Les étoiles filantes

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
Piem67
Baryton
Baryton
Messages : 1948
Enregistré le : 28 févr. 2005, 00:00
Localisation : Strasbourg

Re: Les étoiles filantes

Message par Piem67 » 30 août 2017, 21:04

Je voudrais évoquer le baryton Gérard Théruel, qui a notamment enregistré dans Phaëton de Lully par Minkowski (où il est absolument renversant : beauté de la voix, clarté de la prononciation, un régal mais le personnage est payant). Je l'ai aussi vu incarner un splendide Pelléas (sans doute l'un des plus beaux que j'ai vus). J'ai l'impression que sa carrière n'a pas duré longtemps. S'est-il grillé la voix ? C'est en tout cas, à mon goût, une voix vraiment superbe et un chanteur plein de sensibilité.

Avatar du membre
Piem67
Baryton
Baryton
Messages : 1948
Enregistré le : 28 févr. 2005, 00:00
Localisation : Strasbourg

Re: Les étoiles filantes

Message par Piem67 » 30 août 2017, 21:06

On pourrait aussi évoquer Karen Huffstodt qui incarne une superbe Salomé dans la version française enregistrée par Nagano à Lyon (passionnante êt superbe version -réalisée par Strauss). A l'entendre (une vraie torche), on comprend qu'elle se soit esquintée la voix...

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2566
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Les étoiles filantes

Message par Loïs » 30 août 2017, 21:24

aroldo a écrit :
30 août 2017, 17:05
Bon, moi j'adore Plowright. J'aurais dû mal à expliquer exactement pourquoi. Sans doute la conjonction de "l'angélisme du timbre" (je ne sais plus de qui est l'expression), de l'impression d'ampleur et de la conviction qu'elle mettait dans ce qu'elle faisait. Je suis très sensible à son émission quand elle fait des notes filées, aussi. Cependant, de manière assez caractéristique, je n'ai pas écouté le Trouvère de Giulini depuis des siècles. Mais j'aime beaucoup La Forza de Sinopoli (remarquez, je suis vraiment le seul) et la Vestale chez Orfeo. Et puis pas mal de choses (dont Médée, où elle est en ruines mais où elle me fascine absolument) glanées sur le net et écoutées sur youtube.
elle m'avait beaucoup plus en Don Carlo à Londres par son engagement et une voix qui convenait assez (son absence d'aigu criante dans Trovatore n'étant plus en problème pour Elizabeth)
Depuis sa reconversion avec ce timbre qui est tout sauf séduisant, ce fur vraiment bien dans il Prigionero et Jenufa (mais bon à des années lumières de Rysaneck que j'ai vu dans ce rôle) ; pour la Mère Sup. on a frôlé le ridicule.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8653
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les étoiles filantes

Message par HELENE ADAM » 30 août 2017, 21:43

Je ne sais pas si quelqu'un a déjà cité le ténor Canadien Lance Ryan, baptisé en 2007 "one of the most sought-after heldentenors in the world today." Très recherché notamment pour le rôle de Siegfried qu'il a chanté à la Scala, à Munich, à Francfort, à Berlin, aux Proms de Londres, avant de devenir le titulaire pour le nouveau Ring de Bayreuth, mise en scène Castorf et direction Petrenko à partir de 2013, époque où sa voix a commencé à sérieusement se dégrader (il avait d'ailleurs été hué presqu'autant que Castorf à l'époque à Bayreuth). Il a été remercié (alors qu'il avait signé pour toute la série) et remplacé par Vinke à partir de 2015, l'affaire avait fait grand bruit et précipité le départ de Petrenko l'année suivante. Depuis sa carrière s'est poursuivie dans l'ombre, il chante encore Siegfried mais à Wiesbaden par exemple...
Là c'est un cas typique d'usure prématurée de la voix liée sans doute à un excès de rôle d'heldenténor....
On n'a quand même pas pris la Bastille pour en faire un opéra (Desproges).

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Piem67
Baryton
Baryton
Messages : 1948
Enregistré le : 28 févr. 2005, 00:00
Localisation : Strasbourg

Re: Les étoiles filantes

Message par Piem67 » 30 août 2017, 22:07

HELENE ADAM a écrit :
30 août 2017, 21:43
Je ne sais pas si quelqu'un a déjà cité le ténor Canadien Lance Ryan, baptisé en 2007 "one of the most sought-after heldentenors in the world today." Très recherché notamment pour le rôle de Siegfried qu'il a chanté à la Scala, à Munich, à Francfort, à Berlin, aux Proms de Londres, avant de devenir le titulaire pour le nouveau Ring de Bayreuth, mise en scène Castorf et direction Petrenko à partir de 2013, époque où sa voix a commencé à sérieusement se dégrader (il avait d'ailleurs été hué presqu'autant que Castorf à l'époque à Bayreuth). Il a été remercié (alors qu'il avait signé pour toute la série) et remplacé par Vinke à partir de 2015, l'affaire avait fait grand bruit et précipité le départ de Petrenko l'année suivante. Depuis sa carrière s'est poursuivie dans l'ombre, il chante encore Siegfried mais à Wiesbaden par exemple...
Là c'est un cas typique d'usure prématurée de la voix liée sans doute à un excès de rôle d'heldenténor....
Il a aussi chanté Siegfried à l'Opéra national du Rhin dans le sublime Ring de McVicar. Il y était absolument extraordinaire. Grand souvenir. Ca m'a fait beaucoup de peine d'apprendre ses déboires ensuite...

Avatar du membre
Piem67
Baryton
Baryton
Messages : 1948
Enregistré le : 28 févr. 2005, 00:00
Localisation : Strasbourg

Re: Les étoiles filantes

Message par Piem67 » 30 août 2017, 22:09

Loïs a écrit :
30 août 2017, 21:24
aroldo a écrit :
30 août 2017, 17:05
Bon, moi j'adore Plowright. J'aurais dû mal à expliquer exactement pourquoi. Sans doute la conjonction de "l'angélisme du timbre" (je ne sais plus de qui est l'expression), de l'impression d'ampleur et de la conviction qu'elle mettait dans ce qu'elle faisait. Je suis très sensible à son émission quand elle fait des notes filées, aussi. Cependant, de manière assez caractéristique, je n'ai pas écouté le Trouvère de Giulini depuis des siècles. Mais j'aime beaucoup La Forza de Sinopoli (remarquez, je suis vraiment le seul) et la Vestale chez Orfeo. Et puis pas mal de choses (dont Médée, où elle est en ruines mais où elle me fascine absolument) glanées sur le net et écoutées sur youtube.
elle m'avait beaucoup plus en Don Carlo à Londres par son engagement et une voix qui convenait assez (son absence d'aigu criante dans Trovatore n'étant plus en problème pour Elizabeth)
Depuis sa reconversion avec ce timbre qui est tout sauf séduisant, ce fur vraiment bien dans il Prigionero et Jenufa (mais bon à des années lumières de Rysaneck que j'ai vu dans ce rôle) ; pour la Mère Sup. on a frôlé le ridicule.
Tout à fait d'accord : dans Il Prigionniero, elle était formidable, mais dans les Dialogues de Py, c'était vraiment pas ça du tout... Une erreur regrettable de casting... Bon, pour la reprise, ça va être Von Otter... Quelle drôle d'idée... (je n'ai personnellement jamais compris l'emballement que suscite cette chanteuse qui me laisse complètement de marbre... Mais c'est un autre sujet...)

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2566
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Les étoiles filantes

Message par Loïs » 30 août 2017, 23:03

Piem67 a écrit :
30 août 2017, 22:09
Loïs a écrit :
30 août 2017, 21:24
aroldo a écrit :
30 août 2017, 17:05
Bon, moi j'adore Plowright. J'aurais dû mal à expliquer exactement pourquoi. Sans doute la conjonction de "l'angélisme du timbre" (je ne sais plus de qui est l'expression), de l'impression d'ampleur et de la conviction qu'elle mettait dans ce qu'elle faisait. Je suis très sensible à son émission quand elle fait des notes filées, aussi. Cependant, de manière assez caractéristique, je n'ai pas écouté le Trouvère de Giulini depuis des siècles. Mais j'aime beaucoup La Forza de Sinopoli (remarquez, je suis vraiment le seul) et la Vestale chez Orfeo. Et puis pas mal de choses (dont Médée, où elle est en ruines mais où elle me fascine absolument) glanées sur le net et écoutées sur youtube.
elle m'avait beaucoup plus en Don Carlo à Londres par son engagement et une voix qui convenait assez (son absence d'aigu criante dans Trovatore n'étant plus en problème pour Elizabeth)
Depuis sa reconversion avec ce timbre qui est tout sauf séduisant, ce fur vraiment bien dans il Prigionero et Jenufa (mais bon à des années lumières de Rysaneck que j'ai vu dans ce rôle) ; pour la Mère Sup. on a frôlé le ridicule.
Tout à fait d'accord : dans Il Prigionniero, elle était formidable, mais dans les Dialogues de Py, c'était vraiment pas ça du tout... Une erreur regrettable de casting... Bon, pour la reprise, ça va être Von Otter... Quelle drôle d'idée... (je n'ai personnellement jamais compris l'emballement que suscite cette chanteuse qui me laisse complètement de marbre... Mais c'est un autre sujet...)
Tout simplement parce que la meilleure actuelle c'est Sylvie Brunet et qu'elle l'a déjà chanté partout et notamment en RP à Massy dans un très beau spectacle

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1484
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Les étoiles filantes

Message par Adalbéron » 31 août 2017, 00:41

PlacidoCarrerotti a écrit :
30 août 2017, 16:39
jerome a écrit :
30 août 2017, 16:37
Ah mais moi je pense que Plowright a été pathétique la plupart du temps! Pour moi, elle n'a pas du tout été une étoile filante ou pas filante! Elle a fait illusion dans les esprits en raison du Trovatore enregistré chez DGG avec Giulini. Le timbre était certes intéressant mais la voix peu puissante et surtout quelle technique imparfaite!
Encore une nouvelle Callas après une médiocre Norma à Montpellier.

Il y a eu une époque où de mauvais chanteurs anglo saxons étaient préférés pour enregistrer.
John Aler par exemple.
Après l'honnête Studer, voici le mauvais John Aler.
Tu ne nous parles pas de l'honorable Sutherland, de la correcte Caballé, du passable Blake ou du satisfaisant Kunde ? (Je ne précise pas sur quels critères je m'appuie naturellement.) :lol:
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Verdiprati
Alto
Alto
Messages : 489
Enregistré le : 09 août 2004, 23:00

Re: Les étoiles filantes

Message par Verdiprati » 31 août 2017, 02:36

Lybov Kazarnovskaia.

Promue par Karajan qui l'a engagée pour Requiem de Verdi qu'il aurait dû diriger à Salzbourg en 89. Malheureusement la mort est survenue à Karajan juste avant le concert, Muti l'a remplacé.
Après elle a été invitée sur les grandes scènes internationales comme Londres, Vienne, La Scala, Met, pour se faire rare dès le milieu des années 90. Je ne sais pas pourquoi.

A Paris elle a chanté Fevronia de Kitège comme replaçante de Gortchakova en 94 au TCE avec la troupe de Mariinsky dirigée par Gergiev. C'était une belle soprano lyrique au style propre.
Sinon elle a donné un récital à l'Auditorium des Halles ( programmation du Châtelet ) en 91 que je n'ai pas entendu.

marcelin duclos
Alto
Alto
Messages : 306
Enregistré le : 15 oct. 2013, 17:27

Re: Les étoiles filantes

Message par marcelin duclos » 31 août 2017, 02:39

Piem67 a écrit :
30 août 2017, 21:04
Je voudrais évoquer le baryton Gérard Théruel, qui a notamment enregistré dans Phaëton de Lully par Minkowski (où il est absolument renversant : beauté de la voix, clarté de la prononciation, un régal mais le personnage est payant). Je l'ai aussi vu incarner un splendide Pelléas (sans doute l'un des plus beaux que j'ai vus). J'ai l'impression que sa carrière n'a pas duré longtemps. S'est-il grillé la voix ? C'est en tout cas, à mon goût, une voix vraiment superbe et un chanteur plein de sensibilité.
Gerard Theruel est le fils du ténor Gines SIRERA.... Je pense , à tort ou a raison , qu'il s'est retiré de la scène car le monde lyrique d'aujourd'hui est trop compliqué...Pour se faire engager, en France , c'est tres difficile. Or à la fin du mois , kil faut payer les factures , nourrir sa famille,etc Toujours le meme probleme !!!!! Il n'y a plus de troupe, donc il faut trouver des engagements. Et on la vue cet été , avec l'" incident" au festival de Beaune , les cachets sont de plus en plus " miserables"...Alors meme avec la foi, beaucoup d'artistes cracquent et arretent , se font prof , ou meme changent de metier...Des exemples : Ou sont Isabelle Cals ( pourtant des disques avec Plasson et Colin Davis ) ??? Ou est Raphaele IVERY ? découvert à Toulouse lors d'un Concours international du Capitole??

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 35 invités