Pierre Bergé (1930-2017)

Actualité, potins, débats.
philipppe
Ténor
Ténor
Messages : 878
Enregistré le : 17 févr. 2005, 00:00

Re: Pierre Bergé (1930-2017)

Message par philipppe » 08 sept. 2017, 21:13

dge a écrit :
08 sept. 2017, 20:45
muriel a écrit :
08 sept. 2017, 17:42
C'est Barenboim
Qu'il a refusé de garder comme directeur musical de l'ONP.
Pourquoi déjà ?

Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2441
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Re: Pierre Bergé (1930-2017)

Message par dge » 08 sept. 2017, 21:32

philipppe a écrit :
08 sept. 2017, 21:13
dge a écrit :
08 sept. 2017, 20:45
muriel a écrit :
08 sept. 2017, 17:42
C'est Barenboim
Qu'il a refusé de garder comme directeur musical de l'ONP.
Pourquoi déjà ?
Si je me souviens bien, la raison invoquée était un désaccord artistique ( P.Bergé trouvait que le choeur n'était pas assez utilisé dans la programmation de la première saison) et puis on a avancé l'argument imparable du salaire de Barenboim.
En fait il s'agissait probablement d'une lutte de pouvoir.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12061
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Pierre Bergé (1930-2017)

Message par PlacidoCarrerotti » 08 sept. 2017, 22:17

D'un autre côté Badaboim voulait remplacer une partie des instruments de l'orchestre au motif que le son était trop français et que ça pouvait désarçonner les stars internationales de la baguette...
Son llmogeage ne fut pas une perte en ce qui me concerne.
En revanche Bergé ne fut pas du tout dans le fil de sa programmation à l'Athénée ce que j'avais trouvé dommage. Une programmation tristounette.
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2441
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Re: Pierre Bergé (1930-2017)

Message par dge » 08 sept. 2017, 22:28

On peut déplorer ou non le départ de Barenboim, je pense que ce clash a beaucoup nui à l'attractivité du nouvel opéra Bastille pour ce qui est des artistes.
La programmation de Bergé était loin des promesses faites avant son arrivée. Mais ces promesses auraient elles pu se réaliser budgétairement...?

Verdiprati
Alto
Alto
Messages : 489
Enregistré le : 09 août 2004, 23:00

Re: Pierre Bergé (1930-2017)

Message par Verdiprati » 09 sept. 2017, 00:23

Oui, il est clair que la maison à deux têtes avec le directeur musical trop ambitieux devient vite ingérable.
Le même scénario s'est répété entre Gall et Chung six ans plus tard sous le regard moqueur du monde entier.
En revanche Barenboim est sorti vainqueur total vis-à-vis de Mussbach à Lindenoper en 08.

Moi non plus je ne regrette ni Barenboim ni Chung.
A Bastille Bergé n'a pas été le directeur le plus brillant. Manque totale d'imagination pour la programmation pour exploiter la nouvelle salle à l'époque quand même le mieux équipée du monde malgré le dysfonctionnement technique permanent.
Pour moi sous son mandat il n'y avait que deux spectacles réussis : Lady Macbeth avec Engel et Chung malgré la distribution qui est loin d'être au top, et Die Soldaten de Kupfer et B. Kontarsky qui n'est, c'est vrai, que la vieille production classique achetée à Stuttgart.
Tous les deux exploitent pour une fois bien l'espace de Bastille.
Toutes les productions que Bergé a confiées aux cinéastes ( Konchalovsky, Polanski, Herzog, Schroeter ) étaient systématiquement le ratage.

En revanche ses Lundis musicaux étaient un RV sympa, qui nous a surtout permis d'entendre les artistes alors rares à Paris comme Olivero, Gencer, Scotto, Baker, Izzo d'Amico, Siepi etc.........et de jeunes chanteurs.
Et Bergé était toujours ( je crois ) là heureux.

En salle il manifestait sans réserve son enthousiasme franc pour Les Maîtres chanteurs de Régy au Châtelet et Don Giovanni de Haneke à Garnier qui étaient loin de faire l'unanimité.

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1484
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Pierre Bergé (1930-2017)

Message par Adalbéron » 09 sept. 2017, 02:03

Il allait encore à Bastille jusque récemment.
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20368
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Pierre Bergé (1930-2017)

Message par JdeB » 09 sept. 2017, 08:21

dge a écrit :
08 sept. 2017, 22:28
On peut déplorer ou non le départ de Barenboim, je pense que ce clash a beaucoup nui à l'attractivité du nouvel opéra Bastille pour ce qui est des artistes.
La programmation de Bergé était loin des promesses faites avant son arrivée. Mais ces promesses auraient elles pu se réaliser budgétairement...?
oui, on peut se poser la question car ils étaient fastueux. Certains des projets de DB pour Bastille ont été repris au Châtelet, notamment ceux avec Chéreau (Wozzeck, ...) ou à Salzbourg (Don Giovanni, toujours Chéreau) et à Berlin.

La volonté de DB de faire passer à tous les musiciens de l'orchestre une audition pour vérifier leur niveau a aidé PB dans son limogeage qui nous couta fort cher.
DB refusait la tutelle de Bergé qu'il jugeait incompétent.

oui, l'argument majeur de Bergé contre DB était son salaire de 7 millions de francs pour 4 mois de travail.

Bergé a aussi limogé Noureev au profit de Patrick Dupond comme directeur de la danse.

Notons que Pierre Bergé a été le seul directeur de l'Opéra à titre bénévole et sans chauffeur

Il existe une biographie:
Pierre Bergé, le faiseur d'étoiles par Béatrice Peyrani, Pygmalion, 2011, 380 pages
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20368
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Pierre Bergé (1930-2017)

Message par JdeB » 09 sept. 2017, 08:46

Verdiprati a écrit :
09 sept. 2017, 00:23

En revanche ses Lundis musicaux étaient un RV sympa, qui nous a surtout permis d'entendre les artistes alors rares à Paris comme Olivero, Gencer, Scotto, Baker, Izzo d'Amico, Siepi etc.........et de jeunes chanteurs.
Et Bergé était toujours ( je crois ) là heureux.
oui, parmi les artistes rares à Paris citons aussi, Sena Jurinac, H. Prey, Y. Minton, L. Nucci, Grubi, S. Jerusalem, M. Arroyo, F. Araiza, etc...et trois fois Podles (1984, 87; 88)
Il y avait aussi des jeunes remarquables comme F. Lott dès novembre 1982, C. Barbaux, M. Lagrange, A. Nafé, N. Stuzmann (avec FR Duchable), etc
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12061
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Pierre Bergé (1930-2017)

Message par PlacidoCarrerotti » 09 sept. 2017, 09:06

Il n'existe pas d'archives des Lundis de l'Athénée à ma connaissance.
Je dis ça je dis rien ;-)
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20368
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Pierre Bergé (1930-2017)

Message par JdeB » 09 sept. 2017, 09:08

PlacidoCarrerotti a écrit :
09 sept. 2017, 09:06
Il n'existe pas d'archives des Lundis de l'Athénée à ma connaissance.
Je dis ça je dis rien ;-)
tu veux que je fasse un dossier ?
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 34 invités