Saison 2017-2018 Wiener Staatsoper

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1180
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Parīze

Re: Saison 2017-2018 Wiener Staatsoper

Message par Hiero von Stierkopf » 04 sept. 2017, 21:44

Il manque les sacs à vomi.
Ca peut servir parfois.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

Avatar du membre
Adalbéron
Baryton
Baryton
Messages : 1492
Enregistré le : 01 mars 2015, 20:51

Re: Saison 2017-2018 Wiener Staatsoper

Message par Adalbéron » 05 sept. 2017, 00:01

Il y a ce type de tablette à la Scala (pour les sous/sur-titres seulement) depuis quelques années déjà, non ?

Je suis pour les sur-titres, évidemment, mais pas pour ces accessoires qui participent de la dispersion chronique de l'attention souvent observable aujourd'hui.

Cela dit, on a déjà eu ce débat, et j'ignore dans quelle mesure c'est comparable à notre époque, mais dans les salles d'opéra avant le milieu du XIXe siècle (Wagner ?) et surtout le XXe, il arrivait que ce soit une sacrée foire (par rapport à nos manières actuelles) si l'on s'en tient à divers témoignages.
« Dans l'édifice de la pensée, je n'ai trouvé aucune catégorie sur laquelle reposer mon front. En revanche, quel oreiller que le Chaos ! » — Cioran

Avatar du membre
Efemere
Baryton
Baryton
Messages : 1720
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: Saison 2017-2018 Wiener Staatsoper

Message par Efemere » 05 sept. 2017, 02:19

Hiero von Stierkopf a écrit :
04 sept. 2017, 20:15
Je suis radicalement contre le sur-titrage à l'opéra mais la situation actuelle de leur emplacement dans la plupart des théâtres permet d'en faire abstraction et de ne pas être dérangé par leur présence - hors cas détestables où le public ricane car il lit un effet comique (ou pas) avant qu'il soit chanté.

Ce que je vois sur cette photo, c'est un joujou.
Certes en parfaite adéquation avec l'époque, mais un joujou dont la forme et l'esthétique poussent le spectateur au vice et au crime, lui rappelant ce qu'il fait plusieures heures dans sa journée avec son smartphone et sa tablette.
Au mieux ça aura pour conséquence de distraire le spectateur (mais c'est son problème) et au pire, ça pourra perturber ses voisins ou carrément les énerver et là je dis non.

Je suis conscient d'être un poil réactionnaire en la matière car je suis convaincu que l'assurance de trouver ces machins ne peut pas inciter le spectateur à se préparer à recevoir l'œuvre.
Evidemment, ce genre de considération ne pèse pas bien lourd face aux impératifs de la billetterie.

J'espère qu'ils ont pensé à intégrer une application qui permet de booker sa coupe et son sandwich pour l'entracte.

Extrait du site Web du WSO (ici) :

« (...) And before all opera and ballet performances and during the intervals, they will also be able to use an information programme (available in English and German). Amongst other things, this will include a brief synopsis of the work, the cast of the respective performance, general information and current information as well as the possibility of registering for a newsletter. Very soon, visitors will also be able to place orders for drinks and snacks during the intervals.
(...)
The subtitles are displayed on the high-resolution displays in white lettering on a black background, making them much more easily readable, and filter foils restrict scattered light so as to ensure that one’s neighbours are not disturbed.
»


Les rares fois où je suis allée au WSO, la plupart de mes voisins ne regardaient pas le sur-titrage, laissant l'écran rabattu, donc à plat. Certains posaient quelques affaires dessus, leurs programmes, billets et jumelles, lesquelles faisaient parfois un tout petit peu de bruit en touchant le métal des capots – guère gênant, contrairement aux tapotements incessants des longs ongles d'une pouffiasse vieille qui m'avaient cassé les oreilles.

Avatar du membre
Efemere
Baryton
Baryton
Messages : 1720
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: Saison 2017-2018 Wiener Staatsoper

Message par Efemere » 05 sept. 2017, 02:51

HS
micaela a écrit :
04 sept. 2017, 21:29
Là, ça finit par ressembler à ce qu'on trouve dans les avions : bientôt des écouteurs pour écoute individuelle ? (...)
Tu ne te rappelles pas les écouteurs individuels de traduction simultanée qu'il y avait avant ? Perso., je ne les ai expérimentés qu'une fois (au Théâtre de l'Odéon, en 1980).

paco
Basse
Basse
Messages : 7646
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Saison 2017-2018 Wiener Staatsoper

Message par paco » 05 sept. 2017, 09:32

PlacidoCarrerotti a écrit :
04 sept. 2017, 21:15
Est-ce qu'il y a une messagerie instantanée ? Ce serait fun. On s'enverrait des LOL pour les couacs.
Assez proche de cette idée, le ROH avait testé des places dédiées aux tweets simultanés il y a quelques saisons, mais l'expérience a très rapidement échoué (problème de luminosité d'écran trop gênante + pas assez de gens intéressés)

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2582
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Saison 2017-2018 Wiener Staatsoper

Message par Loïs » 05 sept. 2017, 09:46

Est ce que dans les touches de ces tablettes, il y a des boutons de commande utiles?
=> piquer la vieille d'à côté avec son papier de bonbon
=> torpiller la rombière qui secoue ses avant bras braceletés et emperlousés derrière toi
=> upercuter celui qui écrit ses sms devant toi
=> électrocuter à distance le chef quand il s'appelle Pido
=> empaler, démembrer et éviscérer certains metteurs en scène
=> réserver une chambre d'hôtel avec champagne quand Netrebko chante
=> mettre la photo en fond d'écran de Gruberova quand il faut évacuer la salle
=> une touche avance rapide pour Parsifal
=> une touche replay pour......(ma liste est longue)

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 6463
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Saison 2017-2018 Wiener Staatsoper

Message par MariaStuarda » 05 sept. 2017, 11:48

micaela a écrit :
04 sept. 2017, 21:29
Là, ça finit par ressembler à ce qu'on trouve dans les avions : bientôt des écouteurs pour écoute individuelle ?
Si j'apprécie le surtitrage (qui m'a permis, au théâtre, de voir des pièces interprétées par des troupes étrangères), qu'on peut de toute façon assez facilement zapper (même si c'est un écran sur le dossier devant soi) et que l'idée d'inclure 6 langues, vu que le public est souvent international, me semble intéressante, le reste me semble très dispensable.
Idem que Micaela,
je testerai ça pour Lecouvreur et je vous dirai (en direct) si je peux faire mon CR ODB pendant le grand air de Netrebko.
oui, absolument OUI au surtitrage, non aux gadgets high tech. A suivre ...
Loïs a écrit :
05 sept. 2017, 09:46
Est ce que dans les touches de ces tablettes, il y a des boutons de commande utiles?
=> piquer la vieille d'à côté avec son papier de bonbon
=> torpiller la rombière qui secoue ses avant bras braceletés et emperlousés derrière toi
=> upercuter celui qui écrit ses sms devant toi
=> électrocuter à distance le chef quand il s'appelle Pido
=> empaler, démembrer et éviscérer certains metteurs en scène
=> réserver une chambre d'hôtel avec champagne quand Netrebko chante
=> mettre la photo en fond d'écran de Gruberova quand il faut évacuer la salle
=> une touche avance rapide pour Parsifal
=> une touche replay pour......(ma liste est longue)
=> Embêter Loïs en lui envoyant une vidéo spam de Grubie en folie ?

elisav
Baryton
Baryton
Messages : 1523
Enregistré le : 18 juin 2012, 23:00

Re: Saison 2017-2018 Wiener Staatsoper

Message par elisav » 05 sept. 2017, 12:38

Adalbéron a écrit :
05 sept. 2017, 00:01

Cela dit, on a déjà eu ce débat, et j'ignore dans quelle mesure c'est comparable à notre époque, mais dans les salles d'opéra avant le milieu du XIXe siècle (Wagner ?) et surtout le XXe, il arrivait que ce soit une sacrée foire (par rapport à nos manières actuelles) si l'on s'en tient à divers témoignages.

Tout à fait! Au 19ème siècle, pendant les représentations, ça se promenait et ça discutait au Parterre, ça mangeait, ça buvait et ça se divertissait comme ça pouvait :wink: dans les loges. C'est Wagner (qui d'autre? :D ) qui a réussi à imposer le premier la discipline (à Bayreuth).

Quant à "on a déjà eu ce débat": oui, il revient systématiquement tous les quelques mois, tout comme le débat sur les metteurs-en-scène exhibitionnistes qui déversent leurs fixations sur nous; nous qui savons exactement, depuis longtemps, comment chaque opéra devrait être mis-en-scène, la seule, la VRAIE mise-en-scène. :D

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2582
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Saison 2017-2018 Wiener Staatsoper

Message par Loïs » 05 sept. 2017, 12:43

MariaStuarda a écrit :
05 sept. 2017, 11:48
=> Embêter Loïs en lui envoyant une vidéo spam de Grubie en folie ?
pourquoi il y aurait des vidéos d'elle normales? Je veux à tout prix voir cela

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2582
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Saison 2017-2018 Wiener Staatsoper

Message par Loïs » 05 sept. 2017, 13:10

elisav a écrit :
05 sept. 2017, 12:38
Tout à fait! Au 19ème siècle, pendant les représentations, ça se divertissait comme ça pouvait :wink: dans les loges.
Ah oui revenir au bon vieux temps où on pouvait lutiner dans des loges grillagées....C'est vrai qu'il n'y avait rien de mieux à faire pendant les représentations d'opéras baroques :mrgreen:
Mais maintenant avec tous ces corps nus exhibés et qui copulent sur scène, des idées nous viennent

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 29 invités