Lully: génial (TeDeum)

Actualité, potins, débats.
Répondre
Avatar du membre
offenbach
Baryton
Baryton
Messages : 1289
Enregistré le : 10 août 2004, 23:00
Contact :

Lully: génial (TeDeum)

Message par offenbach » 30 mai 2005, 09:39

Connaissez-vous le Te Deum de Lully: une merveille !
Ce week-end j'ai eu l'honneur d'être soliste (basse) dans le Plaude Laetare et plusieurs petits motets de Lully (avec un ensemble baroque et un grand choeur): je trouve que chanter une musique pareille, aussi lumineuse (c'est bien simple, en chantant, on a l'impression de voir passer le Roi Soleil), c'est proprement extraodinaire, j'oserais presque dire jouissif: c'est ce que j'appellerais un "orgasme vocal" (et auditif)...
Que du bonheur, quoi...

Avatar du membre
ElectroCampra
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 241
Enregistré le : 24 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Lully: génial

Message par ElectroCampra » 30 mai 2005, 10:38

offenbach a écrit : c'est proprement extraodinaire, j'oserais presque dire jouissif: c'est ce que j'appellerais un "orgasme vocal" (et auditif)...
Qu'il reste vocal! les smoking et autres queues de pie ont le fâcheux désavantage de ne pouvoir dissimuler facilement certains états de contentement masculin! :lol:

Après cet incartade pour le moins tendancieuse, je peux te dire que ce Te Deum néanmoins merveilleux ne me fera jamais autant vibrer que celui de Charpentier, mais c'est une question de goût.
Je vais néanmoins le réécouter si tôt que possible afin de te donner un avis un peu moins "sentiment du lundi de quelqu'un qui n'a pas écouté ce Te Deum depuis belle lurette!"

Avec quel groupe, chantes-tu? Province, Paris?
Il eut été intéressant que tu nous avertisses de ce concert: certains auraient peut-être été contents d'entendre ce Te Deum et de voir passer le Roi-soleil: c'est pas souvent qu'on le voit quand même!
Pour le punir, laissez le vivre...

Avatar du membre
offenbach
Baryton
Baryton
Messages : 1289
Enregistré le : 10 août 2004, 23:00
Contact :

Message par offenbach » 30 mai 2005, 10:43

Je chante avec l'ensemble (instrumental et vocal) Arpeggio. On donne pas mal de concerts en Alsace. A la rentrée, on va continuer avec ce concert Lully: on a peut-être aller à Strasbourg, Belfort ou Montbéliard. Y a peut-être même une pour qu'on monte le Maestro di Capella de Cimarosa...
Et on va continuer l'exploration des oeuvres religieuses de Lully (qui sont à mon avis trop ignorée encore, par rapport à ses oeuvres lyriques et ses ballets)...

Avatar du membre
offenbach
Baryton
Baryton
Messages : 1289
Enregistré le : 10 août 2004, 23:00
Contact :

Message par offenbach » 01 juin 2005, 17:49

Je suis en train d'écouter un passage du Te Deum de Lully (qu'on a chanté ce week-end): je suis en larmes rien qu'en entendant la voix du superbe ténor qui a chanté avec nous (Patrice Jacques). Le passage parle de "virginis uterum" et j'admets que Lully s'est surpassé en mettant ces mots en musique. Une pure merveille. Bon, au départ, ce passage, c'est juste: voix de ténor + théorbe. Mais le chef a trouvé que faire jouer juste le théorbe rendait ce passage un peu "vide" et "creux", vu la magnifique imploration qu'en faisait notre ténor. Alors, il a décidé de rajouter du violoncelle (en plus du théorbe). Cet instrument au son déjà très "plaintif" et "lamenté" lui-même rend la scène encore plus émouvante.
Voilà. C'était juste pour vous parler de la beauté de ce passage que j'écoute en ce moment.

doudou
Ténor
Ténor
Messages : 875
Enregistré le : 20 avr. 2004, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Lully: génial

Message par doudou » 03 juin 2005, 08:37

ElectroCampra a écrit : Il eut été intéressant que tu nous avertisses de ce concert: certains auraient peut-être été contents d'entendre ce Te Deum et de voir passer le Roi-soleil: c'est pas souvent qu'on le voit quand même!
8)
On veut la mort du ténor dont la grosse dame veut partager le sort.
Faites en mourir au moins un, et les deux si le coeur vous en dit.
Quant au baryton, il reste seul avec son deshonneur. (Monsieur Bluf à l\\\\\\\'Opéra)

Avatar du membre
ElectroCampra
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 241
Enregistré le : 24 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par ElectroCampra » 04 juin 2005, 10:15

offenbach a écrit :Le passage parle de "virginis uterum" et j'admets que Lully s'est surpassé en mettant ces mots en musique. Une pure merveille. Bon, au départ, ce passage, c'est juste: voix de ténor + théorbe. Mais le chef a trouvé que faire jouer juste le théorbe rendait ce passage un peu "vide" et "creux", vu la magnifique imploration qu'en faisait notre ténor. Alors, il a décidé de rajouter du violoncelle (en plus du théorbe). Cet instrument au son déjà très "plaintif" et "lamenté" lui-même rend la scène encore plus émouvante.
Je viens de ré-écouter ce Te Deum.
C'est vrai qu'il est très beau mais je trouve que le traitement des sections est trop rapide: Lully ne s'étend pas suffisamment sur certains passages.
Je ne suis pas particulièrement un adorateur du "Tu ad liberandum ... Virginis uterum", en revanche la fin me plaît bien: à partir du "Salvum fac populum" et ce jusqu'à "in aeternum", avec tous ces mélanges de couleurs (voix, instruments, passages doux, passages pompeux, etc...)
L'introduction du Dignare est superbe, même si dans la version Niquet le mugissement des bassons auraient (à mon goût) pu être plus importante, mais l'enregistrement date quand même de 1993 (déjà 11 ans!!!): le baroque était peut-être encore un peu sage... Le miserere suivant pourrait arracher des larmes... (mais encore une fois, la version n'arrache pas assez).

La basse se taille une part du lion très importante: je comprends ton engouement pour cette oeuvre.

C'est vraiment une très belle oeuvre: et je trouve vraiment dommage que la musique religieuse de Lully soit oubliée des concerts! Mais c'est le lot de tous les compositeurs baroques (enfin pas toujours tous): une fois qu'une de leur oeuvre est re-jouée et enregistrée, c'est bon, passons à la suivante. Et de nouveau l'oeuvre en question va dormir dans un tiroir. Dans 10, 20 ans, on dira: "oh, tiens, si on la redonnait..." et pour entendre par ailleurs: "encore! le baroque est vraiment à la mode!!".
200 ans de musique baroque (je cerne large), c'est autant (en temps) que 19e et 20e réunis, il ne faudrait pas l'oublier!
Mais ce serait oublier le moyen-âge et la renaissance qui regorgent de beautés qui sont encore plus oubliées!

EC, remonté contre le peu d'opéras baroques montés à Paris cette année!
Pour le punir, laissez le vivre...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 69 invités