Saison 2017-18 du TCE

Actualité, potins, débats.
paco
Basse
Basse
Messages : 8032
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Saison 2017-18 du TCE

Message par paco » 20 juin 2018, 13:18

Je suis d'accord avec Jérôme, Hélène, Muriel... : trop plein de spectacles lyriques à Paris, trop de VC qui se concurrencent, les budgets ne suivent pas d'autant que les prix des places sont désormais très élevés à peu près dans toutes les salles (je parle ici du rapport qualité de la place / prix de la place tel que vendu officiellement, sinon bien entendu que l'on peut toujours acheter un billet à 5 € et se replacer, cf. l'exemple donné par Jérôme).

Et Jérôme a raison : à peu près partout (= pas seulement à Paris) les week-ends de printemps, les promenades au bon air et les barbecues entre amis sont aussi une concurrence !

Et de toute façon, été comme hiver, l'évolution du prix des places ne permet plus de courir au moindre spectacle autant qu'auparavant. Je me considère comme lyricomane compulsif, pourtant depuis deux ans je ne suis plus, j'ai réduit quasiment de moitié mes sorties à l'opéra, du moins à Paris (et même à Londres, où insidieusement, discrètement, le prix des places a aussi pas mal augmenté de saison en saison, sauf pour le ballet). Alors bien sûr il y a quantité de promos de dernière minute, mais pour moi elles arrivent trop tard : dès lors que, en amont, au moment d'arbitrer entre les différentes sorties, j'ai renoncé à tel et tel spectacle, la promo ne me fera pas changer d'avis, j'ai tourné une page dans ma tête et programmé une autre occupation à la même date, l'envie n'y est plus.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 4390
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Saison 2017-18 du TCE

Message par David-Opera » 20 juin 2018, 13:57

paco a écrit :
20 juin 2018, 13:18
Je me considère comme lyricomane compulsif, pourtant depuis deux ans je ne suis plus, j'ai réduit quasiment de moitié mes sorties à l'opéra, du moins à Paris (et même à Londres, où insidieusement, discrètement, le prix des places a aussi pas mal augmenté de saison en saison, sauf pour le ballet).
Ceci dit, il ne s'agit que d'un cas personnel. Il me paraît normal qu'avec l'âge et expérience on apprenne à sélectionner et à se concentrer sur les spectacles qui valent véritablement le coup plutôt que de sortir à tour de bras.

paco
Basse
Basse
Messages : 8032
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Saison 2017-18 du TCE

Message par paco » 20 juin 2018, 18:20

David-Opera a écrit :
20 juin 2018, 13:57
paco a écrit :
20 juin 2018, 13:18
Je me considère comme lyricomane compulsif, pourtant depuis deux ans je ne suis plus, j'ai réduit quasiment de moitié mes sorties à l'opéra, du moins à Paris (et même à Londres, où insidieusement, discrètement, le prix des places a aussi pas mal augmenté de saison en saison, sauf pour le ballet).
Ceci dit, il ne s'agit que d'un cas personnel. Il me paraît normal qu'avec l'âge et expérience on apprenne à sélectionner et à se concentrer sur les spectacles qui valent véritablement le coup plutôt que de sortir à tour de bras.
Oui tout à fait. J'évalue à environ 2/3 cet arbitrage lié à l'expérience et la "saturation" (un peu comme JdeB qui dit souvent privilégier les oeuvres qui sortent du répertoire ordinaire) et 1/3 les spectacles que je serais quand même bien allé voir mais auxquels je renonce pour une question de prix. Ce qui est certain c'est que dans ce 1/3 n'entre aucun événement de type Don Carlos de l'ONP ou Ring de Munich, ceux là j'y vais sans regarder le prix. Ceux auxquels je renonce sont plutôt des spectacles qui attirent ma curiosité pour une partie de la distribution, un chef, une oeuvre, où je me dis "tiens c'est intéressant", mais auxquels je renonce une fois que je clique sur le plan de salle avec le prix qui s'affiche à côté de la place que je veux...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 50 invités