Les Versions de Don Carlos des répétitions parisiennes de 1866 à la version d'Antonio Pappano de 1996

Actualité, potins, débats.
Ange_de_feu
Alto
Alto
Messages : 355
Enregistré le : 24 mars 2009, 00:00

Re: Les Versions de Don Carlos des répétitions parisiennes de 1866 à la version d'Antonio Pappano de 1996

Message par Ange_de_feu » 12 oct. 2017, 02:30

fomalhaut a écrit :
11 oct. 2017, 12:42
Merci à David-Opera et à Ange_de_feu pour ces précisions.

Je viens de retrouver l'édition Mondo Musica du Don Carlo de La Fenice (1973). Giuseppe Pugliese qui présente la production considère qu'il y a trois principales versions (Paris 1867, Milan 1884 et Modene 1886). Il écrit :
quote
...Nessuna di queste edizioni, peraltro, presentava l'operanella sua originaria veste integrale. Nepure la "Prima" di Parigi. Infatti, a causa della eccessiva durato dello spettacolo, cui ho accenato, Verdi fu costretto ad eliminare alcune pagine (sono esattamente sette episodi) prima dell'andata in scena. E di quella musica si persero le traccie, fino a quando tre studiosi verdiani - Ursula Gunther, Andrew Porter, David Rosen - al quali dobbiamo la ricostrusione completa delle tre edizioni, e di tutte le molte varianti - non la ritrovarono presso la Biblioteca dell'Opera. Vennero reinserite nella partitura ed eseguite, per la prima volta, in questa edizione integrale, presenata al Teatro La Fenice il 22.11.1973...
Unquote
Je comprends, à tort ou à raison, que les sept épisodes supprimés ont été traduits en italien et re-introduits dans la partition. Quelle partition ?
La version napolitaine en cinq actes du 2 décembre 1872, c'est à dire la version parisienne de 1867, traduite en italien ?
On note, par ailleurs, que l'expression "per la prima volta" n'est pas exacte puisque la version française de la BBC fut enregistrée le 24 avril 1972 et diffusée le 10 juin 1973 et que cette même version française "complète" a été donnée à l'Orpheum Theater de Boston le 24 mai 1973 (Opera Company of Boston, avec les mêmes Edith Tremblay et Michèle Vilma), si mes souvenirs sont exacts.
La version napolitaine - je ne me rappelle pas exactement la date, puisqu'il y eut la création napolitaine et la reprise, qui procura è Verdi l'opportunité d'apporter quelques modifications à un morceau qui lui donna beaucoup de mal de tête jusqu'à ce qu'il ne trouvât la forme dans laquelle il est exécuté de nos jours - est la seule pour laquelle Verdi mît en musique des paroles italiennes, écrites par Antonio Ghislanzoni pour le duo Philippe-Posa.

Il y quelques années je connaissais beaucoup mieux l'histoire des versions de "Don Carlos", celles "d'auteur" autant que celle "des interprètes". Pour vérifier les dates il me faudra contrôler les matériaux que j'avais rassemblé pour un essai.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 3767
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Les Versions de Don Carlos des répétitions parisiennes de 1866 à la version d'Antonio Pappano de 1996

Message par David-Opera » 23 nov. 2017, 22:51

Légère modification afin d'inclure la courte introduction musicale qui accompagne l'entrée de la Reine dans la chambre du Roi à l'acte IV, et que Giuseppe Verdi supprima à la première afin de condenser l'action théâtrale.

Dans la continuité du fil Don Carlos de Verdi a 150 ans (viewtopic.php?f=1&t=18627), l'article qui suit tente de présenter le plus clairement possible les différences entre les principales versions du chef-d'oeuvre de Verdi.

Giuseppe Verdi travailla sur ce projet commandé par l'Opéra de Paris pour l'exposition universelle de 1867, sur la base d'un scénario qu'il reçut en juillet 1865. Il composa la musique entre 1865 et 1867, à partir d'un livret français de Joseph Méry et Camille du Locle. Toutefois, en 1872, il procéda aux premières retouches de la partition.

C'est, par la suite, à partir de 1882 qu'il révisa considérablement son chef d'oeuvre avec la collaboration de Charles Nuitter, chargé de retravailler le livret en langue originale française.

Image
Jonas Kaufmann (Don Carlo) - Don Carlo le 08 mai 2013, Royal Opera House Covent Garden

Il existe au moins cinq versions bien identifiées de Don Carlos (Don Carlo pour les traductions en italien).
On distingue principalement :

- La version parisienne en cinq actes des répétitions parisiennes de 1866
- La version parisienne en cinq actes de la première représentation du 11 mars 1867
- La version napolitaine en cinq actes du 02 décembre 1872, traduite en italien
- La version milanaise en quatre actes du 10 janvier 1884, traduite en italien
- La version de Modène en cinq actes du 29 décembre 1886, traduite en italien

A cette époque, la version parisienne des répétitions ne fut jamais jouée publiquement dans sa totalité, mais elle fut traduite intégralement en italien par Achille de Lauzières, dès 1866.

Une version fut ainsi créée le 4 juin 1867 au Covent Garden de Londres à partir de la traduction italienne d' Achille de Lauzières, avec la suppression de l'Acte I et du ballet, et l'ajout de multiples remaniements qui anticipèrent de fait les décisions que Giuseppe Verdi prendra dès 1882. Mais elle était loin d'être satisfaisante.

La version parisienne du 11 mars 1867, traduite en italien, eut finalement un accueil triomphal à Bologne le 27 octobre 1867.

Quant à la version de Naples, elle comportait principalement un ajout au duo Philippe / Rodrigue sur la base de nouveaux vers directement écrits en italien par Antonio Ghislanzoni.

Le graphique qui suit représente de manière synthétique le découpage en actes des 5 principales versions de Don Carlos (1866, 1867, 1872, 1884 et 1886), auxquelles est ajoutée celle que créa Antonio Pappano au Théâtre du Châtelet le 01 mars 1996, sous la direction de Stéphane Lissner. Cette dernière version composite est principalement basée sur les versions parisiennes de 1866 et 1867, mais incorpore également des éléments écrits pour les versions de 1872 et 1884.

Le fond orange désigne les passages écrits en 1866 et non modifiés à la création de 1867
Le fond rose clair désigne les passages écrits en 1866 qui disparurent dès le 11 mars 1867
Le fond vert désigne le ballet qui n'apparut qu'à partir de la répétition du 24 février 1867
Le fond gris désigne les passages qui furent réécrits pour la version de Naples (1872)
Le fond rouge désigne les passages qui furent coupés pour la version de Naples (1872)
Le fond rouge foncé désigne les passages qui furent réécrits pour la version de Milan (1884)
Le fond bleu désigne les passages totalement nouveaux dans la version de Milan (1884)
Le fond bleu ciel est utilisé pour les coupures de la version Pappano de 1996

Image
Image
Image
Image
Image

La version la plus complète sur le plan dramaturgique est celle de 1866. Il s'agit de la version jouée à l'Opéra National de Paris en octobre/novembre 2017.
Elle comprend huit passages qui seront supprimés au cours des dernières semaines précédant la première représentation du 11 mars 1867. Ces passages sont :

- La rencontre d’Elisabeth et des bûcherons dans la forêt de Fontainebleau (Acte I)
- L'air 'J'étais en Flandres' de Rodrigue (Acte II) lors de ses retrouvailles avec Don Carlo
- Un passage du duo de Philippe et Rodrigue (Acte II)
- Une brève reprise du chœur du début de l'Acte III où sera inséré le ballet 'La Pérégrina'
- Une courte transition musicale (9 mesures) à l'entrée de la Reine dans la chambre du Roi
- Le duo Elisabeth et Eboli 'J’ai tout compris' (Acte IV) où Eboli avoue à Elisabeth sa liaison avec le roi.
- Le duo Philippe II et Don Carlo 'Qui me rendra ce mort' (Acte IV)
- Un échange entre Elisabeth et Eboli au cours de l'émeute (fin Acte IV)

Durée approximative : 3H45

La version parisienne officielle est celle de la première du 11 mars 1867.

Selon les conventions de l'époque, la création devait inclure un ballet.
Verdi compensa les airs supprimés depuis les répétitions par l’ajout de deux passages :

- Une brève introduction du choeur des chasseurs (Acte I)
- Le Ballet de la Reine (Acte III)

L’émeute finale de l’acte IV fut par ailleurs abrégée, et totalement supprimée dès la seconde représentation.

Durée approximative : 3H40. C’était encore trop long, et quelques coupures supplémentaires (l'émeute de la fin de l'Acte IV) eurent lieu dès la seconde représentation du 13 mars 1867.

La nouvelle version réécrite par Giuseppe Verdi et Charles Nuitter, traduite en italien par Angelo Zanardini, est celle de 1884.
A plus de 70 ans, Verdi dédia en effet à Milan une version en 4 actes.

Par rapport à la version parisienne de 1867, les passages suivants furent supprimés :

- L’Acte I de Fontainebleau
- L’introduction et les chœurs de l’Acte III devenu Acte II
- Le ballet de la Reine (Acte III devenu Acte II)

Les passages suivants furent alors réécrits avec une meilleure expressivité musicale :

- Le duo Rodrigue et Don Carlo (Acte II devenu Acte I)
- Le duo Philippe II et Rodrigue (Acte II devenu Acte I)
- La scène et quatuor dans le bureau du roi (Acte IV devenu Acte III)
- Le duo Elisabeth/Eboli (Acte IV devenu Acte III) supprimé en 1867 et partiellement rétabli.
- La scène d’émeute (Fin Acte IV devenu Acte III) supprimée après la première de 1867
- Le duo Don Carlo et Elisabeth (Acte V devenu Acte IV)
- L’intervention de Philippe II et de l’Inquisiteur (Acte V devenu Acte IV)

Les passages suivants, totalement nouveaux, furent enfin créés pour cette version :

- La romance de Don Carlo (Acte I, ancien Acte II), inspirée de l'air 'Je l'ai vue' du premier acte de la version parisienne, qui rappelle les événements survenus au cours de l’acte de Fontainebleau dorénavant supprimé.
- Le prélude de l’Acte II (ancien Acte III)

Durée approximative : 3H00

La version 5 actes en italien, basée sur la version de Milan, est celle de Modène (1886)
Verdi n’y a pas participé.
Cette version restaure, à la version de Milan 1884, l’acte I de Fontainebleau tel qu’il fut écrit en 1867 et traduit en italien. La Romance de Don Carlo (Acte II) est de fait supprimée et le récitatif 'Au couvent de St-Just' rétabli.

Durée approximative : 3H20

Il n'existe qu'un seul enregistrement CD fidèle à la version intégrale des répétitions parisiennes de 1866, version qui est celle jouée au cours de la saison 2017/2018 de l'Opéra de Paris.

ImageImage

Il s'agit de la version dirigée par John Matheson en 1976 à Londres avec Edith Tremblay ( Elisabeth ); Michelle Vilma ( Eboli ); Gillian Knight ( Thibault ); Prudence Lloyd ( Voix d’en haut ); André Turp ( Carlos ); Robert Savoie ( Rodrigue ); Joseph Rouleau ( Philippe ); Richard Van Allan ( Grand Inquisiteur ); Robert Lloyd ( Moine ); Emile Belcourt ( Lerma ); Geoffrey Shovelton ( Héraut ).

On la trouve chez OPERA RARA ou chez PONTO. C'est une version très attachante.

Elle comprend de plus le ballet de la Reine 'La Peregrina' qui n'a été rajouté qu'en 1867 au détriment des passages supprimés pour la création, mais, et c'est le seul oubli, elle ne comprend pas la courte introduction musicale de l'acte IV quand la Reine intervient dans la chambre du Roi.

Ange_de_feu
Alto
Alto
Messages : 355
Enregistré le : 24 mars 2009, 00:00

Re: Les Versions de Don Carlos des répétitions parisiennes de 1866 à la version d'Antonio Pappano de 1996

Message par Ange_de_feu » 24 nov. 2017, 17:55

Je ne me rappelle pas tous les détails de la musique, mais la scène qui précède le quatuor existe en deux versions.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 3767
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Les Versions de Don Carlos des répétitions parisiennes de 1866 à la version d'Antonio Pappano de 1996

Message par David-Opera » 24 nov. 2017, 18:39

Les passages suivants furent alors réécrits avec une meilleure expressivité musicale :
...
- La scène et quatuor dans le bureau du roi (Acte IV devenu Acte III)
...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 91 invités