Prolonger sa carrière au maximum

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12061
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Prolonger sa carrière au maximum

Message par PlacidoCarrerotti » 22 août 2017, 09:03

Peleo a écrit :
22 août 2017, 06:56
Inutile de me demander des preuves, ce n'est que mon avis et c'est totalement subjectif. Mais j'ai toujours trouvé la coolitude de Dessay complètement artificielle.
+1

Elle fut par ailleurs cliente d'Herbert Breslin, publiciste de Pavarotti. La stratégie de ce dernier a toujours été la suivante : faire connaître ses clients par le public le plus large possible (pour Pavarotti, la descente à cheval de la 5e avenue pour Thanksgiving, la couverture de Times, etc.) pour que celui-ci est envie de payer cher pour les voir.
Par ricochet, obtenir pour eux des cachets plus importants (les millionnaires new-yorkais payaient des fortunes pour être aux galas de Luciano, surtout ceux qui se moquaient de l’opéra comme d’une guigne).
Toucher 10%.
Dans cette perspective, une couverture en jogging de Paris Match avec une interview où l’on explique qu’on est quelqu’un de super cool, c’est plus lucratif qu’Opéra Magazine.
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6463
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Prolonger sa carrière au maximum

Message par MariaStuarda » 22 août 2017, 09:08

Qu'il y ait une stratégie pour convertir en euros sa notoriété paraît humain. Et c'est probablement cela qui lui permet aujourd'hui de faire ce qu'elle veut plutôt que de chanter funiculi funicula sur la Cinque.
Ceci étant on ne peut pas reprocher à Dessay d'avoir boudé les magazines d'opéra; loin s'en faut même si je me souviens bien du nombre de couvertures avec elle.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12061
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Prolonger sa carrière au maximum

Message par PlacidoCarrerotti » 22 août 2017, 09:33

MariaStuarda a écrit :
22 août 2017, 09:08
Qu'il y ait une stratégie pour convertir en euros sa notoriété paraît humain. Et c'est probablement cela qui lui permet aujourd'hui de faire ce qu'elle veut plutôt que de chanter funiculi funicula sur la Cinque.
Ceci étant on ne peut pas reprocher à Dessay d'avoir boudé les magazines d'opéra; loin s'en faut même si je me souviens bien du nombre de couvertures avec elle.
Ce n'est pas ça le sujet. C'est vendre une image d'anti-diva dans la presse people alors qu'on en a la plupart des caractéristiques qui est le plus cocasse ...
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6463
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Prolonger sa carrière au maximum

Message par MariaStuarda » 22 août 2017, 09:37

On a quand même connu plus diva que Dessay.
Elle n'a jamais eu un physique "glamourous" et a joué sur son physique de fille comme tout le monde.
Tout en faisant capitaliser son petit commerce.

Pour finir sur ce sujet, la raison pour laquelle je trouve Dessay cool, c'est que je l'ai croisé de nombreuses fois et que son comportement a toujours été très sympa, nature, ouverte.
Ceci est donc très subjectif (tu as un autre avis, Peleo aussi) mais je n'aucune raison d'avoir envie de changer d'avis à son propos.

Tu ne veux pas qu'on revienne au sujet du fil ?

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12061
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Prolonger sa carrière au maximum

Message par PlacidoCarrerotti » 22 août 2017, 09:59

MariaStuarda a écrit :
22 août 2017, 09:37
On a quand même connu plus diva que Dessay.
Elle n'a jamais eu un physique "glamourous" et a joué sur son physique de fille comme tout le monde.
Tout en faisant capitaliser son petit commerce.

Pour finir sur ce sujet, la raison pour laquelle je trouve Dessay cool, c'est que je l'ai croisé de nombreuses fois et que son comportement a toujours été très sympa, nature, ouverte.
Ceci est donc très subjectif (tu as un autre avis, Peleo aussi) mais je n'aucune raison d'avoir envie de changer d'avis à son propos.

Tu ne veux pas qu'on revienne au sujet du fil ?
Je te raconterai l'histoire de vive voix ... Fin du HS ;-)
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6463
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Prolonger sa carrière au maximum

Message par MariaStuarda » 22 août 2017, 10:07

Volontiers !

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20387
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Prolonger sa carrière au maximum

Message par JdeB » 22 août 2017, 10:30

MariaStuarda a écrit :
22 août 2017, 09:37
On a quand même connu plus diva que Dessay.
Elle n'a jamais eu un physique "glamourous" et a joué sur son physique de fille comme tout le monde.
Tout en faisant capitaliser son petit commerce.

Pour finir sur ce sujet, la raison pour laquelle je trouve Dessay cool, c'est que je l'ai croisé de nombreuses fois et que son comportement a toujours été très sympa, nature, ouverte.
Ceci est donc très subjectif (tu as un autre avis, Peleo aussi) mais je n'aucune raison d'avoir envie de changer d'avis à son propos.

Tu ne veux pas qu'on revienne au sujet du fil ?
mais comment savoir après avoir juste croisé quelqu'un (même souvent) s'il est cool ou pas ? surtout un artiste dont le métier consiste justement à jouer un rôle ?
Moi je connais Dessay depuis 27 ans et je n’ai toujours pas tranché :lol:
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12061
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Prolonger sa carrière au maximum

Message par PlacidoCarrerotti » 22 août 2017, 11:09

JdeB a écrit :
22 août 2017, 10:30
MariaStuarda a écrit :
22 août 2017, 09:37
On a quand même connu plus diva que Dessay.
Elle n'a jamais eu un physique "glamourous" et a joué sur son physique de fille comme tout le monde.
Tout en faisant capitaliser son petit commerce.

Pour finir sur ce sujet, la raison pour laquelle je trouve Dessay cool, c'est que je l'ai croisé de nombreuses fois et que son comportement a toujours été très sympa, nature, ouverte.
Ceci est donc très subjectif (tu as un autre avis, Peleo aussi) mais je n'aucune raison d'avoir envie de changer d'avis à son propos.

Tu ne veux pas qu'on revienne au sujet du fil ?
mais comment savoir après avoir juste croisé quelqu'un (même souvent) s'il est cool ou pas ? surtout un artiste dont le métier consiste justement à jouer un rôle ?
Moi je connais Dessay depuis 27 ans et je n’ai toujours pas tranché :lol:
C'est d'autant plus compliqué qu'il y a plusieurs Natalie : jeune, moins jeune, célibataire, mariée, en pleine forme, en déclin, inconnue, célèbre ...
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Avatar du membre
Lucas
Baryton
Baryton
Messages : 1786
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Prolonger sa carrière au maximum

Message par Lucas » 22 août 2017, 12:07

MariaStuarda a écrit :
22 août 2017, 09:37
On a quand même connu plus diva que Dessay.
Et quand elle a pris conscience que sa voix déclinait, elle a cessé de se produire à de rares récitals près.

On pourrait citer aussi Julia Varady, très soucieuse de s'arrêter encore en pleine gloire quand elle a senti quelques petits signes de fatigue vocale. Teresa Berganza n'a pas joué non plus, les prolongations au disque (après Don Quichotte avec Plasson et Butterfly avec Sinopoli, plus aucune intégrale)

Dans le genre, chanteuse très soucieuse de laisser à la postérité le meilleur d'elle même, il y a aussi Kiri Te Kanawa dont la voix s'est brutalement dégradée vers 1995 (à seulement 51 ans et je n'ai jamais compris pourquoi). Elle a, par la suite gravé une intégrale (La Bohème) et deux ou trois récitals ("airs d'opéras allemands" notamment) qui ne sont pas terribles (perte d'harmoniques sur tout le spectre d'une voix encore crémeuse deux ans plus tôt et aigus, jadis glorieux, devenus difficiles) et, sentant que rien ne s'arrangeait, elle n'a plus rien enregistré et raréfié brutalement ses apparitions scéniques. Bilan des courses : ses disques permettent de l'entendre à son meilleur et c'est tant mieux et j'ai beau être fan de la dame, j'apprécie cette lucidité. Interrogée sur la question, elle a toujours répondu en substance : lorsque la voix ne suit plus, on se sert du compositeur au lieu de le servir et ce n'est pas ma conception d'artiste".

Franchement Furlanetto et Hampson feraient bien d'en prendre de la graine : cela fait deux de plus pour faire plaisir à MariaStuarda. Mon bon cœur me perdra ...

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12061
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Prolonger sa carrière au maximum

Message par PlacidoCarrerotti » 22 août 2017, 12:15

Lucas a écrit :
22 août 2017, 12:07
MariaStuarda a écrit :
22 août 2017, 09:37
On a quand même connu plus diva que Dessay.
Et quand elle a pris conscience que sa voix déclinait, elle a cessé de se produire à de rares récitals près.

On pourrait citer aussi Julia Varady, très soucieuse de s'arrêter encore en pleine gloire quand elle a senti quelques petits signes de fatigue vocale. Teresa Berganza n'a pas joué non plus, les prolongations au disque (après Don Quichotte avec Plasson et Butterfly avec Sinopoli, plus aucune intégrale)

Dans le genre, chanteuse très soucieuse de laisser à la postérité le meilleur d'elle même, il y a aussi Kiri Te Kanawa dont la voix s'est brutalement dégradée vers 1995 (à seulement 51 ans et je n'ai jamais compris pourquoi). Elle a, par la suite gravé une intégrale (La Bohème) et deux ou trois récitals ("airs d'opéras allemands" notamment) qui ne sont pas terribles (perte d'harmoniques sur tout le spectre d'une voix encore crémeuse deux ans plus tôt et aigus, jadis glorieux, devenus difficiles) et, sentant que rien ne s'arrangeait, elle n'a plus rien enregistré et raréfié brutalement ses apparitions scéniques. Bilan des courses : ses disques permettent de l'entendre à son meilleur et c'est tant mieux et j'ai beau être fan de la dame, j'apprécie cette lucidité. Interrogée sur la question, elle a toujours répondu en substance : lorsque la voix ne suit plus, on se sert du compositeur au lieu de le servir et ce n'est pas ma conception d'artiste".

Franchement Furlanetto et Hampson feraient bien d'en prendre de la graine : cela fait deux de plus pour faire plaisir à MariaStuarda. Mon bon cœur me perdra ...
La lucidité vient plus probablement des maisons de disques que des artistes ...
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 36 invités