Prolonger sa carrière au maximum

Actualité, potins, débats.
Répondre
Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20761
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Prolonger sa carrière au maximum

Message par JdeB » 17 août 2017, 11:04

On m'écrit que ce phénomène des artistes qui ne savent pas s'arrêter et prolongent au delà du raisonnable leur carrière est un phénomène passionnant.

Quelques messages à ce sujet

Dongio :
Je voudrais me permettre de rajouter une chose qui est la passion de l'artiste elle même pour son art et pour son chant. Chanter c'est vivre, c'est survivre et toutes les respirations, même bruyantes, sont des bouffées d'oxygène que l'on happe pour ne pas étouffer. Je ne suis pas un inconditionnel de Gruberova et ne l'ai jamais été. Je prends donc d'autant plus facilement sa défense. Pour beaucoup de ces chanteurs ou cantatrices, chanter est une façon de dire que l'on est toujours vivant. Ne plus chanter, c'est affirmer que l'on est un petit peu mort. Et effectivement la conjonction de la "survie" de la chanteuse, associée à la joie du public d'assister encore à une représentation d'un monstre sacré, fait que la représentation garde de sa fascination, ne serait ce que pour une note volée, ou un moment fugace.
Nous avions eu la même discussion à peu près suite au récital aixois de Jessye Norman qui dévoilait son handicap actuel, se montrait dans sa tristesse, chantait encore, même si bien entendu la splendeur vocale du passé n'était plus que souvenir. Ne plus se tenir droite, ne plus avoir l'adoration du public, ou plus simplement renoncer à ce que l'on a toujours été et ce pour quoi on s'est battu toute sa vie: c'est mettre les deux pieds dans la tombe et se laisser couler. Certain(e)s refuseront toujours la fin de Margaret Price terminant sa vie en éleveuse de chien dans le Pays de Galles ... Tant que le public suit, et y trouve plaisir, je ne vois pas pourquoi il faudrait empêcher ce type de représentation. Le jour où plus personne n'ira, car vraiment la voix ne suivra plus, alors effectivement les feux de la rampe s'éteindront seuls.
Peu importe alors les critiques négatives, on n'est plus ici dans l'analyse raisonnée de l'art du chant, c'est autre chose : le don de soi du public pour un(e) artiste qui a donné de soi toute sa vie (on se rappelle Callas et son "ho dato tutto a te" de Médée, lancé non pas à Jason mais au public de la Scala ce soir là.). Ces moments là sont au delà de la raison. Ce sont des moments du cœur, de la passion, de l'émotion, et du remerciement partagé.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20761
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Prolonger sa carrière au maximum

Message par JdeB » 17 août 2017, 11:21

Je suis allé le mois dernier chez Françoise Garner qui est un contre exemple
Comme elle a refusé de chanter les seconds rôles, elle a quitté la scène dans Tosca et s'est contentée ensuite de participer à des galas de charité et d'enseigner un peu.
Elle donne un concert annuel chez elle pour Pâques pour ses voisins.
Elle travaille sa voix chaque jour.
Elle est pleine de vitalité, de joie de vivre, sans la moindre aigreur. Chaque fois que je la vois, je me sens mieux, qu'elle me chante quelques airs ou pas
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6702
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Prolonger sa carrière au maximum

Message par MariaStuarda » 17 août 2017, 11:22

dongio a écrit :
17 août 2017, 10:32
Peu importe alors les critiques négatives, on n'est plus ici dans l'analyse raisonnée de l'art du chant, c'est autre chose : le don de soi du public pour un(e) artiste qui a donné de soi toute sa vie (on se rappelle Callas et son "ho dato tutto a te" de Médée, lancé non pas à Jason mais au public de la Scala ce soir là.). Ces moments là sont au delà de la raison. Ce sont des moments du cœur, de la passion, de l'émotion, et du remerciement partagé.
Je ne connais pas cette anecdote mais franchement, quand on dit que Callas était géniale, comment mieux le démontrer, même au delà du chant !

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6702
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Prolonger sa carrière au maximum

Message par MariaStuarda » 17 août 2017, 11:24

JdeB a écrit :
17 août 2017, 11:21
Je suis allé le mois dernier chez Françoise Garner qui est un contre exemple
Comme elle a refusé de chanter les seconds rôles, elle a quitté la scène dans Tosca et s'est contentée ensuite de participer à des galas de charité et d'enseigner un peu.
Elle donne un concert annuel chez elle pour Pâques pour ses voisins.
Elle travaille sa voix chaque jour.
Elle est pleine de vitalité, de joie de vivre, sans la moindre aigreur. Chaque fois que je la vois, je me sens mieux, qu'elle me chante quelques airs ou pas
Je suppose néanmoins que ce concert est ce qui lui permet de se sentir encore chanteuse, même si ce n'est que dans son salon. Ça doit être très touchant.

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6702
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Prolonger sa carrière au maximum

Message par MariaStuarda » 17 août 2017, 11:27

JdeB a écrit :
17 août 2017, 11:04
On m'écrit que ce phénomène des artistes qui ne savent pas s'arrêter et prolongent au delà du raisonnable leur carrière est un phénomène passionnant.
On pourrait d'ailleurs, poser cette question subsidiaire (ce qui permettra à tout le monde de s'amuser) :
en quelle année, à votre avis l’artiste X aurait du s’arrêter ?

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20761
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Prolonger sa carrière au maximum

Message par JdeB » 17 août 2017, 11:36

MariaStuarda a écrit :
17 août 2017, 11:24
JdeB a écrit :
17 août 2017, 11:21
Je suis allé le mois dernier chez Françoise Garner qui est un contre exemple
Comme elle a refusé de chanter les seconds rôles, elle a quitté la scène dans Tosca et s'est contentée ensuite de participer à des galas de charité et d'enseigner un peu.
Elle donne un concert annuel chez elle pour Pâques pour ses voisins.
Elle travaille sa voix chaque jour.
Elle est pleine de vitalité, de joie de vivre, sans la moindre aigreur. Chaque fois que je la vois, je me sens mieux, qu'elle me chante quelques airs ou pas
Je suppose néanmoins que ce concert est ce qui lui permet de se sentir encore chanteuse, même si ce n'est que dans son salon. Ça doit être très touchant.
Ce qui lui permet de se sentir encore chanteuse c'est de pouvoir chanter à son grand âge les grands airs qui lui ont permis de triompher du Met à la Scala, de Vérone à Garnier en passant par Avignon, Orange, Monte-Carlo, Lamalou, Aix, Sidney, Dijon, Rio, Marseille, Lille, Rouen, Gand, Nîmes, Salzbourg, etc avec beaucoup de dignité et sans transposer
Elle s'enregistre et s'écoute tous les jours "pour progresser"

oui, c'est bouleversant !

J'adore sa formule '"je ne sais pas s'il y a de petites scènes, mais je sais qu'il n'y a pas de petits publics"
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20761
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Prolonger sa carrière au maximum

Message par JdeB » 17 août 2017, 11:38

MariaStuarda a écrit :
17 août 2017, 11:27
JdeB a écrit :
17 août 2017, 11:04
On m'écrit que ce phénomène des artistes qui ne savent pas s'arrêter et prolongent au delà du raisonnable leur carrière est un phénomène passionnant.
On pourrait d'ailleurs, poser cette question subsidiaire (ce qui permettra à tout le monde de s'amuser) :
en quelle année, à votre avis l’artiste X aurait du s’arrêter ?
Tu veux mettre ODB à feu et à sang ?! :lol:
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20761
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Prolonger sa carrière au maximum

Message par JdeB » 17 août 2017, 11:40

J'ai toujours entendu SK dire qu'à l'approche de la cinquantaine, elle réduirait sensiblement ses engagements et elle tient parole !
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20761
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Prolonger sa carrière au maximum

Message par JdeB » 17 août 2017, 11:49

Je suis traumatisé par ce que j'ai lu des derniers récitals de Jessye Norman et de Chris Merritt...J'espère ne jamais vivre cela
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6702
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Prolonger sa carrière au maximum

Message par MariaStuarda » 17 août 2017, 11:54

JdeB a écrit :
17 août 2017, 11:38
MariaStuarda a écrit :
17 août 2017, 11:27
JdeB a écrit :
17 août 2017, 11:04
On m'écrit que ce phénomène des artistes qui ne savent pas s'arrêter et prolongent au delà du raisonnable leur carrière est un phénomène passionnant.
On pourrait d'ailleurs, poser cette question subsidiaire (ce qui permettra à tout le monde de s'amuser) :
en quelle année, à votre avis l’artiste X aurait du s’arrêter ?
Tu veux mettre ODB à feu et à sang ?! :lol:
:lol:
Ben non, au contraire, chacun pourrait s'eprimer : Pour Grubie, Jérome dirait 1965 et moi JAMAIS.
En tout cas, ça permettrait d'identifier ce qu'est le moment de bascule pour chacun de nous.
Ainsi, moi, pour Callas, je crois que seuls les témoignages des concerts avec di Stephano me font de la peine.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 53 invités