Art lyrique et homosexualité : un microcosme ?

Actualité, potins, débats.
romance
Ténor
Ténor
Messages : 689
Enregistré le : 25 mars 2010, 00:00
Contact :

Re: Art lyrique et homosexualité : un microcosme ?

Message par romance » 16 août 2017, 16:17

Emmanuelle écrit : "Mon Dieu ! Je pense que j'ai raté mes études. J'aurais dû faire ingénierie en Grubicar et intituler mon mémoire Cantatrix Sopranica G... Vertigineux. Je dois être galactiquement stupide (comme Lois Lane)*.

* Seules les 2,8 fans de la très vieille série Lois & Clark: The New Adventures of Superman comprendront.
"

Tu deviens, de ce fait, l'Ingénieur en Chefe. (pour Loïs, je fais partie de 0,8 %). J'ai failli gagner le concours de "Galactiquement Stupide" contre Loïs. Elle n'a gagné que d'une bourde. Regrets. :eyes:

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2785
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Art lyrique et homosexualité : un microcosme ?

Message par Loïs » 16 août 2017, 16:39

romance a écrit :
16 août 2017, 16:17
Emmanuelle écrit : "Mon Dieu ! Je pense que j'ai raté mes études. J'aurais dû faire ingénierie en Grubicar et intituler mon mémoire Cantatrix Sopranica G... Vertigineux. Je dois être galactiquement stupide (comme Lois Lane)*.

* Seules les 2,8 fans de la très vieille série Lois & Clark: The New Adventures of Superman comprendront.
"

Tu deviens, de ce fait, l'Ingénieur en Chefe. (pour Loïs, je fais partie de 0,8 %). J'ai failli gagner le concours de "Galactiquement Stupide" contre Loïs. Elle n'a gagné que d'une bourde. Regrets. :eyes:
pour ceux qui ont raté un épisode, je précise que l'on ne parle pas de moi mais d'une autre poufiasse
Je suis beaucoup plus modeste je ne suis que terriennement stupide

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20718
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Art lyrique et homosexualité : un microcosme ?

Message par JdeB » 17 août 2017, 09:17

Je pense qu'il faut revenir (ou en venir) au sujet. Merci

Il existe un fil dédié à Grubi si on veut parler d'elle.

viewtopic.php?f=21&t=3531
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6698
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Art lyrique et homosexualité : un microcosme ?

Message par MariaStuarda » 17 août 2017, 10:37

effacé et renvoyé au fil Grubie

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20718
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Art lyrique et homosexualité : un microcosme ?

Message par JdeB » 17 août 2017, 10:48

Tous les messages sur Grubi posté en HS ici seront effacés.

Je redonne le lien vers son fil une toute dernière fois :
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20718
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Art lyrique et homosexualité : un microcosme ?

Message par JdeB » 17 août 2017, 10:50

JdeB a écrit :
17 août 2017, 09:17
Je pense qu'il faut revenir (ou en venir) au sujet. Merci

Il existe un fil dédié à Grubi si on veut parler d'elle.

viewtopic.php?f=21&t=3531
Désormais, tous les HS Sur Grubi postés ici seront effacés puisque j'ai donné le lien vers le fil qui lui est dédié !
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6698
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Art lyrique et homosexualité : un microcosme ?

Message par MariaStuarda » 17 août 2017, 11:58

JdeB a écrit :
17 août 2017, 10:50
JdeB a écrit :
17 août 2017, 09:17
Je pense qu'il faut revenir (ou en venir) au sujet. Merci

Il existe un fil dédié à Grubi si on veut parler d'elle.

viewtopic.php?f=21&t=3531
Désormais, tous les HS Sur Grubi postés ici seront effacés puisque j'ai donné le lien vers le fil qui lui est dédié !
Et la discussion peut continuer là bas :wink:

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8697
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Art lyrique et homosexualité : un microcosme ?

Message par Bernard C » 25 sept. 2017, 21:39

Sur le site de la BR-Klassik (Bayerischer Rundfunk) on peut lire ça dans un article du jour.

Der Kanadier Yannik Nezet-Seguin - "schwul, tätowiert, jung, das Beste, was der altehrwürdigen Met passieren konnte", sagt Tenor und Superstar Vittorio Grigolo. "Er ist großartig, auch für uns Sänger - athletisch, jung, er ist so voller Energie, die Vibes sind grandios."

Schwul, tätowiert, étrange, non ? Dans la bouche de Grigolo pour parler du directeur musical du MET ?

B.
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 3726
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Art lyrique et homosexualité : un microcosme ?

Message par David-Opera » 25 sept. 2017, 21:48

Cela dépend. Il est tatoué où exactement?

Avatar du membre
Bernard C
Basse
Basse
Messages : 8697
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Grand-Ouest

Re: Art lyrique et homosexualité : un microcosme ?

Message par Bernard C » 25 sept. 2017, 22:06

David-Opera a écrit :
25 sept. 2017, 21:48
Cela dépend. Il est tatoué où exactement?
Je n'évoquais rien d'équivoque.
Mais j'ai trouvé étrange que ces éléments se retrouvent au milieu d'une appréciation artistique.

B.
"L'amour infini, sans autre aliment qu'un objet à peine entrevu dont mon âme était remplie , je le trouvais exprimé par ce long ruban d'eau qui ruisselle au soleil entre deux rives vertes, par ces lignes de peupliers qui parent de leurs dentelles mobiles ce val d'amour..."

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 30 invités