
Enregistré le : 05 nov. 2006, 00:00
Contact :

Re: Pierre Bergé (1930-2017)

Message par dongio » 09 sept. 2017, 15:53

En fait c'est le contraire : Bergé a adoubé le film de Lespert avec Niney et Galienne, prêtant même les "vraies" robes des collections pour le film alors qu'il avait tenté de s'opposer au film de Bonnello avec Uliel et Reigner.
Je sais bien que la mort lave plus blanc mais à côté d'aspects fascinants et devant lesquels je m'incline volontiers, Pierre Bergé était aussi un être dont la face sombre était (biiiip)....Comme disait Alain Minc dans un article au moment de sa mort , PB "chassait en meute" et quand on était de sa meute il était fidèle et généreux . Autrement...

Avatar du membre
Piem67
Baryton
Baryton
Messages : 1948
Enregistré le : 28 févr. 2005, 00:00
Localisation : Strasbourg

Re: Pierre Bergé (1930-2017)

Message par Piem67 » 09 sept. 2017, 15:57

dongio a écrit :
09 sept. 2017, 15:53
En fait c'est le contraire : Bergé a adoubé le film de Lespert avec Niney et Galienne, prêtant même les "vraies" robes des collections pour le film alors qu'il avait tenté de s'opposer au film de Bonnello avec Uliel et Reigner.
Je sais bien que la mort lave plus blanc mais à côté d'aspects fascinants et devant lesquels je m'incline volontiers, Pierre Bergé était aussi un être dont la face sombre était (biiiip)....Comme disait Alain Minc dans un article au moment de sa mort , PB "chassait en meute" et quand on était de sa meute il était fidèle et généreux . Autrement...
Ah oui, pardon, j'ai inversé les réalisateurs.
Oui, ce que tu dis fort justement des 2 visages de Bergé rejoint ce qui s'est dit de lui dans le Classic club de ce vendredi...!

Avatar du membre
Franz Muzzano
Ténor
Ténor
Messages : 805
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: Pierre Bergé (1930-2017)

Message par Franz Muzzano » 09 sept. 2017, 16:25

dongio a écrit :
09 sept. 2017, 15:53
En fait c'est le contraire : Bergé a adoubé le film de Lespert avec Niney et Galienne, prêtant même les "vraies" robes des collections pour le film alors qu'il avait tenté de s'opposer au film de Bonnello avec Uliel et Reigner.
Je sais bien que la mort lave plus blanc mais à côté d'aspects fascinants et devant lesquels je m'incline volontiers, Pierre Bergé était aussi un être dont la face sombre était (biiiip)....Comme disait Alain Minc dans un article au moment de sa mort , PB "chassait en meute" et quand on était de sa meute il était fidèle et généreux . Autrement...
Merci...Il ne faudrait tout de même pas trop crier "Sancto subito".
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

DieFeen
Alto
Alto
Messages : 468
Enregistré le : 21 mai 2005, 23:00

Re: Pierre Bergé (1930-2017)

Message par DieFeen » 09 sept. 2017, 16:57

dongio a écrit :
09 sept. 2017, 15:53

Je sais bien que la mort lave plus blanc mais à côté d'aspects fascinants et devant lesquels je m'incline volontiers, Pierre Bergé était aussi un être dont la face sombre était (biiiip)....Comme disait Alain Minc dans un article au moment de sa mort , PB "chassait en meute" et quand on était de sa meute il était fidèle et généreux . Autrement...
ENFIN !! Merci d'oser.

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1487
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Pierre Bergé (1930-2017)

Message par Adalbéron » 09 sept. 2017, 17:07

Oui, il fallait.
J'avoue que je n'ai pas compris d'abord pourquoi une rubrique avait été ouverte ici, mais ça a permis de revenir sur ses activités à l'ONP.
Et oui, Bergé a condamné le film de Bonello, le jugeant d'ailleurs « homophobe », film à mon humble avis incroyable, un de mes plus grands souvenirs de cinéma — alors je n'arrive pas à voir autrement le film de Lespert que comme un biopic sympathique avec certes de bons acteurs.
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Avatar du membre
Piem67
Baryton
Baryton
Messages : 1948
Enregistré le : 28 févr. 2005, 00:00
Localisation : Strasbourg

Re: Pierre Bergé (1930-2017)

Message par Piem67 » 09 sept. 2017, 17:13

Adalbéron a écrit :
09 sept. 2017, 17:07
Et oui, Bergé a condamné le film de Bonello, le jugeant d'ailleurs « homophobe », film à mon humble avis incroyable, un de mes plus grands souvenirs de cinéma — alors je n'arrive pas à voir autrement le film de Lespert que comme un biopic sympathique avec de bons acteurs.
Je partage tout à fait ton avis. Le film de Lespert est remarquablement joué mais reste un biopic classique, celui de Bonello est bien plus créatif, imaginatif, tout aussi remarquablement joué et m'a, comme toi, beaucoup marqué.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20384
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Pierre Bergé (1930-2017)

Message par JdeB » 09 sept. 2017, 17:31

Piem67 a écrit :
09 sept. 2017, 17:13
Adalbéron a écrit :
09 sept. 2017, 17:07
Et oui, Bergé a condamné le film de Bonello, le jugeant d'ailleurs « homophobe », film à mon humble avis incroyable, un de mes plus grands souvenirs de cinéma — alors je n'arrive pas à voir autrement le film de Lespert que comme un biopic sympathique avec de bons acteurs.
Je partage tout à fait ton avis. Le film de Lespert est remarquablement joué mais reste un biopic classique, celui de Bonello est bien plus créatif, imaginatif, tout aussi remarquablement joué et m'a, comme toi, beaucoup marqué.
moi aussi ! Le film de Bonello est vraiment un film d’auteur, avec un vrai souffle et un sens esthétique terriblement baroque et abouti qui m'a bluffé, l'autre beaucoup mois.

Bien sûr que Pierre Bergé avait beaucoup de zones d'ombre, certaines très noires paraît-il... Mais ce n''est pas le lieu pour instruire son procès post mortem.
Un ami qui a longtemps travaillé pour lui me disait "son drame était de ne pas avoir pu devenir un artiste". J'ai pensé à certains confrères critiques :lol:

Contentons-nous ici d'évoquer ce qui le reliait à l'art lyrique. Merci
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20384
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Pierre Bergé (1930-2017)

Message par JdeB » 09 sept. 2017, 17:34

PlacidoCarrerotti a écrit :
09 sept. 2017, 09:48
JdeB a écrit :
09 sept. 2017, 09:08
PlacidoCarrerotti a écrit :
09 sept. 2017, 09:06
Il n'existe pas d'archives des Lundis de l'Athénée à ma connaissance.
Je dis ça je dis rien ;-)
tu veux que je fasse un dossier ?
Ce serait une bonne idée ! Je ne pense pas qu'on puisse attendre quoique ce soit de quiconque maintenant. J'imagine mal une fondation Bergé entreprendre ce travail : ce n'est pas le style de la maison.
On pourrait même essayer de compléter avec les compositeurs au programme.
Un travail pour les chercheurs ;-)
Alors menons à bien ce dossier collectivement !

http://odb-opera.com/viewtopic.php?f=12 ... 80#p324780
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Verdiprati
Alto
Alto
Messages : 489
Enregistré le : 09 août 2004, 23:00

Re: Pierre Bergé (1930-2017)

Message par Verdiprati » 11 sept. 2017, 02:13

Désolé d'être hors sujet.
JdeB a écrit :
09 sept. 2017, 08:21
dge a écrit :
08 sept. 2017, 22:28
On peut déplorer ou non le départ de Barenboim, je pense que ce clash a beaucoup nui à l'attractivité du nouvel opéra Bastille pour ce qui est des artistes.
La programmation de Bergé était loin des promesses faites avant son arrivée. Mais ces promesses auraient elles pu se réaliser budgétairement...?
oui, on peut se poser la question car ils étaient fastueux. Certains des projets de DB pour Bastille ont été repris au Châtelet, notamment ceux avec Chéreau (Wozzeck, ...) ou à Salzbourg (Don Giovanni, toujours Chéreau) et à Berlin.
Je ne regrette Barenboim ni comme directeur ni comme musicien.
Ce qu'a fait Barenboim pour la programmation prévue, c'est rassembler les valeurs sûres que sont les artistes chics et vaguement modernes de son cercle.

Je sais que le vedettariat marche parfois sur scène, mais ce n'est pas tout à fait ce que j'attends de la direction de l'ONP qui cherche toujours son identité ( répertoire ou festival permanent ? repertoire du 19e français ? dramaturgie expérimentale ? etc. ).

Et finalement on a réussi JdeB comme moi à voir tous ces deux spectacles-phare du projet Barenboim, Wozzeck et Don Giovanni, ailleurs même avec l'orchestre plus apte à ce répertoire...
Je crois que Pelléas de Boulez et Stein était aussi d'origine Barenboim, il a été finalement donné à Cardiff et au Châtelet. Probablement Moïse et Aaron de Boulez et Stein donné à Amsterdam et Salzbourg aussi.
Si je m'en souviens bien, la trilogie da Ponte avec Barenboim et Chéreau était aussi dans le projet. Figaro de Chéreau n'a jamais eu lieu. Et les Wagner avec Barenboim et Kupfer qui se sont réalisés à Berlin.

Lissner a également fait à peu près la meme chose ( Rassembler les valeurs sûres du sphère chic et moderne ) au Châtelet et ça a marché assez souvent.
Je me rappelle que Mortier disait à la radio, « Actuellement on donne le Chevalier à la rose au Châtelet dans la MES de Dresen. C'est une très grande erreur. C'est avoir entendu la réputaton du MES à Bruxelles et l'avoir engagé comme ça. Mais Dresen, c'est le grand réalisme de Janacek ! »
Mais il faut aussi noter que c'est Lissner qui a lancé les talents comme Braunschweig, Sobel et Nordey pour le lyrique.
Lissner continue la même recette à Bastille. Pour la saison 15-16 ça a fonctionné magistralement, mais la saison dernière non.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 30 invités