Opéra Royal de Wallonie, Liège - concours chef d'orchestre

Actualité, potins, débats.
nugava
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 146
Enregistré le : 23 nov. 2005, 00:00

Re: Opéra Royal de Wallonie, Liège - concours chef d'orchestre

Message par nugava » 23 août 2017, 09:19

Sinon, c'est vrai que la maitrise est au top. Ils sont vachement mieux que le chœur des adultes.

Avatar du membre
Zemire
Alto
Alto
Messages : 389
Enregistré le : 10 juin 2012, 23:00
Localisation : Floreffe, Belgique

Re: Opéra Royal de Wallonie, Liège - concours chef d'orchestre

Message par Zemire » 23 août 2017, 21:04

nugava a écrit :
23 août 2017, 09:18
J'ai juste assisté à la première séance. Pour Sini, le fait qu'il répète sans cesse le même passage ne doit pas être un facteur disqualifiant pour ma part. (Je ne connais pas les règles et les critères ceci dit.) Je l'ai trouvé précis dans ses gestes et clair dans ses demandes. Au contraire du premier français. Je ne suis qu'un piètre débutant, mais je ne comprenais rien à ses mouvements, et j'ai trouvé ses demandes un peu "trop" floues. Gros coup de cœur pour Gasperin. Je pense être là pour les deux demi-finales.
J'aime bien voir les membres du jury discuter entre eux, et avec les musiciens après. C'est vachement décontracté comme concours.
Sinon, ça m'a fait rire de voir la pauvre Alexquise ne pas chanter une note de Carmen.
Bien sûr que le fait de faire répéter plusieurs fois un passage n'est pas disqualifiant ... dans une certaine mesure cependant et je pense qu'ils sont également jugés sur leur capacité à gérer le temps. Evidemment on peut apprécier que cela empêche Alexise Yerna de chanter mais une répétition de Carmen où ni Carmen ni Don José n'ont le temps de participer ... fallait voir leur tête à la fin ! :D
Ceci dit aujourd'hui Leonardo Sini a beaucoup mieux géré le temps et sa répétition de l'acte II de Bohème s'est bien mieux déroulée, même s'il prend toujours autant de temps à expliquer le pourquoi du comment de ce qu'il demande. Evidemment, il a eu la chance de démarrer la journée avec un orchestre et des solistes pas trop fatigués ; ce n'a pas été le cas de l'américain Lee Mills qui a eut bien du mal à obtenir ce qu'il voulait pour l'acte II de Carmen. Il faut dire que le chef avait lui-même l'air un peu fatigué ...
Andrea Gasperin est aussi mon favori ... et je crois qu'il a une grosse côte côté public, ce n'est pas gage de succès pour autant. Et aujourd'hui, il a eu bien du mal avec l'acte III, 2ème partie de Falstaff : je ne pense pas qu'il connaissait tout à fait l'opéra et les solistes encore moins. Mais progressivement, cela a pris forme pour terminer en feu d'artifice (la seule fois en deux jours que le public a applaudi spontanément). Avec ce chef, il se passe quelque chose ... on sent l'émotion venir petit à petit et les différentes phalanges progresser. A suivre.

Effectivement la maîtrise est de très bonne qualité et hier soir, j'avais mal pour ces enfants ... ce concours est déjà difficile pour tous les intervenants, que dire pour les enfants ! Ce doit être le chef français Antoine Glatard qui les a fait répéter encore et encore le quadrille pour une consonne mal dite ... ils n'avaient plus de voix à la fin. :?

Cette après-midi, je me suis rendue compte que de voir ainsi des solistes maison que l'on connaît depuis bien longtemps, les révèle un peu plus au public. J'avoue avoir été assez déçue par l'attitude de certains et alors que d'autres semblent bien sympatriques et font de leur mieux pour soutenir le chef (qui ne les soutient pas toujours :wink: ).

Arrivée aujourd'hui dans le jury de Ruggero Raimondi ... cela devait être impressionnant pour Ivan Thirion (Escamillo) et Ionut Pascu (Falstaff) de chanter Escamillo et Falstaff devant lui mais ils ne s'en sont pas trop mal tirés.

Avatar du membre
Zemire
Alto
Alto
Messages : 389
Enregistré le : 10 juin 2012, 23:00
Localisation : Floreffe, Belgique

Re: Opéra Royal de Wallonie, Liège - concours chef d'orchestre

Message par Zemire » 25 août 2017, 11:11

Les qualifiés pour la finales sont ... :clapping:

Image

de gauche à droite : Antoine Glatard (FR 1984) - Michele Spotti (I 1993) - Pierre Dumoussaud (FR 1990).

Assez étonnée, et je ne suis pas la seule, de l'élimination de l'italien Andrea Gasperin que beaucoup parmi le public voyaient comme favori.
Il doit sans doute son élimination à ce facétieux Falstaff :moose: qui lui a donné du mal en demi-finale.
C'est comme cela dans des concours musicaux ... il y toujours au moins une surprise : le public vit beaucoup dans l'émotion et manque de connaissances pour juger sereinement et professionnellement les candidats.

Les trois finalistes sont donc tous issus de la deuxième demi-finale.
Pierre Dumoussaud qui ne m'avait pas fait grande impression en quart et dont j'avais mieux compris la stratégie en lisant son parcours de presque exclusivement chef d'orchestre "tout court" ; son expérience en opéra date de 2015 lorsqu'il a dû remplacer Alain Lombard à Bordeaux pour la direction de Don Carlo. Hier, il s'est beaucoup plus impliqué côté solistes et a obtenu de très beaux moments dans l'acte III de Carmen. Très beau soutien aux solistes, ambiance musicale très juste pour cet acte assez glauque ! C'est, je crois, le plus professionnel des finalistes et sa version de Carmen la plus aboutie ... il est même arrivé à me faire aimer !!!
Michel Spotti, le plus jeune des candidats, s'est confronté à l'acte III de la Bohème. Un peu surprise par le ton employé avec les protagonistes ... s'était-il levé du mauvais pied, était-il fatigué ? En tous cas, il avait sans doute oublié que la plupart des solistes ne sont pas des familiers des rôles ; ce sont soit des chanteurs du choeur, soit de jeunes chanteurs, soit des chanteurs tenant d'habitude des seconds rôles. Par contre, le public le remercie d'avoir sorti Marc Laho de sa léthargie et de lui avoir demandé plus de professionnalisme ... il avait tout à fait raison ! Et sa fermeté porte du fruits !
Antoine Glatard est un peu l’inattendu ... enfin, en ce qui me concerne. Il nous a surpris dans sa répétition de l'acte II, 2ème partie de Falstaff : il a répété l'entièreté du morceau sans quasi aucune interruption et puis est revenu à certains moments ... cela a fait assez brouillon car il a mal estimé le temps imparti et a dû "meubler" à la fin. Par contre, il a été beaucoup plus présent qu'en quart avec un très bon contact avec les protagonistes.
Gros coup de coeur à Ira Bertman tant dans Falstaff (Alice Ford) que dans Carmen (Micaëla) ... dommage pour son français assez difficile à comprendre mais pour la voix :coeur2: Belle progression aussi d'Ivan Thirion, toujours un peu juste dans les graves et les aigus mais avec un très médium.

En finale, Glatard dirigera Bohème, Spotti - Falstaff et Dumoussaud - Carmen.
L'orchestre sera le treizième jury ... je ne sais si c'était prévu dès le départ ou si c'est l'absence du président Lopez Coboz qui a suscité cela pour garder un nombre impair de votes mais c'est très bien ainsi et je trouve que les solistes devraient aussi avoir accès au vote.
Et pourquoi pas un prix du public ? Les Amis de l'Opéra pourrait le parrainer !

Image

Avatar du membre
Zemire
Alto
Alto
Messages : 389
Enregistré le : 10 juin 2012, 23:00
Localisation : Floreffe, Belgique

Re: Opéra Royal de Wallonie, Liège - concours chef d'orchestre

Message par Zemire » 29 août 2017, 11:46

Image

Les finalistes : de gauche à droite Michele Spotti (Italien), Antoine Glatard et et Pierre Dumoussaud (tous deux Français)

Comme déjà dit plus haut : l'ambiance "finale" est assez différente que pour les épreuves précédentes.
C'est plus "événementiel", moins "passionnel"
Changement aussi pour les solistes et les canditats en costume pour les uns et en robes de gala pour les autres.

Quant au concours lui-même : plus de clochette > un acte à diriger en entier - plus de correction dans l'interprétation > acte joué de bout en bout, comme en concert.

Image

Michele Spotti, 24 ans (un des plus jeunes si pas le plus jeune) inaugure la finale avec  l'acte I de Falstaff – uniquement avec des solistes (alors que les deux autres dirigeront avec solistes, chœur et maîtrise).
Précis mais aussi passionné dans le geste, belle direction mais sans grand relief … suis-je influencée par son attitude en ½ finale ?  Je le trouve toujours un peu trop suffisant et distant … le seul des trois à saluer seul, sans faire participer les autres protagonistes aux applaudissements du public.
Il faut reconnaître sa grande maîtrise d'une œuvre peu connue et dont l'acte I n'est pas des plus brillants (pour le public en tout cas).

Image

Antoine Glatard, 33 ans, poursuit avec l'acte II de Bohème.  Ce chef a progressé depuis le quart où je l'ai découvert.  On sent le métier mais aussi la tendresse et une bonne connaissance de l'œuvre.  Là, il se passe quelque chose et cela s'entend, le public est conquis … mais c'est plus simple de charmer avec Bohème que Falstaff !
Une chose m'a frappé (et réjouit) au cours de toutes ces répétitions : tous les chefs ont précisé qu'il fallait jouer Puccini avec sentiments mais sans pathos, sans exagération.  Bien d'accord avec eux : les violons qui font des trémolos pendant la mort de Mimi, c'est indigeste … mais quand le soliste en rajoute et surjoue, c'est alors insupportable (raison pour laquelle, je boycotte souvent Puccini).

Image

Pierre Dumoussaud, 27 ans, clôture la finale avec l'acte IV de Carmen.  C'est le plus professionnel des trois … il ne laisse rien au hasard et cela est parfois un peu trop sérieux.  On sent sa grande expérience d'orchestre mais il s'est bien repris avec les solistes depuis le quart où il les avait un peu "oubliés".  Très belle direction, avec juste l'émotion qu'il faut et une bon contact avec les protagonistes.

Pronostic très difficile à faire … le mien – plus du cœur que de la raison et de la connaissance des critères professionnels !

Du premier au troisième : Antoine Glatard – Pierre Dumoussaud – Michele Spotti

Avatar du membre
Zemire
Alto
Alto
Messages : 389
Enregistré le : 10 juin 2012, 23:00
Localisation : Floreffe, Belgique

Re: Opéra Royal de Wallonie, Liège - concours chef d'orchestre

Message par Zemire » 29 août 2017, 11:47

Image

Si j'avais trouvé 2 des 3 finalistes … mon choix de lauréats était nettement moins éclairé !  :hehe:

Résultats :
> pas de premier prix octroyé
> deuxième prix : Michele Spotti et Pierre Dumoussaud
> troisième prix : Antoine Glatard

Le deuxième concours est prévu pour 2020 et j'y serai si c'est possible !!!  ytrytr

Zelenka
Ténor
Ténor
Messages : 534
Enregistré le : 12 août 2004, 23:00

Re: Opéra Royal de Wallonie, Liège - concours chef d'orchestre

Message par Zelenka » 29 août 2017, 20:04

C'était très intéressant de suivre la finale (en streaming). Le niveau des chanteurs était globalement assez moyen mais ils ont bien joué le jeu. Je ne me sens pas assez expert pour juger la prestation des trois candidats. J'ai juste trouvé Michele Spotti assez cabotin mais il a bien tenu ses troupes. Les deux candidats français faisaient preuve eux aussi d'un solide métier.

Avatar du membre
Zemire
Alto
Alto
Messages : 389
Enregistré le : 10 juin 2012, 23:00
Localisation : Floreffe, Belgique

Re: Opéra Royal de Wallonie, Liège - concours chef d'orchestre

Message par Zemire » 29 août 2017, 20:09

C'est une bonne analyse et oui, Spotti est un peu trop sûr de lui et assez brusque avec les solistes - cela lui passera peut-être avec l'âge !
En tout cas, c'était terriblement fatiguant pour tous les protagonistes ; nous avons parlé avec des instrumentistes après la proclamation et ils nous disaient être épuisés. Ivan Thirion et Angélique Noldus, croisés dans les couloirs, nous ont déclaré que c'était une expérience très intéressante.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : MariaStuarda et 26 invités